Plus de 300 variétés en promotion !

Mimosa

16 résultats
Filtrer
Filtrer
Fleur de couleur
Période de floraison
Parfum
Hauteur à maturité
Exposition
Période raisonnable de plantation
Rusticité - Résistance au froid
Livré en
Notre sélection
Prix
Largeur à maturité
Croissance
Port
Résistance aux maladies
Couleur feuillage
pH du sol
Humidité du sol
Type de sol
Zone climatique
Intérêt ornemental
Type d'utilisation
Disponibilité
Plus de filtres 12
Moins de filtres
Filtrer

16  résultats

Chargement...

Le Mimosa est un arbuste ou un petit arbre persistant très ornemental que nous apprécions pour sa floraison souvent hivernale, en glomérules ou pompons jaunes et parfumés, à l'image de celle de L'Acacia dealbata couramment appelé Mimosa d'hiver. En latin, le mimosa se nomme Acacia, c'est une plante de la famille des fabacées. Il existe plus de 1200 espèces de mimosas pour la plupart originaires d'Australie, mais aussi des régions tropicales et subtropicales d'Afrique. Ces Acacia ont été introduits pour leur indiscutable beauté  dans de nombreuses régions de climat doux, en particulier vers 1850 sur la côte d'Azur, où certains se sont naturalisés. Ce sont des plantes de climat méditerranéen, semi-rustiques, pouvant supporter des gelées de l'ordre de -8°/-10°C, dans le meilleur des cas. En dehors du Midi et du littoral atlantique, il est fortement conseillé de les cultiver dans un grand pot que l'on remisera en hiver.

N'ayant pour la plupart aucune affinité avec les sols calcaires, les mimosas cultivés dans nos jardins sont en général greffés sur l'Acacia retinodes, le Mimosa des quatre saisons. Ce porte-greffe présente l'avantage de ne pas drageonner et de bien tolérer les sols secs et calcaires, mais il périt en-dessous de -5°C et devra être bien protégé en hiver. On classe généralement les mimosas en deux groupes: ceux qui possèdent des feuilles finement découpées en folioles, souvent plus résistants au froid, et ceux dont les fausses feuilles, appelées phyllodes sont en réalité des pétioles de feuilles aplatis, fins et très allongés. Ces derniers sont moins rustiques que leurs cousins. 

Le Mimosa de pleine terre est naturellement superbe en isolé.Il peut également être utilisé en haie ou en alignement, ou en brise vue végétal, en raison de son pouvoir occultant. On peut l'associer à d'autres arbustes frileux d'aspect exotique, comme le Caesalpinia gilliesii, le Jacaranda mimosifolia (Flamboyant bleu), le Sesbania punicea, les escallonias ou encore à l'oranger amer (Citrus aurantiaca). On peut le cultiver en pot dans toute la France, en le protégeant des gelées hivernales dans une serre ou une véranda très peu chauffée. 

Ces dernières années ont vu l'arrivée dans nos pépinières d'autres espèces et variétés de mimosas extrêmement séduisantes et plutôt faciles à acclimater chez nous. Parmi eux les Acacia baileyana, pravissima, covenyi ou encore melanoxylon, ce sont des arbustes pleins d'atouts. En un mot, le monde des mimosas reste encore à explorer !

Pour aller plus loin, consultez aussi notre article "Plantes méditerranéennes : d'où viennent-elles vraiment ?"

Vous les adorez !

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?