Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
association

Associer les Epimediums

7 idées d’association pour sublimer les fleurs des elfes

Les Epimedums, au joli nom de Fleurs des Elfes, sont prisés pour leur élégant feuillage couvrant et leurs fleurs printanières très discrètes, mais résolument délicates, rappelant certaines orchidées. Souvent persistants, ou semi-persistants, ils assurent le plus souvent une fonction de couvre-sol dans les zones peu lumineuses du jardin. On peut aussi utiliser les Epimediums dans de nombreuses scènes en les associant à d’autres végétaux, toujours dans des ambiances ombragées ou mi ombragées. Ils sauront végétaliser élégamment de leur feuillage marbré des espaces délaissés ou bien mêleront leur ravissante floraison à d’autres vivaces aussi raffinées en sous bois, dans un massif, dans des rocailles d’ombre, etc.

Voici quelques idées d’association pour mettre en valeur les Epimediums au jardin !

Epimedium associer, Fleur des elfes associer, Fleur des elfes association, Epimedium association, Epimedium dans massif

Fleurs des Elfes ou Epimediums… des petites plantes à intégrer au jardin dans de multiples scènes pour profiter de leur beauté sans pareil !

→ Découvrez aussi notre fiche complète : Epimedium, Fleur des Elfes : planter, cultiver et entretenir et Comment choisir un Epimedium ?

Couvre sol en sous bois

Appréciant l’humus et les terrains frais, les Epimediums sont de parfaites plantes pour coloniser un sous-bois ou bien un espace très boisé où ils trouveront l’ombre et l’humidité constante qui leur convient. Ils forment un quatuor sobre mais efficace dans cette ambiance avec des taches de Galiums odoratum qui s’étendront eux aussi peu à peu, quelques Euphorbes des bois (Euphorbia amygdaloides ‘Purpurea’), des Géraniums Phaeum fleurissant un peu plus tardivement,  et un assortiment de fougères ornementales ciselées comme Polystichum polyblepharum ou Dryopteris wallichiana.  Quelques Luzulas nivea peuvent venir s’immiscer dans ce décor forestier. Tous assureront une belle couverture et un aspect très naturel. Pour cet usage, choisissez des variétés au feuillage persistant comme Epimedium pubigerum.

Epimedium associer, Fleur des elfes associer, Fleur des elfes association, Epimedium association, Epimedium dans massif

Epidmedium pubigerum, en compagnie de Geraniums phaeum ‘Angelina’, Polystichum polyblepharum, Dryopteris wallichiana et Euphorbia amygdaloides ‘Purpurea’

En pied des arbres

Les Epimediums vivent dans leur habitat naturel sous les frondaisons d’arbres. Les fleurs des Elfes s’étendent grâce à leurs rhizomes, en se développant lentement, mais formant à terme un très beau couvre sol, dense et opaque qui recouvre totalement ces zones souvent ingrates que l’on ne sait pas toujours comment traiter. Ils amènent ainsi un charme indéniable au printemps avec leur floraison qui semble émerger comme par magie de ce tapis, mais aussi toute l’année quand on choisit des cultivars persistants, ou que l’on vit en climat doux, avec leurs feuilles recouvrant complètement le sol. Pour cet usage en pied d’arbre, afin d’amener autant de luminosité que possible, préférez des coloris crème ou jaune, comme l’Epimedium stellulatum ‘Wudang Star’ dont les inflorescences blanches sont très vaporeuses, ou l’Epimedium davidii aux grandes fleurs jaune vif, et installez-les par exemple avec quelques Eranthis hyemalis, qui eux-aussi couvriront bien le sol et des Arums italicums, dont la floraison, le feuillage puis les baies assurent une belle présence à l’année.

Epimedium associer, Fleur des elfes associer, Fleur des elfes association, Epimedium association, Epimedium dans massif

Arums italicum, Epimediums stellulatum ‘Wudang Star’ , et tapis d’Eranthis hyemalis

Avec des feuillages décoratifs

Le feuillage marbré de nombreuses variétés d’Epimedium est de toute beauté, il rehausse de rouge ou de brun les charmants limbes cordiformes. Les fleurs des elfes ont aussi la particularité de changer de couleur à mesure que les feuilles se renouvellent, ce qui en fait des vivaces très intéressantes dans des massifs où l’on souhaite mettre en avant les feuillages. En sélectionnant les hybrides les plus spectaculaires au niveau des nuances de couleurs de limbes, vous pouvez ainsi composer une scène où les feuillages tiendront la vedette. Associez par exemple l’ Epimedium x versicolor ‘Sulphureum’, cultivar au superbe jeune feuillage marbré de pourpre, et l’Epimedium ‘Warleyense’, marginé de pourpre au printemps et en automne, avec des feuillages aussi délicats comme la fougère Adiantum pedatum, quelques Liriopes aux fines feuilles linéaires, et offrez leur un contraste de texture et de volume en apportant quelques feuillages plus audacieux : Helleborus argutifolius au feuillage vert pistache coriace et denté, quelques Brunneras argentés comme l’irremplaçable ‘Alexander’s Great’ aux énormes limbes nervurés, et un Rodgersia pinnata ‘Hercules’ au feuillage palmé bronze évoluant vers un vert foncé en été. En rajoutant une strate plus haute avec un Sorbaria sorbifolia ‘Sem’ presque bicolore, un Physocarpus doré ou pourpre, ou encore un Sambucus nigra ‘Black Beauty’, vous aménagez un fabuleux cocon aux multiples tonalités de verts.

Avec des bulbes printaniers

Fleurissant au beau milieu du printemps, les tapis d’Epimediums forment un écrin pour d’autres floraisons au sortir de l’hiver. Leur gracile et très belle floraison reste d’une durée finalement assez courte, aussi, il est intéressant de les entourer de bulbes précoces et tardifs qui sauront prolonger l’effet enchanteur de couleurs printanières. Ils seront installés en zone mi-ombragée à légèrement ensoleillée. On peut vraiment partir sur des tonalités très variées, tant les fleurs des elfes possèdent des nuances très douces, s’associant avec nombre de fleurs à bulbes. Sur une palette à dominante bleue de Muscaris, de Camassias et d’Iris de Hollande, on pourra associer le jaune lumineux de l’Epimedium perralchicum ‘Frohnleiten’ et profiter d’une jolie scène de mars à juin, ou bien le superbe ‘Akebono’ aux fleurs d’un rose très délicat. Le rose chair des Narcisses ‘Reggae complète bien cette palette de coloris très doux.

Epimedium associer, Fleur des elfes associer, Fleur des elfes association, Epimedium association, Epimedium dans massif

Au centre Epimedium grandiflorum ‘Akebono’ , Camassia leichtini caerulea, Muscari ‘Dark Eyes’, Iris de Holland et Narcisse ‘Reggae’

Sur une palette plus vibrante dans les teintes orangées, avec par exemple le corail des Tulipes botaniques greigii ‘Toronto’, l’abricot des Tulipes hâtives ‘Apricot Beauty’, et la fraicheur des Narcisses ‘Avalanche’, l’Epimedium ‘Amber Queen’ apporte ses hautes hampes florales jaunes et cuivrées, créant une belle harmonie.

Epimedium associer, Fleur des elfes associer, Fleur des elfes association, Epimedium association, Epimedium dans massif

Epimediums ‘Amber Queen’, Tulipe ‘Apricot Beauty’, Tulipe botanique greigii ‘Toronto’, et Narcisses ‘Avalanche’

En massif d’ombre

Pour cet usage essentiellement ornemental, on choisira des variétés nouvelles, issues d’hybridations, ou les espèces asiatiques qui offrent des floraisons remarquables et des feuillages hauts en couleur comme Epimedium x rubrum, au feuillage marbré de pourpre au printemps, ou bien Epimedium x versicolor ‘Cupreum’, dont les feuilles sont également rougissantes, aux très délicates fleurs roses et jaune. Vous pouvez mêler une ou deux variétés (car ils s’étendent vraiment beaucoup à terme), à des vivaces, arbustes ou graminées affichant une belle élégance pour leur prêter compagnie : Hellebores elles-aussi longtemps persistantes, un petit érable japonais, des Rhododendrons, des Carex… toutes ces plantes ayant les mêmes exigences au niveau de la fraicheur du sol, et de l’exposition ombragée. Les vivaces graciles comme les Coeurs de Marie et les Astrances sont également de très bonnes compagnes.

Epimedium associer, Fleur des elfes associer, Fleur des elfes association, Epimedium association, Epimedium dans massif

Epimedium rubrum, en compagnie de Carex morrowii, de Dicentra spectabilis, Rhododendron ‘Inkarho Bernstein’ et d’Astrances

Dans une scène naturaliste

Avec leur présence discrète et leur effet couvre-sol, les fleurs des elfes sont des vivaces toutes indiquées dans des jardins naturels.  N’hésitez pas à agrémenter de grands espaces qu’elles coloniseront relativement rapidement. Avec quelques Epimediums ‘Sphinx Twinkler’ un peu plus haut que les autres variétés et au feuillage original, allongé et épineux, et des Epimedium grandilflorum, rassemblez plusieurs vivaces estivales d’allure sauvageonne : des Persicaires, Lysimaques, et des Physostegias qui eux fleuriront plutôt en fin d’été. Complétez ce décor sauvage de quelques Luzulas sylvatica et Deschampia cespitosa ‘Goldschleier’ pour amener des chaumes aériens et un air de prairie maitrisée. Vous créez ainsi une ambiance naturelle et très légère. Quelques Scilles Nutans viendront égayer cette scène naturaliste plus tôt au printemps.

Epimedium associer, Fleur des elfes associer, Fleur des elfes association, Epimedium association, Epimedium dans massif

Epimedium ‘Sphinx Twinkler’, Deschampia cespitosa ‘Goldschleier, Lysimachia ephemerum, Persicaria amplexicaulis ‘Firetail’, et jacinthe des bois

En rocaille d'ombre

La petite taille des Epimediums et leur capacité à couvrir longtemps de leur feuillage des zones ombragées les prédisposent également à investir des rocailles d’ombre ou de mi-ombre. Ils y font merveille en compagnie de Saxifrages umbrosia ‘Clarence Elliott’, de Corydalis choisis dans des tonalités jaunes ou bleues, de fougères basses mais détonantes comme les Aspelnium scolopendrium, d’Hostas miniatures ne dépassant pas les 20 cm. Pour une rocaille de grande taille, vous pouvez rajouter d’autres fougères plus ciselées, des Lamiums, et quelques Hostas de moyenne taille pour varier les volumes. Vous avez l’embarras du choix sur les Epimediums qui composeront la base de votre rocaille : pourquoi ne pas installer un duo d’Epimedium pinnatum ‘Black Sea’, dont le feuillage se teinte progressivement de pourpre très soutenu et un Epimedium sempervirens, persistant et à la ravissante floraison rose ?

Epimedium associer, Fleur des elfes associer, Fleur des elfes association, Epimedium association, Epimedium dans massif

Epimediums (© Leonora Enking) en rocaille d’ombre avec des hostas nains ‘Blue Mouse Ears’, Asplenium scolopendrium ‘Undulatum’, Corydalis lutea et des Saxifrages cortusifolia ‘Cheap Confections’

Articles connexes


Fiche Famille

Epimédium, Fleur des Elfes : planter, cultiver et entretenir

Lire la suite +

Blog

Les Elfes se préparent à fêter Pâques

Si les épimediums préparent leur plus beaux atours, une question récurrente nous est souvent posée...
Lire la suite +

Blog

En fleur cette semaine : l'Epimedium Amber Queen

L'Epimedium Amber Queen offre une floraison remarquable en ce moment dans les zones semi-ombragées du...
Lire la suite +

conseil

Les 10 meilleures plantes couvre-sol contre les mauvaises herbes

Lire la suite +

Blog

10 couvre-sols persistants qu'il faut avoir dans son jardin !

Les couvre-sols persistants sont une aide précieuse au jardin. S'ils permettent de lutter contre les...
Lire la suite +

conseil

Les 7 plus beaux épimédiums

Lire la suite +

conseil

Choisir un épimédium

Lire la suite +

conseil

7 épimédiums persistants

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Diviser un épimédium

L’épimédium est une plante couvre-sol très efficace pour l’ombre ou la mi-ombre. Apprécié pour son...
Lire la suite +

conseil

7 épimédiums roses

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire