Jusqu'à -50% sur les fruitiers

Ceratostigma

5 résultats
Filtrer
Filtrer
Période de floraison
Hauteur à maturité
Exposition
Persistance feuillage
Période raisonnable de plantation
Résistance au froid
Livré en
Notre sélection
Prix
Largeur à maturité
Croissance
Port
pH du sol
Humidité du sol
Type de sol
Intérêt ornemental
Type d'utilisation
Disponibilité
Plus de filtres 9
Moins de filtres
Filtrer

5  résultats

Chargement...

Le genre Cerastostigma, autrefois nommé Plumbago et joliment surnommé Dentelaire, va de la plante vivace tapissante et rampante (Ceratostigma plumbaginoides) à l'arbrisseau de 1,20 m en tous sens, à l'image du Ceratostigma griffithii. Tous ont en commun une floraison d'un bleu intense qui s'étale de la fin de l'été jusqu'en automne, souvent accompagnée par un superbe feuillage d'automne rougissant. Les Ceratostigma, de la famille des Plumbaginacées, sont pour la plupart originaires de l'Himalaya et d'Extrème-Orient. Leur floraison tardive s'épanouit à l'extrémité des tiges, sous forme de petites fleurs tubulaires s’évasant en 5 lobes, d’un bleu électrique, enserrées dans des calices et des bractées rougeâtres et réunies en grappes un peu lâches.

Au jardin, ce sont des plantes avides de soleil, accommodantes vis à vis du sol s'il est bien drainé, plus ou moins rustiques selon les espèces. Ces arbrisseaux recherchent les situations chaudes et tolèrent bien les sols graveleux, assez secs en été. Ils sont caducs à semi-persistants et "hibernent" longtemps – parfois jusqu'en mai - avant de redémarrer. Leur association avec des fleurs jaunes ou orangées est superbe: nous aimons les associer aux potentilles arbustives, aussi accommodantes, ou au Sternbergia lutea, un petit bulbe qui fleurit jaune en fin d'été et garde son feuillage en hiver.

Pour tout savoir sur cette plante, découvrez notre fiche : "Ceratostigma : planter, tailler et entretenir"

Vous les adorez !

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?