Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Idées d'association avec des acanthes
association

Associer les Acanthes

6 inspirations pour votre jardin

Sculpturale et majestueuse avec ses longues hampes florales semblant bicolores très caractéristiques et son superbe feuillage découpé, l’Acanthe est une plante qui ne laisse pas indifférent. Utilisée depuis la nuit des temps, emblème des chapiteaux corinthiens, elle a sa place dans de nombreux types de jardins, du naturel au plus exotique, des sols secs aux plus frais, et offre l’avantage de se plaire au soleil comme à l’ombre légère. Très rustique, persistante longtemps en climat doux, elle produit une touffe brillante vert foncé somptueuse, qui lui donne tout son attrait, même une fois ses hampes défleuries. Si l’Acanthe peut très bien s’utiliser seule comme point focal, elle est très belle en compagnie d’autres vivaces, couvre-sols et arbustes. Il suffit juste de mettre en valeur sa silhouette graphique sans venir concurrencer les autres plantes.

Découvrez nos idées d’association avec les Acanthes, une vivace aussi spectaculaire que dynamique !

En savoir plus sur l’Acanthe dans notre fiche complète : Acanthe, planter, cultiver et entretenir

Dans un massif exotique

Avec ses larges feuilles profondément lobées, les Acanthes sont une vraie source d’inspiration dans l’aménagement  d’un massif exotique : leur ample feuillage brillant fait vraiment merveille au sein de plantes exubérantes. Les inflorescences blanches portées sur une haute hampe rigide font partie des plus originales, avec cette particularité de teinte bicolore mauve très douce assurée par les bractées supérieures dentées. Les Acanthes affichent ainsi un fort tempérament qui sied parfaitement avec l’allure d’autres plantes exotiques.

Le feuillage très échancré de l’Acanthe (on parle de feuilles palmatiséquées)  se marie bien à des feuillages plus bas, ronds ou lisses voire rubanés pour contraster, et l’aspect érigé de la fleur à d’autres floraisons atypiques pour leur répondre sans les occulter : quelques toupets d’Eucomis aux teintes pourpres ou les spathes blanches d’Arums les mettent particulièrement bien en valeur. Une belle touffe d’Alstroemère ramène une teinte chaude essentielle dans un massif exotique, dont le feuillage linéaire ressort particulièrement, comme celui d’’Indian Summer’ au coloris bronze. 

Au niveau des feuillages, quelques Farfugiums arrondis panachés sauront joliment contraster avec la découpe des feuilles d’Acanthe dans une exposition mi-ombragée. On pourra rajouter un unique arbuste un peu plus haut, comme un Fatsia japonica ou une fougère arborescente. Des Hakonechloa macra d’un vert plus tendre viendront quant à eux réveiller le vert foncé de l’Acanthe.

Zantedeschia aethiopica, Farfugium ‘Argenteum’, Fatsia’Green Fingers’, Alstroemeria ‘Inca Coral’

Dans un massif de feuillages

Les dimensions généreuses de l’Acanthe et son feuillage spectaculaire la prédispose à investir un massif où les feuillages ont le beau rôle. Pour cette utilisation, il faut juste veiller à ne pas télescoper les formes de feuillages mais plutôt les différencier pour mettre en valeur celles de l’Acanthe, et jouer sur des volumes différents. On peut donc associer par exemple à Acanthus mollis les ravissantes petites feuilles veinées de pourpre d’Epimediums versicolore ‘Sulphureum’ qui serviront de couvre sol, les amples feuilles d’Hostas que l’on choisira clairs comme le vert tendre de l’Hosta ‘Honeybells’ ou bien l’Hosta fortunei ‘Twilight’  ou le bleuté de l’Hosta ‘True Blue’, et le superbe feuillage palmé du Rodgersia Aesculifolia ‘Irish Bronze’. Les feuilles arrondies persistantes de l’Asarum europaeum amèneront quant à elles une belle présence à l’année.

En climat froid, où le feuillage de l’Acanthe disparaitra complètement, il est judicieux d’installer des plantes structurantes et persistantes comme par exemple un Pittosporum heterophyllum, un Aucuba japonica ‘Crotonifolia’ que l’on maintiendra taillé à taille raisonnable et qui apportera de la luminosité, un Nandina domestica dont le feuillage effilé fera un beau contraste, un Mahonia qui rappellera le côté piquant de l’Acanthe, ou bien un Fatsia japonica, voire un Phormium ou un Dasylirion plus au soleil. 

Intégrez quelques touches de feuillages ornementaux pourpres avec un Pseudopanax lessonii ‘Dark Star’, un Cotinus coggyria ‘Royal Purple’ ou bien un Loropetalum. Des Cimicifugas simplex ‘Brunette’ aux feuilles brun pourpre et aux longs épis blancs compléteront bien un grand massif.

Dans un jardin naturel

Vraiment polyvalente, l’Acanthe s’invite en prairie spontanée avec beaucoup de charme. Elle s’accommode très bien du plein soleil et d’un sol sec. Associée à des fleurs sauvages, elle se prête volontiers à des décors très naturels, et devient alors un végétal totem en compagnie de graminées hautes comme les Pennisetums orientale et d’herbes folles comme les Stipas. On privilégiera des vivaces à port très souple et léger pour créer un petit fouillis végétal très naturel : Achillées, Lychnis coronaria, Glaïeul d’Abyssinie, Astrances, Cosmos, Valériane, Lysimaques, Persicaires, etc.

Une scène très naturelle pour des Acanthes accompagnées d’Achillées millefolium ‘Paprika’, de Gladolius callianthus, de Pennisetum orientale ‘Tall Tails’ et de Coquelourdes

Dans un massif d'ombre

Se plaisant indifféremment au soleil ou à l’ombre, l’Acanthe peut tout à fait investir un massif ombragé (sans que l’ombre soit dense, ce qui réduirait considérablement sa floraison). Elle apporte à ces zones un peu tristes une verticalité et un volume particulièrement intéressants. Pour entourer votre pied d’Acanthe qui formera une touffe d’environ 80cm au sol, vous avez l’embarras du choix, en gardant toujours à l’esprit l’usage de limbes aux formes plus simples pour ne pas lui voler la vedette et pour adoucir l’ensemble. Des Géraniums vivace couvre-sol formeront un tapis ravissant, des Hostas amèneront de la rondeur et beaucoup de luxuriance, une Azalée dans les tons blancs comme la superbe Azalea japonica ‘Schneewittchen’ égaiera la zone au printemps juste avant la floraison des Acanthes. Installez aussi quelques Iris fétides, ils créent un contraste de feuillage intéressant, et une floraison simultanée dans les doux tons mauve, tandis qu’un Skimmia apportera du volume et une belle présence à l’année.

On peut également associer à cette ambiance ombragée quelques tonalités rosées, comme des Hellébores, les magnifiques Astrances major ‘Primadonna’, et un peu de pourpre pour souligner ces floraisons délicates avec l’Heuchère ‘Plum Pudding’. Des Carex se plaisant à l’ombre comme la superbe laiche panachée Carex siderosticha ‘Variegata’ formeront à terme un beau tapis lumineux.

Acanthe ‘Whitewater’ en compagnie de l’Azalée japonaise ‘Schneewittchen’, Iris fétide, Hosta ‘Julia’, Heuchère pourpre, Carex siderosticha, Astrantia major ‘Primadonna’

Dans un massif bicolore ou monochrome

La floraison mauve des Acanthes se marie très bien au jaune ou bien à une palette végétale rose à pourpre, ce qui permet de composer des massifs très harmonieux ou au contraire dynamiques.

Elles peuvent ainsi moderniser une masse jaune d’Hypericums ‘Hidcote’ ou d’Achillées filipendulina ‘Golden Plate’ en sol pauvre, ou bien se mêler délicatement aux inflorescences de Phlomis fructicosa.

Une association dans les tons jaunes avec des Sauges de Jérusalem et des Achillées…

On peut aussi les installer en fond de massif avec des Iris, des Eupatoriums et des Digitales en sol plus frais pour une scène bleu et rose. Vous composerez une très belle scène également dans les tonalités bleutés avec quelques Liatris spicata pour un duo graphique de floraisons en épis dressés, ou avec les boules d’Agapanthes. Le duo Acanthe-Papaver fonctionne lui aussi à merveille, qui fait contraster la prestance de l’Acanthe et la légèreté des pavots d’orient.

Enfin, le blanc sied merveilleusement à l’Acanthe. Vous pourrez imaginer de nombreuses associations pour un jardin blanc avec des nuances de blancs purs, crèmes à verdâtres avec par exemple en situation ensoleillée des Alliums ‘Mount Everest’ , des Phlox maculata ‘Omega’, des Hydrangeas arborescens ‘Annabelle’, des Agapanthes blanches des Gauras blanches, ou bien une version légèrement anisée avec des Echinacées ‘Green Jewel’.

Acanthes spinosus dans un jardin blanc avec : Hortensia ‘Annabelle’, Phlox paniculata, Agapanthes et Gaura blanche

Dans un sous-bois

Une Acanthe rayonne en lisère de sous-bois, où elle trouve des conditions favorables au niveau du sol et de l’exposition : la variété ‘Whitewater’ au feuillage panaché de crème illuminera cette zone et s’associera facilement avec quelques Polygonatums joliment arqués aux clochettes crème. Des Digitales mouchetées comme les Digitalis purpurea, des Liriopes, quelques touffes de Jacinthes des bois et de fougères Dryopteris filix ‘Mas’ se plaisant dans ce sol humifère seront les parfaites compagnes de l’architecturale Acanthe.

Acanthe ‘Whitewater’ au centre, associée à des Digitales pourpres, des Sceaux de Salomon, quelques fougères filix ‘Mas, et des Liriopes muscari

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire