5 racines comestibles originales à cultiver au jardin

5 racines comestibles originales à cultiver au jardin

Notre sélection pour apporter exotisme et nouvelles saveurs en cuisine

Sommaire

Mis à jour le 17 Mai 2024  par Marion 7 min.

Pour varier les plaisirs et saveurs en cuisine, mais aussi parfois apporter une touche ornementale nouvelle au jardin, il existe de nombreuses plantes à bulbes, à rhizomes ou à tubercules très originales.

Qu’ils soient anciens, exotiques ou les deux, ces légumes-racines disposent d’organes souterrains leur permettant de constituer des réserves. Ils sont souvent assez faciles de culture, même sous nos latitudes. Découvrez donc notre sélection de 5 plantes comestibles qui changent et nos conseils culture associés.

Difficulté

Le Curcuma longa : une épice colorée, appréciée pour sa saveur épicée et ses bienfaits

Description

Vous connaissez certainement le curcuma, cette épice orange à la saveur poivrée, prisée pour ses nombreux bienfaits. Cet ingrédient phare du curry permet de relever et de colorer de nombreux plats, en faisant voyager les papilles jusqu’en Asie. Cette poudre est extraite des rhizomes du Curcuma longa, plante herbacée cousine du gingembre, aussi appelée safran des Indes ou safran du pauvre.

Les rhizomes du Curcuma longa sont aussi utilisés pour la teinture des tissus, et on comprend pourquoi : leur couleur jaune-orangé est vive et tenace, pouvant facilement tacher mains, ustensiles et plan de travail ! Mais cette « épice magique » est aussi intéressante pour ses vertus médicinales, exploitées en phytothérapie.

La plante mesure entre 60 cm et 1 mètre de hauteur, pour 50 cm d’envergure. Elle produit de grandes feuilles lancéolées d’allure exotique. En été, se dévoilent des épis de jolies fleurs colorées très ornementales, mêlant blanc-crème, mauve et jaune.

Récolte et conservation du Curcuma longa

Les rhizomes aromatiques partent d’un tubercule souterrain ; leur récolte intervient à la fin de l’été, lorsque le feuillage jaunit et se dessèche. Il est alors temps de couper les tiges au ras du sol, puis d’extraire les rhizomes à la main (pensez à vous munir de gants !) ou à l’aide d’une pelle. Nettoyez-les soigneusement.

Vous pouvez les consommer frais, râpés ou coupés en morceaux. Retirez simplement la fine pelure en grattant à l’aide d’une cuillère, comme pour le gingembre. Pour une conservation de plus longue durée, faites-les bouillir, retirez la peau, coupez les en morceaux et laissez sécher dans un lieu chaud et sec. Ils pourront ensuite être réduits en poudre.

Culture du Curcuma longa

Côté culture, le Curcuma longa apprécie les expositions chaudes et les sols frais, rappelant les conditions de mousson de ses origines. Peu rustique (-3 à -6°C environ), il ne sera cultivé en pleine terre que dans les régions méditerranéennes ne connaissant pas ou peu de gelées, et aux hivers  assez secs. Mais ailleurs, la culture en pot sera tout à fait possible.

Prévoyez un substrat bien drainant, mais riche en matière organique. Soignez les arrosages et brumisez le feuillage, la plante étant demandeuse en eau et appréciant l’humidité lors de sa croissance. Du printemps à la fin de l’été, placez votre plante à l’extérieur en exposition ensoleillée, abritée des vents dominants. Stoppez les arrosages à l’automne et rentrez la plante au sec.

Note : le Curcuma alismatifolia (aussi appelé tulipe de Siam et tulipe thaïlandaise) est une plante d’ornement non-comestible, appréciée plutôt pour sa spectaculaire floraison.

Pour en savoir plus :

curcuma

Plante et rhizome du Curcuma longa

Le Glycyrrhiza glabra : la fameuse réglisse

Description

Si le nom Glycyrrhiza glabra ne vous dit rien de prime abord, il est quasiment certain que vous connaissez sa racine comestible, qui donne la réglisse prisée en confiserie ! Elle est aussi utilisée pour ses propriétés médicinales en phytothérapie.

Aussi appelée Bois doux, Bois sucré, Racine douce ou Régalisse, cette vivace herbacée d’origine méditerranéenne produit des racines comestibles aromatiques. Mais elle est aussi intéressante pour ses qualités ornementales. Elle formera au fil du temps une belle touffe buissonnante d’environ 1,50 mètre en tout sens, composée de feuilles découpées en folioles. La floraison intervient en été sous forme de petites grappes de fleurs papilionacées dans les tons bleu-mauve, rappelant celles de ses cousins de la famille des Fabacées.

Récolte et conservation du Glycyrrhiza glabra

La récolte des bâtons de réglisse intervient au bout de 4 ans de culture environ, à l’automne, une fois les feuilles tombées. Déterrez les racines des rejets (plants secondaires) à l’aide d’une bêche, sans toucher ceux de la plante mère.

Coupez-les en tronçons, brossez-les et nettoyez-les sous l’eau pour éliminer les résidus de terre et impuretés. Faites-les ensuite sécher dans un lieu chaud et sec. Les bâtons de réglisse pourront être consommés tels quels mastiqués ou en décoction dans des tisanes, soupes, etc. Vous pouvez aussi les réduire en poudre. À noter qu’une consommation excessive et régulière peut avoir des effets secondaires et n’est pas recommandée.

Culture du Glycyrrhiza glabra

Plutôt rustique pour ses origines (-12 à -15°C), la réglisse glabre appréciera toutefois les climats chauds et ensoleillés. Offrez-lui un sol riche, profond, mais bien drainé. Elle préfèrera les sols frais (humides sans excès) aux sols secs. À noter que sa souche, composée de rhizomes traçants, peut devenir envahissante lorsqu’elle se plait : prévoyez donc un emplacement ou un contenant adapté.

reglisse

Plante et racines de la réglisse

L’Oca du Pérou : des tubercules colorés et acidulés

Description

L’Oca du Pérou (Oxalis tuberosa) ou truffettes acides est une racine tuberculeuse comestible, qui mériterait d’être plus populaire. Il s’agit d’un légume oublié, du fait de sa productivité moindre par rapport à la pomme de terre. Originaire d’Amérique du sud, comme son nom le laisse penser, cette plante herbacée est pourtant intéressante au niveau gustatif.

Elle forme un adorable petit buisson ne dépassant pas 50 cm en tout, constitué de jolies feuilles en forme de trèfle. Les jeunes pousses sont d’ailleurs comestibles, originales en salade. En été, l’Oca produit de petites fleurs jaune d’or, plutôt discrètes sous nos climats.

Sous terre, la plante développe d’étonnants petits tubercules renflés et bosselés, arborant des couleurs vives variant du rose au jaune, rouge ou violet. Côté saveurs, ils offrent un étonnant mélange entre le côté sucré acidulé de la pomme et celui de l’oseille.

Récolte et conservation de l’oca du Pérou

La récolte de ce légume s’effectue tardivement en fin de saison, à partir de mi-novembre, lorsque le feuillage a fané. Elle nécessite environ 8 mois. Coupez les parties aériennes à ras du sol et utilisez une bêche pour déterrer les tubercules. Placez-les en situation lumineuse, mais abritée du gel, afin de leur faire perdre un peu leur acidité.

Les tubercules ont ensuite l’avantage de se consommer sans nécessiter d’épluchage, crus ou cuits. Ils entrent dans la composition des mêmes recettes que la pomme de terre ou la patate douce.

Les Ocas peuvent être conservés dans un lieu sec, à l’abri de la lumière pendant plusieurs semaines, éventuellement dans du sable.

Culture de l’Oca du Pérou

L’Oca du Pérou n’est pas difficile à cultiver : il demande simplement quelques soins réguliers pour bien se développer.

Offrez-lui un substrat riche et profond, mais permettant à l’eau de s’écouler sans stagner. L’exposition peut être ensoleillée ou mi-ombragée. L’Oca peut être cultivé aussi bien au potager qu’en contenant, s’il est assez profond.

Buttez régulièrement les pieds (à la manière des pommes de terre) pour stimuler la production. Maintenez le sol frais (humide sans excès). En cas de gelées précoces, protégez les parties aériennes avec un voile d’hivernage et le pied avec un paillage.

Pour en savoir plus : « Oca du pérou : culture, plantation, récolte ».

Oca du Perou

Le tubercule et la plante typique de l’Oxalis

La Poire de terre: un tubercule comestible au goût sucré étonnant

Description

La Poire de terre ou Yacon (Smallanthus onchifolius) est un légume racine orignal venant d’Amérique du Sud, produisant des tubercules comestibles charnus. Leur chair blanche, leur texture granuleuse et sucrée rappelle la poire, ce qui justifie le nom de cette plante.

Elle forme rapidement une touffe atteignant environ 1,50 mètre de hauteur comme d’envergure, composées d’un feuillage triangulaire. En été, elle produit de fleurs jaunes évoquant des tournesols miniatures.

Découvrez aussi la variété ‘Morado’, qui a la particularité de produire un feuillage rougeâtre et des tubercules à peau violacée.

Récolte et conservation du Yacon

La récolte des tubercules intervient à l’automne, lorsque le feuillage flétrit. À l’aide d’une bêche, déterrez les souches de tubercules. Laissez-les sécher dans un lieu sec. Nettoyez-les soigneusement avant consommation. Ces racines pourront ensuite être dégustées aussi bien crues que cuites (à la manière des pommes de terre), dans des plats salés ou sucrés. Elles se conservent pendant plusieurs mois, à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Culture de la Poire de terre

La poire de terre est une vivace peu rustique, cultivée comme une annuelle sous nos climats. La plantation intervient au printemps une fois les dernières gelées passées. Offrez-lui un substrat riche, profond et frais (humide sans excès), en exposition ensoleillée.

Yacon

Plante du Yacon et tubercules de la variété ‘Morado’

La Capucine tubéreuse : fleurs, feuilles et tubercules à utiliser en cuisine

Description

La capucine tubéreuse (Tropaeolum tuberosum) est une jolie plante grimpante originaire de la Cordillère des Andes. Cette plante vivace, moins connue que ses cousines annuelles, mérite pourtant d’être redécouverte. Considérée comme un légume ancien, elle produit des chapelets de tubercules comestibles, à la saveur fine et parfumée. Mais toutes ses parties aériennes peuvent également être utilisées en cuisine.

Florifère, elle produit en fin d’été des fleurs tubulaires d’un coloris chaud, mêlant jaune, orange et rouge. Le feuillage, tout aussi ornemental, est rond et découpé en 5 lobes, parcourus de nervures claires. Utilisez fleurs et feuilles crues, dans des salades de mesclun. Les feuilles peuvent aussi être cuites.

Les tubercules seront utilisés crus, ou bien cuits pour atténuer leur côté piquants et offrir une saveur plus douce.

De croissance rapide et vigoureuse, cette capucine peut atteindre jusqu’à 2 mètres 50 de hauteur en l’espace de quelques mois.

Récolte et conservation de la Capucine tubéreuse

La récolte intervient 6 à 7 mois après la plantation, au cours de l’automne, lorsque le feuillage a disparu. Déterrez les bulbes à l’aide d’une bêche. Conservez-les de la même manière que les pommes de terre.

Culture de la Capucine tubéreuse

Installez votre Capucine tubéreuse en sol frais et léger, qui ne permet pas à l’eau de stagner. Buttez les tiges pour améliorer le rendement. Choisissez un emplacement ensoleillé.

Du fait de sa rusticité plutôt faible (-6  à -9°C), elle sera cultivée comme une annuelle, ou alors déterrée pour être hivernée hors gel, à la manière des dahlias. Une culture en pot est envisageable, mais il faudra prévoir un contenant profond.

Pour en savoir plus : « Capucine : planter, semer, entretenir ».

capucine tubereuse

La jolie plante de la capucine tubéreuse

Commentaires

tubercules comestibles originaux
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.