Plus de 300 variétés en promotion !

Restios

11 résultats
Filtrer
Filtrer
Période de floraison
Hauteur à maturité
Largeur à maturité
Exposition
Période raisonnable de plantation
Rusticité - Résistance au froid
Livré en
Notre sélection
Prix
Croissance
Port
Fleur de couleur
Couleur feuillage
pH du sol
Humidité du sol
Type de sol
Zone climatique
Intérêt ornemental
Type d'utilisation
Disponibilité
Plus de filtres 11
Moins de filtres
Filtrer

11  résultats

Chargement...

Les Restio, dont l'Elegia capensis ou prêle restio est la plus connue, sont de curieuses plantes vivaces persistantes aux allures de jonc, de graminées (Thamnochortus pluristachyus ), de prêle ou encore de bambous atteignant 2,50 m de haut comme le Rhodocoma gigantea. Appartenant à la famille des Restionacées, ces plantes frileuses sont originaires pour la plupart d'Afrique du Sud et d'Australie et sont peu adaptées aux climats froids. Cette famille compte près de 490 espèces. Les 330 espèces africaines poussent en majorité dans la région du Cap, elles font partie de la flore du fynbos, une formation végétale bien particulière, de type méditerranéen, comparable à la garrigue et au maquis, dominée par trois familles de plantes: les Restionacées, les Ericacées et les Protéacées. On retrouve des restios dans presque tous les habitats du fynbos, depuis les plaines sableuses, jusqu'au abords des cours d'eau, en montagne ou encore dans des lieux secs ou au contraire humides. Ils se différencient des 'herbes' par une tige plus solide, des feuilles dépourvues de limbe mais dotées d'une gaine foliaire (persistante ou caduque) se divisant à la base. Contrairement aux joncs, les restios portent leurs inflorescences au sommet des tiges. 
Ce sont des plantes dressées, sans feuilles, atteignant 10 cm à 3 ou 4 m de hauteur, invariablement de couleur verte, qui réalisent la photosynthèse uniquement au niveau des tiges. Chez les restios, il existe des plantes mâles et des plantes femelles, dont la floraison possède un aspect très différent.

Cette étonnante famille des restionacées offre donc une diversité assez extraordinaire qui permet à chacun d'apporter une touche très personnelle à son jardin. On peut également utiliser les restios de manière très décorative en bac sur la terrasse, à remiser en climat froid. En pleine terre en climat doux ou en pot partout ailleurs, leur association avec les protées, les bruyères arbustives, les Leptospermum et les callistémons est toujours réussie. Découvrez-les:

Et pour aller plus loin, lisez aussi l'article 'Plantes méditerranéennes, d'où viennent-elles vraiment?'

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?