7 graminées à feuillage persistant qu'il faut avoir dans son jardin

7 graminées à feuillage persistant qu'il faut avoir dans son jardin

Notre sélection de graminées pour un jardin hors du commun au fil des saisons

Sommaire

Mis à jour le 16 Avril 2024  par Eric 6 min.

Rustiques et variées, les graminées persistantes sont des plantes ornementales incontournables pour réussir de belles scènes colorées toute l’année. Profitez de la riche diversité qu’elles offrent tout en vous facilitant le travail de jardinage : avec leur apparence évoluant au fil des saisons, ces « herbes » persistantes sont toujours décoratives et demandent peu de soins.

Découvrez notre sélection de 7 graminées vivaces, des valeurs sûres, faciles et généreuses, idéales pour un jardin attractif de janvier à décembre !  

Difficulté

La Laiche dorée - Carex elata 'Area'

Apparenté aux graminées, mais botaniquement bien distinct, le genre Carex regroupe plus de 1500 espèces de plantes vivaces reconnues pour leurs qualités ornementales. Ils font partie de la famille des Cyperacées, autrement dit celle du Papyrus. Persistants et faciles de culture, les Carex méritent d’être présents dans nos jardins.

Les berges d’un plan d’eau méritent cet éclatant trio composé des longues feuilles lumineuses du Carex elata ‘Aurea’ qui forme une touffe au port gracieusement arqué, composée de feuilles longues et fines, d’un jaune doré bordé de vert clair, d’autant plus dorées que la plante reçoit le soleil. Sa floraison printanière est faite de fins épis bruns. La souche, bien rustique, supporte d’être immergée sous 10 cm d’eau. Associez-le à l’Hosta fortunei ‘Gold standard’ et ses larges feuilles vertes marginées de jaune à quoi s’ajoute une floraison couleur lavande. Le jaune acidulé de ce duo qui éclaire un coin sombre du jardin met en valeur les floraisons mauve et rose de L’Astilbe chinensis ‘Vision in Pink’ et du Géranium vivace ‘Starman’. 

Carex elata aurea

L’élégant Carex elata ‘Aurea’ met en valeur les corolles sanguines du Geranium ‘Starman’. Il dessine sa place comme un point focal lumineux au milieu des feuilles panachées de l’Hosta fortunei  ‘Gold Standard’. En arrière-plan, les grandes floraisons vaporeuses des astilbes créent un fond de scène tout aussi doux et lumineux

La Luzule blanche - Luzula nivea

Présente naturellement jusque dans les Alpes, la Luzula nivea est originaire du centre et du sud de l’Europe. C’est une graminée au feuillage persistant étroit, vert et bordé de petits poils blancs, qui forme une touffe lâche. Elle possède une croissance rhizomateuse lente. Au printemps, la luzule blanche dévoile des inflorescences très fines blanc cassé à presque blanc. En pleine floraison, elles peuvent atteindre jusqu’à 60 cm de hauteur.

Rustique et résistante au froid comme à la sécheresse, la luzule se plait dans une majorité de sols, frais ou légèrement secs. Elle a sa place en bordure de massif en exposition ensoleillée ou à mi-ombre. La Luzula nivea conserve un feuillage vert toute l’année.

Associez la douceur du feuillage de la luzule à celui d’un autre couvre-sol tout aussi romantique. L’Epimedium rubrum connu aussi sous le nom de fleur des elfes se couvre de petites fleurs bicolores rose chair mêlées de blanc. Son beau feuillage persistant vert tendre est marbré de rouge au printemps, devenant quasiment rouge acajou pendant l’hiver. Il crée dans tout massif rustique une ambiance intemporelle et changeante.

luzule blanche

L’aspect duveteux de la Luzule nivea contraste avec l’épidmedium rubrum au cours des saisons

L'Ophiopogon noir - Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens'

Surprenant le feuillage graminiforme presque noir de l’Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’ ! Cette petite vivace qui a tout d’une graminée se couvre en été d’inflorescences rose pâle qui contrastent magnifiquement avec son feuillage. Même stratégie ornementale avec le Rubus tricolor ou Rubus ‘Betty Ashburner’ au beau feuillage vert franc luisant dont les fleurs blanches au printemps sont suivies par des fruits orangés qui contrastent sur son feuillage persistant. L’Ophiopogon se trouve également mis en valeur en présence du feuillage pourpre très sombre de l’Heuchera ‘Binoche’ dont la floraison légère blanche appelle la grande floraison d’un blanc pur des digitales Digitalis purpurea ‘Snow Thimble’ qui se ressèment jusqu’à se naturaliser pour un effet des plus naturels.

Ophiopogon noir

Le feuillage graphique quasiment noir de l’Ophiopogon prend place aux côtés de l’Heuchera ‘Binoche’ et de la ronce d’ornement Rubus ‘Betty Ashburner’. Au-dessus, les fleurs blanches des digitales servent de lignes verticales à cet ensemble

La Stipe géante - Stipa gigantea

La Stipa gigantea fait partie de la grande famille des Poacées. Cette graminée vivace, parfaitement adaptée à la sécheresse estivale, est rustique jusqu’à -12/-15 °C. Elle forme une touffe hérissée de feuillage de 55-60 cm de hauteur et 50 cm de largeur. Persistant en climat doux, ce feuillage est composé de longues feuilles très étroites et coriaces. La floraison commence en fin de printemps, généralement en mai, et se poursuit jusqu’en juillet. De nombreuses tiges, très solides, hautes de 1,80 m à 2 m, émergent du feuillage, portant à leur extrémité des épis retombants de 20 cm de longueur, vaporeux, argentés, qui se mettent en mouvement au moindre souffle d’air.

Ils prendront une teinte dorée en hiver et persisteront sur la plante jusqu’en décembre. Sa haute présence dans tout massif en fait une compagne idéale pour des plantes compactes ou taillées comme la lavande Lavandula angustifolia ‘Munstead’ jolie petite lavande en forme de boule régulière, vigoureuse et aromatique, qui se couvre en été d’épis de fleurs d’un bleu-violacé très lumineux, émergeant d’un feuillage persistant vert-gris. Ce parfait duo tout en contraste s’enrichit de la présence d’un autre binôme décoratif par ses teintes profondes et chaudes : le Pennisetum x advena ‘Rubrum’ accompagne dès la fin de l’été les inflorescences en étoiles généreuses de l’Aster turbinellus. Cet aster sauvage à port buissonnant s’orne en effet d’une floraison en petits capitules lavande à violet clair. Elle apportera son charme subtil et léger en association avec les deux belles graminées de cette scène.

Stipe géante

Jeu de couleur et de graphisme entre la rigidité apparente de Stipa gigantea et celle des lavandes Munstead face à la souplesse des formes du Pennisetum x advena ‘Rubrum’ et de l’Aster turbinellus

L'Uncinia rouge - Uncinia rubra

L’Uncinia rubra se distingue par un feuillage très ornemental, en feuilles rubanées variant du rouge orangé au pourpre bronze. Cette plante proche des carex native de Nouvelle-Zélande préfère les climats doux et les sols riches, frais à humides. Son feuillage rouge bronze persistant et retombant forme un dôme. Il affectionne une exposition ensoleillée et un sol drainant.

Il sera mis en valeur par contraste avec des feuillages gris blanc et joliment découpé du Artemisisa stelleriana ‘Boughton silver’ ou le feuillage duveteux du Senecio silver dust. Ce tapis couvre sol richement coloré accueille la chaleur des floraisons orangées du Diascia barberae ‘Blackthorn Apricot’ jusqu’aux premières gelées et du Geum ‘Totally tangerine’ sur un feuillage vert doux souvent persistant.

uncinia rouge

Le flamboyant Uncinia rubra est adouci par le blanc nivéal du Senecio et de l’armoise tandis que des touches orangées des fleurs de la benoite en bas Geum ‘Totally Tangerine’ et du Diascia Apricot en haut à droite

La Fétuque bleue - Festuca glauca

La Fétuque bleue Festuca glauca est une petite graminée de sol sec, très appréciée pour son feuillage persistant gris bleuté compacte, graphique et colorée qui forme de jolis buissons bleus surmontés d’épillets argentés, gracieusement retombants, très décoratifs.

Cette petite graminée fera son petit effet associé à l’Erigeron de Karvinsky –Erigeron karvinskianus- pour ses jolies pâquerettes volubiles à l’aspect sauvage au milieu du feuillage fin vert bleuté de l’Euphorbia cyparissias se parant d’une belle teinte jaune orangé en automne, qui se couvre au printemps d’abondantes hampes florales vaporeuses d’un lumineux jaune verdâtre. L’Oenothera speciosa ‘Siskiyou’, ou onagre rose offre à ce massif son abondante floraison estivale, sous forme de fleurs en grandes coupes d’un blanc lavé et veiné de rose pâle, odorantes et nectarifères.

Fetuque bleue

Les reflets moirés de la fétuque bleue au soleil se retrouvent dans les corolles étoilées de l’Erigeron de Karvinsky et le feuillage plumeux de l’euphorbe petit cyprès qui se retrouvent en fin de saison dans le feuillage de l’œnothère

La Laîche panachée - Carex brunnea 'Jenneke'

Le Carex brunnea ‘Jenneke’ est une jolie graminée persistante de 40 cm, au fin feuillage jaune-vert bordé de vert foncé, lumineux et raffiné. À planter à mi-ombre en sol frais à humide, de préférence humifère, elle forme une touffe assez souple, bien dense, érigée et retombante, d’environ 30-35 cm en tous sens qui reste décorative même en hiver s’il ne gèle pas trop fort. En juillet-août apparaissent, parmi le feuillage, de courts épis crème de 2 à 4 cm portés par des tiges minces de 40 cm de hauteur. À maturité, ils prennent une coloration brune.

Cette graminée apportera beaucoup de légèreté en compagnie du rustique Bergenia cordifolia ‘Rotblum’ au feuillage persistant vernissé et à la floraison rouge cramoisi. En contraste, le feuillage joliment découpé de la Potentilla ‘Arc en ciel’ apporte un peu de douceur et de rondeur tout comme ses fleurs proches d’un pavot également rouge profond. À l’arrière-plan de cette bordure, la véronique arbustive Hebe ‘Santa Monica’ mêle dans cette palette chromatique ses fleurs et son feuillage pour une harmonie totale à l’ombre fraiche, au jardin ou en potée, en sol bien drainé, au soleil comme à la mi-ombre.

laiche carres

Élégante petite graminée, le Carex brunnea ‘Jenneke’ ainsi que le Liriope muscari ‘Lilac wonder’ se marient avec le parme des fleurs du Bergenia Rotblum. Apportez une touche de teinte chaude avec le Hebe ‘Santa Monica’ et la floraison stupéfiante de la potentille ‘Arc en ciel’

Commentaires

7 graminees feuillage persistant