Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
jardin exotique : comment l'aménager ?
conseil

Jardin exotique : tous nos conseils pour l'aménager

Créer facilement un jardin tropical

Qui n’a pas rêvé de bout du monde et de tropiques dans son propre jardin où se côtoieraient plantes exotiques exubérantes, palmiers et larges feuillages, un foisonnement végétal et des couleurs toniques ? Aménager un jardin exotique est réalisable dans (presque) tous les jardins pour peu que l’on sélectionne les bonnes plantes, que l’on prépare son sol de façon adéquate et que l’on infuse une atmosphère luxuriante. Si le choix des végétaux pourra varier selon la région et un climat plus ou moins clément, il existe une large gamme parmi laquelle porter son dévolu pour composer un cocon de verdure exotique, véritable invitation au voyage.

Végétaux subtropicaux, voire tropicaux, associations à privilégier, décoration, erreurs à éviter… Voici plusieurs conseils pour vous aider à transformer un coin de jardin en petit paradis et jungle tropicale !

Et si vous tentiez l’expérience tropicale dans votre jardin ?

Plante exotique : la palette végétale !

Pour tout type de jardin, mais particulièrement pour produire un foisonnement exotique, la matière végétale va être au cœur du sujet ! L’idée d’une atmosphère exotique nait d’une profusion de verdure, de floraisons aux tons chauds, de larges feuillages généreux aux formes diverses ou insolites, des feuilles palmées des palmiers, aux feuillages allongés des Cannas, aux plus pointues des Phormiums… Mais voyons en détail quelles plantes pour un jardin exotique :

Hedychiums, Hibiscus, Echium, Protea et Brugmansia (© Gwenaëlle David)

Phormium ‘Pink Panther’, Farfugiums et Cycas revoluta, Sabal minor, Tetrapanax, Aeonium, Phyllostachys aurea, Dicksonia antartica

Agapanthe, Crocosmia, Tricyrtis ‘Hirta’, Eucomis ‘Sparking Burgundy’, Tigridia pavonia ‘Aurea’, Hemerocalle, Kniphofia

Araucaria araucana, Catalpa bignonioides, Albizia, Eriobotrya, Feijoa

N’hésitez pas à compléter ce décor d’arbres et d’arbustes d’évocation exotique comme les Pittosporums. Vous pourrez aussi adopter des arbustes poussant vraiment partout : des Aucubas mal aimés, mais tellement exotiques, des Pleioblastus (bambous nains), des Mahonias, certains Miscanthus originaux comme le Miscanthus sinensis ‘Zebrinus’ ou Miscanthus sinensis ‘Ghana’, Le buis se fond également très bien dans ce type de décor, tout comme les Hydrangeas sargentiana, aux larges feuilles duveteuses, les Sorbarias sorbifolia au superbe feuillage composé, le Sarcococca hookeriana ‘Humilis’ ou la Viorne de David aux feuillages lustrés et coriaces.

Les précautions à prendre avant de vous lancer !

  • La plupart des essences que vous implanterez auront des origines sud américaines à australes, et même s’il existe des variétés de plus en plus rustiques, votre jardin devra être abrité des vents froids pour ne pas subir de pertes lors d’hivers qui peuvent s’avérer de plus en plus froids. La création de petites zones cloisonnées en différents endroits du jardin est une bonne option pour lutter contre les vents si vous habitez une région froide. Ces « cloisons » peuvent être végétales, ou minérales (granit et schiste accumulent particulièrement bien la chaleur protègent bien les plantes réputées frileuses comme les Agapanthes par exemple).
  • Une terre drainante est préconisée pour la plupart des plantes exotiques : il faut absolument veiller à alléger votre sol s’il est trop lourd, voire argileux, car de nombreuses plantes dites exotiques ont besoin d’un substrat filtrant. Les plantes XXL produisant un effet exotique assumé réclament bien souvent une terre également riche et fertile. 
  • Une exposition idéale au Sud et à l’Ouest pour un maximum de floraisons, mais nous verrons plus bas que bien des plantes exotiques ou d’inspiration tropicale peuvent pousser merveilleusement plus à l’ombre
  • Certaines plantes tropicales demandent de l’espace : estimez votre projet dans ses dimensions et sélectionnez les plantes dont vous raffolez : vous n’installerez pas la même quantité de végétaux imposants dans un jardin de ville que dans un grand jardin !
  • Définissez votre atmosphère : elle sera luxuriante, mais elle peut être de type méditerranéen, voire mauresque avec aménagement de bassin, ou carrément tropicale avec bananiers, palmiers, Puyas et autres Bignones. Les végétaux varieront légèrement ainsi que les matériaux.

Le conseil de Gwenaelle : Inspirez-vous, puisez des idées en faisant un tour dans les jardins exotiques, il en existe de superbes en France, et bien sûr sous les tropiques et même… en Angleterre ! Vous verrez les végétaux en situation, découvrirez les floraisons ou des feuillages qui vous étaient inconnus, et surtout retiendrez ceux qui vous plaisent. En France, du célèbre jardin exotique de Roscoff au Jardin George Delasselle sur l’île de Batz, tous deux dans le Finistère, en passant par le jardin exotique d’Eze pour finir dans le Domaine du Rayol sur la côte d’Azur, ils seront une source d’inspiration incroyable.

Un jardin exotique selon votre exposition et votre région

Le jardin exotique, c’est très joli sur le papier vous dites-vous, mais on fait quoi si l’on ne bénéficie pas d’un jardin exposé au soleil ou si l’on habite bien au Nord de la Loire… ou dans des régions plus froides ? 

On peut tout à fait rêver d’ambiance exotique au jardin lorsque toutes les conditions ne sont a priori pas réunies. D’ailleurs, qui dit exotisme ne signifie pas forcément soleil, la plupart des plantes luxuriantes poussant sous les tropiques dans des conditions plutôt ombragées. Vous pouvez donc recréer un microcosme tropical en jouant presque uniquement sur des larges feuillages, des contrastes de formes, de dégradés et panachures de verts et des formes originales quand l’ensoleillement manque pour apporter les floraisons ou que la rusticité de certaines plantes de vous permet pas de les implanter, au risque d’échecs inévitables.

Arisaema sikokianum, Cordyline Australis « Pink Passion », Acanthe, Callistemon et Tetrapanax pour une exposition légèrement ombragée

Un jardin exotique selon la taille de votre jardin

Comment faire un petit jardin exotique ?

Les petits jardins sont de très beaux endroits pour assouvir son besoin d’exotisme. Un petit espace est en réalité d’autant plus facile à aménager : on pourra y installer des plantes d’exception qui seront immédiatement mises en valeur, des végétaux particulièrement gélifs qui sont souvent très protégés dans des jardins clos par exemple, ou dans des petits jardins de ville bénéficiant d’un microclimat accumulant la chaleur. Le foisonnement vite obtenu par la proximité des végétaux produit  un effet jungle très intéressant.

Et dans un grand jardin ?

On peut, dans un grand jardin, investir une partie seulement où prédominera le sentiment de jardin exotique : soit parce que l’on a une grande surface et que l’on souhaite créer diverses ambiances, soit parce qu’un palmier ou des bambous déjà présents par exemple inspirent une atmosphère dépaysante dans une zone précise, ou tout simplement pour investir une partie très abritée du jardin (près d’un mur) ou très ensoleillée qui se prête à l’exotisme !

Une grande surface peut évidemment se prêter à l’aménagement exclusif du jardin exotique. Votre jardin devra alors réunir toutes les conditions (surtout climatiques) requises, et sera donc probablement situé sur la frange littorale, en Bretagne, en Normandie ou sur le pourtour méditerranéen qui sont des régions particulièrement propices à ce type de jardin. Vous aurez le privilège de pouvoir aménager des bosquets de palmiers ou de bananiers, et des promenades dans lesquels les massifs viendront proposer des plantes par continent par exemple, ou bien encore par type de végétal (cactées géantes, palmeraie, grands feuillages, etc).

À gauche jardin exotique Georges Delasselle (© Henri Moreau), à droite un patio exotique à Séville (© Gwenaëlle David)

Peaufiner le décor

Si le végétal apporte énormément en matière de sensation tropicale, le mobilier et les matériaux rajoutent des détails non négligeables, qui soulignent l’ambiance dépaysante.

Le mobilier fera idéalement la part belle aux essences exotiques : on utilisera surtout des bois comme l’Acacia (à privilégier, car de provenance moins lointaine que nombre de bois tropicaux), le teck pour le choix des tables, assises, bancs, etc. Le banc en teck traditionnel peut être représenté par le célèbre banc Luytens, au style colonial très intéressant dans cette atmosphère. Les salons et fauteuils en rotin sont également des incontournables pour amener du dépaysement. Le hamac, sobre en corde écrue ou au contraire en tissu coloré, est l’indispensable objet à montrer… ou à suggérer dans le fouillis végétal lorsque l’on souhaite parfaire l’ambiance de ce jardin luxuriant et relaxant ! Des lanternes, elles aussi, en bambou ou en bois, voire en métal travaillé façon moucharabié pour se croire au jardin Majorelle, seront les compléments charmants pour illuminer vos soirées d’été. N’oubliez pas les coussins aux motifs exotiques, toujours tendance malgré les modes, entre toucans, oiseaux de paradis, feuillages de palmiers et autres fougères !

Enfin, en ce qui concerne les revêtements (terrasse, allées), misez plutôt sur la sobriété, car les végétaux occupent une place prépondérante, qu’il serait dommage de venir parasiter visuellement. Mais de petites bordures ou claustras en bambous s’immiscent parfaitement par touches dans votre jardin. Les teintes sombres comme claires sont envisageables, c’est vraiment une question de goût, et surtout d’harmonie avec votre bâti, la couleur de vos murs, etc. De beaux effets de peintures pourront cependant être apportés sur un mur par exemple ou sur une ou deux potées : le bleu Majorelle, l’ocre ou le terracotta apportent une touche africaine ou asiatique, ils agissent comme de magnifiques rehausseurs de couleur, apportant contraste ou harmonie avec les floraisons souvent chaudes.

Quelques conseils d'aménagement

  • Ne vous risquez pas sur des plantes tropicales non adaptées à votre climat, vous aurez bien des déconvenues. Les Hedychiums et Proteas entre autres sont difficiles de culture. De nouvelles obtentions sont plus résistantes au froid pour nombre de plantes comme les bananiers par exemple, prenez bien le temps de choisir les cultivars adéquats chez vous.
  • Si vous ne résistez pas à quelques plantes gélives en région froide, plantez-les en grande potée, que vous remiserez dans un local hors gel lumineux pour l’hiver. Dans tous les cas, un paillage s’avère bien souvent indispensable pour protéger vos belles plantes australes ou sud africaines…
  • Abusez de couleurs de feuillages divers, c’est une des grandes forces du jardin tropical de proposer des feuillages vert foncé à panachés, et pourpres à noirs.
  • Pour créer une profusion digne d’une véritable jungle, plantez relativement serré dans un massif dédié
  • Jouez avec les formes et textures de feuillages : feuilles gaufrées, feuillages coriaces et brillants, feuillages finement découpés,  grandes feuilles souples ou palmées, feuillages érigés en pointe… il s’agit vraiment de composer avec l’extraordinaire variété des limbes que propose dame nature…
  • Utilisez la palette chromatique des couleurs chaudes pour les floraisons : du jaune à l’orangé, au pourpre, en passant par les roses toniques. Les merveilleuses Agapanthes et Puyas faisant partie des exceptions !
  • Associez vivaces, arbustes, arbres, palmiers, couvre-sols comme des Begonias grandis… : élaborez différentes strates pour amener structure et volumes dans votre petit paradis terrestre…
jardin exotique, exotisme au jardin, jardin tropical, quelle plante exotique, aménager jardin exotique

Ambiance tropicale (© Gwenaëlle David)

Articles connexes


Blog

10 plantes exotiques et rustiques pour jardin Jungle

Le jardin de style exotique séduit un nombre croissant de jardiniers. Bambou, palmier, bananier font...
Lire la suite +

conseil

Comment réussir un massif de feuillages ?

Lire la suite +

conseil

Les arbres et arbustes à grandes feuilles

Lire la suite +

Blog

Le jardin exotique de Pellinec en Bretagne

Début juillet, l'heure des vacances avait enfin sonné et direction la Bretagne pour un repos...
Lire la suite +

Blog

L'Hedychium, une exotique pour nos climats

Cousins du gingembre et de la cardamone, les Hedychiums font partie de ces plantes qui...
Lire la suite +

Blog

L’Eriobotrya Coppertone, l’autre Néflier du Japon

Le néflier du Japon, en latin Eriobotrya japonica, vous l’avez sans doute aperçu dans les...
Lire la suite +

Blog

Le Zantedeschia aethiopica Himalaya, un Arum d'Ethiopie géant !

Si vous aimez les plantes élégantes et de belle stature, le Zantedeschia aethiopica 'Himalaya' est fait...
Lire la suite +

Blog

Les hibiscus herbacés : qui sont-ils ?

Si l'on connaît bien les hibiscus arbustifs, ces beaux arbustes de la famille des roses...
Lire la suite +

Blog

Mettez de l'exotisme dans vos massifs !

Lire la suite +

conseil

Choisir une cordyline

Lire la suite +

Blog

Le jardin exotique du Val Rahmeh, à Menton

Après avoir visité le jardin exotique d’Eze, je fais un passage dans la ville de...
Lire la suite +

Blog

Le jardin exotique d’Eze

De passage sur la côte d’Azur, j’en ai profité pour aller visiter le jardin exotique...
Lire la suite +

Fiche Famille

Aloès : planter, cultiver et entretenir

Lire la suite +

conseil

Choisir une Aloe pour son jardin

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire