Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Les Dahlias sont de retour : la preuve en 3 ambiances

Dahlia à fleurs de camélia Seduction
À propos des dahlias, avant, c’était simple, voire manichéen :

- soit on se rangeait, prudemment, du côté de la majorité et on les détestait,
- soit on assumait, plus ou moins fièrement, son goût pour cette "fleur de grand-mère" et l’on passait, au mieux, pour un(e) farfelu(e), au pire, pour un(e) ringard(e).

Époque révolue ! Le dahlia sort enfin de la disgrâce et confirme son grand retour.

Et si j’applaudis, c’est que justice est faite tant il cumule les qualités : de culture facile, il offre une floraison abondante et de longue durée, il est aussi superbe au jardin qu'en bouquet, il se décline dans une multitude de formes et de coloris... et surtout, il s’adapte à tous les styles de jardins.

3 façons (modernes) d'utiliser les dahlias au jardin :

Plantés traditionnellement dans les « mixed-border » et dans les espaces sans prétention, comme les jardins de curé ou les abords de potager, les dahlias sont également parfaits dans de nombreuses ambiances, très différentes, car ils savent aussi :

1) Réveiller, pimenter et colorer les étendues de graminées des massifs naturalistes

dahlias jardin naturaliste : Dr Ph. Riedell - Bishop of Landaff - Catherine Deneuve - Bishop of Canterbury
Dans l'ordre : Dr Ph. Riedell - Bishop of Landaff - Catherine Deneuve - Bishop of Canterbury

2) Se montrer éclatants de pureté au sein des jardins blancs, si élégants...

Dahlias pour jardin blanc : Lady Liberty - Bride's Bouquet - Klondyke - Pompon blanc
Dans l'ordre : Lady Liberty - Bride's Bouquet - Klondyke - Pompon blanc

3) Étonner par leur fantaisie, capter le regard par la rigueur de leur géométrie et fasciner par leur mystère, dans des scènes résolument modernes et graphiques :

Dahlias graphiques et envoûtants pour une ambiance moderne : Happy single Juliet - Sam Hopkins – Rocco – Clair obscur
Dans l'ordre : Happy single Juliet - Sam Hopkins – Rocco – Clair obscur

 

Et si certains regrettent qu’il faille les déterrer à l’automne, j’y vois plutôt un avantage : c’est une excellente occasion de les diviser (opération bien pratique quand le budget jardin est inversement proportionnel à sa taille), mais aussi de renouveler, chaque année, leur emplacement et de varier ainsi les plaisirs. Rappelons d’ailleurs que cette opération n'est pas forcément nécessaire en climat doux. Protégés sous un épais paillis, ils peuvent tout fait à rester en terre.

Vous l’aurez compris, cette année, chez nous, ce sera « à fond le Dahlia ! » (ils sont en pré-végétation sous la serre depuis quelques jours, j’attends avec impatience leur réveil).

Et vous ? Des dahlias au jardin ? Quelles sont vos variétés préférées ? Vos valeurs sûres et vos coups de cœur ?

PS : Pour l’anecdote, j’avais laissé à ma future belle-mère (l'amour du risque...) le soin de choisir mon bouquet de mariée. Deux heures avant la cérémonie, lorsque celui-ci m’a été présenté, j’ai cru défaillir : il était en grande partie composé de dahlias cactus, jaunes poussin de surcroît ! Le fleuriste du village voisin, sommé de réaliser un autre bouquet, avec les moyens du bord et en 15 minutes chrono doit encore s’en souvenir… Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, non ?

Cultiver le dahlia :

Nos fiches-conseil : Réussir vos Dahlias - Comment avoir de beaux Dahlias - Diviser les Dahlias

Admirer des collections des Dahlias :

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 3 sur 5)

4 réflexions au sujet de « Les Dahlias sont de retour : la preuve en 3 ambiances »

  • kneblewski

    Bonjour Ingrid je suis le responsable des Dahlias au Parc Floral de Paris et créateur de Dahlias le dernier s appelle ' Parc Floral de Paris ' merci pour votre article , juste pour info Vincennes et bien dans le 94 , par contre le Parc Floral et le bois de Vincennes est a Paris .
    Une bizarrerie particulière Cordialement . Christophe

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour Christophe,

      Merci pour cette précision... Je viens de corriger l'article. J'ai pourtant habité de longues années à Paris et dans le 94 ! Pourriez-vous nous en dire plus sur votre dernière création ?

      Répondre
  • Isabelle OLIKIER

    Une vraie plante de bobonne !
    Je les ai boudés pendant longtemps et à ma grande surprise (un coup de folie ?), je viens d'en introduire à la Roseraie Warren Millington.
    Des Compagnes pour mes Roses ? Affaire à suivre cet été...

    Répondre
  • Isabelle

    Mon mari aime les glaïeuls, pour cette force, ce jet vers le ciel, et leurs couleurs. Il avait même mis parmi nos choix de cadeaux de mariage un vase pour les glaïeuls - lourd avec deux bourrelet au fond pour les faire tenir droits. Je les cultives dans le jardin potager, entre les tomates ou parmi les bourraches avec les zinnia. Les bourraches donnent le volume et la légèreté, les tiges des zinnia et des glaïeuls en sont adoucies, on ne voit que leur couleur. De la couleur qui fait ressortir le vert du potager, et l'opulence de l'été. J'étais allée à un mariage ou l’absence de fleurs dans les massifs avait été masquée par une dispersion de glaïeuls coupés, plantés dans des pots de confiture pleins d'eau dissimulés partout entre les arbustes et les vivaces. c'était magnifique et amusant.

    Répondre
Laisser un commentaire