Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Dahlia : plantation, entretien et conseils de culture

Le Dahlia en quelques mots

  •  Le dahlia fleurit beaucoup et longtemps. Sa floraison ininterrompue débute en été et se termine aux portes de l’hiver.
  • Ses fleurs qualifiées de camélia, d’anémone, de cactus, de pompon ou de pivoine, se déclinent dans une infinité de formes et de tons.
  • Géant culminant jusqu’à 2 m ou nain ne dépassant pas 60 cm de hauteur , il existe des centaines de variétés de Dahlias adaptées à tous les jardins.
  • Peu rustique dans la plupart des régions, il faut arracher ses tubercules pour les hiverner à l’abri du gel.
  • C’est une fleur incontournable des jardins de curé, des massifs exotiques hauts en couleurs, des potagers, des mixed-borders, des jardinières et des bouquets estivaux.

Le mot de notre experte

Avec sa belle allure surannée ou très graphique et ses coloris variables à l’infini, le Dahlia opère un retour fulgurant ces dernières années, en investissant de nouveau les jardins naturalistes comme les potagers, les massifs de fleurs d’été unicolores ou multicolores comme les mixed-borders et les jardinières auxquels il apporte une touche romantique, fantaisiste ou exotique.

Classique ou extravagant, sophistiqué ou simple, discret ou pétulant, miniature ou géant, ce bulbe à floraison estivale fait partie d’une très grande famille aux formes variées, aux couleurs et aux dimensions très diverses, offrant un choix sans limite au jardinier. Le Dahlia au jardin, c’est la promesse d’un été haut en couleurs ! Pourquoi s’en priver?

Ses fleurs simples ou très doubles aux fleurs d’anémone, de cactus ou en pompon, se déclinent du vif au pastel dans une infinités de tons. Orange à reflets bronze, rose cuivré ou rose magenta abricot,  jaune paille, rouge cramoisi, blanc virginal, bleu lilas ou encore violet indigo, elles fleurissent tout l’été et l’arrière-saison, de juillet à octobre sans discontinuer et composent des bouquets frais colorés et originaux.

Qu’il soit Dahlia « balle« , « géant » ou « nain« , « à massif « , « décoratif« , « collerette », « cactus » ou « semi-cactus« , « paysage« , vous trouverez forcément le dahlia qui vous plait parmi les plus de 200 variétés de Dahlias en ligne  dont certaines en exclusivité que nous vous proposons dans les plus belles tailles disponibles.

Osez les inviter au jardin pour composer des scènes hautes en couleur et lumineuses !

Botanique

Fiche d'identité

Nom(s) latin(s) : Dahlia

Famille : Asteraceae

Nom(s) commun(s) : Dahlia

Floraison : De juillet à novembre

Hauteur : 0,15 à 2 m

Exposition : Soleil

Sol : Neutre

Rusticité : Semi-rustique (pas au-delà de -5°C) craint le gel

Originaire des hauts plateaux du Mexique et de l’Amérique centrale, le Dahlia appartient à la grande famille des astéracées comme la marguerite, les asters ou les échinacées. On compte 30 espèces et pas loin de dizaines de milliers de cultivars : aujourd’hui près de 20 000 variétés horticoles sont présentes partout dans le monde.  La plupart sont dérivés de Dahlia pinnata et D. coccinea. Découvert au XVIe siècle, le Dahlia n’a été introduit en Europe que deux siècles plus tard. Le Dahlia imperialis, l’espèce botanique qui portait des fleurs simples, était alors très différent du Dahlia moderne.

De ses origines des milieux secs mexicains, il a gardé son goût pour la chaleur et le soleil mais une frilosité congénitale ! Moyennement rustique, le Dahlia est très sensible au froid, il faut obligatoirement hiverner ses tubercules dans la plupart de nos régions car il craint le gel. Il ne supporte pas une température descendant durablement et souvent en dessous – 5 ° C. Mais, remisé tout l’hiver bien à l’abri du gel, il refleurira des années durant.

Aujourd’hui, le Dahlia s’est démocratisé partout en France, on le trouve dans tous les massifs de fleurs estivales. On distingue deux types principaux : les Dahlias à grandes fleurs à tubercules et les Dahlias nains à massif facilement reproductibles par semis. Parmi les plus appréciés et répandus : les Dahlias à fleur d’anémone, à fleur d’orchidée, à collerette, décoratifs, les Dahlias pompons et balles, cactus et semi-cactus, les Dahlias géants, les Dahlias nains simples et doubles.

La forme des fleurs de dahlia diffère selon les variétés: boule, à fleur de nénuphar ou de cactus…

Le Dahlia fait partie d’une vaste famille aux formes, couleurs et aux hauteurs très variées. Les plus grands sujets atteignent facilement 1,50 m de haut, voir davantage en sol fertile, pour un étalement de 45 à 80 cm. Parmi lesquels le Dahlia Imperialis, l’ancêtre botanique des dahlias de nos jardins qui culmine jusqu’à 3 m de hauteur. Les Dahlias intermédiaires montent entre 80 cm et 1,10 m.  Les variétés naines, comprises entre 0,25 et 0,70 cm, se passent de tuteur.

Cette vivace possède des racines renflées, tubérisées, réunis en faisceaux, comme de petites pomme de terre. Comestibles, elles étaient initialement cultivées pour être consommées. Mais on a vite délaissé ses racines peu goûteuses au profit de la floraison exceptionnelle de la plante.

De sa souche buissonnante et érigée émergent des tiges rigides, tubulaires, dressées, creuses et ramifiées portant de juillet à octobre (jusqu’en novembre en climats tempérés) des inflorescences qui se renouvellent tout l’été sans discontinuer.

La fleur de Dahlia a un caractère bien trempé, une personnalité épanouie si affirmée qu’on la distingue entre mille. Ses inflorescences en capitule solitaire sont formées d’une ou plusieurs rangées de ligules rayonnantes qui entourent selon les variétés, un disque central de pistils plus ou moins apparents. Le diamètre des  fleurs varie de 10 cm à 25 cm ou plus encore! Elles se classent selon la taille de leurs inflorescences:

  • Géant:  plus de 25 cm de diamètre (Dahlias Géants)
  • Grand: de 20 à 25 cm de diamètre  (Dahlias Cactus, Balle)
  • Moyen: de 15 à 25 cm de diamètre  (Dahlia à fleur de nénuphar)
  • Petit: de 10 à 15 cm de diamètre  (Dahlia à fleurs d’anémone, Dahlia à collerette, Dahlia décoratif))
  • Miniatures: moins de 10 cm de diamètre (Dahlias pompons)

Dahlia géant ‘Emory Paul’-‘Mel’s Orange Marmalade’-‘Burlesca’

Les Dahlias géants, tel le Dahlia ‘Emory Paul’, portent des fleurs énormes pouvant aller jusqu’à 35 cm de diamètre, de la taille d’une assiette.

L’autre variable du Dahlia est la forme de sa fleur selon laquelle on établit une classification. Ces fleurs ligulées, non parfumées, sont simples, semi-doubles voir très doubles. La forme des ligules varient selon les cultivars: enroulées, plates, en dentelle…

Les Dahlias décoratifs ne possèdent pas de disque central mais des fleurs amples doubles à grands pétales généralement plats, arrondis à l’extrémité et légèrement recourbés évoquant parfois une fleur de nymphéa ou une fleur de camélia. Les élégants Dahlias semi-cactus ou Cactus  portent de longs pétales enroulés et pointus qui dessinent un cœur en pompon ébouriffé aux allures de fleur de cactus comme chez le Dahlia Mel’s Orange Marmalade. Dans ce groupe, les ligules étroites, très effilées du capitule s’enroulent en partie sur plus de la moitié de leur longueur. Les cactus ‘dentelle’ se caractérisent par de grosses fleurs découpées aux pétales effilés, plats ou enroulés et terminés par des pointes fourchues, rappelant de la dentelle.

D’autres, formées par une couronne de ligules plus larges entourant un cœur très double de fleurons plus petits, une anémone. Certains Dahlias sont pourvus de longues ligules incurvées ou retournées, disposés en étoile rappelant une orchidée.

Les Dahlias à collerette ou à fleurs simples ne présentent qu’une simple couronne de pétales autour d’un disque central cerné d’une collerette intérieure de ligules plus courtes (cœur et pointes offrent très souvent un contraste étonnant comme chez les Dahlias ‘Pooh’ ou encore ‘Fashion Monger‘).

Empreints de fantaisie, les Dahlias Honka portent des fleurs en forme d’étoile, avec des pétales fins très enroulés et détachés les uns des autres autour d’un centre orangé, les faisant ressembler à de délicats moulins à vent ou à de curieuses araignées.

A l’opposé, on trouve les Dahlias pompons, très graphiques dont les ligules tubulaires forment une inflorescence sphérique d’environ 10 cm pour les plus grands, parfois aplatie au sommet, qui présente une structure alvéolée, semblable à un nid d’abeille comme chez  le Dahlia ‘Burlesca’. Les Dahlias balles ou boules portent des fleurs semblables aux dahlias pompons mais plus grosses et dont le diamètre peut atteindre 12 cm.

La floraison du Dahlia est d’une incroyable richesse colorée: ses fleurs se déclinent dans une infinie palette de couleurs allant du rose clair au rose lilas, du lie de vin au rouge cramoisi, de l’abricot au saumon carminé, du blanc pur au café au lait ou au jaune primevère, du violet indigo au bleu lilas ( ‘Worton Blue Streak’ est le cactus le plus bleu du moment !).

De très bonne tenue en vase, les capitules du Dahlia composent de merveilleux bouquets d’été hauts en couleur. Certaines variétés comme le Dahlia ‘Karma Lagoon’ ont été spécialement développées pour la fleur coupée.

Caduc, le feuillage abondant apporte une certaine luxuriance et met en valeur les couleurs exotiques et les formes voluptueuses des fleurs. Les feuilles opposées, finement dentées, de 20 à 50 cm de long, sont soit pennées, soit très arrondies et se divisent en trois à cinq folioles, plus ou moins coriaces. La couleur du feuillage permet aussi de belles variations, allant du vert tendre au vert émeraude ou au vert bronze ou même pourpré (Dahlia décoratif ‘Purple Flame’, Happy Single ‘Juliet’ , Dahlia Happy Single ‘Flame’) selon les différents types.

Dahlia ‘Pooh’ – ‘Happy Single Juliet’ – Honka ‘Pink’- ‘Fashion Monger’

Contrairement aux idées reçues, le Dahlia n’est pas difficile à cultiver mais requiert donc une certaine attention. Il ne sera heureux et florifère qu’en situation chaude et ensoleillée. S’il s’adapte à tous les sols, il s’épanouit en sol fertile, riche en humus, frais et bien drainé, à tendance neutre de préférence, ni acide, ni calcaire.  Il aime les sols légers mais qui restent frais et maintenus suffisamment humides avec un bon paillis pendant la période de végétation. Le Dahlia ne tolère pas l’eau stagnante surtout au printemps et à l’automne. Un sol frais lui permet de se développer avec vigueur.  Il exige pour bien fleurir, une terre riche en matière organique. Il ne sera jamais luxuriant et végétera dans une terre pauvre et sablonneuse.  Les Dahlias de grande taille résistent assez mal au vent ou aux fortes pluies. Si vous voulez éviter un tuteurage assez inesthétique, mieux vaut leur octroyer une place abritée des vents dominants qui risqueraient de faire coucher les tiges.

Dahlia ‘Ridel’ et Hordeum jubatum (orge à crinière)- credit-Noun – MAP

Incontournable des jardins de curé, le Dahlia est un florifère polyvalent qui apporte couleur, relief et originalité aux massifs, rocailles, plates-bande, potées fleuries aussi bien qu’au jardin potager. Le Dahlia se cultive en isolé mais se plante de préférence en groupe en milieu ou en arrière-plan de massif ensoleillé, associé à des graminées, à d’autres vivaces à fort développement qui joueront les souteneurs, empêchant leurs hampes fleuries de se coucher de façon disgracieuse. On réserve les variétés naines aux bordures ou aux jardinières. Magnifiques en massif, les Dahlias décoratifs, feront d’excellentes fleurs coupées pour des bouquets d’été lumineux et colorés.

Cette plante a été baptisée « dahlia » en l’honneur du botaniste suédois Andreas Dahl.

Principales espèces et variétés

On compte 30 espèces et pas loin de dizaines de milliers d’hybrides de Dahlias: aujourd’hui près de 20 000 variétés horticoles sont présentes partout dans le monde.  La plupart sont dérivés de Dahlia pinnata et D. coccinea. Découvrez notre collection haute en couleur de dahlias variés par la forme de leurs fleurs et pour la palette infinie de leurs couleurs. Ils se classent selon la forme et le diamètre de leurs fleurs, de nains à géants. Du plus classique au plus surprenant, qu’il soit Dahlia « balle », « géant » ou « nain », « à massif « , « à collerette », « décoratif », « cactus » ou « semi-cactus », »Honka », « à fleur d’orchidée » ou d’anémone ou de camélia,  vous trouverez forcement le dahlia qui vous convient parmi les plus de 200 variétés, dont certaines en exclusivité que nous vous proposons dans les plus belles tailles disponibles. Osez les mixer, les associer, les mélanger, vous illuminerez vos rocailles, massifs, potées fleuries et mixed-borders plusieurs mois d’affilée !

Les Dahlias à fleurs d’anémone

Ils se caractérisent par de grandes fleurs formées d’une couronne de pétales aplatis entourant un cœur très double de fleurons plus petits. Leurs coloris inédits, parfois contrastés, attirent inévitablement tous les regards.  On y retrouve des sujets de belle stature à intégrer dans les massifs de vivaces comme des variétés naines, idéales en pot ou encore pour composer de jolis bouquets d’été.

Dahlia anémone Blue Bayou

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
1.00 m

son coeur rouge et frisotté contraste sur une couronne de couleur lilas. Idéal pour rocailles, bordures et jardinières.

Dahlia anémone Soulman

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
70 cm

On aime sa couleur rouge grenat envoûtante.

Les Dahlias cactus et semi-cactus

Il s’agit d’une catégorie horticole définie par la forme de la fleur qui…ressemble à une fleur de cactus!  Ils portent de très grandes fleurs doubles de 12 à 20 cm à l’aspect joliment ébouriffé et aux pétales effilés et pointus complétement enroulés. Les semi-cactus présentent des fleurs semblables mais à ligules moins larges et moins longuement partiellement enroulées. Les plus hauts offriront un point de mire surprenant en fond de massif. Les dahlias cactus nains, ne dépassant pas 60 cm de haut, seront parfaits en bordure ou premier plan de massif.

Dahlia cactus dentelle Urchin

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
1.00 m

Ses fleurs ébouriffées couleur framboise profond attirent le regard et sont magnifiques en bouquet.

Dahlia cactus nain Blue Record

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
60 cm

Ses fleurs sont la réplique de celles des variétés hautes, avec un plus petit diamètre (10 cm).

Les Dahlias collerette

Dans ce groupe les fleurs sont simples parées d’un coeur ébouriffé et constraté. Les ligules larges et plats du capitule sont disposées régulièrement en couronne autour d’une collerette de petits pétales courts qui dévoilent un coeur jaune. La collerette, souvent d’une couleur différente offre un contraste surprenant. Les variétés naines, ne dépassent pas 40 cm de hauteur sont tout simplement sensationnelle en bordure fleuries et en pots.

Dahlia collerette Pooh

Période de floraison Juil. à Nov.

Hauteur à maturité
1.20 m

Effet contrasté pour ce Dahlia aux grandes fleurs jaune et à la collerette rouge et jaune.

Dahlia collerette Impression Fantastico

Période de floraison Juil. à Nov.

Hauteur à maturité
40 cm

Un dahlia nain particulièrement élégant aux pétales acajou et à la collerette blanche. Il est magnifique en pots.

Les Dahlias décoratifs

Ils se distinguent par de grandes fleurs, doubles et amples, composées de nombreux ligules plus ou moins larges et plats aux extrémités arrondies ou légèrement frisées. C’est un groupe très hétérogène dans lequel on trouve des géants avec des fleurs dépassant les 20 cm de diamètre comme des sujets plus petits portant des fleurs évoquant les camélias, les nymphéas ou encore les chrysanthèmes.

Dahlia géant Café Au Lait

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
1.20 m

On aime ses énormes fleurs crème, coloris rare chez les dahlias.

Dahlia décoratif Duke Duweno

Période de floraison Juil. à Nov.

Hauteur à maturité
80 cm

Une variété rare à pompons d'un pourpre intense.

Dahlia camélia Happy Butterfly

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
1.10 m

Une variété étonnante à fleurs de nénuphar jaune flammé de rouge.

Les Dahlias géants

Ce sont ceux qui portent les plus grosses fleurs. D’allure majestueuse, on les voit de loin avec leurs tiges culminant à près de 1,50 m et leurs fleurs énormes de la taille d’une assiette pouvant aller jusqu’à plus de 35 cm de diamètre ! Avec leurs coloris subtils ou intenses, ils sont spectaculaires en arrière-plan d’un massif de vivaces ou au potager. Il est souvent nécessaire de les tuteurer.

Dahlia géant Myrtle's Folly

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
1.20 m

On adore ses fleurs frisottées couleur pêche ourlées de rose lilas.

 

Dahlia géant Barbarossa

Période de floraison Juil. à Nov.

Hauteur à maturité
1.30 m

Ses énormes fleurs rouge écarlate seront le point de mire au jardin!

Les Dahlias nains simples et doubles

Leur petite taille les rend incontournables pour une culture en pot, en jardinière ou groupés en bordure de massif. Ce groupe réunit les Dahlias Gallery, d’une taille d’environ 45 cm, ils offrent une floraison continue aux couleurs et aux formes opulentes, les cactus nains, de 50 à 60 cm, sublimes avec leurs grosses fleurs doubles colorées et la collection Happy Single aux fleurs simples vibrantes de couleurs qui ne dépassent pas les 60 à 80 cm.

Dahlia Happy Single Juliet

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
60 cm

Ses fleurs simples rose bonbon contrastent sur un feuillage pourpré, sublime!

Les Dahlias pompons et balles

Ils sont caractéristiques avec leurs inflorescences construites en boules parfaites, présentant une structure alvéolée évoquant un nid d’abeille. Ce qui différencie les pompons des balles, c’est la taille des capitules: les fleurs des dahlias pompons sont plus petites (10 cm maximum) que celles des dahlias balles, qui vont de 6 à 12 cm. Ces fleurs sphériques sont parfaites pour créer des bouquets tout ronds et animer les massifs d’une touche graphique et colorée.

Dahlia balle Burlesca

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
90 cm

Une valeur sûre au magnifique coloris acidulé rose teinté d'orangé.

Dahlia pompon Icoon

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
1.00 m

Bel effet solaire avec ses fleurs jaunes lumineuses pointées de rubis.

Plantation

Quand planter ?

Avec les Dahlias, rien ne sert de courir, il faut planter à temps : plantés trop tôt, les premières pousses risquent d’être dévorées par limaces.  Les tubercules stockés à l’abri durant l’hiver s’installent au printemps, en mars après les dernières gelées.  En régions froides, attendez fin avril ou début mai, dès que la terre est réchauffée et peut être travaillée. Stockez simplement à l’abri du gel, les sujets achetés en pochettes jusqu’à la bonne période de plantation.

Où planter ?

Le Dahlia pousse un peu partout en France. La condition sinequanone pour avoir des dahlias épanouis c’est de les planter au soleil. Seconde exigence : réservez-leur un sol bien drainé où l’eau ne stagne pas surtout au printemps et à l’automne. Le Dahlia aime les sols légers mais qui restent frais et maintenus suffisamment humides avec un bon paillis pendant la période de végétation. Une humidité stagnante en revanche favoriserait le pourrissement des tubercules.

S’il se développe dans n’importe quel sol pas trop acide ou calcaire, il s’épanouit dans une bonne terre de jardin fertile, riche en humus, fraîche et bien drainée, à tendance neutre de préférence. Le Dahlia est un vorace : pour bien fleurir et gagner en vigueur, il a besoin d’une bonne fumure de fond. Si vous avez un doute à propos des qualités nutritives du sol, fumez (compost ou fumier) à l’automne.

Les Dahlias se plantent en massif comme au potager

Les Dahlias de grande taille résistent mal aux vents violents ou aux fortes pluies. Une situation trop ventée pourrait dessécher le feuillage et surtout faire coucher les tiges. Mieux vaut lui réserver une place abritée des vents dominants. Pour les Dahlias hauts, un tuteurage se révèlera peut-être indispensable pour soutenir les têtes, pour éviter que les tiges ne cassent au moindre coup de vent surtout s’ils sont installés en isolé. Pour éviter que ses hampes florales ne s’écroulent en milieu de massif, il est préférable également d’installer le Dahlia avec d’autres plantes et arbustes, sur lesquels il prendra appui.

Lors de la plantation, prévoyez-lui un espace à sa mesure dans la composition de vos massifs. Veillez à ce que chaque plant reste facile d’accès lors des fumures, du tuteurage, de l’éboutonnage et de l’hivernage.

S’il s’intègre à tous les décors au jardin comme au potager, le Dahlia prend toute sa mesure dans le rôle de plante de milieu ou de fond de massifs auxquels il apporte une touche colorée vibrante.

Les variétés naines sont plus adaptées aux plates-bandes de soleil, aux bordures d’allées ou à la culture en pot sur une terrasse ou un balcon ensoleillé. Les sujets en pots se plantent dans un bon terreau, et doivent être arrosés très régulièrement et recevoir un bon engrais spécial bulbes.

Comment planter ?

Le Dahlia est très gourmand. Pour répondre à ses exigences quant aux qualités nutritives du sol, mieux vaut ameublir celui-ci, à l’automne avec une fumure de fond ou juste quelques jours avant la plantation. Si votre sol est trop lourd, faites un apport de terreau et de gravier dans un sol où l’eau à tendance à stagner.

Plantation des tubercules

Vers la mi-avril, dès que la terre peut être travaillée en profondeur, plantez vos dahlias.

  • Espacez les dahlias de grande taille de 80 à 100 cm
  • Espacez les variétés de petite taille de 30 à 50 cm.
  • Travaillez la terre sur 20 cm de largeur et de profondeur en mélangeant par exemple une poignée de poudre de corne torréfié ou de sang déshydraté à votre terre de jardin bien émiettée. Le Dahlia est un vorace : il lui faut une bonne fumure de fond.
  • Positionnez les tubercules de façon à ce que le collet se trouve à 5 cm au-dessous du niveau du sol.
  • Recouvrez-les avec une dizaine de cm de terre.
  • Placez des tuteurs pour les espèces les plus hautes en veillant à ne pas blesser les tubercules, cela vous permettra surtout de repérer l’endroit où vous avez enterré vos dahlias !
  • Arrosez abondamment puis régulièrement pendant les 6 premières semaines pour aider à l’enracinement.
  • Disséminez quelques granulés anti-limaces au pied des souches plantées afin de permettre aux premières pousses de sortir.
  • Paillez ensuite le sol quand la reprise est assurée

Hivernage des tubercules

Les Dahlias sont extrêmement frileux et craignent le gel. Dans les régions à hivers rigoureux où le thermomètre descend régulièrement en dessous – 5 ° C, l’arrachage est obligatoire si vous voulez les garder vivants. Dans les régions à hivers doux où les gels sont légers et peu fréquents et dans une terre sablonneuse bien drainante, les tubercules peuvent rester en place pour l’hiver simplement protégés par un bon paillage de feuilles sèches ou de paille. L’arrachage permet de diviser les tubercules et une mise en végétation en pot, pour obtenir une floraison plus précoce.

Fin octobre, début novembre, (pas avant car les racines n’auraient pas de réserves suffisantes pour l’hiver), lorsque la plante s’affaiblit et que les premières gelées commencent à noircir les feuilles, c’est qu’il est temps de déterrer les souches tubéreuses. Le but est simple : les mettre à l’abri du gel !

  • Dès que le feuillage est noirci par le gel, coupez les tiges à 15 cm au ras du sol
  • Déterrez les tubercules délicatement à l’aide d’une fourche bêche.
  • Éliminez le maximum de terre entre les tubercules.
  • Étiquetez chaque souche à la base de la tige afin de pouvoir facilement reconnaître les sujets au printemps.
  • Placez les bulbes sur une couche de tourbe, de sable sec ou de feuilles sèches dans une caisse en carton ou une cagette profonde
  • Recouvrir les tubercules par une couche de tourbe ou de feuilles sèches.
  • Stockez-les à l’abri de la lumière, des courants d’air, des rongeur et… surtout du gel dans un local sec, frais, bien ventilé et obscur dans lequel la température ne doit pas excéder 4 à 5C° (cave sèche, garage ou grenier hors gel). Dans ces conditions parfaites, les dahlias se conservent très bien, sans quasi aucun risque de perte.
  • Contrôler régulièrement l’état des sujets pour détecter les maladies

Entretien et soins

Le Dahlia est plutôt facile à cultiver mais demande quelque peu d’attention. Quelques gestes simples suffiront à vous assurer un été fleuri.

  • Au printemps, protégez les jeunes pousses des limaces.
  • En période de végétation, le Dahlia est gourmand en eau. Arrosez abondamment lors de la croissance des boutons.
  • En juillet, paillez avec une couche de 2 cm de paille sèche ou de tourbe pour maintenir l’humidité tout l’été.  Arrosez le paillis.
  • Tuteurez les tiges des grands sujets si nécessaire lorsque le plante se développe.
  • Attachez les jeunes tiges
  • 2 à 3 semaines après la plantation, pincez la pousse terminale pour ramifier la plante et augmenter la floraison, surtout si les tubercules ne fournissent qu’une seule et unique tige.  Vous étalerez le port de la plante qui offrira plus de résistance aux intempéries et se passera peut-être du coup d’un tuteurage peu esthétique.
  • Pour obtenir de plus grosses fleurs, pincez ensuite les boutons latéraux.
  • Éliminez les petites pousses à l’aisselle des feuilles : les capitules n’en seront que plus gros.
  •  Ôtez les fleurs fanées pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs et rallonger la durée de floraison
  • Arrosez très régulièrement, et deux fois par semaine en cas de forte chaleur, au pied de la plante et non sur le feuillage.
  • A la fin de l’été, apportez un engrais organique afin de favoriser la végétation.
  • En automne, incorporez au sol un bon apport de fumier ou de compost bien mûr à la terre de jardin.

Ennemis et maladies

Le Dahlia redoute les attaques de limaces qui, au printemps, ne feront qu’une bouchée de ses jeunes pousses, du purin de fougère ou de la cendre de bois les feront fuir. Un peu plus tard en saison, les pucerons peuvent s’attaquer aux jeunes tiges portant des boutons : combattez-les au savon noir dilué. Les perce-oreilles quant à eux raffolent des pétales tendres mais leur voracité ne nuit pas à la santé de la plante. La plante peut manifester des signes de carence (tiges fines, feuilles jaunes, petite taille) dus à un déficit en nourriture, appliquez alors un paillis de compost et un engrais complet. La pourriture grise qui peut gagner les tubercules en cas d’humidité excessive.

Multiplication

Par bouturage

C’est la meilleure manière d’obtenir un grand nombre de plantes mais c’est assez fastidieux, nous conseillons davantage de diviser vos tubercules. Le bouturage s’effectue avec des tubercules mis en pré-végétation. Début mars, on sort les racines remisées tout l’hiver pour les placer dans un nouveau mélange de compost ou de tourbe humide. Trois semaines seront nécessaires pour voir apparaître des pousses. Les boutures seront prélevées lorsque ces pousses auront une dizaine de centimètres. Mises en pot sous châssis froid, puis rempotées, elles pourront être plantées en pleine terre début juin.

Par division des tubercules

C’est la méthode la plus simple. Elle peut se faire juste avant la plantation.

  • Au printemps, fin mars, prenez les racines ayant hiverné en réserve
  • Divisez avec un couteau bien aiguisé ou un sécateur les tubercules en deux ou trois fragments, de façon à ce que chacun porte un morceau de la tige ancienne avec un œil, d’où sortent les nouvelles pousses.
  • Barbouillez les blessures au charbon de bois.
  • Ne plantez mi- avril-début mai que si de petits bourgeons sont apparus, dans le cas contraire, attendez et arrosez pour favoriser leur apparition.

Associer

Incontournable des jardins de curé, le Dahlia est un florifère polyvalent qui apporte couleur, relief et originalité aux massifs, rocailles, plates-bande, potées fleuries aussi bien qu’au jardin potager. Le Dahlia se cultive en isolé mais se plante de préférence en groupe en milieu ou en arrière-plan de massif ensoleillé, associé à des graminées (Panicum, Molinia, Calamagrostis), à d’autres vivaces à fort développement (Cosmos, Asters, Echinacées, Cannas) qui joueront les souteneurs, empêchant leurs hampes fleuries de se coucher de façon disgracieuse.

Dahlias ‘Purple Flame’- Calamagrostis – Asters – Echinacées-

Les Paysages, les Mini-balles ou les Honkas aux pétales pointus composeront des scènes légères. On réserve les Gallery et les variétés naines Happy Single  ou les Dahlias collerette (‘Impression Fantastico‘ aux bordures ou aux jardinières. Magnifiques en massif, les Dahlias décoratifs, feront d’excellentes fleurs coupées pour des bouquets d’été lumineux et colorés.

Envie d’un peu plus d’inspiration ? Découvrez notre fiche conseil : « Dahlias, bien les associer au jardin »

 

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(9 votes, moyenne: 3.44 sur 5)