Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Carex : planter, diviser et entretenir

Les Carex en quelques mots

  • Les carex offrent un feuillage persistant et fin qui est incontournable en hiver pour habiller le jardin
  • Ils se déclinent dans une large palette de couleurs : jaune, bleu, vert, bronze, presque rouge…
  • Ils apportent aussitôt graphisme et légèreté aux bordures de massifs et potées
  • Les carex sont adaptés aux expositions ombragées et la plupart supportent très bien le sec
  • Ne demandant presque aucun entretien, ce sont des graminées très faciles à cultiver, robustes et quasiment increvables !
  • Ils s’adaptent bien à une plantation en pot, en bordure, ou certains poussent très bien sur les berges des bassins

Le mot de notre Experte

Les carex sont des graminées vivaces que l’on apprécie pour leurs feuillages fins et colorés. Suivant les variétés, les teintes sont très diverses : les carex peuvent être verts, bronze cuivré, bleu glauque, jaune… et même panachés ! La floraison des carex, en épis, est en revanche assez discrète. On apprécie particulièrement le feuillage fin et orangé du Carex testacea, les feuilles souvent lumineuses et panachées du Carex oshimensis, les petites touffes de feuilles fines du Carex comans, ou encore le Carex pendula qui forme de hautes touffes arquées… Parmi les milliers d’espèces et de variétés, vous n’aurez aucun mal à en trouver qui vous plaisent !

Les carex ne demandent presque aucun entretien ! Ce sont des plantes très faciles et robustes, qui ne craignent pas les maladies ou ravageurs. Ils apprécient d’être placés au soleil ou à mi-ombre. Les carex ont la particularité d’être adaptés aux sols plutôt humides, du moins frais. Ils poussent bien dans les terrains ordinaires mais qui ne s’assèchent pas trop en été. On les multiplie par division de touffes au printemps. Les carex sont généralement bien rustiques, mais quelques espèces, notamment celles provenant de Nouvelle-Zélande, craignent lorsque les températures descendent en dessous de – 7 °C.

Les carex s’intègrent bien dans les massifs de vivaces, mais peuvent aussi être utilisés en couvre-sol, en bordure, en pot ou jardinière, et sont parfaits également sur les berges des bassins.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Carex sp.

Famille : Cyperaceae

Nom commun : Carex, laîche

Floraison : estivale, souvent entre juin et septembre

Hauteur : généralement entre 20 et 60 cm, mais parfois plus d’un mètre !

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : ordinaire, frais, ne se desséchant pas en été

Rusticité : souvent autour de – 20 °C, mais seulement - 7°C chez les carex de Nouvelle-Zélande.

Le carex, aussi appelé laîche, est une plante vivace herbacée ressemblant à une graminée. On l’apprécie pour son feuillage décoratif, qui peut prendre différentes teintes. Les carex forment un vaste groupe, puisqu’ils rassemblent plus de 2 000 espèces ! Ils ont une large aire de répartition, et la plupart viennent de régions tempérées ou froides (parfois dans des zones arctiques). On les rencontre surtout sur des terrains humides, gorgés d’eau : sols marécageux, bords de cours d’eau, mares, sous-bois humides, landes… Rien que dans la nature en France, on trouve déjà environ 120 espèces, dont quelques-unes que l’on peut retrouver dans les jardins : Carex elata, Carex pendula, Carex flacca, Carex atrata… Comme ils proviennent surtout de régions au climat froid ou tempéré, la plupart des carex ont une très bonne rusticité. Cependant, certaines espèces, originaires de Nouvelle-Zélande, sont bien moins rustiques que les autres.

Botaniquement parlant le carex n’est pas une graminée mais une Cyperaceae, il appartient à la même famille que le Papyrus (Cyperus papyrus) ! Il s’agit d’une très grande famille, rassemblant plus de 5 500 espèces, dont la majeure partie sont des carex, mais où l’on trouve également des Scirpus et Eriophorum. Les cypéracées sont des plantes monocotylédones, assez proches des joncs, et qui ont souvent des tiges à section triangulaire. Elles ressemblent à de grandes herbes, comme les graminées. De nombreuses plantes de cette famille apprécient les sols humides : papyrus, linaigrettes, Scirpus

Le carex doit son nom au grec kairô, qui signifie je coupe, par allusion aux bords coupants de son limbe foliaire, portant de petites dents. En français, le carex est souvent appelé « laîche », un nom qui viendrait du latin lisca, désignant les roseaux. En anglais, on le nomme Sedge.

Les Carex sont des plantes cespiteuses, poussant en touffes qui s’élargissent avec le temps et produisent de nouveaux rejets à partir d’un rhizome court. Cela les rend assez faciles à multiplier par division !

Les différentes couleurs des feuilles de carex

Le feuillage des carex peut prendre différentes teintes ! Dans l’ordre, Carex flacca, Carex morrowii ‘Irish Green’, Carex comans, Carex elata ‘Aurea’ et Carex oshimensis ‘Evercolor’

Les carex forment des touffes assez arrondies et denses, constituées de nombreuses feuilles linéaires. La finesse des feuilles donne en même temps aux carex un aspect assez léger. Les carex sont généralement de petites plantes, pas très hautes. Dans la plupart des cas, ils mesurent entre 20 et 60 cm de haut. Cependant, Carex firma ne dépasse guère 10 cm de haut, tandis que le Carex pendula peut atteindre 1,50 m ! L’utilisation au jardin sera donc différente : les petits carex conviennent bien à une plantation en bordure ou en pot, voire même en rocaille pour le Carex firma… tandis que les plus grands trouveront plutôt leur place en massif, ou même en isolé pour le Carex pendula !

Les carex ont souvent une belle forme arrondie et touffue. D’autres fois, ils sont bien plus dressés ; mais ils aussi être retombants ou arqués, comme chez le Carex pendula.

Les feuilles de Carex ont l’avantage d’être persistantes ou semi-persistantes, restant généralement en place en hiver, bien que l’on puisse aussi trouver quelques espèces caduques. C’est le cas par exemple du Carex elata ‘Aurea’.

Les carex offrent une diversité exceptionnelle au niveau des teintes du feuillage ! La gamme de couleurs est plus grande que chez la plupart des graminées. Les feuilles peuvent prendre de superbes reflets et nuances. Les feuilles sont parfois très claires, vert-jaune, presque doré, comme chez le Carex elata ‘Aurea’. D’autres fois, elles sont bronze, presque rougeâtres, comme chez le Carex comans ‘Bronze Form’, Carex flagellifera ou Carex buchananii. Elles peuvent aussi être bleues – glauques (Carex flacca). L’effet au jardin sera totalement différent ! Les carex bronze apportent un côté chaleureux, ceux à feuillage jaune ou doré sont parfaits pour illuminer un coin d’ombre, tandis que ceux à feuilles bleues amènent une ambiance harmonieuse et reposante. Le Carex testacea ‘Prairie Fire’ a une superbe teinte flamboyante, aux reflets cuivrés !

Certains carex ont des feuilles panachées ! C’est le cas des Carex oshimensis ‘Everest’ ou ‘Evergold’. Elles ont un aspect plus original que les autres variétés, et apportent beaucoup de luminosité au jardin !

Les carex peuvent aussi offrir des teintes changeantes, comme le Carex testacea, dont le feuillage évolue du vert tendre à l’orange cuivré, en fonction du soleil et de la saison.

Les feuilles sont souvent longues et fines, linéaires ou filiformes, et ressemblent beaucoup à celles des graminées ! C’est justement leur feuillage si fin qui leur donne cet aspect léger et graphique ! Les feuilles évoquent une chevelure qui ondule avec le vent, apportant du mouvement au jardin ! Parfois, elles sont bouclées à l’extrémité. Les feuilles peuvent aussi être assez larges, comme chez le Carex plantaginea, rappelant celles du plantain. Chez le Carex ciliatomarginata ‘Shima Nishiki’, elles ressemblent au feuillage des bambous !

Comme chez les graminées, les nervures des feuilles de Carex sont parallèles. La nervure médiane est fortement marquée. Le bord du limbe porte de petites dents, ce qui le rend légèrement coupant. La base des feuilles est engainante, elle entoure la tige.

Les longues feuilles du carex sont souvent joliment retombantes, comme chez la variété ‘Feather Falls’. Elles peuvent donner à la touffe de carex un aspect très large et étalé. Lorsqu’ils sont dans des pots ou suspensions, les carex à feuillage retombant créent un effet vraiment intéressant !

 

Le Carex buchananii, ou Laîche de Buchanan, en hiver

De nombreux carex sont persistants et restent décoratifs en hiver ! Ici, Carex buchananii (photo Virginie Douce)

Les tiges du carex ne sont pas rondes, comme chez les graminées, mais ont une section triangulaire. C’est justement l’une des particularités de la famille botanique des Cypéracées !

Les carex possèdent des rhizomes, parfois assez courts, ce qui rend la plante cespiteuse. Elle s’étend en largeur, mais devient rarement envahissante. Les racines des carex supportent particulièrement bien les sols humides, voire asphyxiants.

La floraison des Carex a généralement lieu en été, entre juin et septembre. Mais certaines espèces fleurissent à la fin du printemps.

Les carex sont surtout appréciés pour leur feuillage : leur floraison en épis rappelle un peu celle des graminées, mais en bien plus discrète, moins exceptionnelle. Les épis sont néanmoins assez décoratifs chez le Carex pendula. Ils sont longs et retombants, évoquant un peu les chatons de noisetier.

Les fleurs sont très petites et n’ont pas de pétales ni de sépales. Elles sont rassemblées en épis fins et allongés, qui eux-mêmes sont regroupés à l’extrémité des tiges. Chaque tige porte donc plusieurs épis, avec, souvent, les inférieurs entièrement femelles (les fleurs ont des pistils), tandis que les épis supérieurs sont entièrement mâles (les fleurs portent des étamines, libérant le pollen). La plupart des carex sont monoïques, avec des fleurs mâles et des fleurs femelles sur une même plante. Les épis sont portés à l’extrémité de tiges florales dressées, non ramifiées.

 

Les fleurs en épis des carex, ou laîches

Les carex portent une floraison constituée d’épis mâles et d’épis femelles. Carex elata (photo Hans Hillewaert), Carex atrata, Carex halleriana (photo Luis Nunes Alberto) et Carex pendula (photo Franz Xaver)

Après la floraison, les carex produisent des akènes, souvent trigones, qui peuvent être bruns ou verts, voire même jaunes. Ils ont parfois un bec très pointu, allongé. Il est préférable, notamment chez le Carex pendula, de couper les épis avant la fructification pour éviter que la plante ne dissémine ses graines dans le jardin. Les infrutescences peuvent être assez décoratives et originales, comme chez le Carex grayi !

 

 

Les principales variétés de Carex

Les variétés les plus populaires

Carex elata Aurea - Laîche dorée

Fleurit en Mai à Juil.

Hauteur à maturité: 70 cm

Ce carex porte un superbe feuillage très clair, lumineux, de teinte vert flashy – jaune. Indispensable pour apporter du dynamisme à vos massifs ! Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Carex oshimensis Everest® - Laîche d'Oshima

Fleurit en Sept. à Oct.

Hauteur à maturité: 25 cm

Il s’agit d’une variété originale par son feuillage panaché de blanc ! Cette variété a un style plutôt graphique et moderne, et convient très bien à une plantation en pot, par exemple pour agrémenter une terrasse.

Carex oshimensis Evergold

Fleurit en Mai à Juin

Hauteur à maturité: 30 cm

Ce carex offre un superbe feuillage panaché de jaune tendre. Les feuilles sont jaunes au centre et marquées de vert sur l’extérieur du limbe. Il est idéal pour une plantation en pot ou en bordure, à mi-ombre.

 

Nos variétés préférées

Carex testacea Lime Shine - Laîche

Fleurit en Juil. à Sept.

Hauteur à maturité: 50 cm

Il s’agit d’une variété aux feuilles très fines, vert tendre, parfois presque jaune, et prenant de belles teintes orangées au cours de l’été. Elle supporte assez bien la sécheresse.

Carex comans Bronze Form - Laîche de Nouvelle-Zélande

Fleurit en Juin à Juil.

Hauteur à maturité: 60 cm

Ce carex porte un superbe feuillage fin et souple, de teinte marron – brun, légèrement cuivré. Il forme de larges touffes aux feuilles bien étalées, retombantes.

Carex oshimensis Everillo - Laîche d'Oshima

Fleurit en Sept. à Oct.

Hauteur à maturité: 30 cm

Il s’agit d’un carex au feuillage très lumineux, entre le vert et le jaune. Les feuilles sont joliment retombantes et arquées. Une variété indispensable pour amener de la vitalité dans vos massifs !

 

Les autres variétés à découvrir

Carex pendula - Laîche pendante

Fleurit en Juin à Juil.

Hauteur à maturité: 120 cm

Le Carex pendula est l’une des espèces les plus grandes, puisqu’il peut atteindre jusqu’à 1,50m. Il prend une superbe forme, dressée puis arquée, avec des épis décoratifs, longs et retombants. Il est idéal en bordure de bassin !

Carex siderosticha Variegata - Laîche

Fleurit en Avril à Mai

Hauteur à maturité: 40 cm

Ce carex se distingue par ses feuilles assez larges, panachées de blanc. Il a un aspect plutôt exotique, son feuillage rappelant un peu celui des bambous, et s'intégrera facilement dans un jardin de style asiatique.

Carex morrowii Ice Dance - Laîche du Japon

Fleurit en Juin à Juil.

Hauteur à maturité: 30 cm

Cette variété offre un feuillage panaché, vert et blanc. Elle trouvera sa place dans un jardin moderne et graphique, et sera parfaite dans un grand bac surélevé, que vous installerez par exemple sur une terrasse ou dans un patio.

Plantation des carex

Où planter les carex ?

Les carex se plaisent en exposition ensoleillée ou à mi-ombre. Les Carex oshimensis conviennent très bien aux situations d’ombre sèche. D’une manière générale, évitez le soleil brûlant mais aussi l’ombre trop dense.

Plantez-les de préférence dans un terrain qui reste frais (pas trop sec en été, pas trop humide en hiver). Certaines espèces comme le Carex pendula, Carex riparia, ont besoin de sols humides et se plairont en bordure de bassin. Les Carex peuvent d’ailleurs aider à fixer les berges, et ont des propriétés phytoépuratrices.

Les carex conviennent plutôt bien à une plantation en pot ou jardinière. Ils forment de petites touffes robustes, qui apportent volume et légèreté parmi des compositions, aux côtés de plantes fleuries.

Vous pouvez utiliser les carex pour constituer un couvre-sol, en les plantant en masse. Choisissez par exemple une variété comme le Carex siderosticha ‘Variegata’.

Si vous habitez une région froide et que vous cultivez des carex peu rustiques, une bonne solution consiste à les planter en pot et les rentrer sous abri pour l’hiver.

Certains carex, comme le Carex firma, C. conica peuvent aussi trouver leur place en rocaille.

 

Les carex, ou laîches, s'adaptent à différentes situations

Les carex peuvent être installés sur les berges d’un bassin (Carex aquatilis – photo Matt Lavin), en pot (Carex oshimensis ‘Everillo’), ou en pleine terre dans un massif (Carex morrowii ‘Variegata’).

 

Quand planter ?

Vous pouvez planter les carex en automne (septembre-octobre) ou au printemps (avril-mai). Attendez le printemps pour les espèces les plus frileuses, comme celles originaires de Nouvelle-Zélande (Carex comans, C.testacea, C. buchananii)

 

Comment planter ?

La distance de plantation est très variable suivant l’espèce cultivée (entre 30 et 50 cm, en fonction de la taille de la plante). Vous pouvez installer les carex en grand groupe pour obtenir un effet couvre-sol, tapissant.

  1. Placez la motte dans une bassine remplie d’eau.
  2. Creusez un trou de plantation, d’environ deux fois la taille de la motte. Si votre terrain est trop drainant et qu’il est sec en été, vous pouvez apporter un peu de matière organique pour qu’il retienne davantage l’humidité.
  3. Sortez la plante de son pot et placez-la dans le trou de plantation, le haut de la motte devant se trouver au même niveau que la surface du sol. Comblez tout autour avec de la terre.
  4. Arrosez généreusement.

Poursuivez les arrosages dans les mois qui suivent la plantation. Soyez assez vigilants lors de la première année, surtout en été, pour éviter que le carex ne souffre de la sécheresse.

Entretien et taille

Les carex sont des plantes faciles, qui ne nécessitent quasiment aucun entretien : ils se passent en général d’arrosages, n’ont pas besoin d’engrais, ni d’être taillés. De plus, la plupart des variétés sont bien rustiques.

Cependant, en cas de sécheresse estivale, il peut être prudent d’effectuer quelques arrosages pour maintenir un sol relativement frais. Soyez plus vigilants si vous les cultivez en pot ou jardinière, car le substrat sèche plus vite. En pleine terre, n’hésitez pas à installer un paillage pour préserver la fraîcheur du sol.

Vous pouvez couper les épis lorsqu’ils sont fanés. Il est préférable de tailler ceux du Carex pendula avant la fructification, pour éviter qu’il ne se ressème.

On conseille parfois, chez les graminées, de rabattre les touffes au ras du sol en hiver. Ce n’est pas le cas des carex ! Il faut laisser les plants intacts, sans y toucher. Vous pouvez éventuellement peigner délicatement les touffes en hiver pour retirer les feuilles mortes.

Attention avec les espèces originaires de Nouvelle-Zélande ((Carex comans, C.testacea, C. buchananii), moins rustiques que les autres.  Si vous les cultivez en pot, envisagez de les rentrer sous abri. Sinon, déposez une épaisse couche de paillage autour de la souche pour la protéger.

Nous vous suggérons de diviser les touffes au bout de quelques années, afin de les rajeunir et leur redonner plus de place.

Plantes robustes et faciles, les carex sont rarement atteints par des maladies ou ravageurs ! Ils peuvent éventuellement être attaqués par les pucerons.

Comment multiplier les carex ?

Comme chez les graminées, la meilleure technique pour multiplier les carex est la division, plus rapide et facile que le semis. Ils ont parfois tendance à se ressemer spontanément… Vous pouvez ainsi prélever les jeunes touffes qui se développent et les installer à un autre emplacement, mais elles risquent de ne pas être identiques à la variété d’origine.

Division de touffes

Il est plutôt facile de diviser les carex lorsqu’ils ont 4-5 ans de culture ! Cela permet de régénérer les touffes, tout en leur offrant plus d’espace. Vous pouvez le faire au printemps, à partir d’avril-mai, et jusqu’en juillet.

  1. Choisissez une touffe en place depuis plusieurs années.
  2. Déterrez-la délicatement. Retirez si besoin le surplus de terre, pour dégager la souche et les racines.
  3. Divisez-la en trois ou quatre, à l’aide d’un couteau ou d’une bêche.
  4. Replantez immédiatement les touffes, en pot ou en pleine terre.
  5. Arrosez généreusement.

Surveillez vos jeunes plants et arrosez-les régulièrement dans les premiers mois, pour leur laisser le temps de bien développer leurs racines. Si vous les avez plantés en pot, vous pourrez les installer en pleine terre au printemps suivant.

Associer les carex au jardin

Profitez du feuillage des carex pour jouer sur les couleurs ! Vous pouvez obtenir un superbe effet en associant, par exemple, des carex aux feuilles bronze – cuivrées avec des fleurs orangées (giroflées, Escholtzia, crocosmias, hémérocalles…)… Ou encore en plantant des carex de teinte vert – jaune aux côtés de floraisons acidulées. Il est facile de composer des associations de couleurs réussies en misant sur les plantes comme l’Hakonechloa macra, les persicaires ou l’Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’. Profitez aussi des heuchères, dont le feuillage se décline dans une belle gamme de couleurs ! Elles vous permettront de créer une superbe scène en situation d’ombre sèche.

Inspirations pour associer le carex au jardin

Le Carex buchananii se marie bien avec d’autres feuillages décoratifs, pour composer une scène aux teintes douces et chaleureuses. Carex buchananii et Persicaria virginiana ‘Painters Palette’ / Carex buchananii, Euphorbia ‘Fens Ruby’ et Ruta graveolens ‘Jackmans Blue’ / Carex buchananii, Heuchère et Berberis thunbergii. (Photos : Virginie Douce)

Avec leur feuillage très fin et allongé, les carex sont parfaits pour composer une scène très graphique. Ils apportent beaucoup de légèreté et de volume au jardin ! Plantez-les avec d’autres feuillages décoratifs : ceux des fougères, des graminées, des Érables du Japon, des hostas et ophiopogons… Ces associations sont idéales pour un jardin urbain, par exemple dans une cour, un patio ou sur une terrasse. Ajoutez quelques floraisons, comme celle des Gaura lindheimeri, Verbena bonariensis ou Alliums.

Les carex sont une excellente solution pour alléger un massif un peu trop plat, composé de feuillages bas et larges. Vous pouvez ainsi les installer parmi des bergenias, hostas et heuchères. Vous obtiendrez un beau contraste de formes !

Pour un jardin de style très naturel, par exemple dans un sous-bois lumineux, nous vous conseillons de planter les carex avec des luzules, hostas, brunneras… Profitez également du feuillage graphique des fougères comme Cyrtomium fortunei, Polypodium vulgare, ou Dryopteris… Ajoutez quelques Sceaux de Salomon et Tiarella, leurs floraisons blanches et délicates illumineront le jardin ! Vous pouvez aussi apporter quelques touches de couleur avec la floraison élégante des digitales !

Idées d'association au jardin avec des carex, fougères et hostas

Les carex se marient parfaitement aux feuillages des fougères, pour composer une scène très naturelle ! Carex ‘Everest’, Polypodium vulgare ‘Bifido-Multifidum’ et Cyrtomium fortunei / Polygonatum multiflorum (photo Radio Tonreg) / Hosta ‘Allan P. McConnell’ (photo David J. Stang) / Polypodium vulgare (photo Lamiot)

Parce qu’ils aiment les sols frais, voire humides, les carex peuvent être installés en bordure de bassin. Nous vous conseillons les espèces Carex acuta ou Carex riparia, particulièrement adaptés, et qui, de plus, aideront à fixer les berges. Ils s’y plairont en compagnie de joncs, Iris pseudacorus, primevères asiatiques, Menyanthes trifoliata, roseaux et papyrus (choisissez Cyperus alternifolius, pour sa rusticité)… Vous obtiendrez ainsi une superbe scène, assez sauvage et naturelle, idéale pour se ressourcer !

Comme ils forment de petites touffes, parfois assez compactes, les carex peuvent être plantés en pot avec des Muehlenbeckia, heuchères, et quelques fleurs, comme les campanules, bidens ou lobelia… Vous les placerez ensuite sur un rebord de fenêtre, un balcon ou une terrasse !

Certaines variétés de carex ont l’avantage d’apporter un aspect exotique au jardin ! Ceux à feuillage bronze ou cuivré peuvent s’intégrer dans un massif de plantes australes, avec des phormiums, agapanthes, cordylines… Ajoutez quelques agaves, kniphofias et crocosmias. Le Carex ciliatomarginata ‘Shima Nishiki’, dont le feuillage rappelle celui des bambous, peut trouver sa place dans un jardin de style asiatique, en compagnie de vrais bambous, de fougères (par exemple Athyrium niponicum), Acer palmatum, Hakonechloa macra et azalées.

Questions fréquentes

Dois-je tailler les carex en fin d’hiver ?

Non, à la différence des graminées caduques, qu’il est conseillé de rabattre au ras du sol en hiver, les carex doivent être laissés tels quels ! Vous pouvez simplement peigner les touffes pour retirer les feuilles mortes.

Le saviez-vous ?

  • Des utilisations variées !

Grâce à leurs longues feuilles, à la fois fines et robustes, les carex sont utilisés au Japon pour fabriquer des chapeaux de paysans. On peut aussi s’en servir pour le rempaillage de l’assise des chaises, ainsi qu’en vannerie. Comme ils sont bien adaptés aux milieux humides, les carex sont utiles également pour fixer les berges, et pour la phytoépuration. Ils peuvent être employés dans des projets de restauration écologique du paysage et de milieux naturels.

Ressources utiles

 

Articles connexes


Blog

Le carex testacea Lime Shine : une laîche très lumineuse, à découvrir !

Le Carex 'Lime Shine" est une nouveauté qui se remarque de loin. Cette récente obtention...
Lire la suite +

Blog

10 graminées qu'il faut avoir dans son jardin

Les graminées ornementales connaissent, depuis quelques années, leur heure de gloire. Et c'est bien mérité...
Lire la suite +

conseil

Tailler les graminées

Lire la suite +
1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire