Jusqu'à -50% sur les fruitiers

Chardons

39 résultats
Filtrer
Filtrer
Fleur de couleur
Période de floraison
Hauteur à maturité
Exposition
Persistance feuillage
Période raisonnable de plantation
Livré en
Notre sélection
Prix
Largeur à maturité
Croissance
Port
Feuillage de couleur
pH du sol
Humidité du sol
Type de sol
Résistance au froid
Intérêt ornemental
Type d'utilisation
Disponibilité
Plus de filtres 11
Moins de filtres
Filtrer

39  résultats

Chargement...

Les chardons, dans leur ensemble, sont souvent associés au chardon des champs (Cirsium arvense), une espèce plus redoutée qu’appréciée. Pourtant, les chardons d’ornements sont peu exigeants, faciles à cultiver et, surtout, ils sont incomparables pour pimenter un massif un peu plat, et ce jusqu’en hiver grâce au graphisme de leurs inflorescences qui perdure de longs mois.

L'Echinops ritro est rustique et sobre comme un chameau. Ce chardon vivace se distingue par sa floraison bleue et montre un feuillage vert à reflets argentés, épineux d’où se dressent, de juillet à septembre, de petites fleurs en boule. Il se cultive au soleil dans une terre sèche ou bien drainée.

L'Onopordum acanthium ou Chardin aux ânes est est une plante bisannuelle qui dresse, en juillet, de grosses fleurs rose pourpre à facilement 2 mètres de haut. Elles sont perchées sur une hampe tomenteuse, elle-même garnie d’un feuillage gris blanchâtre armé de redoutables épines. Il se cultive au soleil dans tous sols, même secs à tendance calcaire. 

Les Eryngiums ou Panicauts sont de charmantes vivaces aux inflorescences sphériques et d’un joli blanc grisé ou parfois bleu cobalt. En massif, c’est une excellente plante graphique qui forme rapidement une touffe de 80 centimètres de haut pour 40 centimètres de large, idéale pour apporter une touche de blanc dans les massifs estivaux. Les panicauts se cultivent au soleil dans un sol drainant. 

Les Cirses sont généralement des "chardons" de sols riches et frais, nottament dans le cas du Cirse des rives ou du Cirse des marais. Graphique mais un peu sauvage, les cirses sont une bénédiction pour les insectes butineurs car ses fleurs sont mellifères.

Vous les aimez !

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?