Utiliser et associer les feuillages bleus au jardin

Utiliser et associer les feuillages bleus au jardin

Comment tirer partie des plantes à feuillage bleutés ?

Sommaire

Mis à jour le 8 Août 2023  par Jean-Christophe 7 min.

Utiliser et associer les feuillages au jardin devrait être l’un des buts de tout jardinier averti. Certes, les floraisons nous attirent et rythment les saisons, mais elles n’en restent pas moins bien plus éphémères que les feuillages. Ces derniers offrent en outre une très large diversité de couleurs, teintes et nuances qui permettent de composer des tableaux longtemps décoratifs. Les arbres, arbuste et vivaces à feuillage bleu ont l’avantage de s’associer facilement avec quasiment toutes les autres teintes, présentes aussi bien dans les fleurs que dans les feuilles. Découvrez ce que la couleur bleutée apporte à vos massifs, quels végétaux sélectionner pour avoir les plus belles teintes et comment les utiliser pour les sublimer ou mettre en valeur leurs voisines.

Difficulté

Soyez «feuilles bleues»...

Le bleu fait référence à l’apaisement, la confiance, la stabilité, le bien-être, la fraîcheur, voire la spiritualité. C’est avec le rouge et le jaune l’une des trois couleurs primaires, à partir desquelles on obtient d’autres teintes. Bien que les floraisons offrent une palette assez large de bleus différents (tirant parfois vers le mauve, le violet ou le pourpre…), les végétaux à vrai feuillage bleu sont, reconnaissons-le, assez rares. Nombre d’entre eux tirent en effet bien davantage sur le vert, le gris ou l’argenté. Dans le monde horticole, certaines variétés de plantes affichent des noms évocateurs qui sont un indice sur la couleur de leur feuillage. Ainsi, le Genévrier ‘Blue Carpet’ est doté d’aiguilles à la teinte bleu argenté tandis qu’un Hosta ‘Blue Vision’ déploie de larges feuilles d’un vert fortement teinté de nuances bleutées. Parfois, c’est le seul nom vernaculaire qui permet d’appréhender la teinte générale de la plante. Si le nom latin Helictotrichon sempervirens peut sembler abscons pour les non initiés, son appellation commune d’Avoine bleue est bien plus évocatrice de sa couleur. En revanche, si vous voyez apparaître le terme glauca dans le nom botanique, vous pouvez être certain que la plante est dotée d’un feuillage vert à nuances plus ou mois marquées de bleu. Ne vous fiez pas au mot français ‘glauque’ qui revêt un caractère quelque peu négatif, car cette teinte reste bien dans le thème, et si elles sont bien utilisées, de telles plantes peuvent ajouter une vraie plus-value visuelle à votre composition.

feuillages bleus

Avoine bleue, Hosta ‘Blue Vision’, Genévrier ‘Blue Carpet’

Impact du bleu au jardin

Le bleu fait partie de ce que l’on appelle les couleurs froides, tout comme le vert. Apaisantes, ces couleurs véhiculent un sentiment de calme et de sérénité et ont en outre la capacité d’agrandir l’espace ou tout au moins de donner cette illusion. Le bleu apporte en effet de la profondeur et éloigne, tandis que d’autres couleurs comme le rouge ont tendance à rapprocher. C’est un atout qui peut donc être particulièrement mis à profit dans un petit jardin ou dans un patio afin d’en repousser visuellement les limites. Placé au soleil, le bleu peut sembler plus pâle, voire ressembler à un gris bleuté.

Plantes à feuillage bleu ou glauque

Selon l’exposition et le type de sol que vous avez à offrir à vos plantes, voici une sélection, non exhaustive, de plantes dont le feuillage renvoie des nuances bleutées.

Arbustes pour soleil et sol sec

La majorité des arbustes à feuillage bleu ou glauque apprécient le plein soleil, éventuellement la mi-ombre. Certains présentent en outre une bonne résistance à la sécheresse : Eucalyptus gunnii (teintes plus ou moins bleutées à grisées selon les variétés), Senecio mandraliscae (d’une faible rusticité, son feuillage succulent est d’un beau bleu argenté), Yucca rostrata et Yucca rigida (d’une rusticité honorable, ils sont appréciés pour leur graphisme), Brahea armata (un palmier aux belles palmes d’un bleu grisé peu commun), Protea magnifica (son feuillage glauque à nervures rouges ou jaunes sert d’écrin à une floraison spectaculaire, pour climat doux).

plantes bleues

Yucca rigida, Senecio mandraliscae, Brahea armata

Vivaces pour le plein soleil

Certaines vivaces à feuillage bleuté révèlent leur beauté au soleil, s’ornant même parfois d’une jolie floraison : Agave parrasana (une succulente qui ressemble à un gros chou aux feuilles bleutées succulentes et épineuses), Helictotrichon sempervirens (une graminée au fin feuillage bleuté, pour sol bien drainé), Festuca glauca (‘Elijah Blue’ et ‘Intense Blue’ sont les deux variétés dont le feuillage est le plus bleu), Leymus ‘Blue Dune (une graminée bien adaptée aux sols sableux, mais au tempérament conquérant), Panicum ‘Dallas Blue’ (une grande graminée architecturale au feuillage vert bleuté), Sedum ‘Marina’ (sans doute le plus bleu de tous les orpins), Euphorbe ‘Blue Wonder (beau contraste entre son feuillage bleu-gris et sa floraison vert chartreuse).

Vivaces pour l’ombre

L’ombre sied admirablement à certaines vivaces dont le feuillage bleuté y prend un relief tout particulier : Actaea ‘Misty Blue’ (une vivace rustique au feuillage décoratif bleuté idéale en sous-bois), Carex ‘Blue Zinger (une vivace persistante à feuillage graminiforme parfaite en couvre-sol sous les arbres), Hosta (de nombreuses variétés sont réputées pour leur large feuillage coloré parmi lesquelles ‘Halcyon’, ‘Fragrant Blue’ ou encore ‘Drinking Gourd’ sont les plus bleues).

plantes d'ombre bleues

Actaea ‘Misty Blue’, Hosta ‘Drinking Gourde’, Carex ‘Blue Zinger’

Le cas des conifères

Lorsqu’on évoque les feuillages bleus au jardin, il est impossible de ne pas évoquer les conifères. Disponibles en variétés naines et compactes ou en arbres imposants et majestueux, certains offrent un feuillage particulièrement bleu, dont les teintes peuvent évoluer au fil des saisons. A quelques exceptions près, ils offrent tous un feuillage persistant et restent donc décoratifs toute l’année.

  • Parmi les variétés les plus bleues, adaptées aux petits jardins, on peut citer : certains faux cyprès (Chamaecyparis ‘Baby Blue’ adopte un port pyramidal et ne dépasse pas 2 m tandis que Chamaecyparis ‘Blue Moon’ forme un dôme aux aiguilles soyeuses de moins d’1m), de nombreux épicéas (Picea ‘Glauca Globosa’ est particulièrement bleu quand il met ses nouvelles pousses printanières et Picea ‘Blue Pearl’ forme une boule bleu acier de 50 cm en tous sens), de nombreux genévriers (Juniperus ‘Blue Carpet’ reste bas, mais forme un tapis dense d’un beau bleu argenté tandis de Juniperus ‘Moonglow dessine rapidement une silhouette pyramidale peu exigeante).
  • Pour les grands jardins et les parcs, certains conifères imposent le respect grâce à leurs dimensions : le Cèdre du Liban (capable de s’élever à 20 mètres, son feuillage bleu vif au printemps vire ensuite au bleu argenté) ou le Séquoia géant ‘Glaucum’ (son imposante stature de près de 35 mètres et son port pyramidal met en valeur son feuillage gris bleuté).
coniferes bleus

Chamaecyparis pisifera ‘Baby Blue’, Picea pungens ‘Blue Pearl’, Juniperus scopulorum ‘Moonglow’

Utiliser les feuillages bleus

Les plantes à feuillage bleuté sont souvent sous-utilisées dans l’aménagement de jardin. Pourtant, les feuillages sont source d’un décor bien plus permanent que celui offert par les floraisons et le bleu qu’ils proposent n’a rien d’ostentatoire ou d’agressif, ce qui autorise de nombreux mariages, que ce soit avec d’autres feuillages ou avec des floraisons.

Un feuillage bleu n’est jamais d’un bleu profond ou intense comme seules les fleurs sont capables d’en offrir. Cette teinte est en effet souvent douce, tirant parfois sur le vert, le gris ou l’argenté. Loin d’être un inconvénient, cela permet au contraire des accords qui ont peu de risque de jurer.

  • Les tonalités bleu-gris apportent de la douceur et impriment un certain romantisme au jardin, d’autant plus lorsqu’elles voisinent avec des tons pastels ou du blanc.
  • Un bleu plus intense et profond donne davantage de dynamisme, en particulier avec des teintes plus vives comme le jaune ou le rose.
  • Le bleu, comme le gris, adoucit les autres teintes tout en les liant.
  • C’est également une teinte qui met en valeur et rehausse les verts avoisinants.
  • Bleu comme violet s’accordent avec les rouges et les ors.
  • Le jaune et l’orangé sont deux teintes qui sont souvent mises en opposition au bleu, à juste titre.
  • Associé aux feuillages panachés, le bleu apporte à la fois profondeur et rondeur.
  • Évitez de regrouper trop de feuillages bleutés au même endroit au risque d’aplatir votre composition et d’obtenir un ensemble terne. Relevez de préférence cette teinte avec d’autres couleurs.

Exemples d'associations

Les associations avec des feuillages bleutés sont légion. Voici cependant quelques pistes selon votre exposition, le style de votre jardin ou l’ambiance souhaitée.

Ambiance douce à l’ombre

Certaines plantes d’ombre ou de mi-ombre affichent de belles tonalités bleutées, à l’instar des Hosta, aux nuances variées. Hosta ‘Halcyon est une référence en la matière. Vous pouvez l’installer au premier plan, associé à des Hakonechloa ‘All Gold’ dont le fin feuillage doré est encore accentué par la présence de sa voisine. Quelques fougères à feuillage graphique et d’un vert neutre comme Matteuccia orientalis complètent la palette de couleurs sans qu’aucune floraison ne soit indispensable.

bleu à l'ombre

Hakonechloa macra ‘All Gold’, Hosta ‘Halcyon’, Matteucia orientalis

Bordure en faire valoir

Utilisez le bleu en bordure pour servir d’écrin aux plantes placées à l’arrière-plan.

agaves

Agave kerchovei, Festuca glauca, Agave isthmensis

Le bleu pour accompagner les roses

Une rose n’est jamais aussi belle que quand elle s’épanouit en bonne compagnie.

association bleu au jardin

Rosier ‘Westerland’, Panicum ‘Dallas Blue’, Rosier ‘Ballerina’

Contraste en bleu et pourpre

Bleu et pourpre forment un beau mariage entre couleur froide et chaude. Pour créer ce duo, imaginez par exemple installer un Eucalyptus ‘Baby Blue’, réputé pour son feuillage aromatique franchement bleuté aux côtés d’un Cotinus ‘Royal Purple’ dont les teintes sombres et intenses dessinent un formidable contraste. Pour relever le tout, orientez-vous vers des vivaces à floraison orangées comme des Hémérocalles ‘Burning Daylight’ ou des Kniphofia ‘Tawny King’.

bleu et pourpre au jardin

Cotinus ‘Royal Purple’, Eucalyptus ‘Baby Blue’, Hemerocallis ‘Burning Daylight’

Classique bleu et jaune

Le jaune s’oppose admirablement au bleuté pour une association dynamique. Un Helictotrichon sempervirens éclabousse de son fin feuillage bleu argenté le pied d’un Cotinus ‘Golden Lady’ aux teintes dorées lumineuses. Jetez quelques Verveines de Buenos Aires dans la bataille, elles apportent une note bleu-mauve tout en transparence, ou des Echinops ritro et leurs boules hérissées bleu électrique.

feuillages bleu et jaune

Cotinus ‘Gloden Lady’, Helictotrichon sempervirens, Verbena bonariensis ‘Cloud’

Massif automnal épicé

Pour un beau tableau automnal, sélectionnez des arbres et arbustes au feuillage flamboyant en fin de saison (Cotinus, Érables, Amélanchier, Parrotia… le choix est très vaste). Donnez-leur pour compagnons des Conifères aux aiguilles bleutées comme Picea ‘Glauca Globosa’ ou Juniperus ‘Moonglow’ dont les notes plus froides donnent alors un relief incomparable à votre scène. Complétez alors avec des vivaces à floraison tardive comme les Asters, les Anémones japonaises ou des bulbes tels que les Sternbergia, sans oublier quelques graminées vaporeuses qui animent le tout.

Commentaires

vegetaux a feuilles bleues
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.