Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
aménager un jardin bleu
conseil

Aménager un jardin bleu

9 conseils de paysagiste pour créer au jardin une ambiance fraiche et apaisante

Le jardin monochrome est dans l’air du temps : on aime son élégance qui permet toujours de belles audaces de formes et de textures. Si le jardin blanc est un grand classique, relativement accessible dans sa mise en œuvre par la neutralité de cette couleur, le jardin bleu semble plus complexe, cette couleur rafraichissante étant moins facile à gérer en version monochrome. Il gagne à être associé à des teintes proches dans le cercle chromatique pour éviter le côté triste ou monotone qu’il peut renvoyer.
Alors comment aménager un jardin bleu ? Quel style lui donner ? Quelles plantes bleues favoriser ? Pour éviter les fautes de goûts et insérer le bon mobilier dans tout ce bleu, nous vous donnons quelques clés et conseils pour faire d’un jardin bleu un espace raffiné, doux… ou tonique !

Aménager un jardin bleu

Le bleu s’invite au jardin ! Dans des détails comme un joli portillon, et essentiellement dans les floraisons et quelques feuillages : ici Agapanthes, Tibouchina et Delphiniums

Une plongée dans le grand bleu

Chaque couleur porte en elle bien des mythes et des fantasmes. Le bleu, couleur universelle, couleur préférée dans nos sociétés occidentales, est synonyme de calme, de fraicheur, de voyage et de paix. Revenons tout d’abord sur certaines caractéristiques de ce bleu qui nous intéresse fortement au jardin :

  •  Le bleu est une des couleurs froides du cercle chromatique, tout comme le vert. C’est même la couleur la plus froide. Quand on rentre dans la sphère du jardin, on pourrait se dire -à tort- que le bleu associé au vert serait un assemblage bien peu heureux. Il n’en est rien, et nous allons voir comment il s’y associe d’ailleurs divinement, par le jeu magique des nuances et des subtils mariages de couleurs neutres, pastelles ou complémentaires.
  • Autre attribut symbolique du bleu : il amène de la profondeur, éloigne les distances. Visuellement parlant, cette couleur du ciel et de la mer, renvoie à une notion de perspective et d’infini, et ouvre l’espace. Elle est donc idéale pour tricher (un peu) et agrandir la sensation d’espace.
  • Le bleu est une couleur qui s’associe à toutes les autres couleurs : là encore, ceci se vérifie dans la mode ou la déco, et au jardin -où le noir et marron, seules teintes à proscrire, sont quasi absentes- il forme de belles harmonies avec les couleurs froides proches de lui, et des contrastes avec les couleurs opposées jaune et orange.
  • Le bleu reflète la lumière : en réalité, le bleu en plein soleil est réchauffé de nuances roses, mais à l’ombre reste froid. La lumière du soir le met particulièrement en valeur, notre vision captant particulièrement les tons bleus au crépuscule.
  • Enfin, la couleur bleue repose l’œil et rassure. C’est vrai dans les teintes les plus claires, des bleus lavés de blanc, ciel ou lavande, mais les bleus intenses (outremer, saphir…) à bleus violacés ou retouchés de rouge sont des couleurs plus toniques, dégageant du dynamisme.
jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Les bleus sont tous très différents, du bleu clair des Chionodoxas, au bleu franc d’Hydrangeas, jusqu’au bleu violacé de certains Iris

Pour quel style de jardin ?

  • Amenant de la profondeur, le bleu est idéal dans les petits jardins, les patios ou les terrasses. Sur de petites surfaces, les conteneurs en poterie émaillée bleue y sont particulièrement mis en valeur.

jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

  • Il est possible d’accorder le bleu dans un grand jardin, à condition de venir soulager son omniprésence, car sur un grand espace, le bleu à haute dose s’avère presque indigeste, voire blafard s’il ne reçoit pas assez de lumière. On fait alors des apports de coloris neutres, comme le blanc, le crème, ou quelques touches de couleurs (jaune, orange, rose, mauve ou pourpre), La verdure ambiante va être essentielle pour ne pas saturer l’œil.
Aménager un jardin bleu

Beaucoup de fraicheur dans cette scène où le bleu et le blanc se côtoient à merveille : Jacinthes des bois, narcisses et Rhododendron

  • Le bleu est la couleur du voyage, il se prête magnifiquement à l’exotisme : l’image du jardin Majorelle où le bleu est roi (non pas dans la flore, mais dans l’architecture), dans un esprit à la fois tropical et très élégant, est la preuve irréfutable que cette couleur primaire se marie divinement au(x) vert(s) !
Aménager un jardin bleu

Le bleu des fontaines, des murs et des zelliges fait sensation avec la végétation exotique du jardin Majorelle, ponctuée çà et là du violet des bougainvilliers et de quelques taches jaune citron

  • Un jardin méditerranéen ou un jardin de rocaille offrent, eux aussi, de belles configurations pour des fleurs bleues, avides de soleil et bien souvent résistantes à la sécheresse.
  • C’est un jardin emblématique de bord de mer, un jardin de vacances, rappelant le bleu tout proche de l’océan et les ciels azurés de la côte.
  • Le jardin champêtre enfin est une autre typologie de jardin qui sied à ravir au bleu, quand on le nuance de blanc et des autres couleurs du rose à l’orangé, et de textures légères.
  • Le jardin bleu est idéal pour un jardin exposé au sud ou à l’ouest, car il trouve dans ces orientations nombre de floraisons supportant très bien le soleil. Nous verrons qu’un jardin ombragé peut également se concevoir, avec moins cependant moins d’options de floraisons.
jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Le bleu est symbole d’évasion et de vacances, idéal en jardin de bord de mer ou en Provence

Les erreurs à éviter et les difficultés du bleu au jardin

Il faut jouer de prudence avec le bleu, couleur certes apaisante, mais ayant tendance à lasser rapidement utilisé en masse. Si c’est une couleur caméléon qui s’associe avec presque toutes les teintes, il faudra juste veiller à  le temporiser dans un jardin monochrome bleu :

  • Éviter l’overdose ! Contrairement au jardin blanc, penser 100% bleu est une erreur, et au lieu d’obtenir une scène poétique et douce, le rendu sera froid et écrasant, voire étouffant.
  • Attention à l’utilisation d’un même bleu qui sature l’œil : une harmonie particulière doit se faire dans le bleu qui peut, sinon, très vite lasser. Il est intéressant de s’amuser avec la palette des bleus qui va du bleu pâle et bleue dragée, au bleu azur, bleu outremer et bleu foncé, jusqu’aux bleus nuancés de violet, presque pourpres. Les mêler et insérer par subtiles touches quelques couleurs chaudes (jaune, orange, rose) : on arrive alors à contrecarrer l’effet trop froid du bleu.
  • Garder la bonne proportion en utilisant une couleur additionnelle : elle doit juste soutenir le bleu, sans jamais lui voler la vedette, sinon on n’est plus dans le jardin monochrome.
  • Ne compter que sur des floraisons saisonnières : elles sont en effet nombreuses les bulbeuses bleues du printemps… mais le jardin sera sublimé les premiers mois de l’année… et pas assez coloré le reste de l’année.
  • Éviter l’association bleu, blanc, rouge, trop marquée et froide.
  • L’hortensia bleu fait rêver et est une des plus belles options du jardin bleu, mais il ne conservera cette couleur que dans les terres acides (un pH inférieur à 6).
Aménager un jardin bleu

Magnifiée au printemps, cette rivière de muscaris sur fond de jonquilles doit rester un endroit annexe du jardin qui sera bien dépourvu de fleurs en été

Les astuces pour faire vibrer le bleu au jardin

Le bleu a un effet reposant sur l’œil. C’est une couleur bien à part qui, selon la couleur à laquelle on le marie et où on le place, donne des réponses visuelles différentes.

  • Jouer sur les dégradés de couleur et sur les camaïeux de bleu : inviter des floraisons un ton en dessous ou au-dessus, des bleus plus mauves ou des bleus beaucoup plus foncés, voire pourprés à noirs, permet d’augmenter l’impression de bleu, sans jamais saturer le regard. Les nuances les plus profondes insufflent de la vitalité, les tonalités pastel ramènent au contraire une grande douceur.
  • Rapporter des verts acidulés (vert chartreux, verts anisés) qui réchauffent l’ambiance, créent beaucoup de contraste avec les bleus les plus soutenus, et amènent énormément de lumière : ceux des Euphorbes, alchémilles, et toutes les fleurs vertes comme certains hellébores, mais aussi les feuillages bien sûr : les graminées comme le Carex elata ‘Aurea’, le Liriope muscari ‘Aureomarginata’, l’Hosta tardiana ‘June’, le Miscanthus ‘Zebrinus’, l’Heuchère ‘Citronelle’, panachés de crème ou de jaune (Aucuba dans un jardin d’ombre par exemple)… les options sont multiples tant dans les couleurs que les textures.
jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Les bleus vifs à violacés sont superbes en compagnie de feuillages ou floraisons vert chartreux (© Gwenaëlle David)

  • Introduire des teintes neutres : blanc, crème, jaune très pâle : ils amènent du liant et évitent un rendu trop triste, surtout sur les grandes surfaces de massifs, ou dans des scènes naturalistes.
  • La couleur complémentaire du bleu, l’orange est utile pour réchauffer l’atmosphère, et assurer l’équilibre visuel dans un massif : plus la couleur est orangée et vive, plus vous insufflez une matière dynamique à la scène… et au jardin ! Idéal donc pour des ambiances exotiques ou pimpantes. Le jaune à côté du bleu dans le cercle chromatique devient aussi intéressant avec des bleus vifs. La couleur complémentaire est cependant à utiliser avec parcimonie pour conserver le bleu souverain, juste en tant que révélateur de couleur !
jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Bleu des Agastaches, Gattilier et chardons, temporisé par l’orangé du cœur des Asters et des pavots de Californie

  • Insérer des teintes poudrées (abricotées ou rosées à mauves)  si vous souhaitez créer des ambiances romantiques dans un jardin de cottage ou anglais, afin d’éviter l’overdose de bleu : idéal avec les bleus doux ou violacés. Vous pourrez rajouter des floraisons abricotées ou feuillages caramel si vous avez intégré la couleur complémentaire orange et des feuillages pourprés avec la teinte rose. Néanmoins, ne mélangez pas toutes ces couleurs « annexes » : choisissez une seule couleur supplémentaire rosée ou orangée, et tenez-vous-y.
jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Ce massif d’hortensias bleus intègre des cultivars rosés et violacés, et les feuillages d’Heuchères pourpres et de fougères (© Carol Norquist)

  • Introduire des fleurs bicolores qui adoucissent en même temps qu’elles mettent en valeur le bleu ambiant : elles sont bleues et blanches, bleues et oranges, bleues et jaunes, bleues et vertes… avec par exemple les Aconits comme l’Aconitum ‘Eleonora’, le Lupin ‘Gentilhomme’ ou ‘Kastellan’, le Fuchsia ‘Blue Sarah’, de nombreux Iris et pensées, certaines Ancolies et pois de senteur, Salvia pratensis ‘Madeline’, nombreux Hydrangeas aux teintes bleues et blanches ou bleu verdâtre, comme ‘Star Gazer Bleu’, etc.
jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Iris, Lupin ‘Le Gentilhomme’, Aconitum autumnale, Hydrangea serrata, pensées

  • Dans la même idée, préférez des plantes dont les cultivars existent aussi en blanc comme les indispensables Agapanthes, les Iris, les Cupidones, les Tradescantias, les bleuets ou les Eryngiums, et les Hydrangeas par exemple, pour harmoniser l’ensemble si vous instillez du blanc.
  • À petite dose, associez des feuillages bleu-vert ou gris-vert qu’il s’agisse des arbustes à feuillage bleu, des vivaces à feuillage bleu, des graminées bleutées à grisées, des Iris par exemple ou certains hostas, des armoises ou des Phlomis. Ces couleurs argentées renforcent une harmonie froide, jouent le rôle du blanc en créant du liant, mettent en valeur le bleu et avivent les tonalités pastel qui s’y associent parfaitement en petites touches.
jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Certains feuillages grisés, comme ici des Brunneras en compagnie de pensées bleu vif, viennent ponctuer un massif (© Gwenaëlle David)

  • Échelonner au maximum les floraisons pour offrir au jardin bleu un visuel sur de longs mois : des bulbeuses bleues très précoces comme les Chionodoxas, Jacinthes et les Ipheions, jusqu’aux floraisons bleues restant longtemps en place en automne comme les sauges, les Caryopteris, les Buddleias ou le Vitex Agnus-castus.
  • Enfin, privilégier des arbustes caducs à coloration automnale orangée pour rendre ce jardin bleu une dernière fois éclatant avant les frimas (Asters bleus contrastant avec un Parrotia persica par exemple ou un Hamamelis).

Une sélection de fleurs bleues

Si quelques fleurs ont donné leur nom à de certains bleus – lavande, pervenche, gentiane, indigo – ils sont plusieurs végétaux à arborer une teinte bleutée, même si c’est une couleur rare dans la nature : floraisons de plantes vivaces essentiellement, mais aussi certains arbustes et de très beaux feuillages.
Le jardin bleu est un jardin fleuri. Ce sont souvent des fleurs printanières, mais aussi estivales, le bleu se rencontrant moins dans les saisons froides, car il est souvent associé à des plantes ayant besoin de chaleur et de soleil. Enfin, certaines fleurs d’un bleu profond sont généralement mellifères, tout comme les fleurs jaunes : une aubaine pour le jardin bleu.

Voici une sélection de fleurs bleues loin d’être exhaustive parmi les vivaces, arbustes, annuelles, grimpantes, ainsi que des feuillages remarquables bleus à grisés :

jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Parmi les nombreuses possibilités de floraisons ou teintes bleues : Muscaris, Phlox, Dasilyrion serratifolium, Agapanthe, Echium candicans et glycine

Un jardin bleu selon votre exposition

Au soleil

L’exposition Sud et Ouest est tout indiquée pour les floraisons et feuillages bleus, car on retrouve une large palette appréciant le soleil. Voici quelques options selon la saison pour échelonner au maximum l’attrait fleuri et faire durer votre jardin bleu :

jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Agapanthus ‘Navy Blue’, Phormium ‘Sundowner’, Ceanothus impressus, Jasmin ‘Sun Lover’, Delphinums et Cephalarias (© Mark), Lupins et gauras

À l’ombre ou mi-ombre

Comme nous l’avons vu, à l’ombre, le bleu est encore plus froid, mais c’est en situation ombragée que les bleus sont aussi les plus bleus ! Placez les dominantes bleues en zone ombragée ou en lumière tamisée sous les arbustes ou arbres pour obtenir les plus beaux effets bleutés. À l’ombre dense, vous devrez composer avec quelques floraisons de couleur claire (crème, jaune paille, rose poudré, ou mauves) et jouer avec l’échelonnement des floraisons pour obtenir des scènes moins tristes.

Aménager un jardin bleu

Sabal minor, Hydrangea, Carex morrowii, Rhododendron ‘Blue Silver’, Ajuga reptans ‘Burgundy Glow’, Lithospermum, Brunnera Alexander Great et anémones du Japon pour l’apport de blanc indispensable.

Un plan d’aménagement ?

Nous l’avons vu, le jardin bleu peut s’envisager dans des jardins de typologie très différente. L’aménagement sera fonction du style de votre jardin.

  • Un jardin contemporain qui privilégiera les formes érigées et inflorescences dynamiques ou en boule, gagnera à composer avec des lignes droites, sobres, géométriques dans les plates-bandes et les allées pour renforcer le graphisme du lieu.
  • Les jardins anglais ou de campagne miseront sur des lignes courbes et très douces, des massifs en forme de haricot par exemple afin de produire une sensation d’apaisement, que le bleu soulignera davantage. On pourra créer sur les grands jardins des chambres végétalisées légèrement différentes (bleu et blanc, puis bleu ciel et bleu franc ou saturé, mêlés de mauve ou de violet, bleu-saumoné, etc.).
  • Les petits jardins ou les patios peuvent tout fait aménager dans l’esprit d’un petit fouillis végétal, ou au contraire dans une sobriété où les contenants alignés ou regroupés seront les stars de ce cocon urbain.
  • Les jardins exotiques peuvent hésiter entre lignes droites amenées par des fontaines stylisées et se baser sur un style minimaliste, voire moderniste pour valoriser l’exubérance des plantations, ou au contraire créer aussi un microcosme qui se voudra plus un méli-mélo de plantes, avec des allées qui ondulent.
  • Les jardins de bord de mer, surtout s’ils ont une déclivité importante, seront sublimés en cheminement sinueux, en recoins cachés qui dévoileront pour les plus chanceux des vues sur l’océan !

Mobilier et matériaux

Quand on pense jardin bleu, comment ne pas évoquer le célèbre jardin Majorelle de Marrakech et ses sublimes aplats de couleur bleue ?

La sensation de bleu peut en effet être complètement amenée ou juste renforcée par les touches colorées de pans de murs peints en bleu vif, d’un joli portillon ou d’un abri de jardin, d’une clôture, d’une tonnelle, de céramiques vernissées, d’objets divers disséminés dans le jardin : bancs et fauteuils, coussins, mais aussi petite échelle, parasol, volet peint, lanternes, bassins, etc. Mais n’est pas Majorelle qui veut, et nous vous conseillons de limiter à peu d’objets cette décoration bleutée, et à l’utiliser comme au Maroc avec des plantes exotiques que le bleu intense comme l’outremer et le cobalt subliment, ou sur un petit espace dédié.

Quand on a opté pour des floraisons bleues venant rythmer le jardin, on pourra ici et là, sur un grand espace, apporter une belle potée bleue, mais il convient à l’inverse de temporiser cette sensation bleutée en insérant du mobilier « neutre » : bois exotique comme le teck ou le Padouk aux tons chauds orangés, fer forgé par exemple (l’acier brut renforçant un peu trop le côté métallique du bleu). Les matériaux naturels et bruts comme la terre cuite et les couleurs Terracotta chaudes mettent complètement en valeur le flot bleu assuré par les végétaux.

Vous pouvez aussi tout simplement vous baser sur la couleur de volets et huisseries bleues pour commencer à réfléchir à un prolongement naturel au jardin… bleu. Simple, mais très efficace !

jardin bleu, aménager un jardin bleu, conseil jardin bleu, comment concevoir un jardin bleu, jardin bleu idées, jardin bleu associations

Des murs bleus extrêmement flashy à une porte repeinte judicieusement… une ou deux potées bleu intense et vernissées du plus bel effet… quelques assises bleues sont autant de fils conducteurs dans un jardin bleu

Quant aux cheminements, le bleu au jardin gagne à être éclairci par du gravier clair, voire des galets en bord de mer (surtout si l’on base son jardin sur des associations blanches et crème) ou des briques dans les régions du Nord, parfaites pour accompagner des touches orangées d’Hémérocalles, de primevères ou de benoites par exemple. Des barrettes de schiste associées à du bois brut sont aussi une belle façon de souligner le bleu sans trop le forcer. Les matériaux choisis dans les pierres régionales sont toujours un plus !

Des livres pour s’inspirer

Si cette incursion dans le jardin bleu vous a donné des idées, nous vous conseillons quelques (bonnes) lectures :

  • Le guide de la couleur au jardin. Francis Peeters et Guy Vandersande. Une bible sur l’utilisation de la couleur !
  • Le livre des couleurs du jardinier. Andrew Lawson. 2020. Ed. Jardins et Nature. Un autre ouvrage de référence pour savoir mieux maîtriser la couleur au jardin.
  • Bleu, histoire d’une couleur. Michel Pastourea 2000. Ed. Seuil. Pour aller bien au-delà du jardin, un livre collector.
  • Enfin bien sûr, le site du Jardin Majorelle de Marrakech, lieu à la renommée mondiale, visite aux accents bleus inoubliables.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire