Choisir un Panicum

Choisir un Panicum

Notre guide d'achat

Sommaire

Mis à jour le 18 Août 2023  par Gwenaëlle 7 min.

Moins répandu que le Miscanthus, le Panicum (ou panic) est une grande graminée de plein soleil qui se distingue des autres par son port plus dressé, créant des effets verticaux très intéressants au jardin. C’est cette silhouette particulière qui lui donne un grand intérêt avant même la floraison. Le contraste avec l’effet flou et très léger de ses inflorescences vaporeuses apparaissant en fin d’été est un ravissement.
On commence ainsi à intégrer de plus en plus le Panicum dans les massifs naturalistes mais aussi contemporains, car lui aussi assure une parfaite parade contre le réchauffement climatique.

Il existe plus de 400 espèces de Panicum originaires des grandes prairies américaines, le Panicum virgatum -dit panic érigé ou effilé- étant celle utilisée pour nos jardins, déclinée en de très nombreuses variétés ornementales. Tous sont parfaitement rustiques pour un usage partout, du nord au sud !
Comment bien choisir la variété de Panicum adapté à son jardin ou sa terrasse ? Nous vous aidons avec quelques critères d’importance comme ses dimensions, la couleur de son feuillage et de ses inflorescences, et ses diverses utilisations.

Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Le Panicum, une allure dressée bien à lui, non dénuée d’intérêt !

Difficulté

Selon la taille

Tous les panics érigés sont de grandes graminées permettant de structurer un massif au même titre qu’un petit arbuste. Mesurant en général plus d’1 m de hauteur, certaines variétés flirtent avec les 2 m lors de la floraison, et quelques cultivars restent très bas. Vous choisirez donc la variété selon l’emplacement et la taille de votre jardin. Les dimensions varient également dans l’étalement de la graminée.

N.B. : les dimensions que nous donnons sont toujours les dimensions des graminées en fleurs.

  • Les Panicum « géants » : impérativement placés en fond de massif avec ‘Cloud Nine‘ assurément le plus grand atteignant 2,20 m en floraison, ‘Thundercloud’ avec ses 1,80 à 2 m de haut qui se démarque avec son large feuillage, le superbe ‘Northwind’ également d’une belle stature de 1,70 m tout comme le Panicum ‘Dallas Blues’, tous deux bleutés ;
Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Panicum virgatum Northwind (© Leonora Enking)

Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Panicum ‘Squaw’ et ‘Prairie Sky’

  • Les petits Panicum : il en existe quelques-uns, et ils sont pratiques pour les plantations en pot comme ‘Sangria’, très compact avec 40 cm en tous sens, ou ‘Cape Breeze » 60 cm, qui fleurit rose clair tout en légèreté.
Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Panicum virgatum ‘Cape Breeze’

Selon la couleur du feuillage

On trouve une grande diversité dans les couleurs de feuillage des Panicum, dont les plus prisés ont des reflets bleutés. Les feuilles sont toujours très ordonnées, bien droites, poussant en touffes denses, s’élargissant avec l’âge. Le feuillage est évolutif, bleu ou vert en été, et reste très décoratif en hiver, même lorsqu’il a pris des teintes jaunes et claires ou pourprées.

Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Panicum ‘Cheyenne Sky’ et Panicum amarum ‘Dewey Blue’ (© KM)

Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Panicum virgatum ‘Hänse Herms’ (© Leonora Enking)

Selon la couleur des inflorescences

La floraison intervient début août dans le sud du pays, et plus tardivement au nord, parfois plus tôt lors d’étés chauds. Elle perdure jusqu’en hiver, gracieuse sous les pluies ou les premiers givres. La floraison est portée par des épillets très légers, en panicules plus ou moins grandes dansant au-dessus des massifs. On peut vouloir choisir un Panicum pour la couleur qu’il dévoilera, car elle prend différentes teintes, souvent rose ou rouge en début de floraison :

  • Les inflorescences blondes et beige : ‘Cloud Nine’ aux épillets dorés
  • Les inflorescences roses : ‘Squaw’, ‘Dallas Blues’ rose pourpré, ‘Heavy Metal’, ‘Amarum’ et l’espèce type Panicum virgatum, ‘Warrior’ d’un rose foncé presque brun, et ‘Heiliger Hain’ de couleur beige rosé
  • Les inflorescences rouges à pourpres : elles sont du plus bel effet dans les massifs, arrivant tardivement en saison, apportant une coloration tout à la fois vive et chaude, et s’entendant particulièrement avec les « hot borders » : ‘Prairie Sky’, aux fins épillets rouge bordeaux, ‘Dallas Blues’ présente quant à lui de grandes inflorescences pourprées, ‘Shenandoah’, ‘Purple Tears’… entre autres

Selon les variations automnales

Les Panicum voient comme beaucoup de graminées leur feuillage ou leur inflorescences muer en de somptueuses couleurs à l’approche de l’automne. Le feuillage évolue essentiellement sur les pointes, souvent en teintes rouges et cramoisies, donnant parfois un effet bicolore. Certains Panicums voient leurs couleurs s’adoucir dans des tons paille, d’autres dans des tons plus violet On choisira ces variétés si l’effet recherché est particulièrement sur la période automnale. Parmi les plus intéressants :

  • ‘Cloud Nine’ au feuillage glauque virant paille
  • ‘Northwind’ dont le vert bleuté du feuillage prend des teintes jaunes en automne
  • Panicum virgatum ‘Rehbraun’ : il arbore des pointes rouge orangé
  • ‘Heiliger Hain’ dont le feuillage glauque se panache de bordeaux en automne
  • ‘Purple Breeze’, vert glauque virant partiellement au pourpre, créant un beau contraste
  • ‘Kulsenmoor’ prend une couleur rouge sang vif sur la partie supérieure du feuillage, perdurant tout l’automne
  • ‘Shenandoah’, dont les feuilles virent au rouge orangé en pointe, gardant la base bleutée
  • ‘Hänse Herms’ devient couleur feu en automne, non sans rappeler le plus modeste Imperata cynlindrica
  • ‘Squaw’ revêt une livrée fauve, d’un rouge brun sur les pointes, d’autant plus rougie à la lumière du soleil couchant.
  • ‘Cheyenne Sky’ a la particularité de se colorer très tôt en saison, prenant une coloration rouge vineux dès juillet
Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Panicum virgatum ‘Shenandoah’ en début d’automne

Selon la finesse des inflorescences

La floraison des Panicum intervient entre août et octobre. Elle fait partie des plus fines qui soient parmi les graminées. Les Panicums métamorphosent leur allure un peu raide grâce au brouillard flouté des épillets, des plus élégants.

Pour la légèreté et la finesse de leurs inflorescences, nous vous recommandons particulièrement : ‘Shenandoah’, ‘Purple Tears’ obtenu par Piet Oudolf, aux larges inflorescences, ‘Squaw’ qui crée un effet flou et très vaporeux, d’une belle couleur entre rose et lie-de vin, et ‘Heavy Metal’

Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

La rosée ou le givre subliment les inflorescences les plus fines

Selon le port

Réputés et recherchés pour leur allure verticale, les Panicum poussent en touffes dressées. Mais certains Panicum arborent un port un peu plus lâche, légèrement évasé comme ‘Dallas Blues’. Cette propension à pousser de façon moins érigée et souple tient aussi au sol souvent plus frais.

Parmi les Panicums les plus droits, presque colonnaires et donc très graphiques : ‘Heliger Hain’ , ‘Warrior’, ‘Purple Haze’, ‘Prairie Wind’, ‘Shenandoah’, ‘Northwind’, ’Heavy Metal’, restent étroits et bien rectilignes,
Pour ces derniers, moins lâches et donc plus étroits, comptez un peu plus de plantes au m2.

Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Panicum ‘Northwind’ et à droite le cultivar ‘Heiliger Hain’

Selon l'utilisation

Apportant une nécessaire verticalité dans les massifs, les Panicums sont en général utilisés principalement dans de grands massifs, voire dans des zones de prairie naturaliste et les jardins de graminées. C’est vraiment une des graminées les plus adaptables :

  • Ils sont particulièrement beaux dans les Winter garden ou jardins d’hiver, où l’on privilégie la persistance des végétaux et la couleur : choisissez les plus hauts, structurants ;
  • Evidemment très à leur aise au sein de massifs de type mixed-borders à leur apogée en automne, en compagnie d’Asters hauts, d’Echinacées, de Sedums, et d’arbustes à belle coloration comme les Cotinus : toutes les variétés de Panicum virgatum conviennent selon leur emplacement au sein du massif ;
  • Les panicums aussi sont superbes dans les jardins de bord de mer, et s’y révèlent la graminée parfaite, sans entretien, supportant embruns et sols sablonneux, mais aussi les jardins secs, les jardins minéraux sur gravier, et les jardins sans arrosage ;
  • Le jardin contemporain apprécie le panicums pour son allure stricte et verticale. En compagnie d’une haute vivace comme le Veronicastrum, il forme un duo efficace et sobre : choisissez parmi les variétés au port le plus étroit ;
  • Le Panicum est également utile pour la confection d’une haie de graminées, ou pour border une allée. Il agit comme certaines autres graminées en tant que brise-vent : les Panicum les plus hauts ou de taille moyenne seront efficaces ;
  • Leur système racinaire profond est redoutablement efficace lorsqu’on les plante sur des talus, stabilisant ainsi le sol ;
  • Enfin, on peut envisager facilement de planter un Panicum en pot sur une terrasse très ensoleillée. ou dans un jardin de ville. En pot, il faudra juste veiller à la diviser et la rempoter lorsqu’elle commencera à trop s’étaler : privilégiez les plus petites dimensions de Panicums.

→ Partez à la découverte du jardin plume, avec Alexandra !

Panicum varietes, Panic erige eleve, comment choisir un panicum

Installés en milieu ou fond de massif, les Panicum apportent à la fois volume, verticalité et légèreté

Selon le sol

Aussi à l’aise dans les sols filtrants et pauvres, voire caillouteux que les sols plus frais et fertiles, y compris les terres argileuses (ses origines le voient pousser dans les prairies humides du centre américain), le Panicum est le candidat idéal pour investir tous les jardins ! Il accepte aussi les sols salins et sableux de bord de mer. L’important est toujours de l’installer en sol suffisamment drainant.

Plus le sol est sec, plus le Panicum prendra de belles couleurs en automne. En sol plus riche et frais, il aura un peu plus tendance à s’évaser, et à devenir envahissant. Une fois bien installé (il a quand même besoin d’arrosages en début de plantation, avec un suivi sur plusieurs mois, et sera plus réceptif à une plantation d’automne), le Panicum virgatum se comporte très bien, supportant les épisodes de sécheresse. Pensez tout de même à pailler son pied pour conserver un certain niveau de fraicheur.

Enfin, à noter, que comme pour le Misacanthus, le pH (acidité ou calcaire) du sol n’a pas d’incidence sur son développement, même si les sols calcaires lui sont plus favorables.

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.