Crocus à fleurs jaunes : les meilleures variétés

Crocus à fleurs jaunes : les meilleures variétés

Splendides pour réchauffer le jardin après l'hiver

Sommaire

Mis à jour le 3 Novembre 2023  par Leïla 4 min.

Quand le mois de février arrive, on attend impatiemment que les premiers Crocus à fleurs jaunes sortent de terre, car ils n’ont pas leur pareil pour réchauffer cette saison encore froide. Ces touches dorées accompagnent à merveille les premiers rayons doux d’un soleil de fin d’hiver. Souvent jaune vif ou jaune d’or, leurs fleurs éclosent en gobelets et s’ouvrent très rapidement en étoiles, unies ou marbrées. Les Crocus à fleurs jaunes sont le plus fréquemment des espèces botaniques, ou des variétés issues d’espèces botaniques très précoces, ils sont donc les premiers à pointer leur nez et leur feuillage gracile. Installez-les en sol bien drainé, au soleil ou à mi-ombre. Découvrez notre belle sélection de Crocus aux teintes du soleil.

Difficulté

Crocus olivieri ssp olivieri

Le Crocus olivieri ssp olivieri est une sous-espèce botanique dont les fleurs sont d’une couleur unie, un jaune-orangé très vif, à l’intérieur et à l’extérieur. Son style jaune au centre de la fleur est caractérisé par une division en 6 branches. Il est originaire de Turquie et des Balkans où il pousse dans les bois et les broussailles. Selon le climat, sa floraison apparaît dès février, ou en mars et avril. Ses fleurs en gobelets s’ouvrent en étoiles. Son feuillage lancéolé, assez mince, est d’un vert foncé brillant, traversé par une bande centrale blanc-argenté.

Installez-le dans un sol bien drainé, même très sec en été, pour le voir fleurir abondamment en fin d’hiver et coloniser un jardin de gravier, une rocaille ou le premier plan d’une bordure ou d’un massif. Au soleil, en rocaille parfaitement drainée, ajoutez l’Iris reticulata ‘Alida’, bleu et légèrement maculé de jaune, des myosotis et le muscari macrocarpum ‘Golden Fragrance’, à fleurs jaune soufre et violet, parfumé.

bulbes de printemps

Crocus chrysanthus Fuscotinctus

Le Crocus chrysanthus var. fuscotinctus nous fait le plaisir d’offrir des fleurs odorantes, d’un jaune d’or joliment strié de brun. Il trouve, lui aussi, son origine dans la péninsule balkanique et la Turquie. Sa floraison a lieu de février à mars en fonction du climat. Son coloris chaud et éblouissant après l’hiver s’orne sur le revers des pétales d’une teinte bronze à brune très seyante. Les étamines regroupées en tubes sont d’un jaune orangé vif. L’ensemble est mis en valeur par son fin feuillage vert moyen, brillant.

Pourquoi ne pas l’installer en pot, à hauteur de nez, sur un rebord de fenêtre ou un pot surélevé, afin de bien profiter de son parfum. Associé à d’autres crocus à floraison précoce, mauves ou blancs, il remplit une potée de manière élégante. Sinon, étalez les floraisons avec d’autres bulbes de printemps comme les perce-neige, les tulipes et les narcisses.

fleurs de printemps

Crocus gargaricus

Autre espèce botanique, rare en culture, le Crocus garganicus est aussi nommé Crocus de Gargano. Il est aussi rare dans la nature puisqu’on ne le trouve que sur le Mont Ida en Turquie. Il gagne la palme de la couleur la plus intense chez les crocus. Ses grosses fleurs en coupes allongées, de 4 à 7 cm, sont d’un jaune-orangé ultra-vif et uni, éblouissant. Elles paraissent avant le développement du feuillage. Il fleurit entre février et avril selon le climat.

Cette espèce préfère les sols humifères et frais, acides, qui ne sèchent pas trop en été. Son habitat naturel est constitué de pâturages humides situés entre 1300 et 2000 m d’altitude. Autant dire qu’il est spécifique puisqu’on ne le trouve pas ailleurs. On réserve donc sa culture délicate à ce type de milieu :  les prairies montagnardes un peu humides. Les amateurs de bulbes rares peuvent tenter de l’acclimater au jardin, en rocaille alpine, ou de le naturaliser dans une pelouse humide jusqu’en juin, le temps que le bulbe constitue ses réserves.

bulbes de fin d'hiver

Crocus chrysanthus 'Cream Beauty'

D’une couleur bien différente, le Crocus chrysanthus ‘Cream Beauty’ fait partie des premiers crocus à fleurir, dès février, avec les bien nommés perce-neige. Sa petite fleur en coupe ronde s’exprime en une douce teinte beige crème à l’extérieur, maculé de bronze à la base, éventuellement retouché de reflets pourpres. La gorge est d’un jaune plus vif, ponctuée d’étamines orange très vif en contraste à l’intérieur.

Installez-le par exemple dans un massif de lisière, à mi-ombre claire, avec des hellébores, des heuchères pourpres et des épimediums à fleurs orange, comme l’Epimedium pubigerum ‘Orangekönigin’, dont le feuillage est teinté de bronze. Vous formez ainsi à la fois des échos et des contrastes puissants et doux.

bulbes précoces

Crocus chrysanthus 'Gipsy Girl' 

Terminons par un autre Crocus hybride issu de l’espèce Crocus chrysanthus ou Crocus doré, très précoce, le Crocus chrysanthus ‘Gipsy Girl’. Celui-ci, d’un beau jaune soufre, est largement zébré de brun pourpre sur l’extérieur de la corolle. Les étamines sont d’un bel orange, attractif. Le tout forme un ensemble miniature, mais racé. L’espèce botanique, dont il est issu, est assez peu cultivée, mais elle est le support de plusieurs variétés horticoles que l’on rencontre de la Grèce à la Turquie.

Comme pour presque tous les Crocus, les fleurs se referment la nuit et par mauvais temps pour s’ouvrir largement au soleil, même à mi-ombre. Naturalisez-le dans une pelouse, parfait terrain de jeu du Crocus, pourvu qu’on ne la tonde pas pendant 5 à 6 semaines après la floraison, pour que les bulbes, ou plus exactement les cormes, reconstituent leurs réserves. En rocaille où ils excellent en sol drainé, ils font des compagnons minimalistes et joyeux aux sobres conifères nains et rampants, comme les Genévriers ou les Cèdres du Japon, qui brillent par les textures et les couleurs variées de leur feuillage.

fleurs jaunes

Commentaires

Crocus chrysanthus var. fuscotinctus