Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Avec quoi associer les camélias - idées
association

Comment bien associer les camélias ?

9 idées de mariages réussis au jardin

Les camélias sont des arbustes fleuris de terre de bruyère. Originaires des forêts d’Asie, ils sont rustiques et préfèrent les expositions ombre ou mi-ombre. Ils fleurissent en hiver, au début du printemps ou en automne selon les espèces. Persistants et faciles de culture, ils s’harmonisent facilement au jardin avec d’autres arbustes ou vivaces fleuries. Ils mesurent entre 1 et 3 mètres et peuvent s’utiliser en pot, en haie ou en massif. Découvrons ensemble avec quelles plantes associer les camélias au jardin !

Pour un massif fleuri en hiver et au début du printemps

Les camélias qui fleurissent en hiver et au début du printemps peuvent s’associer à d’autres vivaces ou arbustes fleuris d’hiver. Ce massif fleuri permet d’égayer votre jardin à une période de l’année où les floraisons sont plus rares. Placé sur votre chemin quotidien vers la maison ou bien être visible depuis votre salon, bien au chaud, il illumine à coup sûr votre journée.

Pour créer un massif fleuri en hiver, placez au premier plan des bulbes qui fleurissent tôt dans la saison comme les narcisses blancs. Le narcisse triandrus Thalia est une valeur sûre indémodable pour ses fleurs simples, légères et parfumées. Accompagnez vos bulbes avec les hellébores qui fleurissent sans souci à l’ombre, du blanc au rouge. L’hellébore orientale aubergine fleurissant rouge foncé et l’hellébore orientale blanche s’accordent parfaitement à la floraison des camélias. Alliez au massif des petits buissons comme le Sarcococca Winter gem à la floraison blanche et rose ou le très parfumé Daphné rouge à la floraison rose pourpré. Ces derniers supportent d’ailleurs parfaitement un sol acide.

Si vous souhaitez compléter votre massif d’hiver avec des arbustes à plus grand développement, nous conseillons les hamamélis à la floraison délicate en bouquet. L’hamamélis Arnold Promise à la floraison jaune s’allie à merveille à la floraison blanche marqué de jaune du camélia Jury’s Yellow.

Pour un massif fleuri d’automne

Avec les camélias d’automne, créez un massif fleuri uniquement de vivaces d’automne. Pour cela, les camélias s’accompagnent de vivaces comme les asters ou de bulbes tels que les nérines.  La nérine Isobel à la floraison rose vif tolère parfaitement les sols acides et s’harmonise avec le camélia d’automne blanc Early Pearly. Le tableau d’automne se complète avec les incontournables colchiques fleurissant d’un rose tendre ou encore les cyclamens de Naples tolérant les sols acides et les expositions mi-ombre et ombre.

Pour une ambiance japonisante

Originaires d’Asie, les camélias font partie des indispensables d’un jardin japonais. Il est possible de les associer pour créer un jardin d’inspiration japonaise. Pour cela, il convient de leur associer des arbres de grande ampleur qui apprécient aussi les terres acides à neutre. On retrouve les magnifiques magnolias à floraison printanière comme le magnolia étoilé, le Magnolia de Soulange ou le Magnolia de Kobe. Pensez également aux cerisiers du japon ou aux érables japonais. Pour parfaire votre jardin japonisant, il est essentiel de planter d’autres arbustes tels les azalées et les rhododendrons. Ajoutez des petites fougères à l’aspect japonisant comme Cyrtomium falcatum ou même des anémones du japon qui fleurissent en décalé et à l’ombre des camélias. Pour cela, l’anémone Margarete propose des fleurs doubles d’un rose intense qui s’accorde au rose plus doux des camélias comme Virginia Robinson.

Pour une ambiance de sous-bois

Les camélias aiment généralement les expositions mi-ombre ou ombre. A leur pied, à l’ombre, il est possible de composer une ambiance de sous-bois en les accompagnant de jacinthes des bois à la floraison printanière légère et de Lis asiatiques Soft music à la floraison blanche estivale et parfumée. L’ambiance se complète avec des cyclamen coum qui supportent les terres acides et constituent un agréable tapis fleuri rose entre février à avril. Pour un sous-bois fourni, les brunneras forment un couvre-sol décoratif à la floraison bleuté ou blanche au cœur du printemps.

Pour que votre sous-bois subsiste même au cœur de l’hiver, nous conseillons les fougères persistantes telles que la fougère Asplenium scolopendrium ravissante avec ses feuilles entières regroupées.

Pour fournir de l’ombre à vos camélias, optez pour des arbres à plus grand développement tels un hêtre, un chêne ou encore des conifères.

Pour un massif d’arbustes de terre de bruyère

Les camélias s’associent avec d’autres arbustes de terre de bruyère qui peuvent fleurir en même temps comme les pieris ou fleurir en décalé. En été, on y retrouve une grande diversité d’hortensias dont la couleur sera bleue ou violette en terre acide, des bruyères, les majestueux cornouillers à fleurs ou encore la plus modeste véronique arbustive Quicksilver idéale en bord de massif.

Et avez-vous pensé à planter un massif uniquement de camélias ? Les camélias s’associent facilement entre eux en jouant sur les hauteurs : les plus petits devant comme le camélia Bonanza qui atteint 1 mètre de haut au bout de 10 ans. Ensuite, placez les camélias de plus grande hauteur comme le camélia grijsii pouvant atteindre 2,5 mètres de haut. Pour les couleurs, il convient de les marier selon un même camaïeu de couleurs, d’utiliser la couleur blanche comme lien pour harmoniser les coloris ou simplement choisir des camélias à la floraison décalée dans le temps.

Pour un camaïeu de roses

Les camélias fleurissent généralement en blanc, rose ou rouge avec toutes les teintes intermédiaires. Il est alors possible d’assortir vos camélias avec des vivaces et arbustes fleuris de même couleur. Le rose étant la couleur dominante chez les camélias, ils s’associent au rose prononcé de vivaces fleuries tels le cœur de marie rose , le lis trompette rose , les fuchsias ou même des géraniums vivaces comme le géranium sirak aux fleurs rose bonbon. D’autres arbustes présentent un coloris rose comme le cognassier du japon ou les astilbes aux fleurs estivales aériennes et fluides.

Pour un tapis végétal au pied de vos camélias

Pour mettre en valeur vos camélias en pleine terre, optez pour un tapis couvre-sol constitué d’hostas ou d’heuchères. L’heuchère Miracle ravit avec ses fleurs légères et son feuillage changeant à l’automne.

Optez pour un couvre-sol d’ombre facile d’entretien avec les fleurs des Elfes. Ils forment un tapis homogène au pied du camélia, le rendant ainsi encore plus appréciable à votre regard. Quant aux liriopes fleurissant en été, ils poussent facilement et assurent un tapis dense couvrant les adventices. La pervenche blanche assure tout autant le travail.

Pour une haie fleurie

Les camélias conviennent très bien pour réaliser une haie fleurie. Votre haie se complète avec des arbustes fleuris comme un Deutzia Strawberry Fields  ou un laurier des montagnes à la floraison rose pâle. Il est aussi possible de joindre des arbustes à fruits comestibles. Pour les coins de mi-ombre dont le sol a une tendance acide, envisagez le cognassier, l’arbousier, la baie de mai, le cerisier bigarreau, le cerisier griotte ou même un poirier conférence.

Pour une terrasse

Vous n’avez pas de jardin, ce n’est pas un souci car les camélias à petit développement sont idéaux pour la culture en pot. Pour cultiver un camélia en pot, nous conseillons les variétés naines comme Botanyuki, Fairy Wand et Sweet Emily Kate.

Si votre bac est assez grand, ils s’accompagnent de plantes basses de terres acides telles la bruyère d’été, la gaulthérie couchée ou la violette odorante à la floraison parfumée de mars à juin.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire