Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Hortensias : planter, tailler et entretenir

Les hortensias en quelques mots

  • Les hortensias offrent une floraison de longue durée, généralement de juin jusqu’en septembre-octobre
  • Ils portent alors des inflorescences en grosses boules, plates, ou coniques, souvent roses ou bleues
  • Leur feuillage est décoratif, et peut prendre de belles couleurs d’automne
  • Bien que la plupart soient arbustifs, il existe aussi des variétés grimpantes
  • Ce sont des plantes faciles à cultiver et entretenir
  • Ils sont parfaits en haie ou en bordure, et peuvent aussi s’adapter à une culture en pot

Le mot de notre Experte

Les hortensias sont des arbustes (parfois des plantes grimpantes) qui offrent une floraison impressionnante, généralement en grosses inflorescences sphériques, et qui dure tout l’été : de juin jusqu’en septembre. La floraison est ordinairement bleue ou rose, mais on trouve aussi des hortensias blancs, mauves, rouges… Les couleurs de certaines variétés ont la particularité de changer en fonction du pH du sol : plus le substrat est acide, plus les fleurs sont bleues ; plus il est calcaire, plus elles sont roses.

On connait surtout les Hydrangea macrophylla, qui offrent de grandes inflorescences souvent plates ou en boules. C’est le cas par exemple de la superbe variété ‘Annabelle’. Ces hortensias ne représentent cependant qu’une petite partie d’un vaste groupe, très diversifié. Les Hydrangea paniculata, comme la variété ‘Vanille Fraise’, et les Hydrangea serrata, offrent également de très belles floraisons. Les Hydrangea quercifolia, quant à eux, sont particulièrement intéressants pour leur feuillage automnal. On trouve aussi des hortensias grimpants.

Hydrangea fleur plate

Installés dans de bonnes conditions, les hortensias sont faciles à cultiver et à entretenir ! Les Hydrangea macrophylla et serrata se plaisent en situation ombragée et sur terrain plutôt acide, tandis que d’autres espèces peuvent tout à fait supporter le soleil ou les sols calcaires. Vous en trouverez facilement une qui convient à votre situation ! Ils peuvent être placés en fond de massif, en sous-bois, en haie ou en bordure. Les plus compacts peuvent être cultivés en pot ou bac, et installés par exemple sur une terrasse ou dans une cour intérieure ! Pour ce qui est de l’entretien, veillez à ce que le substrat reste relativement frais, et effectuez une taille à la sortie de l’hiver.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Hydrangea sp.

Famille : Hydrangeaceae

Nom commun : Hortensia

Floraison : de juin à septembre-octobre

Hauteur : souvent entre 80 cm et 2 m

Exposition : de préférence à mi-ombre

Sol : riche, humifère, frais, souple et aéré

Rusticité : généralement entre -15 et -25°C.

Les hortensias, appelés en latin Hydrangea, sont principalement des arbustes et rassemblent une cinquantaine d’espèces, ainsi que de très nombreuses variétés ! Ce que l’on nomme hortensia fait surtout référence à l’Hydrangea macrophylla, l’espèce la plus répandue en culture. On compte d’ailleurs plus de 600 variétés horticoles d’Hydrangea macrophylla.

Les hortensias viennent surtout d’Asie de l’Est, bien que l’on trouve aussi quelques espèces en Amérique du Nord (comme l’Hydrangea arborescens…). De très nombreuses espèces proviennent de Chine, du Japon et de Corée. L’Hydrangea macrophylla, par exemple, est originaire du Japon, mais il s’est naturalisé dans plusieurs régions du monde (Amérique centrale, Nouvelle-Zélande…).

Les Hydrangea ont donné leur nom à la famille des Hydrangeaceae (237 espèces), dans laquelle on retrouve d’autres plantes ornementales, comme les Deutzia et Philadelphus. Quelques genres sont très proches des hortensias : Pileostegia, Schizophragma… Les Schizophragma sont d’ailleurs parfois considérés comme des hortensias grimpants !

Les hortensias forment des arbustes au port assez large, arrondi. La plupart d’entre eux mesurent entre 80 cm et 2 m de haut. Certains Hydrangea paniculata sont particulièrement hauts (la variété ‘Levana’, par exemple, atteint 3 mètres). Les hortensias grimpants, Hydrangea petiolaris et seemanii, sont une exception, puisqu’ils peuvent atteindre 10-15 mètres de hauteur ! Si vous souhaitez cultiver les hortensias en pot, choisissez plutôt les variétés les plus compactes, par exemple l’Hydrangea paniculata ‘Bobo’, ou les Hydrangea serrata

Hortensia

Hortensia macrophylla – illustration botanique

Les hortensias ont une bonne longévité. Dans de bonnes conditions de culture, ils peuvent vivre plusieurs dizaines d’années, parfois 50 ans.

Les hortensias fleurissent généralement durant tout l’été, de juin jusqu’en septembre-octobre. Ceux de la série ‘Endless Summer’ ont d’ailleurs été sélectionnés pour leur très longue floraison !

Ils portent alors de grosses inflorescences constituées de nombreuses fleurs. Elles peuvent être en boules ; plates (avec toutes les fleurs au même niveau) ; ou coniques (Hydrangea paniculata). Elles forment des corymbes ou des panicules, souvent placées à l’extrémité des tiges, et mesurent jusqu’à 15-20 cm de diamètre. Les inflorescences des hortensias rappellent celles de certains Viburnum !

On trouve aussi des hortensias aux floraisons très originales ! L’Hydrangea macrophylla ‘Camino’, par exemple, nous surprend par ses inflorescences composées de fleurs rondes aux bords dentelés. Chez l’hortensia ‘Hovaria Hopcorn’, les sépales sont arrondis, incurvés. À l’inverse, ils sont très fins et forment des étoiles chez les Hydrangea macrophylla ‘Princess Diana’ et ‘Stargazer’. Les fleurs peuvent aussi être doubles, lorsque chaque fleuron porte un grand nombre de sépales.

Les inflorescences portent en général deux types de fleurs : de grandes fleurs stériles, très décoratives, situées en périphérie, et de petites fleurs fertiles, plus discrètes, placées au centre. Chez les fleurs stériles, ce sont les sépales, très développés, qui sont décoratifs. Ils ressemblent beaucoup à des pétales. Les fleurs fertiles, quant à elles, portent de nombreuses étamines. Les variétés horticoles ont été sélectionnées pour avoir un grand nombre de fleurs stériles, décoratives.

Certains hortensias ont des floraisons particulièrement vives et impressionnantes, extravagantes. D’autres fois, les fleurs se font plus délicates et naturelles. Elles peuvent être très romantiques, comme chez l’Hydrangea ‘You And Me Romance’

Les nuances des fleurs d’hortensia sont très belles, avec des teintes souvent rose ou bleu. Mais les fleurs peuvent également être blanches, rouges, violet-mauve, vertes… Parfois, elles sont bicolores, comme chez l’Hydrangea macrophylla ‘Mirai’. Certains hortensias sont vraiment impressionnants au niveau du mariage des couleurs, comme la variété ‘Schloss Wackerbarth’.

Les couleurs ont aussi tendance à évoluer avec le temps, les fleurs prenant par exemple des teintes vertes ou rose – rouge. Le changement de couleur est très marqué chez certaines variétés, comme l’Hydrangea paniculata ‘Vanille Fraise’ (dont les fleurs, d’abord blanches et roses, deviennent ensuite rouges), ou chez les hortensias de la série ‘Magical’.

Hortensia, fleurs

Différentes formes d’inflorescences : à tête ronde / à tête plate / en panicule

Chez les hortensias macrophylla et serrata, la couleur des fleurs a la particularité de changer en fonction du pH du sol : elles deviennent bleues en terrain acide, et plutôt roses en terrain calcaire. Il est donc possible de modifier légèrement leur couleur (pour les rendre bleues) en apportant par exemple du sulfate d’alumine, sous forme d’alun, ou de l’ardoise pilée. Les variétés à fleurs blanches ne changent pas de couleur en fonction du pH.

Hydrangea bleu

Hortensias à fleurs bleues, en sol acide

Les couleurs des fleurs d’hortensias ont donc une grande variabilité, en fonction du pH mais aussi de l’époque (début ou fin de floraison).

N’hésitez pas à récolter les fleurs et les faire sécher pour composer des bouquets secs ! Vous pouvez consulter notre fiche conseil pour faire sécher leurs fleurs.

Les hortensias portent de grandes feuilles, souvent larges et ovales, mesurant entre 10 et 25 cm de long. Le nom d’espèce macrophylla signifie d’ailleurs « à grandes feuilles ». Le bord du limbe est denté. Chez lHydrangea quercifolia, les feuilles sont lobées et rappellent la forme du feuillage des chênes, ce qui a donné son nom à cette espèce (Quercus = chêne, en latin).

Les feuilles sont généralement opposées (placées deux par deux, de chaque côté des tiges). Elles peuvent aussi être insérées par trois (verticillées).

La plupart des hortensias cultivés sont caducs, à l’exception cependant de l’Hydrangea seemanii.

D’ordinaire, les feuilles de l’hortensia sont vert foncé. Le feuillage peut aussi être panaché, comme chez l’Hydrangea petiolaris ‘Silver Lining’, aux feuilles marginées de blanc. Elles sont pourpres chez l’Hydrangea macrophylla ‘Julisa’. Comme les fleurs, les feuilles des hortensias peuvent changer de couleur en fin d’année, pour prendre de belles teintes automnales, en particulier chez les Hydrangea quercifolia ! La variété ‘Snowflake’, par exemple, a les feuilles qui deviennent pourprées en fin d’année. Au niveau des couleurs, le plus impressionnant est sans doute l’hortensia ‘Little Honey’, qui porte un superbe feuillage jaune doré, déjà éblouissant au cours de la saison, mais qui se colore de rouge orangé quand arrive l’automne !

Les tiges sont noires chez les Hydrangea macrophylla ‘Nigra’ et ‘Zorro’, ce qui met bien en valeur la teinte verte du feuillage et la couleur des fleurs.

Certains hortensias ont aussi la particularité d’être velus, avec des tiges et feuilles plus ou moins duveteux. C’est le cas des Hydrangea aspera, Hydrangea villosa et Hydrangea involucrata.

Après avoir été pollinisées, les fleurs donnent des capsules, qui s’ouvrent lorsqu’elles sont mures. Elles renferment de minuscules graines.

Hortensia

Belles couleurs d’automne d’un Hydrangea quercifolia ‘Burgundy’ / Tiges sombres de l’Hydrangea macrophylla ‘Zorro’

Bien que les hortensias soient globalement assez rustiques, certaines variétés d’Hortensia macrophylla peuvent être un peu frileux. Les plus sensibles au froid sont par exemple les variétés Hydrangea macrophylla ‘Mirai’ (-12°C) ou ‘Leuchtfeuer’. À l’inverse, les plus résistants sont les variétés ‘Blueberry Cheesecake’, ‘Magical Noblesse’, ‘Ayesha’, ainsi que ceux de la série ‘Endless Summer’… Chez les autres catégories d’hortensias, les Hydrangea serrata sont particulièrement rustiques. Si vous habitez une région au climat froid et cultivez des hortensias macrophylla, nous vous conseillons de les planter près d’un mur orienté à l’ouest. Cela les aidera à perdurer et bien fleurir.

Les principales variétés d'hortensias

Les hortensias pour l’ombre et les sols acides

Il s’agit des Hydrangea macrophylla et Hydrangea serrata. Ils ont un mode de culture assez « classique » pour des hortensias : ils aiment être protégés du soleil direct et se plaisent dans les terrains à tendance acide. Les Hydrangea macrophylla sont les hortensias les plus courants, à grandes inflorescences sphériques. Les H. serrata sont plus petits, offrent une floraison délicate, souvent aplatie ou bombée, et sont très rustiques.

Hortensia - Hydrangea macrophylla Ayesha 30/40cm en pot de 2L

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité 150 cm

Un hortensia dont les fleurs varient du rose clair au bleu tendre suivant la nature du sol. Les sépales sont arrondis et incurvés, rappelant les fleurs de lilas. Il s’agit d’une variété ancienne et bien rustique.

Hortensia - Hydrangea macrophylla Endless Summer Bloomstar

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 170 cm

Cet hortensia offre une très longue floraison estivale, du début de l’été jusqu’aux gelées. Ses fleurs peuvent varier du rose au bleu, suivant le sol sur lequel il est cultivé.

Hortensia - Hydrangea macrophylla Merveille Sanguine

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 200 cm

L’hortensia ‘Merveille Sanguine’ porte de grosses inflorescences arrondies, d’un rose – rouge bien prononcé. Son feuillage est sombre, pourpre.

Hortensia - Hydrangea serrata Blue Bird

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité 120 cm

Un hortensia qui porte des inflorescences aplaties, bleues et blanches. Les fleurs fertiles sont petites, bleues et placées au centre. Elles sont entourées par de grosses fleurs stériles, plus claires, plutôt blanches.

Hortensia - Hydrangea serrata Avelroz

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 100 cm

Cet hortensia offre une délicate floraison d’un rose tendre et lumineux. Les inflorescences sont aplaties, avec au centre une profusion de petites fleurs fertiles, entourées par de grandes fleurs stériles. Son feuillage prend de belles couleurs automnales.

 

Les hortensias pour le soleil et les sols ordinaires

Il s’agit surtout des Hydrangea paniculata. Ces hortensias offrent de grandes inflorescences coniques, en panicules. Ils ont besoin de suffisamment de lumière pour bien fleurir ! Les Hydrangea arborescens et quercifolia peuvent aussi pousser au soleil.

Hortensia - Hydrangea paniculata Vanille Fraise

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité 250 cm

Très populaire, cet hortensia paniculé offre de larges inflorescences coniques, dont la teinte se décline du blanc au rose. Elles sont portées par des tiges rouges.

Hortensia - Hydrangea paniculata Limelight

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité 200 cm

Cette variété possède de grandes inflorescences de couleur d’abord verte puis blanche, et qui ont tendance à se teinter de rose quand arrive l’automne. Une variété très florifère et lumineuse.

Hortensia - Hydrangea paniculata Great Star Le Vasterival

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité 200 cm

Il s’agit d’une variété qui porte de grandes fleurs étoilées, blanc pur, composées de sépales ondulés. Une floraison que l’on apprécie pour son élégance !

Les hortensias pour les sols calcaires

Et oui, bien que les hortensias macrophylla apprécient les sols à tendance acide et redoutent le calcaire, c’est loin d’être vrai pour tous les hortensias ! En effet, les Hydrangea arborescens et quercifolia acceptent de pousser dans les substrats calcaires. L’hortensia arborescens forme un buisson qui porte de grosses inflorescences arrondies. L’hortensia quercifolia, quant à lui, est apprécié pour son feuillage lobé et ses belles couleurs d’automne.

Hortensia - Hydrangea arborescens Annabelle

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 150 cm

C’est notre variété star, sans doute la plus populaire ! Cet hortensia porte en été une profusion de grandes inflorescences, d’environ 30 cm de diamètre, d’abord vert clair puis blanc pur. Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Hortensia - Hydrangea arborescens Pink Annabelle ou Invincibelle® en pot de 7,5L/10L

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 150 cm

Cet hortensia offre de grandes inflorescences sphériques, rose clair. Il s’agit d’une variété très florifère, au port assez large et étalé. Il s’adapte assez bien à une culture en pot.

Hortensia - Hydrangea quercifolia Little Honey

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 150 cm

Cet hortensia a la particularité d’offrir un superbe feuillage jaune doré ! De plus, ses feuilles ont une très belle forme, lobée, rappelant le feuillage du chêne. Il offre une floraison blanche, assez simple et délicate. Évitez de le planter au soleil, car celui-ci risquerait de brûler ses feuilles.

Hortensia - Hydrangea quercifolia Harmony

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité 250 cm

Il s’agit d’une variété qui porte de grandes inflorescences blanches. Cet hortensia offre également de belles couleurs d’automne, son feuillage prenant alors une teinte rouge pourpré.

 

Les hortensias grimpants

Ce sont les hortensias petiolaris et seemanii. Ils offrent des inflorescences blanches, assez légères et vaporeuses, et ont l’avantage de pouvoir fleurir même à l’ombre ! Vous pouvez les planter par exemple contre un mur exposé au nord. Ils s’accrochent grâce à leurs crampons, et peuvent grimper très haut !

Hortensia grimpant - Hydrangea petiolaris

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 400 cm

Il s’agit d’un hortensia grimpant qui offre une belle floraison blanche, vaporeuse. Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Hortensia grimpant - Hydrangea petiolaris Silver Lining

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 350 cm

Cet hortensia grimpant a la particularité de porter un feuillage panaché de blanc, idéal pour apporter de la luminosité à un endroit ombragé. Il offre également en été une floraison blanche.

Hortensia grimpant - Hydrangea seemanii

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 500 cm

Il s’agit d’un hortensia grimpant qui porte une belle floraison blanc crème, en ombelles. Il possède un feuillage épais et luisant. Ses crampons lui permettent de s’accrocher aux murs.

Les hortensias adaptés à une culture en pot

Ce sont les hortensias les plus compacts, mesurant au maximum un mètre de haut.

Hortensia - Hydrangea paniculata Bobo

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité 70 cm

Cet hortensia offre en été une profusion de fleurs blanc crème, rassemblées en panicules. Il est parfait pour les petits espaces, et apprécie les expositions ensoleillées.

Hortensia - Hydrangea serrata Shojo

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 100 cm

L’hortensia ‘Shojo’ porte des inflorescences composées, au centre, de nombreuses petites fleurs bleu foncé, et sur l’extérieur, de grandes fleurs plus claires. Son feuillage prend de belles couleurs d’automne. Placez-le plutôt à l’ombre ou à mi-ombre, abrité du soleil aux heures les plus chaudes.

Hortensia - Hydrangea serrata Hakucho

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 80 cm

Cet hortensia offre une gracieuse floraison blanc pur, composée de fleurs doubles. Il apportera de la luminosité et du graphisme sur une terrasse ou dans une cour intérieure. Il se plaira en situation ombragée.

Si vous rencontrez toujours des difficultés pour vous décider parmi toutes ces variétés, n’hésitez pas à consulter notre fiche Hortensias – Comment les choisir ?

 

Plantation des hortensias

Où planter ?

La majorité des hortensias, et notamment les Hydrangea macrophylla et serrata, se plairont à mi-ombre, abrités du soleil aux heures les plus chaudes de l’après-midi ! Les hortensias grimpants sont parfaits pour végétaliser un mur exposé au nord. Évitez le soleil également pour l’hortensia ‘Little Honey’ : son feuillage doré risquerait d’être brûlé. Les Hydrangea paniculata et arborescens, quant à eux, se plaisent au soleil !

Hydrangea serrata Veerle

Plantez les hortensias dans un terrain qui reste frais en été. La plupart des espèces n’aiment pas la sécheresse. Les hortensias apprécient les sols riches en matière organique, fertiles. Ils aiment les terrains souples et aérés, meubles. Ils se plairont dans un terrain proche de la terre de sous-bois, que l’on trouve naturellement dans les forêts. Ils pousseront moins bien si vous les installez sur un sol compact.

En règle générale, les hortensias n’aiment pas les terrains franchement calcaires, qui entrainent l’apparition de chloroses (jaunissement du feuillage). Ils préfèrent les sols légèrement acides ou neutres. Si votre terrain est calcaire, vous pouvez planter en pot, ou creuser un large trou de plantation et y installer du terreau, que vous mélangerez éventuellement à un peu de terre de bruyère. Cependant, les hortensias paniculata, arborescens, quercifolia et sargentiana supportent bien le calcaire.

Il est préférable d’installer les hortensias à un endroit protégé du vent. Choisissez les expositions un peu abritées (par exemple contre un mur). La plante craindra ainsi un peu moins les gelées tardives au printemps.

Vous pouvez placer l’hortensia en fond de massif, dans une haie, en bordure… La plantation en pot est également une bonne solution pour agrémenter une terrasse ou une cour intérieure. Optez dans ce cas pour l’hortensia paniculata ‘Bobo’, ou les Hydrangea serrata, au port plutôt compact. Les variétés grimpantes sont parfaites pour habiller un mur orienté au nord.

 

Quand planter ?

On plante les hortensias de préférence en début d’automne, vers le mois de septembre, mais la plantation peut aussi s’effectuer au printemps, après les dernières gelées.

Les espèces les plus robustes peuvent également être installées en hiver ou en été, à condition d’éviter les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

Comment planter ?

Respectez au minimum un mètre de distance entre deux hortensias, bien que cela dépende aussi de la variété choisie.

  1. Placez la motte dans une bassine remplie d’eau. Cela permet de bien la réhydrater et de faciliter l’arrosage ultérieur.
  2. Pendant ce temps, creusez un trou de plantation. Il doit faire environ trois fois la taille de la motte.
  3. Effectuez un apport de matière organique: compost ou fumier bien décomposé, engrais organique (corne broyée, sang séché…). Si vous cultivez les hortensias macrophylla, vous pouvez aussi apporter un peu de terre de bruyère (surtout si vous souhaitez que les fleurs soient bleues, ou si votre terrain est calcaire).
  4. Sortez la plante de son pot.
  5. Griffez le fond de la motte, afin de démêler un peu les racines.
  6. Placez la plante dans le trou de plantation, le collet juste au niveau de la surface du sol, puis tassez légèrement.
  7. Arrosez généreusement.
Planter un hortensia

Plantation d’un hortensia

Comme les hortensias apprécient les sols qui restent frais, il est toujours préférable d’installer à leur pied une couche de paillage organique : choisissez par exemple du BRF, des feuilles mortes, des écorces de pin… De même, effectuez des arrosages réguliers pendant plusieurs semaines après la plantation.

Pour une plantation en pot :

  1. Prenez un grand pot ou bac, qui mesure au moins 50 cm de profondeur.
  2. Vous pouvez placer une couche de drainage au fond (graviers, tessons de pot…)
  3. Remplissez-le de terreau.
  4. Plantez votre hortensia.
  5. Replacez du terreau tout autour de la plante.
  6. Tassez légèrement avec le plat de la main.
  7. Arrosez.

Placez le pot à un endroit abrité du vent, de préférence à mi-ombre. Vous pouvez l’installer par exemple sur une terrasse, dans une cour intérieure ou un patio.

Pour plus de précisions, découvrez notre fiche conseil sur la plantation des hortensias.

hortensia en pot

Hydrangea paniculata ‘Vanille Fraise’ cultivés dans de grandes barriques ( ©Biosphoto – Friedrich Strauss)

L'entretien des hydrangeas

Les hortensias ont besoin que le sol reste relativement frais. Arrosez durant l’été, notamment en cas de sécheresse. Soyez vigilants surtout la première année, ou dans le cas d’une culture en pot (le substrat sèche plus vite). Évitez d’utiliser de l’eau calcaire, préférez l’eau de pluie. Attention également à l’excès d’humidité : les hortensias n’aiment pas l’eau stagnante, qui risque d’entrainer l’apparition de maladies.

fleur hortensia fané

Inflorescence d’hortensia fané

Nous vous conseillons de déposer au printemps un peu de compost bien décomposé au pied de vos hortensias, afin d’enrichir le sol. Intégrez-le à la terre en grattant légèrement la surface à l’aide d’une griffe. Vous pouvez aussi apporter de la corne broyée ou du sang séché. Évitez cependant l’excès d’engrais ou de matière organique, car cela peut encourager la plante à produire beaucoup de feuillage, au détriment de la floraison.

De même, il est préférable qu’il reste toujours une couche de paillage au pied de l’arbuste, car cela permet au sol de rester frais, tout en limitant la croissance des mauvaises herbes… Et en se décomposant, ce paillage viendra enrichir le sol. Utilisez par exemple du BRF (Bois Raméal Fragmenté) ou des feuilles mortes, sur une épaisseur d’au moins 5 cm.

Si vous cultivez votre hortensia en pot, pensez à le rempoter de temps en temps. Vous pouvez le faire tous les deux ans, au début du printemps.

Lorsque les inflorescences sont fanées, il est préférable de les laisser en place pour l’hiver, car elles protègeront les tiges du froid. Coupez-les seulement au début du printemps.

Pour conserver des fleurs bleues sur vos hortensias, vous pouvez rajouter de temps en temps de l’Alun ou des ardoises pilées.

Si vous avez besoin de transplanter un hortensia, consultez nos conseils vidéo :

 

Comment tailler les hortensias ?

La taille encourage une généreuse floraison et aide la plante à conserver une forme équilibrée, harmonieuse. Vous pouvez tailler votre hortensia chaque année aux mois de mars-avril. Effectuez une taille très légère sur les Hortensias macrophylla et serrata, en supprimant surtout le bois mort, les branches abimées et les inflorescences fanées. Si vous taillez trop court, vous risquez de compromettre la floraison, car les boutons floraux apparaissent à l’extrémité des tiges. Vous pouvez aussi éclaircir et aérer un peu le centre de l’arbuste en y supprimant quelques branches. Taillez plus sévèrement les Hydrangea paniculata et arborescens : rabattez les branches de l’année précédente, en coupant juste au-dessus de bourgeons sains. Nous vous conseillons également d’effectuer des tailles assez légères chez les hortensias grimpants. Lorsque vous taillez, supprimez toujours en priorité les branches abimées, malformées, ou mortes.

Découvrez nos conseils vidéo – Comment tailler un hortensia macrophylla :

Les maladies et parasites des hortensias

Les hortensias peuvent être touchés par plusieurs maladies. Attention notamment au Botrytis cinerea, une maladie cryptogamique, que l’on appelle aussi pourriture grise et qui est favorisée par la chaleur et l’humidité. Ils peuvent également être atteints par l’oïdium, qui se repère par l’apparition d’un feutrage blanc sur les feuilles. Pour ces deux maladies cryptogamiques, traitez en utilisant une solution à base de soufre.

hydrangea feuillage avec oidium blanc

Feuille d’hortensia touché par l’oïdium

Concernant les ravageurs, les hortensias sont surtout sensibles aux attaques de cochenilles pulvinaires (Pulvinaria hydrangeae). Il s’agit de petits insectes allongés, à l’aspect blanc et cotonneux. Si elles ne sont pas trop nombreuses, vous pouvez les supprimer à l’aide d’un chiffon imbibé d’eau savonneuse. Il arrive aussi que les pucerons s’en prennent aux hortensias. Ils piquent les feuilles et prélèvent la sève, ce qui affaiblit la plante. Pour vous en débarrasser, utilisez du savon noir. Vous pouvez rencontrer des problèmes avec les araignées rouges. Comme celles-ci n’aiment pas l’humidité, il vous suffit de pulvériser de l’eau sur le feuillage.

Si le substrat est trop calcaire, l’hortensia risque de souffrir d’une chlorose. Le feuillage se décolore, devenant jaune entre les nervures. La plante est carencée : le calcaire présent dans le sol bloque l’absorption du fer par la plante. Utilisez du chélate de fer (facilement assimilable), ou envisagez de cultiver la plante en pot, dans un mélange de terreau et de terre de bruyère.

Multiplication

La meilleure technique pour multiplier les hortensias est le bouturage. Il est aussi possible de semer des graines en fin d’hiver, mais cette technique est plus longue et moins facile. Les espèces grimpantes se multiplient plutôt par marcottage.

Bouturage

Les hortensias se multiplient très bien par bouturage ! Cette technique est plutôt facile. Il est préférable de le faire en fin d’été, vers le mois d’août, sur des tiges semi-ligneuses.

  1. Choisissez une tige saine et jeune (qui a poussé dans l’année), non fleurie, et coupez-la à l’aide d’un sécateur, juste en dessous d’un nœud (point d’insertion des feuilles). Elle doit mesurer environ 15 cm de longueur et porter au moins trois paires de feuilles.
  2. Supprimez les feuilles placées à la base, pour ne garder que deux ou trois feuilles. Si celles situées en haut de la bouture sont grandes, coupez-les de moitié.
  3. Préparez un pot avec du terreau, puis arrosez pour l’humidifier.
  4. Trempez éventuellement la base de la tige dans de l’hormone de bouturage
  5. Faites un petit trou dans le substrat à l’aide d’un petit tuteur ou d’un crayon
  6. Plantez la bouture, et tassez bien tout autour, afin d’éliminer les poches d’air.
  7. Vous pouvez couvrir le pot avec un sac en plastique, pour conserver une forte hygrométrie (bouturage à l’étouffée)
  8. Placez-le ensuite à un endroit abrité et chaud, sans soleil direct.

Pensez à maintenir le substrat légèrement humide jusqu’à ce que la bouture démarre sa croissance.

Découvrez nos conseils vidéo – Comment bouturer un hortensia :

 

… ainsi que notre fiche conseil – Avoir de belles boutures avec son hortensia Hydrangea petiolaris

 

Associer les hortensias au jardin

Puisque les hortensias macrophylla et serrata sont plutôt adaptés aux situations ombragées, ils trouveront aisément leur place dans un jardin de sous-bois. Plantez-les par exemple avec des digitales, parisettes, hostas, Geranium nodosum, fougères et thalictrums. Pensez aussi aux Brunnera macrophylla, qui offrent un superbe feuillage et une floraison très légère, pleine de charme ! Aménagez un coin de jardin ombragé et frais, de style assez naturel. Bien qu’au premier abord, les grosses inflorescences des hortensias puissent avoir un aspect « artificiel » et exubérant, certaines variétés ont des floraisons plus délicates et peuvent tout à fait s’intégrer dans un massif de style assez naturel et sauvage.

Au soleil, vous pouvez utiliser les Hydrangea paniculata pour composer un massif coloré, avec des vivaces et arbustes à longue floraison. Placez les hortensias en arrière-plan, et installez devant eux des népétas, verveines de Buenos-Aires, échinacées, achillées, géraniums vivaces… Ainsi, vous obtiendrez un massif fleuri durant tout l’été ! N’hésitez pas à y disperser quelques graminées (Stipa, Pennisetum, Briza media…), pour amener de la légèreté et du mouvement.

Comme les hortensias macrophylla apprécient les terrains plutôt acides et les situations ombragées, vous pouvez les associer avec d’autres plantes qui s’y plairont également, comme les azalées, camélias, Pieris ou skimmia. Ajoutez éventuellement quelques fougères.

Les hortensias peuvent s’intégrer dans un jardin de style romantique. Associez-les à d’autres plantes aux floraisons délicates, comme les astrances, gypsophiles ou digitales. Pour ce qui est des hortensias, vous pouvez choisir une variété telle que ‘You and Me Romance’, qui offre une floraison très romantique ! Les variétés à fleurs blanches entrent facilement elles aussi dans ce style de jardin.

Puisqu’ils offrent une végétation opulente, et une floraison délicate et généreuse, souvent dans les teintes bleues ou blanches, les hortensias seront parfaits dans un jardin de cottage ! Plantez-les en compagnie de delphiniums, pavots d’orient, cosmos, géraniums vivaces… L’idée est d’obtenir un massif à la fois sauvage et foisonnant, avec une profusion de fleurs qui s’épanouissent dans des tons doux, pastel.

Enfin, vous pouvez associer l’Hydrangea quercifolia avec d’autres plantes qui prennent de belles couleurs d’automne : érables, cornouillers, Nandina domestica

Questions fréquentes

Les feuilles de mon hortensia deviennent jaunes. Pourquoi ?

Si le limbe est jaune entre les nervures, votre hortensia souffre d’une chlorose. Cela est dû à un sol ou à de l’eau trop calcaires. Le calcaire empêche l’assimilation du fer par la plante. Si c’est votre terrain qui est calcaire, vous pouvez envisager de cultiver vos hortensias en pot ou bac. Vous pouvez aussi creuser un grand trou de plantation et y installer du terreau mélangé à de la terre de bruyère. Une autre solution consiste à apporter du chélate de fer. Nous vous suggérons également d’arroser plutôt avec de l’eau de pluie qu’avec l’eau du réseau.

Mon hortensia ne fleurit pas. Pourquoi ?

Vérifiez que la situation lui convient : les Hydrangea paniculata ou arborescens, par exemple, ont besoin de soleil (contrairement à la plupart des hortensias) ! De même, évitez une ombre trop dense pour les hortensias macrophylla et serrata – préférez les emplacements lumineux, sous une ombre légère.
Vous pouvez également apporter un peu de compost ou de fumier pour enrichir le sol, mais évitez les engrais trop riches en azote : ils encouragent la plante à produire du feuillage au détriment des fleurs !
Chez les Hydrangea macrophylla, la floraison peut être compromise par une taille trop sévère.
Sachez aussi que les hortensias grimpants mettent généralement plusieurs années avant de commencer à fleurir.

Comment donner une teinte bleue aux fleurs de mes hortensias ?

Les fleurs des hortensias peuvent devenir bleues en présence d’un sol acide et d’ions aluminium (Al3+). Vous pouvez utiliser un bleuissant à base d’alun, ou des ardoises pilées. Mais si votre terrain n’est pas à tendance acide, cela ne suffira sans doute pas. Il faudrait dans ce cas apporter un peu de terre de bruyère ou cultiver l’hortensia en bac.
Attention cependant car toutes les variétés n’ont pas la même capacité à bleuir. Les hortensias macrophylla sont les plus susceptibles de changer de couleur, mais ceux à fleurs blanches resteront blancs.

Les feuilles de mon hortensia portent un feutrage blanc

Votre plante est atteinte par l’oïdium, une maladie causée par un champignon. Nous vous conseillons de couper les parties concernées puis de pulvériser une solution à base de soufre ou une décoction de prêle.

Les feuilles portent de petits amas blancs et allongés, cotonneux

Il s’agit de cochenilles pulvinaires. Elles affaiblissent l’hortensia, pouvant entrainer le dessèchement du feuillage, et risquent de faire apparaitre de la fumagine. Elles se multiplient rapidement et peuvent proliférer en peu de temps. Pour vous en débarrasser, utilisez un chiffon imbibé d’eau savonneuse.

Nous sommes au printemps et mon Hydrangea paniculata semble mort...

Les hortensias paniculata sont lents à repartir au printemps. Si le vôtre n’a pas de végétation et ne porte toujours pas de feuilles au mois de mai, patience, il faut attendre un peu !

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 4.75 sur 5)