Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Crocus de printemps : Planter, cultiver et entretenir

Le crocus en quelques mots

  • C’est l’une des toutes premières fleurs du printemps !
  • Elle offre une floraison délicate, blanche, violette ou jaune.
  • Le crocus est facile à cultiver, rustique et peu sensible aux maladies. Il a surtout besoin d’un sol drainant.
  • C’est la plante idéale pour fleurir une pelouse ou le pied des arbres ! Mais elle se cultive aussi en pot ou en rocaille.
  • Elle peut se naturaliser et former de vastes tapis de fleurs !

Le mot de notre Experte

Le crocus est une vivace bulbeuse qui fleurit très tôt au printemps, voire dès la fin de l’hiver. C’est une fleur d’une rare simplicité, mais dont les couleurs et contrastes semblent très travaillés. Elle vient percer la neige et réveiller le jardin, nous faisant instantanément oublier le froid et la morosité de l’hiver ! Elle est émouvante par son aspect fragile et délicat. C’est une plante aux formes tout en douceur et au feuillage extrêmement fin.

Le crocus demande peu d’attention : il est facile à cultiver, très rustique et il supporte les sols pauvres ! Il a juste besoin d’un terrain drainant et de soleil. De plus, après la floraison il entre en dormance et ne nécessite alors plus aucun entretien. Une fois installé, il se naturalise facilement et peut former de larges tapis de fleurs ! Les crocus trouvent aisément leur place au jardin, que ce soit dans la pelouse, en rocaille ou en jardinière. Ils ne prennent pas de place !

En fin d’hiver, il se tient prêt, ses boutons floraux prêts à éclore dès les premiers rayons de soleil, dès les premiers signes annonciateurs du printemps… Et là, c’est une explosion de couleur ! Les tapis de Crocus tommasinianus qui couvrent la pelouse, sublimant le pied des arbres, apportant couleur et vie au jardin. Pour, au plus vite, oublier l’hiver et passer à autre chose ! C’est une nouvelle année qui commence au jardin…

Une fois sa floraison terminée, il entrera en dormance et se fera oublier. Il laissera humblement la place aux autres plantes… pour mieux reproduire le même spectacle l’année suivante ! Quel plaisir de le retrouver chaque année, comme s’il nous donnait rendez-vous au printemps !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Crocus sp.

Famille : Iridaceae

Nom commun : Crocus

Floraison : entre février et avril

Hauteur : entre 8 et 15 cm

Exposition : soleil à mi-ombre

Sol : bien drainé

Rusticité : - 15 à - 20 °C

Les crocus sont des plantes vivaces qui poussent dans les prairies et sous-bois clairs, principalement en régions montagneuses. On les trouve en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et jusqu’au nord de l’Afrique. De nombreux crocus sont originaires d’Europe de l’Est et des Balkans. En France, on trouve six espèces spontanées, dont deux sont présentes uniquement en Corse !

Il existe près de 80 espèces de crocus. Ce sont des plantes vivaces à cormes (pseudo-bulbe servant d’organe de réserve). La majorité d’entre elles fleurissent au printemps, et quelques-unes à l’automne. Le crocus appartient à la famille des Iridacées, qui comprend 1 800 espèces, principalement herbacées, dont les Iris, Glaïeuls, Freesias et Crocosmias. On donne à tort le nom « crocus d’automne » à Sternbergia lutea, alors qu’elle n’appartient pas même à la famille des Iridacées. Le crocus peut aussi être confondu avec le colchique.

Les crocus offrent une palette de couleurs très lumineuses !

Son nom provient du grec krokos : safran. Eh oui, car le safran est issu d’un crocus, Crocus sativus. On l’obtient en récoltant le pistil rouge orangé. C’est l’épice la plus chère puisqu’il faut environ 150 fleurs pour en recueillir juste un gramme ! Comme ce crocus fleurit à l’automne, nous n’en parlerons pas ici.

On distingue deux grandes catégories de crocus printaniers : les hybrides hollandais, variétés à grosses fleurs issues de Crocus x vernus, et les crocus botaniques qui fleurissent plus tôt (parfois dès janvier ou février !) et offrent de petites fleurs à l’aspect plus naturel.

Les crocus sont de petites plantes qui mesurent entre 8 et 15 centimètres de hauteur. Ils ne prennent pas de place dans les massifs, mais peuvent former un impressionnant tapis de fleurs ! C’est le cas de Crocus tommasinianus. On choisira de les planter en groupe. Il est fréquent que les crocus se naturalisent au jardin !

Les crocus printaniers fleurissent dès la fin de l’hiver, entre février et avril… parfois même dès janvier ! Il leur arrive de percer la neige ! Dès que les températures s’adoucissent, les boutons floraux commencent à éclore. La floraison dure généralement entre dix et quinze jours. Les fleurs s’ouvrent avec le soleil : elles se ferment la nuit et lorsque le ciel est gris… le crocus fait ainsi office de baromètre !

Les fleurs des crocus sont évasées, en forme de coupe, et nous rappellent la floraison des colchiques. Leurs formes douces leur donnent un côté émouvant, fragile. Elles sont composées de six tépales (pétales ou sépales indifférenciés). Elles peuvent être blanches, violettes ou jaunes. Elles sont souvent très lumineuses ! La série ‘Mammouth’ rassemble des variétés sélectionnées pour leurs grandes fleurs. Au centre de la fleur, les étamines jaune orangé offrent un contraste saisissant au milieu des pétales, surtout lorsque ces derniers sont blancs ou violets !

Crocus sativus et Crocus vernus : planche botanique

Certaines variétés, notamment celles issues de Crocus chrysanthus, sont odorantes ! Leurs fleurs libèrent alors un léger parfum de miel.

Les feuilles des crocus sont étroites et linéaires. Elles portent une nervure centrale plus claire et mesurent souvent 10 à 15 centimètres de longueur. Généralement, elles poussent en même temps que les fleurs. Mais après la floraison, elles s’allongent ! Ensuite, à la fin du printemps, le feuillage jaunit et la plante entre en dormance. Elle ne demandera alors plus aucun entretien. Ce ne sera pas la peine de l’arroser, au contraire, les bulbes préfèrent rester au sec !

Le crocus produit des cormes : il s’agit de pseudo-bulbes composés d’une tige renflée entourée d’écailles. Organes de réserve, ils permettent à la plante de stocker les éléments nutritifs pour passer une partie de l’année en dormance et refleurir ensuite au printemps. Il est facile de multiplier les crocus en prélevant ces cormes.

Les crocus sont parfois vendus en mélanges qui associent un grand nombre de bulbes de différentes variétés. C’est une bonne solution pour fleurir une pelouse, mais on peut préférer choisir soi-même les couleurs pour créer un ensemble harmonieux… Et se limiter ainsi à une palette plus restreinte.

 

Les espèces botaniques :

  • Crocus chrysanthus

Originaire d’Europe de l’Est, cette espèce offre une floraison plus précoce que les hybrides hollandais. Ses fleurs sont aussi plus petites, ce qui leur donne un style plus naturel. Elle porte des fleurs jaunes, mais a permis de créer de nombreuses variétés aux fleurs parfois blanches ou bleues, par exemple ‘Blue Pearl’.

  • Crocus vernus

Ce crocus porte des fleurs violettes ou blanches et des étamines jaunes. On le trouve dans les régions montagneuses, en Europe de l’Est et centrale, de l’Ouest de la Russie jusqu’en Italie. Il a donné naissance à de nombreux hybrides hollandais à très grandes fleurs.

Originaire d’Europe de l’Est, ce crocus très prolifique se propage tout seul et a tendance à se naturaliser ! C’est l’un des premiers à fleurir, parfois dès le mois de février. De plus, à la différence des autres variétés, il supporte l’ombre ! Ainsi, vous pouvez le cultiver en sous-bois. Ses fleurs sont lilas ou violet pourpré.

 

L’épanouissement des fleurs de crocus !

Les principales variétés de crocus

Les variétés les plus populaires :

Crocus Mammouth Pickwick

Période de floraison Mars

Hauteur à maturité 15 cm

Il s’agit d’une variété à grandes fleurs, mauve pâle strié de violet. On l’apprécie pour sa surprenante floraison zébrée ! Elle offre un beau contraste entre les pétales bicolores et les étamines orange. La base des pétales est plus sombre, couleur pourpre.

Crocus Mammouth Jeanne d'Arc

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 15 cm

Cet hybride porte de grandes fleurs blanches qui contrastent à merveille avec les étamines jaune orange. La base des pétales est pourpre. Sa floraison d’un blanc immaculé rend cette variété particulièrement élégante. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Crocus tommasinianus Ruby Giant

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 15 cm

Ce crocus, l’un des premiers à fleurir, est remarquable par l’intensité de sa couleur ! Elle porte des fleurs violet pourpre, légèrement rougeâtre. Elle s’étend facilement et peut se naturaliser.

Crocus Mammouth Remembrance

Période de floraison Mars

Hauteur à maturité 10 cm

Cet hybride obtenu à partir de Crocus vernus possède de grandes fleurs mauves, plus sombres à la base des pétales. Elles ont un aspect brillant. C’est une variété vigoureuse qui peut se naturaliser.

Crocus chrysanthus Blue Pearl

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 12 cm

Ce crocus offre une floraison blanche, bleu clair sur le revers des pétales, relevé par un jaune éclatant au cœur de la fleur. C’est une variété florifère et parfumée. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Nos variétés préférées :

Crocus chrysanthus Cream Beauty

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 10 cm

Il s’agit d’une variété couleur crème, verdâtre à la base des pétales, et jaune au cœur de la fleur. Ses étamines sont orange vif ! Elle se naturalise facilement. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Crocus ancyrensis - Crocus d'Ankara

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 10 cm

Originaire de Turquie et de Chine, le crocus d’Ankara possède de ravissantes fleurs jaune orangé, vraiment lumineuses. Elles sont portées par un tube floral très allongé et fin. Il fleurit tôt, parfois dès février, et peut se naturaliser.

Crocus chrysanthus Prinz Claus

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 12 cm

Cette variété particulièrement élégante offre une floraison bicolore, à l’aspect soyeux. Ses fleurs sont blanches marquées de pourpre sur le revers des pétales. Au centre, les étamines orange apportent une petite touche de couleur vive.

Crocus chrysanthus Fuscotinctus

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 10 cm

On aime ce crocus pour sa floraison originale et parfumée, d’une teinte jaune dorée, avec le revers des pétales zébrés de brun rougeâtre.

Les autres variétés à découvrir :

Crocus sieberi Tricolor

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 10 cm

Ce crocus fleurit avant les variétés hollandaises. Les pétales offrent un dégradé de trois couleurs : majoritairement violets, ils portent au centre un halo blanc entourant un cœur jaune. Il s’agit d’un crocus prolifique qui s’étend facilement.

Crocus Vanguard

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité 10 cm

On apprécie ce crocus pour sa floraison particulièrement douce ! Il fleurit plus tôt que les variétés hollandaises et possède de grandes fleurs bicolores, aux pétales bleu – mauve et argentés sur le revers.

Crocus chrysanthus Snowbunting

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 10 cm

Ce crocus offre une remarquable floraison d’un blanc pur. Le cœur de la fleur est jaune, et le revers des pétales est marqué de bleu argenté. Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Crocus chrysanthus Zwanenburg Bronze

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité 15 cm

Il s’agit d’une variété à fleurs bicolores et parfumées. Elles sont jaunes et offrent un joli contraste avec le revers des pétales, d’une couleur rouge sombre, presque brun. C’est une variété facile à cultiver et très florifère. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Plantation du crocus

Où planter ?

Nous vous conseillons de planter vos crocus en groupe, au minimum cinq bulbes ensemble, dans l’idéal une dizaine. Vous pouvez les rassembler pour composer des taches de couleur dans une pelouse, ou les placer de façon plus aléatoire.

Les crocus sont faciles à cultiver. Il y a juste deux conditions pour les réussir : un sol drainant et du soleil ! Ils n’aiment pas l’humidité et se plairont sur un terrain exposé plein sud ! Cependant, Crocus tommasinianus pousse bien à l’ombre.

Les crocus apprécient les sols légers ! Ils peuvent être caillouteux et pauvres. Si votre terrain est argileux, il faudra le rendre plus perméable en apportant de la pouzzolane ou des graviers. Ce n’est pas un problème si le sol sèche durant l’été, au contraire ! Le crocus étant au repos végétatif, il préfère rester au sec. Évitez de le placer par exemple sous un système d’arrosage automatique de pelouse ou à côté de plantes qui demandent des arrosages réguliers. Les bulbes risqueraient de pourrir.

Vous pouvez aussi les planter dans des pots ou jardinière, en compagnie d’autres bulbeuses, ainsi qu’en rocaille… voire même les installer sur une toiture végétale ! En massif, pour les protéger, vous pouvez les placer parmi des vivaces qui les recouvriront, comme des couvre-sol ou des plantes qui démarrent leur végétation une fois que les crocus ont fini de fleurir.

Quand planter ?

Plantez vos crocus à l’automne, entre septembre et novembre,en dehors des périodes de gelées. En les installant assez tôt, vous obtiendrez une floraison un peu plus précoce et de meilleure qualité que si vous les plantez fin novembre ou en décembre.

Comment planter ?

La plantation des crocus est assez simple. Respectez une distance d’une dizaine de centimètres entre chaque bulbe. Nous vous conseillons d’utiliser un plantoir à bulbes.

Disposez les bulbes sur le sol, de façon aléatoire pour un rendu plus naturel. N’hésitez pas à les lancer et à les planter là où ils tombent ! Creusez un petit trou de plantation pour chaque bulbe, d’une dizaine de centimètres de profondeur. Drainez si besoin le fond avec une fine couche de graviers ou de billes d’argile. Positionnez les bulbes dans le bon sens, la pointe vers le haut. Replacez la terre et tassez. Ce n’est généralement pas la peine d’arroser.

N’hésitez pas à planter vos bulbes de façon dense, en creusant un large trou et en les plaçant tous ensemble, les uns à côté des autres, mais non collés. Vous obtiendrez ainsi de belles taches de couleur ! Si vous installez vos bulbes dans une pelouse, détachez une plaque de gazon, plantez puis replacez-la. De cette façon, vous n’abimerez pas votre gazon !

Placez des repères pour vous souvenir de l’endroit où vous avez planté vos bulbes et éviter de les bêcher. Si vous installez vos crocus dans un massif, nous vous conseillons de planter toutes vos fleurs en même temps, pour ne pas abimer les bulbes en leur donnant plus tard des coups de bêche !

Découvrez nos conseils vidéo pour planter les crocus avec un plantoir à bulbes !

 

Plantation en pot :

Vous pouvez planter vos crocus dans des pots ou jardinières. Utilisez un contenant large et peu profond. Drainez le fond avec une couche de graviers ou des tessons de pot. Remplissez-le de terreau mélangé à un peu de sable. Placez vos bulbes la pointe vers le haut et assez serrés, puis recouvrez-les de substrat. Tassez délicatement.

Crocus chrysanthus ‘Miss Vain’ et Cyclamen de Naples en pot

Entretien

Le crocus est vraiment facile à cultiver, et son entretien presque nul. Il faut surtout lui éviter l’humidité et ne pas couper son feuillage avant qu’il n’ait séché ! En général, l’entretien consiste juste à supprimer les fleurs fanées. Et à diviser les cormes au bout de quelques années, si la floraison s’épuise, pour leur redonner de la vigueur.

Les crocus sont résistants et n’ont pas vraiment de problèmes de maladies ou ravageurs, mis à part les rongeurs (écureuils, souris, mulots et campagnols), qui se font une joie de déterrer et grignoter les bulbes ! Protégez-les avec un grillage. Ou plantez aux côtés de vos crocus d’autres bulbes, toxiques, que les rongeurs évitent : par exemple des perce-neiges ou narcisses.

Une fois la floraison terminée, les feuilles s’allongent puis jaunissent. Les crocus sont en train de reconstituer leurs réserves pour pouvoir fleurir l’année suivante… Alors abstenez-vous de couper les feuilles avant qu’elles ne soient complètement sèches ! Attendez que la plante soit au repos végétatif pour tondre la pelouse.

Laissez vos crocus en place après la floraison. Une fois en dormance, le crocus ne demandera plus aucun entretien. Vous n’avez pas besoin de l’arroser, au contraire ! Il n’apprécie pas l’humidité, les bulbes risqueraient de pourrir.

Pour avancer la floraison, vous pouvez forcer les bulbes en leur faisant subir une période de froid. Plantez-les en pot, en octobre, dans un substrat léger et drainant, puis placez-les à l’obscurité et au frais (pas plus de 10 °C), par exemple dans une cave ou un garage. Arrosez régulièrement. Au bout de deux mois, lorsque les premières pousses mesurent 5 à 10 centimètres, sortez-les pour les placer à température ambiante, à un emplacement lumineux, près d’une fenêtre. Vous profiterez ainsi d’une floraison en plein hiver !

 

Crocus tommasinianus peut former de véritables tapis en sous-bois ! (photo L. B. Tettenborn)

Multiplication

Les crocus ont facilement tendance à se naturaliser. C’est notamment le cas de Crocus tommasinianus, qui se ressème tout seul et forme des colonies, de véritables tapis de fleurs. Nous vous conseillons de les multiplier en divisant les cormes, technique bien plus fiable et rapide que le semis.

Division de cormes

En divisant les cormes de crocus vous pourrez obtenir facilement et rapidement de nouveaux plants.

Le crocus se multiplie spontanément en produisant de nouveaux cormes. Nous vous conseillons de diviser vos crocus tous les quatre à cinq ans. Cela permet de régénérer les touffes et de les rendre plus vigoureuses.

Divisez les cormes à la fin du printemps ou en été, à partir du mois de mai. À cette période, le feuillage devient jaune et la plante entre alors en repos végétatif. Déterrez les cormes avec une bêche, en creusant assez large pour ne pas les abimer. Séparez les bulbilles qui se sont formées à côté du bulbe d’origine. Replantez-les en groupes, la pointe vers le haut, à une dizaine de centimètres de profondeur. Recouvrez de terre et tassez. Il n’est pas nécessaire d’arroser.

Semis

Vous pouvez récupérer vos graines de crocus et les semer, mais cette technique prend du temps, et il faudra parfois attendre deux à trois ans avant de les voir fleurir. De plus, si vous semez des variétés horticoles, vous risquez d’obtenir des fleurs aux couleurs un peu différentes de la variété d’origine.

Au printemps, récoltez les graines et semez-les aussitôt. Remplissez un pot de substrat jusqu’à quelques centimètres du haut. Dispersez les graines de façon uniforme et assez dense, puis recouvrez-les d’une épaisse couche de terreau : elles doivent être semées assez profond. Arrosez et placez le pot sous un châssis froid. Il faudra attendre deux ans avant d’installer vos jeunes plants en pleine terre.

Association

Le crocus vous permet d’avoir des fleurs dès la fin de l’hiver. Profitez-en pour créer un massif coloré très tôt dans la saison ! Associez-le à d’autres bulbes à floraison précoce, comme les narcisses ou chionodoxas. Vous pouvez ajouter quelques Hellébores d’Orient ou Primevères acaules.

Le crocus est parfait pour fleurir une pelouse. Choisissez Crocus tommasinianus, il a tendance à se naturaliser ! Il couvrira le sol d’un magnifique tapis couleur lilas ! Supportant la mi-ombre, il peut même être planté en sous-bois et fleurir le pied des arbres. Le perce-neige et la nivéole de printemps l’accompagneront aisément. Profitez de la floraison jaune de Eranthis hyemalis pour apporter couleur et luminosité à votre jardin !

Le crocus s’adapte à des usages variés : vous pouvez le cultiver en jardinière en compagnie d’autres vivaces ou bulbeuses. Il peut aussi être planté en rocaille, voire même sur une toiture végétale ! Cela s’explique par sa résistance à la sécheresse et sa capacité à pousser en sol pauvre. Associez-le à des plantes alpines ou plantes grasses, comme les saxifrages, joubarbes ou cérastium.

Une scène printanière en sous-bois avec Leucojum vernum, Helleborus x hybridus, Crocus tommasinianus et Eranthis hyemalis ! (Crédit Photo GAP Howard Rice)

 

Découvrez également notre fiche conseil : « Crocus : comment bien les choisir et les associer »

Questions fréquentes

J’ai planté des crocus, mais ils ne poussent pas. Je ne les retrouve plus !

Vos bulbes ont sans doute été mangés par des rongeurs (souris, mulots, campagnols ou écureuils), qui prennent plaisir à les déterrer et les grignoter ! Pour les protéger, nous vous conseillons d’installer un grillage ou de planter parmi vos crocus d’autres bulbes qu’ils éviteront, comme les perce-neiges ou narcisses. En plus, ces plantes fleurissent à la même époque et se marient parfaitement avec les crocus !
S’ils ne poussent pas, il est aussi possible que les conditions de culture ne leur conviennent pas : un sol pas assez drainant, un peu trop d’humidité… les bulbes risquent alors de pourrir ! Les crocus apprécient d’avoir les pieds au sec, surtout lorsqu’ils sont au repos végétatif.

Mes crocus ne fleurissent pas, ou peu. Que faire ?

Si la floraison de vos crocus s’épuise, il faut diviser les cormes pour leur redonner de la vigueur. Intervenez à la fin du printemps, vers le mois de mai, lorsque la plante entre en repos végétatif. Déterrez les cormes, séparez-les et replantez-les. Nous vous conseillons de les diviser tous les quatre à cinq ans.
Si vos crocus ont du mal à fleurir, cela peut aussi être dû à un manque de luminosité. À part Crocus tommasinianus qui pousse bien à mi-ombre, la majorité des variétés ont besoin de soleil pour fleurir ! S’ils sont à l’ombre, déterrez-les pour les installer en plein soleil.

La floraison est terminée. Dois-je retirer mes bulbes pour les conserver ?

Non. Même si vous êtes tentés de les déterrer pour les protéger de l’humidité ou des rongeurs, il vaut mieux les laisser en place !

Puis-je planter mes crocus en hiver ?

La plantation est possible en novembre, éventuellement en décembre, surtout si vous habitez une région au climat doux. Choisissez une variété qui fleurit assez tard, parmi les Crocus vernus (par exemple ‘Pickwick’ ou ‘Jeanne d’Arc’). Ce n’est pas l’idéal, mais il vaut mieux les planter même si c’est en janvier plutôt que de les conserver en vue d’une plantation l’année suivante.

Dois-je apporter de l’engrais ?

Non, ce n’est pas nécessaire. Les crocus sont peu exigeants et poussent très bien en sol pauvre. Éventuellement, vous pouvez apporter un peu d’engrais si vous les cultivez en pot. Mais en général, l’engrais intégré dans les terreaux horticoles suffit largement pour couvrir les besoins des crocus.

Puis-je passer la tondeuse après la floraison ?

Non, il faut absolument éviter de couper les feuilles des crocus ! Une fois la floraison terminée, la plante constitue ses réserves et se prépare à entrer en dormance. Vous devez attendre que les feuilles soient totalement sèches et que la plante entre au repos végétatif. Par la suite, vous pourrez sans problème tondre votre pelouse.

Puis-je planter à mi-ombre ?

Oui, les crocus peuvent supporter une situation légèrement ombragée s’ils peuvent profiter de quelques heures de soleil dans l’après-midi, ou si vous les placez sous des arbres caducs. Si ce n’est pas le cas, choisissez Crocus tommasinianus, il tolère bien les situations ombragées !

Le saviez-vous ?

Dans le langage des fleurs, les crocus ont une signification différente suivant leur couleur. Ceux à fleurs jaunes portent un message de crainte et d’inquiétude par rapport aux sentiments amoureux. Ils signifient le besoin d’être rassuré. Les crocus blancs expriment la joie et le bonheur liés à la jeunesse, tandis que les bleus symbolisent un amour naissant.

Dans la mythologie grecque, Crocus était un homme amoureux de la nymphe Smylax. Celle-ci étant indifférente à ses charmes, les dieux le changèrent en crocus pour soulager sa peine.

Dans une autre version, Crocus était un ami d’Hermès. Ce dernier le blessa accidentellement et mortellement, lors d’un lancer de disque. Trois gouttes de son sang tombèrent au sol et firent pousser une fleur remarquable, à laquelle on donna son nom, Crocus.

Ressources utiles

Articles connexes


plantation

Crocus : comment les planter ?

Lire la suite +

association

Quels crocus choisir et comment les associer au jardin ?

Lire la suite +

Blog

Petits bulbes, grand effet !

Ce sont les plus faciles, les plus diversifiés et toujours les premiers à fleurir...
Lire la suite +

Blog

Planter des bulbes ? 7 conseils pratiques et utiles !

Planter les bulbes de printemps est une "routine" d'automne que j'accomplis consciencieusement chaque année. Ce...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 3.67 sur 5)
Laisser un commentaire