Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Hortensia en pot : plantation, culture
conseil

Hortensia en pot : plantation et entretien

nos conseils

Les hortensias sont des arbustes touffus qui offrent une généreuse et longue floraison, de juin-juillet jusqu’en septembre-octobre. Les fleurs sont généralement rassemblées en inflorescences amples et généreuses, sphériques, aplaties ou en panicules. Elles sont souvent roses ou bleues, mais peuvent aussi être blanches, rouges, mauves… Une plantation en pot permet de cultiver les hortensias même dans un petit jardin, où l’on a peu d’espace. On peut aussi en profiter pour les placer sur la terrasse, dans un patio ou dans une cour intérieure, voire même sur un balcon. Cela permet de garder ces arbustes au plus près de la maison ! Bien qu’ils soit plus fréquent de les cultiver en pleine terre au jardin, certaines variétés s’adaptent plutôt bien à une plantation en pot. Nous vous livrons ici tous nos conseils : quel hortensia choisir, comment et à quel moment le planter, comment l’entretenir, l’arroser, le tailler, etc.

Choisir une variété adaptée

Pour cultiver un hortensia en pot, mieux vaut choisir une variété au port relativement compact, qui ne dépasse pas 1 m – 1,20m de hauteur (sachant que les plus grands hortensias atteignent 2 m de haut). On évite aussi les variétés grimpantes (Hydrangea petiolaris, Hydrangea seemanii…). Vous pouvez choisir les Hydrangea serrata, qui sont assez compacts : découvrez par exemple l’Hydrangea serrata ‘Shojo’, qui porte des inflorescences aplaties, de couleur bleue. L’Hydrangea serrata ‘Hakucho’, est une variété qui mesure jusqu’à 80 cm de haut et que l’on apprécie pour ses fleurs doubles, de couleur blanc pur. Sa floraison est délicate et romantique ! Certains hortensias paniculata conviennent également à une plantation en pot. L’Hydrangea paniculata ‘Bobo’, par exemple, est une variété compacte, petite, qui ne dépasse pas 70 cm de hauteur, et qui porte des panicules de fleurs blanches. Vous pouvez aussi choisir l’Hydrangea paniculata ‘Sundae Fraise’. Il offre des inflorescences roses, qui forment des panicules denses. Enfin, l’Hydrangea paniculata ‘Diamantino’, qui porte des inflorescences blanches. Découvrez aussi les hortensias de la gamme ‘Magical’ (par exemple ‘Magical Revolution’ ou ‘Magical Harmony’), dont les inflorescences changent de teinte au fil du temps !

Quelques variétés d'hortensia à cultiver en pot

Hydrangea serrata ‘Hakucho’, Hydrangea paniculata ‘Sundae Fraise’, Hydrangea ‘Diamantino’ et Hydrangea ‘Magical Ruby Tuesday’

Quel contenant choisir ?

Optez pour un pot assez grand et large, mesurant au moins deux fois la taille de la motte, et possédant des trous de drainage au fond, sinon l’eau risquerait de stagner et d’asphyxier ou de faire pourrir le système racinaire. Pour vous donner un ordre d’idée, nous vous conseillons de choisir un pot mesurant au minimum 50 cm de largeur et de profondeur.  Si le contenant de l’hydrangea est petit, l’arbuste va rapidement se sentir à l’étroit. De plus, les pots les plus petits se dessèchent rapidement et nécessitent donc des arrosages plus fréquents.

Quel terreau utiliser ?

Pour planter votre hortensia, nous vous conseillons d’utiliser un mélange de terre de jardin, de compost bien décomposé et de sable grossier. Le compost permet d’avoir un substrat riche, permettant à l’hortensia de puiser suffisamment d’éléments minéraux. Vous pouvez aussi apporter de la corne broyée ou un engrais à libération lente pour nourrir l’arbuste au cours de sa croissance. L’ajout d’un peu de sable facilite un bon drainage et évite que l’eau ne stagne dans le pot.

Comment planter votre hortensia en pot et où l’installer ?

On plante l’hortensia de préférence en début d’automne (septembre – octobre), mais il est aussi possible de l’installer au printemps. Intervenez lorsque le temps est doux, en évitant les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

  1. Placez la motte dans une bassine remplie d’eau, afin de la réhumidifier. Utilisez de préférence de l’eau de pluie, car l’eau du réseau risquerait d’être trop calcaire pour l’hortensia.
  2. Prenez le pot et placez au fond une couche de drainage, constituée de billes d’argile, graviers ou tessons de pot…
  3. Placez le substrat dans le pot. Utilisez dans l’idéal un mélange de terre de jardin, de compost bien décomposé et de sable grossier. Vous pouvez ajouter de la corne broyée.
  4. Installez votre hortensia dans le pot. Le collet de la plante doit se situer au même niveau que dans son pot précédent, sans être enterré ou surélevé. Essayez de placer l’hortensia bien au centre du pot.
  5. Replacez un peu de substrat tout autour, et tassez légèrement pour éviter les poches d’air et permettre un bon contact entre la terre et les racines.
  6. Arrosez abondamment.

Installez le pot si possible à mi-ombre, pour que la plante puisse profiter d’une bonne luminosité sans craindre le soleil brûlant. Une exposition idéale serait que la plante soit au soleil le matin et à l’ombre dans l’après-midi, protégée du soleil brûlant aux heures les plus chaudes. Le pot doit être de préférence à l’abri du vent. L’exposition et les conditions de culture dépendent cependant de l’hortensia que vous cultivez : en effet, les Hydrangea paniculata et H. arborescens apprécient le soleil et supportent mieux la sécheresse que les Hydrangea serrata et H. macrophylla, qui eux aiment les sols frais et les expositions ombragées.

Une scène avec des hortensias cultivés en pot

Installés dans un grand bac, les hortensias peuvent être associés à d’autres vivaces pour réaliser une composition colorée ! Hydrangea paniculata ‘Vanille Fraise, Hydrangea paniculata ‘Little Lime’, Carex morrowii ‘Ice Dance’, Geranium ‘Azure Rush’, Dahlia ‘Dalaya Yogi’, Dahlia ‘Maxi Bonita’, Cosmos ‘Sonata Rose’ (photo Friedrich Strauss – Biosphoto)

Comment entretenir un hortensia en pot ?

Arrosez régulièrement votre hortensia. En pot, le substrat sèche bien plus vite qu’en pleine terre ! De même, arrosez avec de l’eau de pluie plutôt qu’avec l’eau du réseau, qui risquerait d’être trop calcaire pour l’hortensia.

L’hortensia aime lorsque le substrat reste relativement frais. Vous pouvez installer une couche de paillage autour du plant, car cela aidera à maintenir la fraicheur du terreau. C’est aussi une plante qui aime les sols riches. Il appréciera quelques apports d’engrais ou de compost bien décomposé. Nous vous conseillons d’apporter au début du printemps un peu d’engrais à libération lente. Vous pouvez aussi intégrer au substrat de la corne broyée.

Rempotez-le en automne, tous les deux ans, pour l’installer à chaque fois dans un pot légèrement plus grand. Si le bac est déjà grand (ou avant, les années où vous ne le rempotez pas), vous pouvez vous contenter d’effectuer un surfaçage.

Après la floraison, il est préférable de laisser les inflorescences fanées, sans les couper. Attendez de préférence le début du printemps (mars-avril) pour les supprimer. Bien qu’elles soient peu esthétiques, elles aident à protéger la plante du froid durant l’hiver. Vous pouvez effectuer une taille légère chaque année en fin d’hiver (mars-avril). Raccourcissez un peu les tiges (en les coupant juste au-dessus de bourgeons vigoureux et bien formés), et éliminez les branches mortes, abimées, ou mal positionnées. Vous pouvez en profiter pour aérer un peu le centre de l’arbuste en y supprimant quelques branches. La taille permet aussi de conserver un hortensia bien compact.

Découvrez aussi nos conseils vidéo sur la taille des hortensias macrophylla :

Le cas particulier des hortensias cultivés en intérieur

Il est possible de cultiver les hortensias en pot en intérieur. Certaines variétés, comme ‘Colours Your Home’, sont particulièrement adaptées. Plantez votre hortensia et placez le pot à un emplacement lumineux, mais sans soleil direct ! Évitez les pièces surchauffées : la température doit être relativement stable, sans grands écarts de température, et dans l’idéal elle devrait être comprise entre 15 et 20 °C. En intérieur, l’air est parfois assez sec, c’est pourquoi nous vous conseillons d’arroser régulièrement. Evitez néanmoins de laisser l’eau stagner dans la soucoupe sous le pot. Après en avoir profité dans votre maison, vous pourrez installer l’hortensia en extérieur (en pleine terre au jardin, ou en pot sur la terrasse) au printemps, vers le mois d’avril.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire