Plus de 300 variétés en promotion !

Grevillea

14 résultats
Filtrer
Filtrer
Fleur de couleur
Période de floraison
Hauteur à maturité
Exposition
Période raisonnable de plantation
Rusticité - Résistance au froid
Livré en
Notre sélection
Prix
Largeur à maturité
Croissance
Port
Résistance aux maladies
pH du sol
Type de sol
Zone climatique
Intérêt ornemental
Type d'utilisation
Disponibilité
Plus de filtres 10
Moins de filtres
Filtrer

14  résultats

Chargement...

Les Grevillea, dont le plus connu est le Grevillea juniperina ou grévilléa à feuilles de genévrier, sont des arbustes ou des petits arbres d'ornement persistants d'origine australienne appréciés pour leur belle et longue floraison printanière à estivale, voire davantage, dans des tons de rouge, rose, jaune, orangé ou même blanc. Ces cousins des Protea sont des plantes semi-rustiques de sols pauvres, filtrants, non calcaires et plutôt secs, qui se plaisent en pleine terre en climat doux et se cultivent facilement en pot partout ailleurs. Le plus rustique d'entre-eux est sans doute le Grevillea rosmarinifolia, capable de résister tout de même à de courtes gelées de l'ordre de -15°C en sol très drainé. Les grévilléas présentent une grande diversité en terme de taille, allant de l'arbuste prostré de 15 cm de hauteur (Grevillea lanigera Mount Tamboritha) au petit arbre dépassant 10 m, mais aussi en matière de port. Leur feuillage prendra selon les espèces une allure de frondes de fougères ou mimera des aiguilles des conifères. Leur longue floraison, abondante et singulière, se compose de petites fleurs sans pétales à étamines saillantes, de couleur variable, réunies en inflorescences terminales qui prendront selon le cas une disposition en araignée, en ombelle, une forme globuleuse, cylindrique ou de "brosse à dents".

Le Grevillea, comme beaucoup d'autres plantes, n'est pas difficile à cultiver dès lors que les conditions sont requises. Cet arbuste demande peu d'entretien et supporte bien un taille légère qui lui permettra de rester bien dense. Il s'installera de préférence dans les jardins côtiers épargnés par les fortes gelées où il composera selon les variétés des haies bien occultantes et fleuries durant une très longue période ou un superbe coussin sur un talus ou dans la rocaille pour les espèces et variétés les plus basses. C'est une bonne plante de jardin sec, qui exige une situation dégagée, en plein soleil. Dans un jardin exotique ou méditerranéen, on pourra l'associer aux protées, Agave, vipérine des Canaries ou de Madère ou encore aux Callistemon et aux Leptospermum. La culture en bac permet à la fois de contrôler la composition du substrat et d'hiverner l'arbuste dans une serre froide ou une véranda très lumineuse et peu chauffée.

 

Vous les adorez !

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?