Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Notre sélection de légumes anciens
conseil

9 légumes anciens à cultiver au potager

Notre sélection de légumes oubliés remis au goût du jour !

Les légumes anciens, trop longtemps délaissés, font leur grand retour dans nos potagers comme dans nos assiettes. Et pour cause, résistants aux maladies, savoureux, faciles à cultiver… les qualités de ces vieux légumes ont de quoi séduire les jardiniers débutants comme les plus aguerris. Découvrez notre sélection de 9 légumes anciens et oubliés à cultiver au potager pour votre plus grand plaisir et celui de toute la famille.

Le topinambour, un légume d’antan à la floraison mellifère

Le topinambour est un légume-racine apprécié pour ses tubercules bosselés dont la chair beige ou rose possède une saveur délicate, légèrement sucrée, rappelant celle de l’artichaut. Il est vivace et offre en été une très jolie floraison mellifère et jaune d’or, similaire à celle des tournesols.

Le topinambour, un légume d’antan à la floraison mellifère

Le cultiver au potager

De culture facile, il pousse dans tout type de sol, bien qu’il ait une préférence pour les sols légers, riches et bien drainés. Évitez juste les sols gorgés d’eau qui ont tendance à faire pourrir les tubercules. Enfin, il accepte indifféremment le soleil ou la mi-ombre. Plantez les tubercules au printemps (de mars à juin) ou en automne (septembre/octobre). Très rustique, ce légume d’hiver peut passer la mauvaise saison sous terre et se récolter entre novembre et mars, au fur et à mesure de vos besoins.

Quelle variété choisir ?

Parmi les variétés les plus intéressantes à cultiver au potager, pensez au topinambour violet qui produit des tubercules à peau et chair violet clair, pour un rendu très esthétique dans l’assiette. L’Helianthus tuberosus saura lui aussi vous donner pleine satisfaction grâce à ses tubercules allongés à la chair légèrement sucrée.

Découvrez notre fiche complète sur la culture du topinambour.

Le panais, un légume ancien idéal pour les débutants

Le panais est un légume-racine cultivé pour ses racines similaires à la carotte, mais de couleur blanche à crème. Frites, purée, pot-au-feu, potée, soupe… le panais se cuisine de mille façons et son goût est légèrement sucré et très apprécié des enfants. Légume bisannuel cultivé en annuelle, il est productif et parfait pour les jardiniers débutants.

Le panais, un légume ancien idéal pour les débutants

Le cultiver au potager

Facile à cultiver, le panais aime les sols profonds, riches sans fumure fraîche et léger. Très robuste, il est peu sujet aux attaques de ravageurs ainsi qu’aux maladies. Enfin, il apprécie les expositions ensoleillées.
Le panais se sème de février à juin, sauf dans le sud de la France où on le sème avant le mois de juin. Le semis est réalisé en ligne dans un sol bien ameubli et maintenu humide jusqu’à la germination. Attention, la faculté germinative de la semence de panais est de 1 à 2 ans seulement.
Très rustique, sa récolte débute en octobre, mais il peut être laissé en terre et récolté au fur et à mesure des besoins.

Quelle variété choisir ?

Privilégiez le panais Hablange Weisse en raison de sa bonne résistance aux conditions hivernales et à la pourriture du collet. Vous profiterez ainsi de récoltes tout au long de l’hiver. Le panais demi-long de Guernesey est une autre variété qui mérite votre attention, réputée pour sa productivité et sa rusticité.

Pour en savoir plus, découvrez notre fiche complète sur le panais.

Le chénopode, un vieux légume vivace et rustique idéal en permaculture

Le chénopode est un légume feuille proche de l’épinard, principalement cultivé pour ses feuilles à la saveur fine que l’on consomme cuites. Vivace ou annuel selon les variétés, il produit un feuillage comestible à profusion.

Le chénopode, un vieux légume vivace et rustique idéal en permaculture

Le cultiver au potager

Peu exigeant, le chénopode apprécie les sols frais, riches et légers. Il aime les expositions ombragées même s’il supporte bien les situations ensoleillées.
On le plante au printemps (avril à mai) ou en automne (septembre/octobre), hors périodes de gel et de fortes chaleurs. Pour les variétés annuelles, le semis intervient en place dans une terre enrichie de compost, de mars à avril ou en octobre.
La récolte des feuilles de chénopode a lieu du printemps à l’automne.

Quelle variété choisir ?

Si vous êtes adepte de permaculture, il ne fait aucun doute que vous apprécierez le chénopode Bon Henri, une variété rustique que l’on maintient en place durant plusieurs années. D’autant que la tige de la hampe florale de ce chénopode peut être accommodée exactement comme les asperges. Le chénopode Géant se cultive comme une annuelle mais il est très apprécié pour ses qualités ornementales qui ne manqueront pas d’embellir votre potager.

Pour en savoir plus, découvrez notre fiche complète sur le chénopode.

Le cardon, une variété ancienne qui mérite d’être à nouveau cultivée au potager

Le cardon est une plante potagère majestueuse, cultivée pour les côtes charnues de son feuillage, très savoureuses une fois blanchies et bien cuisinées. Son goût légèrement amer rappelle sensiblement celui de l’artichaut. Plante annuelle ou bisannuelle, même les petites fleurs bleu violacé du cardon sont dégustées comme des fonds d’artichauts.

Le cardon, une variété ancienne qui mérite d’être à nouveau cultivée au potager

Le cultiver au potager

Le cardon se cultive facilement même dans les plus petits jardins. Il est très productif du moment qu’on le plante après les gelées (de mars à mai selon la région), en exposition plein soleil, dans un sol bien drainé, riche en humus, et frais. Résistant aux maladies, il redoute toutefois les sols humides et détrempés.
Facilement reproductible par semis, le cardon est semé sous serre froide d’avril à mai, ou en place lorsque la terre s’est réchauffée.
On récolte les côtes en été et en automne, après les avoir blanchies durant 3 semaines.

Quelle variété choisir ?

Si vous débutez, orientez-vous vers le cardon plein blanc inerme. Ses feuilles blanchissent naturellement en saison, sans aucune manipulation de votre part, et il n’a pas d’épines. Bref, vous ne prenez aucun risque en vous orientant vers cette perle rare.

Pour en savoir plus, découvrez notre fiche complète sur le cardon.

Le chou-rave, un légume d'antan aux qualités nutritives et gustatives indéniables

Le chou-rave est une variété de chou aux nombreux intérêts gustatifs et nutritifs, dont les pommes offrent une saveur très fine, un peu comparable à la noisette. Ce légume annuel est peu calorique, mais riche en vitamines, en fibres et en minéraux.

Le chou-rave, un légume d'antan aux qualités nutritives et gustatives indéniables

Le cultiver au potager

Le chou-rave est facile de culture et profite d’une bonne résistance aux maladies. Il demande toutefois un sol profond et humide et une terre bien fumée, préalablement enrichie d’un apport de compost ou de fumier mûrs. La rotation des cultures permet de lui éviter la hernie du chou.
On le sème sur une longue période, de mars à la mi-juillet selon les variétés, et on le plante au jardin entre la mi-avril et la fin août.
La récolte intervient environ 75 jours après le semis, entre juillet et novembre.

Quelle variété choisir ?

Le plus connu est sans doute le chou-rave Lanro Blanc qui n’est pourtant peut-être pas le plus intéressant. Optez pour le chou-rave Azur Star en raison de sa magnifique couleur violette et de sa chair tendre, goûteuse et non ligneuse. Tentez la culture du chou-rave Superschmelz, une variété tout à fait exceptionnelle produisant des pommes énormes qui peuvent atteindre 10 kg sans perdre en goût.

Pour en savoir plus, découvrez notre fiche pour réussir la culture du chou-rave.

Le rutabaga, ce légume ancien si productif et nutritif

Le rutabaga, parfois confondu avec le navet, est un légume-racine d’automne et d’hiver. Plante annuelle, on le cultive pour ses tubercules blancs, jaunes, verdâtres ou violacées. La chair tendre des racines présente un goût terreux et se consomme cuite en potage, sauté, en purée ou en ragoût.

Le rutabaga, ce légume ancien si productif et nutritif

Le cultiver au potager

Le rutabaga se cultive facilement, se conserve parfaitement et résiste bien aux maladies. Légume gourmand, on le plante au soleil dans une terre bien fumée, humide et légère.
Le rutabaga est facilement reproductible au cours de l’été (juin à août) par semis direct en place et sans protection.
On le récolte d’octobre à décembre.

Quelle variété choisir ?

Si vous visez la productivité, optez les yeux fermés pour le rutabaga Champion ou le rutabaga Wilhemsburger. Deux variétés rustiques qui vous apporteront satisfaction. Mais les gourmets apprécieront tout particulièrement le rutabaga Brora qui offre une chair tendre à la saveur très douce et surtout sans aucune amertume.

Le pâtisson, une très belle variété ancienne parfaite pour les petits potagers

Le pâtisson est une courge d’été qui offre une belle forme étoilée et bombée et d’innombrables couleurs. Ce légume-fruit est cultivé comme une plante annuelle ou bisannuelle selon les variétés. Le pâtisson offre une saveur agréable de fonds d’artichaut.

Le pâtisson, une très belle variété ancienne parfaite pour les petits potagers

Le cultiver au potager

Facile à cultiver, le pâtisson est une plante potagère gourmande qui apprécie les expositions ensoleillées et les sols riches, légers et humide.
Il est semé
chaque année, en intérieur entre mars et avril, ou directement en place entre avril et mai (selon la région), lorsque tout risque de gelée est écarté.
Il a besoin de beaucoup d’eau pour bien fructifier et on le récolte entre août et novembre.

Quelle variété choisir ?

Privilégiez le pâtisson Croblan, le pâtisson verruqueux panaché et le pâtisson orange qui sont des variétés non-coureuses ou semi-coureuses. Elles sont ainsi tout indiquées pour les petits potagers cultivés sur un balcon ou une terrasse.

Les tomates anciennes, souvent imitées, jamais égalées

La tomate est un légume-fruit parmi les plus consommés au monde et les variétés anciennes offrent un goût prononcé. Les nombreuses variétés anciennes dont profite la tomate offrent des formes, des couleurs et des saveurs innombrables. Toutes sont cultivées en annuelle sous nos latitudes.

Les tomates anciennes, souvent imitées, jamais égalées

La cultiver au potager

La tomate est facile à cultiver au potager, en plein soleil et dans un sol riche et drainant. Bien qu’elle demande des arrosages réguliers, elle craint l’excès d’humidité responsable du mildiou.
Facilement reproductible, la tomate se sème chaque année de la mi-février à la mi-mai, en intérieur ou en serres chauffées, dans des caissettes à 20°C. Les plants sont repiqués en pleine terre lorsque les gelées ne sont plus à craindre.
Selon les variétés (précoces à tardives) les récoltes de tomates vont de mai à septembre.

Quelle variété choisir ?

Redécouvrez la véritable tomate Coeur de Boeuf, cette variété ancienne très charnue, juteuse et sucrée à gros gabarit, parfaite pour les farcis, les soupes froides et les carpaccios. Idéale pour agrémenter vos apéritifs, n’hésitez pas à cultiver la tomate German Lunch Box qui produit de petits fruits à l’épiderme rose. Pour ceux qui ne supportent pas l’acidité, orientez-vous vers la tomate Noire de Crimée dont la chair brun-rouge très douce ravira les papilles. Optez pour la tomate Green Zebra, tout simplement unique en son genre. Douce, acidulée et fondante, elle présente un surprenant épiderme vert anis veiné de jaune orangé, ainsi qu’une chair vert émeraude.

Pour en savoir plus, découvrez notre fiche pour réussir la culture de la tomate.

Les haricots à rames, le légume graine anti-gaspillage

Les haricots à rames sont des légumes vigoureux qui offrent un très bon rendement. Non rustique, on le cultive en annuelle sous nos latitudes. Comme les mangetouts, les graines et la gousse immature des haricots à rames peuvent être consommées, ce qui évite le gaspillage. Ils sont également très ornementales grâce à de belles floraisons colorées.

Les haricots à rames, le légume graine anti-gaspillage

Le cultiver au potager

Les haricots à rames ont un développement rapide et vertical, ils se cultivent facilement et bénéficient d’une très bonne résistance aux maladies.
On les sème sous châssis à 15°C dès la mi-mars, ou en pleine terre à partir d’avril (dans le sud) jusqu’en mai, lorsque la terre s’est bien réchauffée. Les haricots à rames doivent être tuteurés.
La récolte de grains frais ou des jeunes gousses débute 60 jours après le semis (de mai à octobre) tandis que la récolte des grains secs intervient 90 jours après le semis.

Quelle variété choisir ?

Laissez-vous séduire par le haricot Soissons gros blanc, réputé pour ses grains au goût moelleux et pour sa grande rusticité. Afin de séduire vos enfants, misez sur l’originalité de la couleur marbrée de pourpre et de blanc du haricot à rames Borlotto Lingua de Fuoco. Votre opération séduction ne manquera pas d’atteindre son but avec le haricot à rames Merveille de Venise, une variété magnifique de haricot beurre mangetout aux gousses jaune d’or et à la chair fondante.

Pour en savoir plus, retrouvez notre fiche sur les 5 bonnes raisons de cultiver les haricots à rames.

Articles connexes


Blog

10 légumes perpétuels ou vivaces pour potager durable et autonome

Un potager durable et autonome, où les légumes ne demanderaient presque pas d'entretien et repousseraient après...
Lire la suite +

Blog

7 légumes asiatiques à cultiver au potager

Les bonnes raisons de cultiver son potager sont nombreuses et la possibilité de faire pousser...
Lire la suite +

Fiche Famille

Le raifort : semis, culture, récolte

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin