Conifères bleus : des variétés remarquables

Conifères bleus : des variétés remarquables

Nains ou géants, les plus belles variétés à associer au jardin !

Sommaire

Mis à jour le 9 Novembre 2023  par Jean-Christophe 7 min.

Les conifères à feuillage coloré sont légion, parmi lesquelles nombreux sont ceux proposés dans différents tons de bleu. Il est parfois difficile de faire son choix parmi la grande diversité des différentes espèces et variétés disponibles sur le marché. Certains sont de véritables arbres, d’autres des conifères nains parfaitement adaptés aux petits jardins et à la culture en pot. Tous ont l’avantage d’offrir un feuillage persistant, constitué d’aiguilles plus ou moins piquantes ou douces au toucher, ce qui leur permet de conserver une belle structure au jardin en toute saison. Leur présence rassurante s’ajoute à une facilité de culture et d’entretien appréciée des jardiniers, quel que soit le style de jardin envisagé, du plus contemporain au plus romantique. Bleu intense, bleu métallique ou argenté, les teintes de leurs feuillages peuvent également évoluer au fil des saisons, et rendre leur présence encore plus intéressante. Je vous propose de découvrir cette petite sélection de conifères à feuillage bleu, à utiliser sans modération dans votre jardin, voire en bac sur votre balcon ou votre terrasse pour certains d’entre eux. Et histoire d’en profiter au maximum, je vous soumets également quelques idées d’associations pour mettre leur graphisme, leur silhouette et leurs coloris en valeur !

Difficulté

Picea pungens ‘Glauca Globosa’

Cette épinette bleue est l’une des stars des conifères nains utilisés en ornement. De croissance très lente, il met une quinzaine d’années à atteindre 1,50 m de haut, ce qui s’avère être un avantage dans les petits jardins. Adulte, il peut cependant culminer à 6 m, mais il est possible de le maintenir dans des dimensions plus restreintes en le taillant. Cette version naine du Sapin bleu du Colorado forme un petit dôme plus ou moins aplati à conique, dont les aiguilles persistantes arbore une ramure dense. Au printemps, le bleu intense de ses jeunes pousses est captivant, d’autant plus s’il est placé au soleil. Le feuillage prend ensuite des tonalités aux reflets plus argentés, très séduisantes également. Adepte des sols drainés, même ponctuellement secs, c’est aussi la variété qui supporte le mieux les sols calcaires.

  • Idéal associé au minéral, il trouve place dans les rocailles ou les massifs plus classiques. Offrez-lui d’autres conifères comme compagnons, en sélectionnant des variétés à feuillage doré comme ceux de Juniperus horizontalis ‘Limeglow’ ou Thuja occidentalis ‘Rheingold’. Il se marie également très bien à des vivaces couvre-sol comme les Sedums rampants du type ‘Lemon Ball’ ou des Bruyères (qui peuvent fleurir à différentes périodes de l’année selon les espèces) pour prolonger le spectacle le plus longtemps possible.
Conifères bleus : des variétés remarquables

Picea pungens ‘Glauca Globosa’, Thuja occidentalis ‘Rheingold’, Sedum ‘Lemon Ball’ et Calluna Garden ‘Girls Gina’

Juniperus squamata ‘Blue Carpet’

Juniperus ‘Blue Carpet’ est l’une des variétés les plus populaires parmi les Genévriers couvre-sol. De végétation dense, il affiche un port étalé, pouvant atteindre 2 m ou davantage d’envergure, mais n’excède pas 40 cm de haut. Son feuillage persistant en écailles bien denses d’aspect plumeux offre des coloris variables selon les conditions. Du vert-bleuté au bleu métallique parfois teinté de pourpre qu’il affiche en hiver, il se pare d’un saisissant bleu argenté tout l’été. De croissance assez rapide dès qu’il a développé son système racinaire, il s’orne également de petites baies noires et brillantes et offre à terme une écorce décorative aux tonalités rougeâtres et qui s’exfolie avec l’âge. Très rustique, il apprécie les sols frais, mais drainés, à exposition ensoleillée.

  • Mis en valeur au sommet d’un talus ou d’un muret, offrez-lui des compagnes à la sature plus érigée et au port gracieux, comme des graminées telles que les Calamagrostis, des Stipes géantes ou des Panics érigés. Vous pouvez bien sûr faire contraster sa silhouette alanguie avec celle d’autres conifères au port colonnaire, comme celui proposé par Taxus baccata ‘Fastigiata Aurea’ ou pourquoi pas avec un Ginkgo biloba ‘Blagon’, un proche parent des conifères dont le feuillage caractéristique se teinte d’or en automne avant de tomber. Ce genévrier forme également un tapis qui peut mettre en valeur des arbres à belle écorce colorée. Bouleau de l’Himalaya, Cerisier du Tibet ou Acer triflorum sont des candidats potentiels pour cet usage et assurent en outre un spectacle inoubliable tout l’hiver !
Conifères bleus : des variétés remarquables

Calamagrostis acutiflora Karl Foerster, Taxus baccata ‘Fastigiata Aurea’, Juniperus squamata ‘Blue Carpet’, Prunus serrula et Juniperus squamata ‘Blue Carpet’

Chamaecyparis pisifera ‘Blue Moon’

Le Faux-Cyprès ‘Blue Moon est également appelé ‘Cyprès Sawara’. Ce conifère nain forme une boule compacte et régulière d’environ 80 cm en tous sens, sans nécessiter de tailles répétées. Son fin feuillage persistant, doux au toucher et porté par des rameaux souples légèrement retombants, prend des teintes vert-bleuté s’il est placé en situation peu lumineuse. À exposition plus ensoleillée, c’est un bleu argenté intense qui domine. De croissance lente et bien rustique, c’est dans un sol non calcaire, frais, léger et drainé qu’il donne le meilleur de lui-même.

  • Ses faibles dimensions permettent de le cultiver en pot sur une terrasse, en rocaille ou d’utiliser sa silhouette impeccable dans différents styles de jardins, du plus contemporain au plus romantique. Pour faire écho à sa silhouette dodue, misez sur des arbustes au port lui aussi plus ou moins globuleux, à l’instar des Buis ou Lonicera nitida taillés en topiaire, en les sélectionnant dans différents coloris pour jouer sur les associations de feuillages. Des Spirées japonaises permettent de rythmer les saisons, à l’instar de Spiraea japonica ‘Goldflame’, avec son jeune feuillage orange vif, sa floraison estivale rose intense et ses chaudes teintes d’arrière-saison. En climat doux, les Pittosporums offrent également des feuillages persistants hautement décoratifs. Pour un aspect moins formel, utilisez votre Cyprès nain au premier plan de rosiers généreux, d’arbustes fleuris (Deutzia, Sureau, Seringat…) en compagnie de vivaces colorées (Pivoines, Hémérocalles, Agapanthes, Asters, …). Ajoutez quelques graminées en jouant sur les contrastes de port : dressé et plus rectiligne avec des Calamagrostis ou des Molinies, plus ouvert et souple pour les Miscanthus, et Pennisetum. Des bulbes de printemps intercalés en petits groupes et le tour est joué !
Conifères bleus : des variétés remarquables

Spiraea japonica ‘Goldflame’, Deutzia Tourbillon Rouge, Chamaecyparis pisifera ‘Blue Moon’, Hémérocalle ‘Summer Wine’ et Pennisetum setaceum

Podocarpus lawrencei 'Blue Gem'

Le Podocarpus ‘Blue Gem’ est un petit conifère ornemental original plutôt méconnu. Pourtant, ses atouts sont nombreux. Sa silhouette quelque peu tourmentée tout d’abord, avec des branches tortueuses portées par un tronc court et noueux, dont le résultat donne un buisson un brin hirsute, à la fois érigé et étalé, au charme bien particulier. Ses petites feuilles ensuite, qui naissent dans des tons crème à pourprés, pour virer ensuite au vert d’eau teinté d’éclats bleutés. Ce clone femelle peut en outre produire de petites baies rouges qui contrastent bien avec le feuillage. Enfin, sa taille réduite (1m à 1,50 m en tous sens) et sa croissance plutôt lente, qui le destinent aux petits espaces et à la culture en pot. Peut-être est-ce sa rusticité limitée, de l’ordre de -7° à -12°C qui lui vaut d’être moins répandu que d’autres conifères ? Une culture en plein soleil, en situation abritée, dans un sol neutre à acide, mais bien drainé garantit une meilleure résistance au froid. L’option d’une culture en bac à rentrer sous abri le moment venu permet également de se faire plaisir dans les régions moins clémentes.

Conifères bleus : des variétés remarquables

Podocarpus lawrencei ‘Blue Gem’, Fargesia Rufa, Nandina domestica, Prunus incisa Kojo no mai et Anémone du Japon ‘Fantasy Pocahontas’

Cedrus libani ’Atlantica Glauca’

Avec le Cèdre de l’Atlas à feuillage bleu, connu également sous le nom de Cèdre bleu, on change littéralement de catégorie. Avec ses 20m de haut pour 10 d’étalement, c’est un arbre qui fait figure de géant. Si donc vous habitez un petit jardin de ville, oubliez-le, et tournez-vous plutôt vers la variété ‘Horstmanns Silberspitz’, qui n’excède pas 8m par 5m ! Cedrus ‘Atlantica Glauca’ a pour sa part besoin d’espace pour développer sa silhouette majestueuse, à la forme pyramidale et tabulaire. D’un tronc épais qui se développe en fût rectiligne émergent des branches solides au port légèrement dressé. Elles même servent d’insertion à des rameaux secondaires, qui peuvent ployer légèrement sous le poids du feuillage. Ce dernier, bleu plus intense au printemps, renvoie des reflets métalliques très lumineux sous le soleil qu’il apprécie tant. L’écorce devient rugueuse et écaillée avec l’âge, et ce grand conifère d’ornement se pare de cônes cylindriques, d’abord verts puis brun violacé à mesure qu’ils mûrissent. Rustique jusqu’à 15°C à -20°C environ, il donnera sa pleine mesure en sol profond et fertile, frais et drainé mais accepte de pousser en sol plus pauvre, voire caillouteux et sec.

Conifères bleus : des variétés remarquables

Cedrus libani ’Atlantica Glauca’, Metasequoia glyptostroboides ‘Gold Rush’, Cryptomeria japonica ‘Elegans Viridis’, Liquidambar styraciflua Golden Sun et Ginkgo biloba ‘Autumn Gold’

Pour aller plus loin...

Commentaires

conifere bleu les plus remarquables