Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
conseil

Graminées : quelle variété choisir ?

nos conseils !

Les graminées ornementales sont des plantes vivaces qui forment des touffes et se distinguent par leur feuillage fin et graphique, parfois persistant. Faciles à cultiver, la plupart d’entre elles apprécient les expositions ensoleillées et supportent très bien la sécheresse ! Il s’agit de plantes robustes, idéales pour des jardins durables, peu gourmands en eau et sans entretien ! Elles apportent aux massifs beaucoup de légèreté et de volume, leur donnant un air de prairie naturelle. Elles ont un côté très simple, mais élégant. Elles peuvent rehausser le fond des massifs en y amenant de la hauteur, les structurer, mais également servir de couvre-sol pour les espèces les plus basses. Associées à des plantes à floraison aérienne et légère, comme les Gaura lindheimeri ou Verbena bonariensis, elles permettent de composer un massif naturaliste, d’aspect champêtre et sauvage. Certaines, comme les Pennisetum, ont des épis très décoratifs. Les graminées rassemblent de très nombreuses variétés, avec des couleurs, dimensions et conditions de culture différentes… Découvrez nos conseils pour faire le bon choix !

Quelle graminée pour quelle situation ?

  • Les graminées pour l’ombre

Profitez des graminées pour tapisser le pied des arbres ou pour créer un jardin sauvage en sous-bois. Associez-les à des fougères, hostas, cœurs-de-Marie ou hellébores. Les Hakonechloa macra forment de petites touffes au feuillage lumineux et retombant. Vous pouvez aussi choisir Luzula sylvatica, et notamment la variété ‘Solar Flare’ pour sa jolie teinte dorée. Luzula nivea vous séduira par son feuillage soyeux et ses superbes inflorescences blanches. L’Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’ est une petite plante de bordure, remarquable pour sa couleur très sombre, qui permet de créer des contrastes et faire ressortir des teintes plus claires. Quant au Carex morrowii ‘Ice Dance’, il porte un beau feuillage persistant, vert et blanc, qui éclaircira les zones les plus sombres du jardin.

Hakonechloa macra 'Aureola'

L’Hakonechloa macra Aureola est une très bonne graminée d’ombre !

  • Les graminées pour terrain humide

Bien que de nombreuses graminées apprécient les situations ensoleillées et les sols plutôt drainants, d’autres se plairont sur le bord d’un bassin ou en terrain marécageux. C’est le cas de Carex elata ‘Aurea’, au magnifique feuillage jaune doré et très fin. Cultivez Acorus gramineus ‘Variegata’, qui forme de petites touffes panachées de blanc – jaune. Les joncs sont des plantes de berge qui se plairont en bordure de bassin : choisissez par exemple Juncus inflexus, ou l’original Juncus effusus ‘Spiralis’. Pour plus de hauteur, cultivez Arundo donax, la Canne de Provence. Pensez aussi aux roseaux : Phragmites australis. Certaines graminées poussent même directement les pieds dans l’eau, comme le scirpe des marais, Eleocharis palustris, apprécié pour son côté fin et délicat ! Enfin, si vous souhaitez profiter d’un feuillage panaché, vous pouvez choisir Glyceria maxima ‘Variegata’. Vous l’aurez compris, le choix des graminées adaptées pour pousser au bord de l’eau est très large… profitez-en ! Leur graphisme exceptionnel apportera encore plus de naturel à votre bassin.

Eleocharis palustris (Photo: Yuvalr)

  • Les graminées pour sol sec

Les stipa et les fétuques sont de délicates graminées adaptées aux terrains pauvres et secs. Choisissez l’incontournable Stipa tenuifolia, ou Cheveux d’ange, au feuillage très fin et soyeux… Ou laissez-vous surprendre par les superbes épis plumeux de Stipa pennata, une graminée pleine de charme et de poésie ! Pour apporter de la couleur à vos massifs, optez pour les teintes chaudes de Stipa arundinacea. Vous pouvez aussi choisir Festuca glauca, qui forme de belles touffes bleues au feuillage fin. Et si vous trouvez ces graminées trop basses, découvrez Stipa gigantea, ses grandes inflorescences, qui peuvent atteindre jusqu’à deux mètres de hauteur, apporteront à coup sûr du volume à vos massifs !

Les épis plumeux de Stipa pennata

Quelle graminée pour quel effet ?

  • Les graminées persistantes 

Les graminées persistantes offrent un superbe spectacle durant toute l’année. Elles demandent très peu d’entretien et n’ont pas besoin d’être taillées ! Deschampsia cespitosa est une remarquable graminée qui possède de jolies panicules dressées, d’abord verts puis dorés. Découvrez aussi Uncinia rubra, une graminée surprenante qui forme des touffes d’un rouge éclatant ! Elle apprécie les sols frais ou humides. En terrain un peu plus sec, profitez des teintes chaudes des carex de Nouvelle-Zélande (Carex buchananii et Carex comans). Les stipa forment de petites touffes, dont le feuillage très fin semble jouer avec le vent ! Choisissez Stipa tenuifolia ou Stipa pennata. Découvrez aussi Helictotrichon sempervirens, l’avoine bleue, qui forme de belles touffes bleues – grises. Pour un bleu plus prononcé, nous vous conseillons plutôt Festuca ‘Elijah Blue’.

Graminées persistantes : Uncinia, Helictotrichon, Carex

De gauche à droite: Uncinia rubra, Helictotrichon sempervirens et Carex comans

 

  • Des graminées hautes en couleurs !

Éclaircissez vos massifs avec le feuillage doré de Hakonechloa macra ‘All Gold’ ou ‘Aureola’. Pour les terrains frais ou humides, Acorus gramineus ‘Ogon’ a également un feuillage très lumineux, vert et jaune ! Pour un massif flamboyant, choisissez Imperata cylindrica ‘Red Baron’, impressionnante pour son feuillage bicolore vert clair (presque jaune) et rouge vif ! Cultivez-la en terrain frais ou humide. Toujours dans les teintes rouges, laissez-vous surprendre par les couleurs éclatantes de Uncinia rubra ! Elle est cependant plus sensible au froid que les autres variétés. Découvrez aussi le feuillage flamboyant de Hakonechloa macra ‘Nicolas’, dans des tons jaune orangé, voire bronze. Quant aux carex, ce sont de petites graminées persistantes qui peuvent prendre des teintes variées, parfois cuivrées ou panachées de jaune. Elymus magellanicus est remarquable pour son feuillage d’un beau bleu, très prononcé. Quant à Panicum virgatum ‘Heiliger Hain’, il offre en automne un superbe dégradé de teintes rouge pourpré, plus ou moins violacé.

Des graminées aux feuillages colorés

De gauche à droite: Hakonechloa macra ‘Aureola’, Uncinia rubra et Panicum virgatum ‘Heiliger Hain’

 

  • Les graminées les plus hautes et imposantes !

Qu’elles soient utilisées en isolé au milieu d’un jardin ou pour rehausser et structurer un massif, les graminées peuvent créer un effet visuel impressionnant, à condition de choisir les plus grandes. Les Miscanthus répondent à cet usage, avec notamment les différentes variétés de Miscanthus sinensis. Et la très haute Miscanthus giganteus, si bien nommée, puisqu’elle peut atteindre jusqu’à trois mètres ! L’herbe de la pampa, Cortaderia selloana, est impressionnante par ses gigantesques touffes d’où partent de grandes inflorescences dressées. Pour les terrains plus humides, choisissez plutôt Arundo donax, la Canne de Provence. On la trouve également en version panachée avec la variété ‘Versicolor’. Découvrez aussi Panicum virgatum Northwind, une plante majestueuse et robuste, qui fera un très bel effet en fond de massif.

Le Roseau de Chine, ou Eulalie

Miscanthus sinensis (Photo: harum.koh)

 

  • Pour des épis décoratifs 

Au-delà de leur feuillage fin et graphique, les graminées sont aussi décoratives par leurs épis, souvent fins et légers, voire plumeux. Et dans cette catégorie, les pennisetums se distinguent par leurs ravissants épis, qui leur valent le nom d’Herbe aux écouvillons. Le plus classique est Pennisetum alopecuroides. Pour des épis plus fins et souples, choisissez Pennisetum orientale. Si vous souhaitez plus de couleur, laissez-vous séduire par le ton pourpre de Pennisetum setaceum. Quant à Pennisetum villosum, il se distingue par ses épis remarquablement soyeux, d’une grande douceur. Découvrez également les épis vaporeux et aérés de Calamagrostis brachytricha, aussi appelé Herbe aux diamants. Très original, Briza media possède de petits épis qui bougent avec le vent. Enfin, les petites inflorescences arrondies et très douces de Lagurus ovatus ont un charme fou ! Elles valent à cette plante le nom de Queue-de-lièvre. Attention cependant, il s’agit d’une annuelle !

Les épis pourpres de Pennisetum setaceum, l'Herbe aux écouvillons.

Pennisetum setaceum (Photo: Dinesh Valke)

Choisir en fonction de l'usage

  • En pot ou en bac

Les pennisetum s’adaptent très bien à une culture en jardinière ! Vous pouvez réaliser de superbes compositions en le plantant aux côtés de Verveines, Sanvitalia, Anthémis ou Bidens… Choisissez le Pennisetum setaceum pour ses belles teintes pourprées (la variété ‘Rubrum’ permet par exemple de créer de splendides contrastes)… Ou craquez pour le feuillage doré de Pennisetum alopecuroides ‘Hameln gold’ ! De petite taille, les carex se plaisent eux aussi en pot. Associez-les à des géraniums vivaces. Vous pouvez ainsi cultiver Carex oshimensis, pour ses longues feuilles qui retombent en cascade sur l’extérieur du pot ! Profitez également des couleurs lumineuses de Hakonechloa macra, et notamment du feuillage doré de la variété ‘All Gold’.

N'hésitez pas à planter des pennisetums en jardinière avec d'autres fleurs

Pennisetum, Sanvitalia ‘Aztekengold’, Anthemis ‘Butterfly’; Bacopa et Bidens (Photo: Biosphoto / Friedrich Strauss )

  • En couvre-sol

Les graminées étant aussi les plantes des gazons ou des terrains de sport, il est facile d’imaginer qu’elles soient utilisées en couvre-sol. Parfois très basses, certaines ont une bonne aptitude à couvrir de grandes surfaces. Parmi elles, les luzules forment d’excellents couvre-sol ! Adaptées à l’ombre, elles supportent de pousser au pied des arbres. Composez un remarquable tapis jaune doré avec Luzula sylvatica ‘Solar Flare’, capable d’illuminer les zones les plus sombres du jardin. Le Carex morrowii est également un très bon couvre-sol. Choisissez par exemple la variété ‘Ice Dance’ au feuillage vert bordé de blanc. Quant à Sporobolus heterolepis, il forme de belles touffes arrondies au feuillage très fin, d’un vert tendre.

Des graminées cultivées en couvre-sol : Luzules et Carex

De gauche à droite: Luzula sylvatica ‘Solar Flare’ (photo Guido), Carex morrowii ‘Ice Dance’ et Carex morrowii ‘Irish Green’

 

  • Les variétés basses : sur le devant d’un massif ou en bordure

Pour habiller le devant d’un massif ou créer une bordure, choisissez les graminées les plus basses, celles qui forment de petites touffes arrondies. Nous vous conseillons notamment les fétuques, en particulier Festuca glauca, au feuillage bleu-gris. Moins classique, Festuca gautieri forme de superbes coussins arrondis, d’un beau vert tendre. Avec ses nombreuses variétés au feuillage doré, la graminée Hakonechloa macra apporte beaucoup de luminosité. Elle permet de créer de remarquables contrastes de couleurs. Bien plus sombre, Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’ est une excellente plante de bordure, parfaite pour souligner les contours d’un massif plus lumineux. De petite taille, les carex conviennent aussi pour cet usage… Tout comme les stipa (en évitant bien sûr Stipa gigantea !), incomparables par la finesse de leur feuillage !

Les fétuques sont de petites graminées idéales pour le devant des massifs

La Festuca glauca ‘Elijah Blue’ plantée en bordure habille de ses feuilles bleues le pied d’un très bel exemplaire de Phormium tenax ‘Variegatum’ (Photo: GAP Photos / S & O)

  • Pour alléger un massif

Les graminées sont une bonne solution pour les massifs un peu trop plats, bas, ou aux feuillages grossiers et larges (par exemple, un massif avec des heuchères ou bergenias). Choisissez les graminées aux feuillages les plus fins et aux inflorescences plumeuses. Elles adoucissent également les floraisons les plus vives.

Avec leur feuillage d’une rare finesse, les stipa sont parfaites pour alléger les massifs. Le vent semble jouer avec elles, faisant onduler leurs inflorescences et feuillage. Elles ont en outre l’avantage d’être persistantes. Vous pouvez choisir la superbe Stipa pennata, aux épis argentés et soyeux, qui volent avec le vent et reflètent le soleil. Ou la plus classique Stipa tenuifolia, Cheveux d’ange, qui fera un très bel effet dans un jardin sauvage. Plus haute, Stipa gigantea possède une exceptionnelle floraison vaporeuse, portée par de longues tiges dressées. Découvrez aussi le Miscanthus sinensis ‘Gracilimus’, au feuillage très fin et inflorescences soyeuses. Enfin, profitez des épis pourpres et allongés de Pennisetum setaceum ou des épis blancs et plumeux de Pennisetum villosum.

Les Stipa apportent beaucoup de légèreté aux massifs !

Stipa tenuifolia, Allium sphaerocephalon, Achillea Terracotta, Achillea Beacon, Achillea millefolium ‘Paprika’ et Helenium ‘Moerheim Beauty’ (Photo: GAP Photo – Rob Whitworth)

Articles connexes


conseil

Tailler les graminées

Lire la suite +

conseil

Planter des graminées

Lire la suite +

Blog

Elymus magellanicus, une bien jolie graminée bleue!

Cette grande et belle graminée méconnue du grand public, ressemble à s'y méprendre au très...
Lire la suite +

Blog

Graminées : les Cheveux d'Ange ou Stipa tenuifolia, on en fait quoi ?

Qui ne connaît pas Stipa tenuifolia, cette petite graminée, si légère qu’on la surnomme Cheveux d'Ange...
Lire la suite +

Blog

Les graminées : celles que l'on taille, celles que l'on coiffe

D'ici quelques semaines, les graminées commencerons à pointer leurs nouvelles feuilles, il sera alors temps...
Lire la suite +
1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile (1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Graminées : quelle variété choisir ? »

  • evelyne fleurant

    Bonjour,
    J'ai un sol argilo-calcaire et je cherche une graminée atteignant environ 1,50m. Je n'ose pas planter des graminées comme la stipa car je crois qu'elle ne s'y plairait pas. Auriez-vous un conseil à me donner.
    Merci d'avance
    cordialement

    Répondre
    • Michael

      Bonjour,

      Pourquoi ne pas tenter la plantation des Miscanthus ? question sol, ces graminées sont très tolérantes, elles demandent juste un peu d’humidité au démarrage puis se lorsqu'elles sont adultes se débrouillent seules.

      Répondre
Laisser un commentaire