Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
association

7 superbes massifs pour l'automne

Inspirez-vous de ces compositions pour créer un magnifique jardin d'arrière-saison

Un beau jardin d’automne est à la portée de tout jardinier. Il suffit de respecter certaines règles et de suivre quelques principes simples, à commencer par le choix des plantes. Je vous propose ici d’analyser ensemble 7 massifs d’automne somptueux, photographiés fin octobre, et aux atmosphères parfois très différentes. Ce sont autant de sources d’inspiration, à reproduire ou à adapter pour composer le jardin d’automne de vos rêves !

Découvrez également tous nos conseils pour aménager un beau jardin en automne.

Une forêt enchantée et multicolore !

Foret d'automne multicolore

Jeu de feuillages époustouflant (Jardin du Mesnil) – Copyright : JC Aumont

Voici un superbe exemple d’aménagement dédié aux couleurs automnales ! Située au Jardin du Mesnil, cette composition fait l’effet d’une véritable forêt enchantée, où les teintes se mélangent avec brio. Une large part a été faite aux persistants, grâce à l’utilisation de nombreux conifères, dont on peut apprécier la variété de formes, tailles et couleurs ! Si l’If (1) est d’un vert assez sombre, le grand Cryptomeria japonica ‘Sekkan Sugi (2) au port pyramidal, et qui semble dominer la scène, affiche pour sa part un vert clair très frais. Ce dernier est escorté par deux de ses cousins, Cryptomeria japonica ‘Elegans’ (3), dont le feuillage se teinte de rouille, venant ainsi empêcher toute monotonie. Cette base, qui présente l’avantage d’être encore présente tout l’hiver, permet en outre de créer un cadre pour les couleurs plus vives des autres plantes. Deux Érables du Japon jettent leurs couleurs dans la bataille : Acer palmatum ‘Orange Dream (4), et un autre Érable (5), de semis cette fois, tous deux aux teintes particulièrement vives. Chacun de ces érables est associé à un Cornouiller à bois décoratif, Cornus sanguinea ‘Magic Flame’ (6). Peu contraints par la taille, ils ont atteint de belles dimensions, et dépassent allégrement les 2 mètres. Leurs bois orangés seront époustouflants en hiver, quand ils se seront délestés de leurs feuilles et qu’ils se détacheront contre le feuillage des conifères. La présence d’un Cornus controversa ‘Variegata’ (7), avec son feuillage clair et panaché, apporte une touche tout en délicatesse, et permet à la fois de lier les couleurs entre elles, tout en tempérant cette débauche de couleurs.

Un jardin d'esprit zen sur graviers

Jardin esprit zen en automne

Un bel exemple de jardin zen en automne (Jardin de la Mansonière) – Copyright : JC Aumont

Aux Jardins de la Mansonière, les jardiniers ont créé un espace à l’atmosphère très apaisante, d’inspiration zen. Avec la statuette, la vasque ronde et le gravier au sol, la présence minérale est bien affirmée. Elle s’accorde particulièrement bien avec les végétaux, dont la diversité et les atouts ornementaux sont multiples. Les Érables du Japon (1, et 2 – Acer ‘Emerald Lace) imposent leurs feuillages décoratifs, et chaudement colorés en arrière-saison. Ils sont bien espacés, de façon à créer des rappels, et ils encadrent une végétation plus basse, où plusieurs conifères apportent une présence rassurante, même en hiver. Le feuillage bleu argenté d’un Genévrier nain (Juniperus suqamata ‘Blue Star’ – 3) est repris par les touffes de graminées tout aussi bleutées (Festuca glauca ‘Intense Blue’ – 4). Un Pin nain (Pinus mugo – 5), au port compact, en boule régulière et bien verte, et un autre Genévrier (Juniperus communis – 6) sur tige, complètent la palette des feuillages persistants, tout comme le Camélia d’automne (7), dont la floraison va s’étaler sur plusieurs semaines. L’Erable du Japon ‘Bi Hoo’ (8) a déjà perdu ses feuilles, mais il a l’avantage de conserver des branches d’un jaune intense, qui jettent de la couleur pendant les mois tristes (dans le même genre, je ne peux que vous conseiller Acer ‘Sango Kaku’, aux bois rouge corail époustouflants). Ses teintes sont reprises, avec plus de discrétion mais beaucoup de grâce et de légèreté, par les touffes alanguies de Carex ‘Bronze Form’(9), dont le fin feuillage bronze est persistant. Pour achever le tableau, quelques Cyclamens de Naples (10) forment des tapis bas, au feuillage décoratif et à la jolie floraison rose.

Un massif de graminées, élégant et opulent

Massif de graminées en automne

Un massif de graminées opulent (Jardin d’Entêoulet) – Copyright : JC Aumont

Au Jardin d’Entêoulet, les graminées sont les reines de l’automne. Elles structurent les massifs de ce sol calcaire sur de longs mois, et révèlent toute leur beauté à l’automne, quand leurs épis légers et vaporeux dansent dans le vent. Dans cet exemple, difficile de ne pas succomber au charme des innombrables plumeaux argentés des grosses touffes de Miscanthus ‘Yaku-Jima’ (1)), au port en fontaine. Ils rythment les différents massifs, et accompagnent les feuillages colorés des arbustes. Les teintes orangées d’un Erable du Japon de semis (2) sont magnifiées par la lumière rasante de l’après-midi. Il s’appuie contre une haie de Cyprès de Leyland (3), un conifère à croissance rapide, souvent employé pour former des haies formelles et persistantes. Presque plus haut que l’érable, un gros pied de Miscanthus giganteus (4) trône en fond de massif et exhibe ses longues cannes. Un Viburnum dentatum (5), après avoir offert une généreuse floraison blanche en fin de printemps, suivie de jolies baies bleues, teinte désormais ses feuilles caduques d’un rouge profond. Dans des teintes plus pourpres et plus sombres, un Physocarpus ‘Little Devil’ (6) contraste fortement avec les épis des Miscanthus, et ferme le triangle formé par les trois arbustes à coloration automnale. Un Cornouiller blanc panaché (7), au feuillage marginé de blanc, se pare lui aussi de teintes chaudes avant de tomber. Apportant une belle verticalité, l’écorce beige pâle, parcourue de stries plus foncées d’un Peuplier pourpre (8), dont le feuillage caduc, presque noir, s’éclaircit en automne. On devine, derrière lui, la silhouette d’un Troène du Japon (9) qui, non rabattu, est devenu un véritable petit arbre. Son feuillage persistant est parsemé d’une multitude de petites baies noires, qui succèdent à une généreuse floraison estivale, blanche et parfumée.

Une prairie naturaliste, belle et poétique

Prairie naturaliste en automne

Une prairie à l’esprit naturel (Jardin du Mesnil-Gaillard) – Copyright : JC Aumont

Les prairies naturalistes ont le vent en poupe. Inspirées des prairies sauvages et spontanées, elles allient simplicité (apparente), structures et couleurs. Dans ce type d’aménagement, les graminées ont un rôle très important, car elles apportent de la structure et des textures fortes. Dans cet exemple, photographié au Jardin du Mesnil-Gaillard, ce sont deux très beaux exemplaires qui ont été sélectionnés. Tout d’abord, un Miscanthus sinensis ‘Rotsilber’ (1), dont le feuillage se colore souvent de rouge cuivré à l’arrivée du froid, avant de décorer le jardin hivernal de ses teintes paille. Rustique, il déploie des épis pourprés, qui virent à l’argenté en mûrissant. Calamagrostis acutiflora ‘Karl Foerster’ (2) affiche une silhouette bien plus longiligne et dressée. Très populaire, cette graminée à fort pouvoir structurant laisse cependant passer le regard, même quand ses fins épis blanc rosé s’élèvent au-dessus du feuillage. Elle prend elle aussi de belles teintes d’arrière-saison et reste longtemps décorative. Seul arbuste présent ici, un Cornus alba ‘Sibirica’ (3), dont les teintes automnales orangées, et les bois d’un rouge vif qui se révèlent tout l’hiver ont fait la réputation. Les autres pensionnaires sont toutes des fleurs à l’aspect léger et naturel. Plantées en masses, ou le résultat de semis spontanés, elles ajoutent des touches de couleurs bienvenues, sans jamais saturer la scène. Ainsi, un grand Bidens ‘Hannay’s Lemon Drop’ (4), aux fleurs jaunes et blanches, assoie les couleurs chaudes de l’arrière-saison. Helianthus ‘Lemon Queen’ (5) a fini de fleurir, remplissant ainsi parfaitement son rôle de transition entre floraisons estivales et celles de plein automne, mais son feuillage ocre et ses boutons floraux fanés restent décoratifs. C’est également le cas pour l’Helenium (6). Parmi toutes ces teintes chaudes, la présence de deux Asters (7 et 8), l’un violet, l’autre plus bleuté, est un bel exemple d’utilisation des couleurs complémentaires. Placés à distance l’un de l’autre, ils ponctuent cette partition pour créer une séduisante symphonie de couleurs tendres.

Mélange de floraisons tardives et de feuillages flamboyants

Feuillages et floraisons dans un massif d'automne

Mélange de feuillages et de floraisons en arrière-saison (Jardin du Mesnil) – Copyright : JC Aumont

Le Jardin du Mesnil nous offre à nouveau ici une composition d’automne d’une beauté incroyable. Les teintes chaudes dominent, car de nombreux feuillages sont présents. La silhouette d’un grand Bouleau (Betula nigra – 1) détache son feuillage d’or sur le ciel. Bien rustique, de pousse assez rapide, il présente une écorce décorative, et un feuillage d’automne qui se remarque. Un Hêtre commun (2) a lui aussi changé de couleur, mais contrairement à son voisin, caduc, il conserve ses feuilles séchées sur ses branches tout l’hiver, avant de les renouveler à la belle saison. Au second plan, le jaune est repris, dans des nuances légèrement différentes, par un Cornus alba ‘Elegantissima’ (3) au joli feuillage panaché et par un Érable du Japon (4). Autre couleur dominante de l’automne, l’orange se décline ici dans le feuillage d’un Cornus kousa (5), dont la floraison blanche de fin de printemps et la fructification, semblable à des fraises, sont deux autres de ses atouts. Facile à cultiver en sol pas trop calcaire, c’est un petit arbre à la croissance lente, mais particulièrement décoratif du printemps à l’automne. Derrière lui, se dresse un Sorbus commixta ‘Olympic Flame’ (6). Rare en culture en France, vous pouvez vous orienter vers un de ses cousins, Sorbus aucuparia ‘Autumn Spire’, qui prend lui aussi de superbes teintes d’arrière-saison. La couleur verte, indispensable pour lier toutes ces teintes vives, est apportée par un grand Cryptomeria ‘Elegans’ (7), aux teintes cependant légèrement pourprées, et par un Berberis darwinii (8), arbuste persistant et épineux, à la floraison printanière orange vif. Le feuillage d’un Buis (9) tempère la scène, tout comme celui d’un rosier remontant (10), bien que sa floraison rose vif fournisse une couleur froide qui dynamise la scène. Cette teinte est reprise, dans des tonalités de vieux rose, par les inflorescences passées d’un Hydrangea (11). Si son voisin (12) est plus terne, tous deux assurent une belle présence par leurs formes généreuses, en coussins opulents et généreux.

Un bosquet automnal, comme un coucher de soleil !

Bosquet automnal

Bosquet aux teintes chaudes (Jardin du Moulin-Ventin) – Copyright : JC Aumont

Cette scène automnale au jardin du Moulin-Ventin est un petit bijou. Pourtant, elle est composée de peu de plantes, mais elles s’associent à merveille pour former cette tapisserie haute en couleurs. Trois grands arbres servent de toile de fond. Tout d’abord, les incontournables Liquidambars, dont le feuillage découpé, qui peut faire penser à celui d’un érable, se déclinent en de nombreuses teintes, des plus jaunes aux plus rouges, en passant par l’orangé, le lie-de-vin ou le pourpre presque noir. Les variétés présentes à l’image (1- ‘Anja’, et 2- ‘Stella’) peuvent être remplacées par d’autres cultivars, la coloration de cet arbre étant fidèle au rendez-vous chaque année. Dans un petit jardin, vous pouvez vous orienter vers la variété ‘Gumball’, qui ne dépasse pas 3 mètres, ou opter, si votre sol leur convient, vers des Érables du Japon, eux aussi très riches en coloris d’arrière-saison. Le troisième grand sujet est un Cornouiller des Pagodes panaché (Cornus controversa ‘Variegata’ – 3). C’est un arbre au graphisme incomparable, grâce à son port très tabulaire et à ses feuilles largement panachées de crème. Haut de 7 m, pour un étalement de 6m, il requiert donc un peu d’espace pour s’exprimer. Dans un jardin de taille modeste, remplacez-le par exemple par Cornus alternifolia ‘Argentea’, au feuillage tout aussi panaché, mais bien plus compact (3m x 2m50). Toujours dans les Cornouillers, on retrouve deux exemplaires réputés pour la couleur de leurs branches. Cornus alba ‘Sibirica’ (4) a déjà perdu ses feuilles, mais cela met en valeur ses bois d’un rouge vif, qui se détachent à merveille contre le feuillage doré d’un Cornus sanguinea ‘Midwinter Fire’ (5). Ce dernier révélera pour sa part un branchage orange fluorescent une fois ses feuilles tombées. Ces deux variétés trouvent place dans tous les jardins, car ils peuvent être taillés à ras tous les ans, et ne pas dépasser ainsi 1m à 1m50. Un Miscanthus ‘Gracillimus’ (6), au feuillage très fin, vert frais, et aux épis argentés apporte une touche de légèreté bienvenue. Autre détail intéressant, c’est la présence d’un Aster cordifolius ‘Blütenregen’ (7). Le mauve pâle de cet aster d’automne est à la fois la couleur complémentaire du Cornouiller qui lui fait face, mais également un moyen de glisser une teinte plus froide, ce qui rend l’ensemble encore plus séduisant.

Une composition tout en gaieté, pour un petit massif

Petit massif coloré en automne

Un petit massif riche en couleurs (Jardin de la Mansonière) – Copyright : JC Aumont

Les jardins de la Mansonière nous donnent ici encore un bel exemple de massif automnal réussi. Les feuillages colorés y sont bien sûr présents, grâce tout d’abord à un Itea virginica (1) aux teintes de feu. Cet arbuste bien rustique, à la jolie floraison estivale parfumée, est encore peu connu. Il cumule pourtant les qualités et ses dimensions modestes permettent de l’intégrer même dans les petits massifs. Un Hydrangea macrophylla ‘Merveille Sanguine’ (2), après avoir affiché ses grosses têtes rouges en fin d’été, enflamme lui aussi son feuillage, mais dans des teintes bordeaux plus sombres. Pour le jaune, c’est d’une part une haie de Charme commun (3) qui entre en jeu. Très utilisé pour former des haies denses et opaques, son feuillage, même sec, reste accroché aux branches tout l’hiver, continuant ainsi à jouer son rôle. Ce jaune est repris par un bel exemplaire de Callicarpa dichotoma ‘Issai’ (4), surnommé « arbre aux bonbons » en raison de ses petites baies violettes. Réunies en grappes bien mises en valeur sur son feuillage d’or pâle, elles continueront d’orner les branches nues une partie de l’hiver. Un Miscanthus ‘Ghana’ (5) dresse ses épis argentés au dessus d’une gerbe de feuillage qui mélange teintes orangées, chocolat et pourprées. Nombre de graminées se colorent en effet vivement en automne, une raison de plus de les intégrer dans les compositions d’arrière-saison. Les floraisons ne sont pas oubliées, comme en attestent un magnifique Aster ericoides ‘Blue Wonder’ (6), à l’abondante floraison parme, ou encore des Bruyères d’été (7), dont la floraison s’étire jusqu’en novembre. En avant-plan, les feuillages vert frais d’une touffe d’Hémérocalles (8) et d’un Hellébore orientale (9) sont une belle introduction à cette explosion de couleurs. Ces vivaces permettent en outre d’assurer le spectacle à d’autres saisons, ce qui doit rester présent dans l’esprit du jardinier, pour que la scène ne soit pas intéressante qu’une partie de l’année.

Articles connexes


Blog

5 vivaces à floraison tardive qu'il faut avoir dans son jardin

La lumière se fait plus basse et les ombres s'allongent, les matins sont nappés de...
Lire la suite +

Blog

5 grands conifères, pour un jardin de caractère

Les grands conifères sont des arbres indispensables pour structurer et équilibrer un jardin en hiver...
Lire la suite +

Blog

Fleurir le jardin en Automne

Après le creux des floraisons au plus chaud de l’été, le jardin retrouve bien souvent...
Lire la suite +

Blog

Feuillages et fruits d'automne, les meilleurs arbustes du moment

Si les vivaces sont cultivées avant tout pour leurs fleurs, de nombreux arbustes sont appréciés...
Lire la suite +

conseil

Les plus beaux arbres et arbustes à coloration automnale

Lire la suite +

conseil

Aménager un beau jardin d'automne

Lire la suite +

conseil

Aménager un jardin 4 saisons

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire