Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
rosiers anciens : les meilleurs variétés
conseil

Rosiers anciens arbustifs : les indispensables

Une sélection de valeurs sûres

On aime les rosiers anciens pour leur port libre, souple et naturel, leurs roses le plus souvent très parfumées, simples comme des églantines ou  plus ou moins doubles, voire très doubles et voluptueuses. Une réputation de robustesse et de résistance aux maladies les précède, bien qu’elle soit parfois un peu surestimée.  Leur floraison est le plus souvent unique,  mais généreuse. Certains sont cependant capables de refleurir une ou plusieurs fois de la fin du printemps jusqu’à l’automne.

Quels sont les meilleurs rosiers anciens pour nos jardins ? Pour être objectif,  notre choix devait être indépendant des goûts de chacun, et ne pas tenir compte des réussites et des échecs qui sont davantage  liés à de mauvaises conditions de culture qu’à la valeur intrinsèque du rosier.  C’est donc assez logiquement parmi ceux qui n’ont jamais vraiment disparu des catalogues, en dépit des caprices de la mode, mais aussi parmi ceux qui survivent dans les vieux jardins livrés à eux-mêmes et dans le silence des cimetières, que nous avons choisi  les rosiers anciens les plus méritants. Notre sélection comporte également quelques merveilleux rosiers créés après 1867, mais rattachés aux rosiers anciens par leurs caractéristiques.

Les rosiers galliques (gallica)

Le Rosier gallica est l’ancêtre de la plupart des roses de jardins européens. Originaire d’Europe du Sud et centrale et d’Asie mineure, jusqu’au Caucase et à l’Iran, c’est une plante parfaitement à l’aise sous nos climats.

Rosier ancien Complicata

Période de floraison Juin

Hauteur à maturité
1.50 m

Un très bel arbuste au port libre, rustique, robuste et fiable, capable de pousser même dans les terres médiocres et à mi-ombre. Sur un feuillage parfaitement sain éclosent en mai-juin, pendant 3 semaines, de grandes églantines d’un rose fluorescent à centre plus clair autour des étamines jaunes. Leur parfum de rose sauvage est très agréable.

Rosier ancien gallica Officinalis

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
90 cm

Egalement connu sous le nom de rosier de Provins, il forme un buisson couvert d’un feuillage vert-gris foncé très sain. Ses fleurs semi-doubles d’un rose carmin léger sont abondantes en juin et très parfumées. Sa forme ‘versicolor’ (= Rosa Mundi), à fleurs panachées de blanc, est toujours très appréciée. Extrêmement rustique, il tolère l'ombre et les sols assez secs en été. Une plante solide, saine et parfaitement fiable du Nord au Sud de notre pays

Rosier ancien Cardinal de Richelieu

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
1.20 m

(Laffay, France, 1840) : ce rosier occupe l’espace avec élégance. Ses roses doubles, de taille moyenne forment un globe pourpre foncé, mûrissant dans un violet glacé de gris-bleuté. Un coloris un peu théâtral qui s'accompagne d'un parfum poudré embaumant tout un secteur du jardin. Bien rustique, non remontant, il demande un sol fertile et frais pour bien fleurir.

Rosier ancien Charles de Mills

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
1.20 m

(variété très ancienne, origine et parenté inconnues) : l’un des meilleurs s’il dispose d’une bonne terre de jardin restant fraîche. Toujours apprécié pour son exceptionnelle vigueur, son port en gros buisson ramassé, son feuillage sombre et très sain et ses bouquets de grandes roses plates et très doubles d'un rouge sombre et riche, peuplé de reflets lie-de-vin ou violacé, parfois de brun. Cette variété légèrement parfumée ne fleurit qu'une fois, en juin-juillet, mais en abondance et résiste, sans aide, dans les vieux jardins.

Rosier ancien Tuscany Superb

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
70 cm

(Paul, Royaume-Uni, 1848) : un buisson peu épineux, portant en mai-juin de magnifiques fleurs semi-doubles d’un rouge foncé velouté autour d’un beau bouquet d’étamines dorées. Leur parfum est à la hauteur de leur éclat. Feuillage large, vert foncé. De culture facile, résistante aux maladies, cette variété qui a traversé les âges n'a rien perdu de ses qualités.

Les rosiers de Portland

Ce sont des variétés étroitement apparentées aux rosiers de Damas. Leurs fleurs sont portées par des pédoncules très courts, de sorte qu’elles semblent nichées dans le feuillage.  Peu encombrants, souvent remontants, ces rosiers sont parfaits pour les petits jardins.

Rosier ancien Jacques Cartier

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
1.20 m

(Moreau-Robert, France, 1868) : un buisson à floraison remontante. Son feuillage d’un vert foncé lustré est indemne de maladies. Il porte des roses très doubles, légèrement ébouriffées, d’un rose vrai qui pâlit un peu en périphérie. Elles sont très parfumées.

Rosier ancien Rose de Rescht

Période de floraison Mai à Juin, Sept. à Oct.

Hauteur à maturité
1.00 m

(origine et parenté inconnues). Une petite rose fascinante, très saine, qui porte des petites fleurs en pompons doubles, très parfumées. Leur coloris rouge- rose fuchsia intense évolue vers le rose-magenta. Très remontant lorsqu’il est jeune, ce rosier doit être taillé court après quelques années pour continuer à bien fleurir.

 

Les rosiers musqués (moschata)

Issues pour la plupart du rosier grimpant Trier, les rosiers moschata bénéficièrent d’une large diffusion. Les créations des rosiéristes Pemberton, puis Bentall en particulier, n’ont jamais disparu des catalogues. Ces rosiers fleurissent en bouquets plus ou moins grands, de couleur pastel, agréablement parfumés. Leur floraison commence en juin-juillet et se renouvelle jusqu’aux gelées si le sol reste frais. La remontée d’automne est souvent généreuse.

Rosier ancien Cornelia

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
1.50 m

(Pemberton, Royaume-Uni, 1925) : un magnifique buisson qui porte des fleurs rose abricoté, très doubles et toutes rondes, groupées en bouquets denses, se renouvellent tout l'été. Il séduit aussi par ses jeunes pousses brunes produisant des jeunes feuilles colorées de bronze. Ce rosier exceptionnel trouve sa place dans une haie libre, en massif ou même placé en isolé.

Rosier ancien Felicia

Période de floraison Juin à Nov.

Hauteur à maturité
1.20 m

(Pemberton, Royaume-Uni, 1928) : sans doute l'un des meilleurs rosiers arbustifs, il cumule les qualités: une floraison très remontante, des fleurs doubles rose argenté abricoté en bouquets, une excellente résistance aux maladies. Ce rosier est une valeur sûre: il a le charme des rosiers anciens, fleurit longtemps et pour toutes ces raisons mériterait de figurer dans tous les jardins.

 

Les rosiers alba

Le Rosier (x) alba est probablement un hybride naturel entre le Rosa canina (notre églantier sauvage) et le rosier de Damas. Il forme de grands arbustes pouvant atteindre 3 m de hauteur avec des rameaux  solides. Les feuilles sont d’un vert-gris bleuté remarquable, d’aspect légèrement « givré », et elles sont indemnes de maladies. Ces rosiers tolèrent bien la mi-ombre.

Rosier ancien Cuisse de Nymphe

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
1.50 m

Cuisse de Nymphe et Cuisse de Nymphe émue (Europe, 15ème siècle) : hauts de 1.50 m au minimum et larges de 1.20 m, tous deux sont de remarquables arbustes de jardin, à la fois très rustiques et très durables. Leur floraison unique est subtilement parfumée. Le second porte des fleurs légèrement plus rosées que le premier. Tous deux montrent des roses bien doubles et fleurissent en juin-juillet selon les régions. Leur feuillage persistera plus ou moins selon les rigueurs de l’hiver.

Les rosiers Centfeuilles (centifolia)

Le Rosier centifolia est née Hollande au 16ème siècle. Il s’agit d’un hybride entre le rosier de Damas et le Rosa (x) alba.  On l’appelle aussi rose chou ou grande rose de Provence, ses fleurs sont souvent très grandes et composées d’innombrables pétales un peu ridés, mimant un chou.  Son puissant parfum de rose ancienne est réputé. Cette ‘centfeuilles’ figure sur d’innombrables natures mortes des 17ème et 18ème siècles, devenant ainsi la « rose des peintres ».

Rosier ancien Fantin Latour

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
1.50 m

(origine, date et parenté inconnue): cet arbuste arbore un port ample, souple et harmonieux. Il produit en juin-juillet, durant plus d'un mois, une abondance de roses de belle taille, très doubles, débordantes de pétales serrés, d'un rose carné très délicat, comme poudré, palissant peu à peu en rose diaphane. Cette variété est non remontante.

Les rosiers mousseux (centifolia muscosa)

Egalement appelé Rosa (x) centifolia muscosa,  le rosier mousseux est simplement une mutation de la rose chou. Chez lui, le pédoncule, le calice et les sépales de la fleur sont « moussus » et non lisses comme chez les rosiers habituels. Plus ou moins résineuse et odorante, cette « mousse » forme un genre de nid pour la rose, accentuant son charme.

Rosier ancien Chapeau de Napoléon

Période de floraison Juin

Hauteur à maturité
1.20 m

(Vibert, France, 1826) : un arbuste au port un peu lâche. Pour les puristes, il ne s’agit pas d’un vrai rosier mousseux, car la petite végétation rappelant le persil qui entoure ses boutons de roses n’est pas glanduleuse ni résineuse. Ses grandes fleurs doubles d’un rose foncé à reflets argentés sont bien parfumées.

Les rosiers d’Ecosse, à feuilles de pimprenelle

Le Rosa pimpinellifolia est une espèce botanique des montagnes et des littoraux de l’hémisphère Nord, à la fois très rustique et bien adaptée aux terres pauvres, rocailleuses ou sableuses. Ses descendants ont hérité de sa frugalité et de son feuillage fin et léger, découpé en de nombreuses folioles minuscules. Ces rosiers, très sains, demandent le plein soleil pour bien fleurir et doivent être taillés courts tous les quatre ou cinq ans pour rester bien denses.

Rosier ancien Stanwell Perpetual en pot de 6L

Période de floraison Juin à Nov.

Hauteur à maturité
1.50 m

(Lee, Royaume- Uni, 1838) : c’est l’un des rares rosiers de cette catégorie qui refleurit inlassablement jusqu’en novembre. Cet arbuste très épineux au port arqué et gracieux, produit des petites roses doubles, légèrement aplaties, organisées en quartiers. Joliment fardées de rose sur fond blanc, elles sont agréablement parfumées.

Les rosiers de Chine

Tous les rosiers horticoles asiatiques qui ont contribué à la création des rosiers en Europe ornaient les jardins de l’Empire du Milieu depuis des millénaires. En tête de liste, le Rosa chinensis des jardins de Canton, de Calcutta et de Singapour. S’ils fleurissent presque continuellement, ces rosiers redoutent les hivers très froids. En revanche, ils supportent bien la chaleur et les étés secs et sont peu sensibles aux maladies des rosiers.

Rosier botanique - Rosa chinensis Mutabilis en pot de 2L

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
1.70 m

(un rosier très ancien, réintroduit en 1932) : ce buisson au port aéré peut atteindre des dimensions beaucoup plus importantes en climat doux, jusqu’à 2 m de hauteur. Il fleurit en abondance en mai-juin, puis plus ou moins régulièrement jusqu’en octobre. Ses petites fleurs simples changent de couleur au cours de leur développement, créant à l’échelle de la plante une joyeuse palette de tons jaunes, saumonés, orangés et rouges. Peu exigeant et très sain, il devra être protégé des gelées en climat très froid.

Rosier ancien Old Blush

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité
1.20 m

Un rosier historique, à l’origine de très nombreuses variétés modernes. Ce buisson peu épineux est capable de fleurir presque toute l’année en climat doux. Ses roses semi-doubles et vaporeuses, d’un rose clair argenté, s’assombrissent un peu au fil des heures.

Les rosiers rugueux (rugosa)

Le Rosa rugosa, la rose du Japon, est une espèce botanique vigoureuse, très épineuse, parfaitement  rustique et remarquablement frugale. Ses descendants ont hérité de son feuillage caractéristique, découpé en folioles ridées,  généralement indemne de maladies et joliment coloré en automne. Il a engendré de remarquables rosiers de jardin demandant peu d’entretien.  Leur floraison est précoce, et souvent remontante. La taille de printemps favorise la production de fleurs et aide à conserver un port plus dense.

Rosier rugosa Roseraie de l'Haÿ

Période de floraison Mai à Juin, Sept. à Oct.

Hauteur à maturité
2.00 m

(Cochet, France, 1901) : un arbuste dont les fleurs doubles d’un rouge pourpre cardinal sont fortement parfumées. Il ne produit pas de fruits. Floraison remontante.

Rosier rugosa Hansa

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
1.80 m

(Schaum et Van Tol, Pays-Bas, 1905) : ce grand rosier offre des fleurs doubles, très parfumées, de couleur pourpre, donnent naissance à de nombreux fruits rouges et arrondis. Très remontant jusqu'aux gelées, parfaitement sain, il résiste aussi bien au froid qu'aux sols secs, mais redoute les excès de calcaire.

Rosier rugosa Blanc double de Coubert

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
1.50 m

(Cochet, France, 1892) : bel arbuste au port dense et buissonnant, ce rosier peut devenir un petit arbre en forme libre. Cet étonnant hybride porte des fleurs doubles de couleur blanc pur, très parfumées. Remontant, il produit aussi de superbes baies rouges en automne.

 

Les rosiers bourbons

L’ancêtre des rosiers bourbons semble provenir de l’île Bourbon, aujourd’hui appelée île de la Réunion. On retrouve dans cette catégorie un très grand nombre de rosiers anciens célèbres. Extrêmement variés dans leur apparence, ils ont en commun une floraison très agréablement parfumée et une certaine sensibilité aux maladies des rosiers. Ils apprécient  une terre profonde et fertile.

Rosier ancien Honorine de Brabant

Période de floraison Juil., Sept.

Hauteur à maturité
1.50 m

(origine et parenté inconnues) : un grand arbuste au port dressé qui peut aussi être conduit en petit grimpant. Ses roses, rondes et doubles, striées et éclaboussées de lilas, de rose magenta et de carmin sur fond rose tendre, exhalent un agréable parfum évoquant la framboise. Sa floraison est tardive mais généreuse, elle remonte légèrement à l'automne.

Rosier ancien Mme Isaac Pereire

Période de floraison Juin à Juil., Sept. à Oct.

Hauteur à maturité
2.50 m

(Garçon, France, 1881) : un grand arbuste qui peut aussi être conduit en petit grimpant. Ce rosier impressionnant étale avec faste ses bouquets de grandes roses extrêmement doubles, d’un rose-rouge carmin très riche, bien parfumées. Il déteste la pluie et les ambiances trop humides qui empêchent ses grosses fleurs de s’ouvrir.

Rosier ancien Souvenir de la Malmaison en pot de 4L

Période de floraison Juin à Juil., Sept.

Hauteur à maturité
1.00 m

ce petit buisson infatigable est parfait dans un massif de roses ou de vivaces. Il produit une profusion de grandes fleurs aplaties, extrêmement doubles, en quartiers. Leur teinte très pâle s’anime d’un fard rose carné qui ne s’affadit pas, et leur parfum est aussi délicat que leur coloris. Ce rosier fleurira continuellement de juin à octobre dans de bonnes conditions de culture. Ses fleurs sont sublimes dans les bouquets. Mais il déteste la pluie qui empêche ses fleurs de s’ouvrir.

Rosier grimpant Zephirine Drouhin

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
3.00 m

( Bizot, France, 1868) : un grand arbuste ou un petit grimpant. Ce rosier est presque sans aiguillons, vigoureux, florifère et rustique. Ses grandes roses en coupes semi-doubles d’un rouge cramoisi clair se remarquent de loin. Sa floraison est plus ou moins remontante selon les régions. Il réussit bien en montagne, mais peut se montrer sensible aux maladies des rosiers.

 

Les rosiers hybrides remontants et Hybrides de Thé

Appelés jadis ‘Hybrid Pertual’ en Grande-Bretagne ou hybrides perpétuels chez nous, les rosiers hybrides de Thé à la généalogie complexe ne fleurissent pas continuellement. Leur floraison de juin est d’une générosité exceptionnelle, celle de la fin de l’été est souvent plus modeste. Formant naturellement de grands buissons, ces rosiers vigoureux et trapus habillés de grandes feuilles sont magnifiques à l’arrière des massifs, par groupe de trois ou intégrés à une haie libre. Ils demandent un sol fertile pour soutenir leur floraison. Beaucoup montrent une certaine sensibilité aux maladies des rosiers.

Rosier ancien Baron Girod de l'Ain

Période de floraison Juin à Juil., Sept.

Hauteur à maturité
1.00 m

(Reverchon, France, 1897) : primé en son temps et dès son introduction sur le marché, ce rosier remontant produit des fleurs doubles, d'un beau rouge cramoisi à violacé, dont chaque pétale échevelé est liseré de blanc. Son feuillage vert clair est mat. Un excellent contre-point aux rosiers pastel et romantiques.

Rosier ancien Ferdinand Pichard

Période de floraison Juin à Juil., Sept.

Hauteur à maturité
1.40 m

(Tanne, France, 1921) : robuste et vigoureux, ce rosier produit des fleurs doubles, en coupes globuleuses, bien parfumées, d’un rose pâle strié et éclaboussé de carmin et de pourpre. Elles éclosent sur un abondant feuillage d'un vert moyen lustré, très sain. Variété remontante. Une référence parmi les roses panachées !

Rosier ancien Paul Neyron

Période de floraison Juin à Juil., Sept. à Oct.

Hauteur à maturité
1.70 m

(Levet, France, 1869) : ce rosier ancien est célèbre pour la taille, le galbe et le doux parfum de ses fleurs doubles, mais aussi pour leur coloris : un rose moyen suffusé de lilas, le célèbre 'rose Neyron'. Ce solide buisson dressé porte un feuillage vert frais, brillant, très sain. Très réceptif à de bonnes conditions de culture, il refleurit généreusement en automne et pourra atteindre 2 m de hauteur appuyé contre un mur. Superbe fleur coupée.

Rosier ancien Reine des Violettes

Période de floraison Mai à Juin, Sept. à Oct.

Hauteur à maturité
1.35 m

(Millet-Malet, France, 1860) : les boutons rouge cerise mûre de ce rosier s'ouvrent en fleurs odorantes d’un pourpre violacé moiré de rouge au centre, évoluant en parme-mauve. Cet élégant buisson est vêtu d'un beau feuillage vert bleuté. Il aime les sols fertiles et tolère bien les climats chauds. Vigoureux et sain, c'est une valeur sûre !

Bien utiliser les rosiers anciens arbustifs

La végétation fournie et l’abondante floraison parfumée des rosiers anciens arbustifs les destinent tout naturellement à une plantation groupée en massifs ou dans une haie libre qui deviendra alors infranchissable. On obtient alors un effet de masse très ornemental, et longtemps fleuri si l’on choisit des variétés à floraisons échelonnées. Au jardin, un massif de roses s’appuiera sur un fond de verdure assez neutre, composé d’arbustes persistants ou de conifères par exemple. Évitez d’installer vos rosiers en bordure d’une allée étroite, pour échapper aux égratignures ! Il est également préférable de les associer à d’autres arbustes, en particulier dans un petit jardin :  une masse de roses créera un impact trop fort au moment de la floraison, et laissera le décor nu et triste en hiver. Les vivaces forment de jolis duo avec les rosiers, elles sont d’excellentes compagnes pour les rosiers anciens, elles vivent de nombreuses années sans demander beaucoup d’entretien.

Le saviez-vous ?

S’il est généralement admis que l’ère des rosiers anciens, d’un point de vue historique, a pris fin en même temps que naissait le 19ème siècle, d’un point de vue affectif, elle ne s’est jamais éteinte dans le cœur des amateurs de fleurs. L’appellation ‘rose ancienne’ est traditionnellement réservée aux variétés crées sans l’apport des rosiers remontants  « exotiques », telles que les rosiers de Chine. Plus concrètement, un rosier ancien est né avant 1867, c’est-à-dire avant l’introduction du rosier ‘La France’, le premier  Hybride de Thé.  Pour l’amateur de plantes en revanche, une rose ancienne incarne plutôt un style qu’une époque, comme en témoignent les nombreuses « roses modernes de style ancien » créées ces vingt ou trente dernières années. Le style de ces arbustes à part entière, c’est une belle combinaison de douceur, de souplesse, et d’un caractère aussi affirmé qu’accommodant !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire