Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Aménager un jardin de ville

Nos conseils et idées pour optimiser l’espace de votre petit jardin urbain

Posséder un jardin en ville est un luxe pour s’oxygéner au quotidien et s’isoler d’un environnement bruyant, en profitant d’un espace verdoyant, souvent réduit, mais tellement appréciable ! Ce petit jardin souvent clos, véritable pièce extérieure, sous la forme de patio ou de cour, peut parfois investir quelques mètres carrés supplémentaires, comportant même une surface engazonnée, et se transformer en véritable paradis.

Mètres carrés comptés, vis-à-vis souvent gênant, ombrage plus marqué qu’ailleurs avec un bâti bien plus présent, pollution urbaine, sol dégradé… le petit jardin de ville compte de nombreuses contraintes… et pourtant il permet de nombreuses et très belles options d’aménagement.

Découvrez nos astuces et conseils pour aménager votre petit coin de verdure de façon harmonieuse et originale, et faire paraître votre havre de paix plus grand qu’il n’y parait.

→ Découvrez également nos fiches conseils sur 7 arbres pour jardin de ville et 7 arbustes pour jardin de ville

Amener de la lumière

Dans un patio, une cour pavée peu éclairée, ou un jardin de poche entouré d’immeubles tout autour, on dispose rarement du soleil qui peine parfois à percer quelques heures en plein été…

Commencez par tailler et éclaircir au maximum les arbres qui sont un réel obstacle à la luminosité. Sur des arbres ou grands arbustes, élaguez les branches basses de façon à remonter les houppiers au maximum. Cela vous permettra en plus de libérer de la place au sol, pour éventuellement y installer une assise, ou en pied d’arbre quelques couvre-sol bien agréables, voire y faire courir une grimpante qui égaiera le tronc.

Amenager un petit jardin en ville, jardin de ville, jardin urbain

Vous serez sans doute amenés à éclaircir quelques arbres ou arbustes existants, trop touffus de votre jardin

Prendre de la hauteur

La surface au sol est comptée ? Installez des structures verticales qui ont deux effets bluffants et immédiats sur le visuel dans un espace réduit : vous pourrez compter sur des plantes grimpantes qui vont végétaliser et apporter des floraisons en hauteur un maximum… et amener des volumes qui structurent votre jardin. Plantez à la verticale : totems, treillages et obélisques, voire pots accrochés à un mur.

Les pergolas et autres structures pour grimpantes permettent, dans le cas d’un jardin exposé au soleil, de s’en protéger, tout en apportant une architecture. Vous pouvez même aménager un petit potager urbain sur pied pour exploiter au maximum l’espace !

N.B. : la vigne vierge et le lierre sont deux plantes grimpantes résistant très bien à la pollution urbaine, qui combinées, permettent le couvert végétal d’un mur ingrat en n’importe quelle exposition, à l’année. Pensez aussi aux Hydrangeas et aux clématites grimpantes, dont plusieurs sont persistantes. Le Trachelospermum jasminoides, est également épatant en toute exposition.

Amenager un petit jardin en ville, jardin de ville, jardin urbain

Pensez aux verticales qui n’encombrent pas le sol : hydrangéa grimpant, clématite sur treillage, glycine sur pergola

Adapter les végétaux

Votre jardin, même petit, c’est avant tout un univers végétal, qui se devra d’être adapté à des conditions de sol, de pollution urbaine, de manque d’ensoleillement, de vis-à-vis… Plusieurs choses sont donc à retenir sur cet aspect purement végétal :

Composez avec plus de plantes persistantes que dans un plus grand jardin : vous avez moins de place et pouvez donc moins compter sur une alternance de végétaux caducs. De plus votre regard se posera sur les mêmes plantes à l’année, elles seront donc prioritairement fournies : le choix est vaste entre les plantes de terre de bruyère, les conifères, le buis, les Pittosporums, Hebes, Nandinas, Céanothes, Euphorbes, géraniums vivaces…

Vos plantes ne seront pas toutes petites ou seulement basses pour s’adapter à la taille de votre petit jardin, c’est même plutôt le contraire : Utilisez des feuillages divers (larges, fins, découpés, texturés…), des ports érigés et étalés, créez une masse végétale pour vous perdre dans le jardin ! Étagez vos végétaux comme le font les paysagistes japonais, en trois strates. 

Attirez le regard par un ou deux sujets sculpturaux, graphiques et structurants, ou présentant des ports originaux : Cornus au port tabulaire, Erable du Japon ou Saule tortueux, Catalpa bignonioides ‘Nana’ en boule, cépée de Magnolia, Phormium ou cactée en climat doux, Musa, Palmier, topiaires en cône, Melianthus

Des arbustes restant de taille moyenne sont recherchés pour les petits jardins de ville : Erables du Japon, Magnolias stellata, Rhododendrons, Lagerstroemia, Savonniers, conifères nains… il y en a beaucoup ! Des arbustes sur tige ou arbres colonnaires sont également prisés puisque élevés sans emprise et limitant l’ombre portée au sol (topiaires sur tige, certains bouleaux…). Des fruitiers palissés sont enfin parfaits pour gagner encore de la place et camoufler parfois un mur!

La palette végétale, qu’il s’agisse de vivaces, arbustes ou arbres, sera choisie avec un double, voire triple intérêt saisonnier : floraison, feuillage variant en automne, baies, parfum… de façon à faire « d’une pierre trois coups », et d’amener par exemple : une floraison printanière et un feuillage automnal d’intérêt ou bien une floraison estivale suivies de baies hivernales. Le port des arbustes et vivaces a également une importance de taille ! Pensez bien sûr à échelonner les floraisons.

Privilégiez des végétaux supportant bien la pollution urbaine, ils sont nombreux : Lonicera nitida, Fusains, Troène, Berberis, Lierre, Physocarpus, Pieris, Sorbus, Juniperus….

Pour faire office de brise vue, utilisez des plantes bien occultantes, mais avec la moindre emprise au sol : bambous uniquement non traçants (Fargesia rufia), Ligustrum, etc.

Pour camoufler un dallage trop présent et peu attractif que vous ne pouvez changer, installez un arbuste à port étalé ou des vivaces rampantes.

Si vous choisissez un parti pris d’aménagement (jardin japonais, jardin colonial, jardin sauvage, jardin exotique, jardin monochrome…), il vous sera facile de restreindre la palette végétale, pour un résultat toujours élégant et intemporel !

Abusez de bulbes, qui assurent un renouvellement floral tout au long de l’année, sans prendre de place : des printaniers muscaris aux colchiques annonçant l’automne, en passant par les lys estivaux.

Amenager un petit jardin en ville, jardin de ville, jardin urbain

Mélangez subtilement différents feuillages, floraisons, et silhouettes. Ici, de haut en gauche en bas à droite : Daphne aureomarginata, Bouleau (Photo : L. Enking), Callicarpa, Bananier (Musa sikkimensis ‘Red Tiger’), Abies koreana ‘Kohout’s Icebreaker’, Trachelospermum jasminoides, Hostas et alchémille

Jouer avec les niveaux

Surélever le sol pour obtenir des niveaux différents est une astuce de paysagiste pour faire paraitre le jardin plus grand. Les paliers amènent le regard sur des points différents du jardin, une marche unique suffit à ralentir la promenade, tout ceci contribue à agrandir visuellement le jardin. En ramenant des volumes de terre et en créant des niveaux successifs, effet moderniste très actuel, les plantes les plus étagées recevront d’ailleurs plus de lumière, ce que l’on recherche souvent en petit jardin de ville. Enfin, ces bacs surélevés ajoutent souvent une assise gain de place et permettent de remplacer la terre de mauvaise qualité, trop sèche ou trop humide.

Amenager un petit jardin en ville, jardin de ville, jardin urbain

Installer des bacs en hauteur, créer des paliers permet de structurer un petit jardin (Photo de droite : J. Levine)

Tirer parti des couleurs

Certaines couleurs au jardin permettent d’amener visuellement de la profondeur, et donc une illusion d’espace. Ceci vaut autant pour les feuillages, que pour les floraisons. Pour résumer, au niveau des floraisons, le bleu et tons pourpres apportent de la profondeur, les feuillages argentés et grisés également. Les feuillages clairs ou panachés vont illuminer une zone sombre, et agrandir l’espace. Faites contraster les feuillages panachés et dorés avec les feuillages plus foncés.

Une unité de tons dans les revêtements, les palissades, le mobilier est à envisager sérieusement, car ils ne perdront pas le regard. En revanche, un unique objet ou élément coloré, original ou prédominant peut servir de point focal en premier plan, et allonger les arrière-plans (potée XXL, arbuste architectural ou graphique, bassin, pergola, etc.). 

Le bleu donne de la profondeur. Une potée imposante ou un objet coloré sont intéressants à installer au premier plan

Ménager la surprise

On le dit, on le répète : en aménagement paysager, une des règles principales est de provoquer la surprise au jardin, ceci d’autant plus que la surface est petite. Diviser un petit espace en plusieurs sous-espaces, cela parait étrange, et c’est pourtant un moyen simple d’agrandir visuellement votre jardin.

L’astuce consiste à compartimenter l’espace, par des haies basses ou un peu plus hautes, par des claustras, voire du mobilier, qui formeront autant de petites chambres à usages différents : zone repas, coin détente-jeux, espace de repos, coin potager…  elles peuvent être constituées de graminées souples suffisamment hautes, de persistants denses à petites feuilles pour un effet moderne ou classique (buis, troène, conifères), de façon à toujours laisser le regard imaginer la suite de l’aménagement.

Estomper les limites du jardin 

Souvent en jardin de ville, on se retrouve avec un mur disgracieux qu’il va être intéressant de camoufler dans un fouillis végétal. N’hésitez donc pas à  densifier vos plantations, afin de faire perdre la notion d’échelle. Mais vous pouvez à l’inverse partir dans un jardin minimaliste, ou peu de végétaux prendront place.

Vous pourrez également comme vu plus haut jouer sur les couleurs, plus sombres aux limites du jardin, et sur les hauteurs de végétaux pour créer de fausses perspectives, en diminuant progressivement les hauteurs de plantes.

Amenager un petit jardin en ville, jardin de ville, jardin urbain

Ce minuscule jardin de ville camoufle complètement le mur de limite dans un fouillis végétal qui le fait paraître plus grand (Photo : G. David)

Créer un jardin de pots

Les jardins sur dalle parking, fréquents dans les grandes villes, ne proposent pas un volume de terre suffisant pour planter nombre de sujets. Des surfaces bétonnées recouvertes de dallage sont parfois difficilement modifiables, encore moins s’il s’agit d’une copropriété.

Le jardin de pots se révèle alors une idée non seulement astucieuse, mais véritablement ornementale, et bien souvent remarquée si vous l’associez à  une thématique du style « jardin tropical ». Hostas, fougères, Arums, graminées légères… l’effet d’accumulation est très décoratif. Vous ferez juste attention à la rusticité de vos végétaux, moindre de quelques degrés installés en pots ou bacs, en les isolant particulièrement du froid en hiver.

Amenager un petit jardin en ville, jardin de ville, jardin urbain

Cumuler les potées permet entre autre de faire fi de la mauvaise terre d’un petit jardin de ville (Photos : G. David, et en haut à droite S. A. O’Hara)

Se faire plaisir

Un des gros avantages du petit jardin de ville (mis à part l’entretien réduit !), puisque sa taille est limitée, c’est que l’on peut se permettre d’investir dans des plantes un peu plus recherchées ou bien installer deux ou trois sujets un peu plus onéreux par exemple, des plantes adultes ou matures qui produiront un effet immédiat. Faites vous plaisir sur ces petits espaces qui deviennent des lieux secrets bien gardés avec des arbustes déjà bien développés, des fougères arborescentes, des arbres ornementaux ou plantes d’exception…

Amenager un petit jardin en ville, jardin de ville, jardin urbain

Une fougère arborescente (Dicksonia antartica) et un Magnolia : profitez de l’espace réduit de votre jardin de ville pour installer de beaux sujets !

Plan, cheminements et matériaux

Un petit jardin de ville gagne à utiliser des lignes obliques et diagonales dans un cheminement, afin de créer une illusion d’espace. Dans un contexte de jardin un peu plus grand en ville, on peut imaginer une allée courbe, qui invite à serpenter dans les espaces, provoquant par là même un sentiment de liberté. La tendance urbaine va aux lignes épurées et géométriques.

Les matériaux et revêtements seront tant que possible choisis dans les mêmes tons ou matières homogènes, de façon à se fondre plutôt dans le jardin, pour faire ressortir les vivaces ou arbustes qui apporteront l’intimité nécessaire. Le mobilier sera idéalement pliable. Enfin, la mise en place d’un éclairage judicieusement placé vous fera profiter jusque tard dans la nuit de votre mini jardin, agrandira les volumes, en mettant en valeur votre scène préférée.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin