Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Chêne (Quercus)

5 / 5
(1 avis )

Le Chêne, en latin Quercus, est considéré comme le roi des arbres de nos forêts: grand, majestueux, sa croissance est lente mais sa longévité est légendaire. 'Quercus' dériverait du celte "kaerquez", que l'on traduit par "bel arbre". Le Chêne, de la famille des fagacées, se décline en 600 espèces essentiellement originaires de l'hémisphère Nord. On classe souvent les chênes en deux catégories: à feuilles caduques et lobées (la "feuille de chêne" bien connue), ou bien persistantes (faisant penser aux feuilles de houx) à semi-persistantes. Selon les espèces, les chênes forment des arbres majestueux dépassant 35 m de hauteur, difficiles à introduire dans nos jardins, à l'instar du Chêne pédonculé (Quercus robur) ou du Chêne sessile (Quercus sessiliflora). D'autres, de stature plus modeste (Chêne pubescent, Chêne tauzin, Chêne vert) sont mieux adaptés à la taille de nos jardins. Les plus petits, originaires des régions méditerranéennes, sont de modestes arbuste piquants ne dépassant pas 1m, à l'image du Chêne kermès Quercus coccifera; ils sont parfaits dans une haie défensive. D'une façon générale, les espèces persistantes comme le Chêne vert, le Chêne kermès et le Chêne liège sont mieux adaptées aux jardins du sud de la France. Les espèces caduques (européennes ou américaines), de sols frais, sont plus résistantes au froid.

En dehors de nos espèces autochtones, il existe des chênes 'exotiques' au feuillage très ornemental ou aux couleurs d'automne remarquables, qui méritent d'être adoptés: le Chêne à feuilles de myrsine Quercus myrsinifolia, le Chêne hispanique Quercus x hispanica , le Chêne rouge Quercus rubra  ou encore le Chêne des marais Quercus palustris

Le Chêne est depuis toujours cultivé comme arbre d'ornement dans les parcs et grands jardins, où il exprime tout son potentiel comme arbre d'ombrage ou spécimen. Il montre un développement plus harmonieux lorsqu'il est cultivé en conditions abritées, sans concurrence excessive. Comme pour toutes les autres plantes du jardin, chosissez votre chêne en fonction de la nature de votre sol et de votre climat. Et si des chênes poussent spontanément sur votre terrain, conservez-les précieusement. Ces arbres produisent un excellent terreau et leur enracinement de type pivotant ne gêne en rien l'implantation d'arbustes ou de vivaces amateurs de sous-bois clair sous leur couvert. Ils abritent une biodiversité importante, et leurs glands nourrissent de nombreux oiseaux et petits mammifères.

Grille  Liste 

Par ordre décroissant
par page

9 article(s)

Grille  Liste 

Par ordre décroissant
par page

9 article(s)