Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
conseil

L'aménagement d'un petit jardin

en ville ou à la campagne, idées, solutions et conseils

7 français sur 10 possèdent un jardin mais, pour 40 % d’entre-eux, leur superficie n’excède pas 250 m2. En ville ou la campagne, le petit jardin devient donc, progressivement la norme. Assez difficiles à aménager, les petits jardins posent souvent question : comment organiser l’espace ? Comment le faire paraître plus grand ? Quelles plantes installer ?

Découvrez toutes les réponses à ces questions et nos idées et astuces d’aménagements mais aussi les erreurs à ne pas commettre !

Je veux que mon jardin paraisse plus grand : comment agrandir visuellement l'espace ?

Pour donner l’illusion d’un jardin plus grand, il existe plusieurs possibilités, qui peuvent se combiner entre-elles.

1/ Fractionnez l’espace en plusieurs zones

Créer deux ou trois espaces en un permet de multiplier les centres d’intérêt, les possibilités de décors, de couleurs ou d’ambiances différentes, ce qui le fait donc paraître plus grand qu’il ne l’est en réalité. Une succession de petits espaces différents (mais néanmoins liés entre-eux par une plante ou une couleur « fil rouge », par exemple) fera oublier l’exiguïté du jardin. Les différents petits espaces peuvent être délimités par des petits murets, des clôtures semi-transparentes ou des haies taillées qui occupent peu de place.

Fractionner le jardin donne l’impression d’un espace plus important, tout en apportant multipliant les centres d’intérêt (Le jardin des Airelles).

2/ Pensez aux cheminements : organisez un circuit

Une autre façon d’agrandir l’espace est de prévoir plusieurs chemins pour arriver au même point. Cela permet d’apprécier le jardin sous différents angles. Les allées étroites qui traversent les massifs de plantes ralentissent la progression, forçant le visiteur à s’arrêter et à admirer les jolies associations de plantes.

Plusieurs chemins menant au même point renforcent le sentiment d’espace et permettent de planter davantage de végétaux (Le jardin des petits sentiers).

3/ Jouez avec des différences de niveau

Créer des niveaux différents est une autre solution pour fractionner l’espace et donner du dynamisme au jardin. Il n’existe rien de mieux pour renforcer la théâtralité d’un petit espace.

Jeux de niveaux à la campagne et en ville.

N’hésitez donc pas à créer une terrasse surélevée ou à construire quelques murets de soutènement qui pourront, au passage, faire office de sièges. Si cela n’est pas possible dans votre jardin, rabattez-vous sur la création de massifs surélevés pour augmenter son attrait et donner l’illusion subtile d’un espace plus important.

4/ Utilisez les lignes : les verticales… et les diagonales

Tout ce qui attire le regard vers le haut détourne l’attention d’un espace au sol réduit. Dans un petit jardin, les lignes verticales peuvent être matérialisées par des végétaux qui se développent en hauteur (comme les bambous mais aussi toutes les vivaces qui s’élancent vers le ciel comme les veronicastrums), des piquets de bois colorés, une pergola, etc.

De gauche à droite : bambou Phyllostachys nigraVeronicastrum virginicum ‘Lavendelturm’ (Le jardin sainte Anne).

Il est possible également de donner l’impression que le jardin est plus vaste qu’en réalité, en jouant sur les diagonales (pose des lattes de la terrasse ou pavés en diagonale par exemple).

5/ Gommez les limites et emparez-vous des alentours

Pour agrandir un petit jardin, estomper ses limites est très efficace. Pour cela, dissimulez les murs et les clôtures : il sera alors plus difficile de savoir où le jardin s’arrête. Utilisez des grimpantes et des plantes à grandes feuilles, aux formes graphiques au premier plan, et des plantes à plus petites feuilles en second plan, cela crée une sensation de profondeur et rend le jardin plus intéressant.

À chaque fois que cela en vaut la peine, appropriez-vous le paysage alentours : tirez parti de la végétation en dehors de votre jardin. Servez-vous des arbres, des arbustes qui dépassent de votre clôture et se confondent avec des arbres derrière par exemple.

Arrangez-vous pour qu’on ne voit pas le fond du jardin (Le jardin des petits sentiers).

Astuce : le paysage alentour n’est pas toujours digne d’intérêt et peut même s’avérer particulièrement disgracieux : un bâtiment, une structure… Il n’est pas toujours possible de les masquer. Attirez alors le regard vers le centre du jardin, en y plaçant un objet, une sculpture, une fontaine, un bassin ou encore un pavage circulaire par exemple.

Enfin, si votre jardin est directement visible depuis la maison, et en particulier de la pièce de vie, ne négligez pas ce lien : établissez des connexions en ajoutant des éléments décoratifs qui rappellent l’intérieur comme des pots colorés ou des vivaces dont les couleurs seront dans les même ton que votre mur ou que votre canapé…

6/ Peut-on créer une perspective dans un petit jardin ?

Dans un espace restreint, regarder devant soi ou être captivé par un objet ou une plante n’est pas toujours efficace. En effet, dans un petit jardin, le visiteur peut être diverti en regardant autour et en observant les détails. Un point de convergence doit rester subtil afin de ne pas dominer la conception du lieu. Cela peut être une plante au feuillage décoratif au milieu d’autres végétaux d’allure plus commune par exemple.
Cependant, si vous souhaitez créer une perspective, il vous faudra utiliser des lignes apparemment parallèles, qui se rapprochent au bout du jardin. Notre esprit surévalue alors la distance et le jardin semble plus long.

Je veux que mon petit jardin ait tout d'un grand : comment aménager l'espace ?

En petit jardin, caser terrasse, cabanon, zone de repos ou de jeux, espace potager demande à la fois de l’anticipation et de l’ingéniosité. Voici comment procéder :

1/ Faites un plan

Dans un espace limité, un dessin s’avère indispensable afin d’organiser les différents espaces au mieux. Pas besoin de savoir dessiner, il suffit de schématiser simplement le jardin afin de définir les différents espaces, leurs fonctions et de les relier. Les plantes viendront ensuite harmoniser l’ensemble.

2/ Soyez malin

Si vous souhaitez un jardin très polyvalent, doté de nombreuses fonctions, le secret est de prévoir plusieurs usages à un même espace. Le dessous d’un siège peut servir d’espace de rangement, la terrasse peut comporter une partie amovible qui s’ouvre sur un bac à sable pour les enfants, la pergola peut se doter d’une balançoire… Concernant le mobilier, préférez des modèles que vous pouvez empiler ou replier. Une table et des chaises pliantes permettent de prendre des repas occasionnels à l’extérieur et une fois rangées, elles libèrent la place pour installer des transats. Essayez également d’intégrer au mieux les différents éléments du jardin : pour se faire oublier, le toit d’une cabane peut être végétalisé, un portique peut servir de support pour une glycine, un rosier ou une clématite…

Un rosier liane investi un ancien portique (Le jardin de Malorie Hicorne).

Astuce : Dans un petit jardin, les moindres défauts dans les finitions des aménagements (comme des joints mal faits, des découpes bâclées….) sautent aux yeux. Prenez-le temps de finir à la perfection ce que vous entreprenez !

3/ Plantez comme dans la nature

Afin de gagner de la place, au lieu de cultiver les plantes les unes à côté des autres, plantez-les les unes dans les autres et de façon étagée, en imitant ce qui se passe dans la nature. L’espace sous les arbustes peut être planté avec des vivaces de taille moyenne, des bulbes et des couvre-sols. Le choix de plantes appréciant cette situation ne manque pas ! Les plantes grimpantes, particulièrement les clématites, peuvent apporter beaucoup de gaieté et une touche de couleur saisonnière à une haie libre ou taillée, dans les arbustes défleuris. Elles grimpent de manière très naturelle dans les bambous. C’est une jolie façon d’obtenir des fleurs sur un fond de verdure.

Des exemples de plantations : un joyeux mélange de vivaces prospère bien sous le couvert d’un saule – une clématite est associée à un rosier grimpant et prend le relais une fois celui-ci défleuri (Le jardin de Malorie Hicorne).

Quelles plantes pour un petit jardin ?

Dans un petit jardin, un arbre peut être une bénédiction ou une malédiction et parfois même les deux ! Son ombre est la bienvenue en pleine chaleur estivale mais cela peut être un fardeau le reste de l’année. Vous devez le choisir avec soin : les cerisiers (Prunus) et les pommiers (Malus) s’enracinent profondément et permettent à une vaste gamme de plantes de prospérer sous leurs feuillages. Enfin, les érables du Japon sont une aubaine pour les petits jardins car la plupart restent petits et possèdent un port original.

Côté arbustes, il existe des variétés très compactes à l’instant des variétés naines comme le Berberis thunbergii ‘Atropurpurea Nana’ ou le Pittosporum tobira ‘Nanum’. Pensez également aux arbres et arbustes colonnaires comme le Prunus serrulata ‘Amanogawa’ ou le Malus ‘Van Eseltine’. D’autres arbustes se prêtent bien à la taille également et restent présentables. Notez les ifs qui sont des sujets parfaits pour les topiaires. N’oubliez pas les plantes grimpantes qui peuvent habiller les murs notamment : clématites, rosiers grimpants

N’hésitez pas à consulter notre article à ce sujet : « Un mur au jardin, nos idées pour l’habiller« .

Enfin, il est difficile d’obtenir une attractivité toute l’année sur un petit espace mais avec un peu d’astuce, on peut y arriver. Arrangez-vous pour planter des végétaux ayant plusieurs intérêts dans l’année : floraison, feuillage décoratif ou couleurs automnales, fructification, bois coloré, etc. Les feuillages permettent aussi de composer avec leurs variations de formes (feuilles larges, allongées, très découpées…) et de textures (feuilles duveteuses, lisses…), de jouer avec les tonalités de verts (vert foncé, vert chartreux…), les feuillages pourpres et dorés.

Jeux de couleurs et de formes de feuillages (Le jardin des petits sentiers).

Enfin, ne négligez pas les végétaux au feuillage persistant, ils doivent même être privilégiés.

Le style et la décoration en petit jardin

1/ Faut-il choisir un style ?

Oui et non ! Bien sûr, un petit jardin au style très affirmé (anglais, à la française, japonisant, naturaliste, etc.) fera beaucoup d’effet, surtout s’il est en accord avec environnement immédiat, l’architecture de la maison. Mais, ne vous précipitez pas, n’en faites pas non plus une obligation. L’important, c’est que l’ambiance de cet espace de vie vous corresponde. Pour cela, tenez compte des besoins de chaque membre de votre famille : un espace détente, une coin repas, un coin jeux pour les enfants… La réussite d’un jardin réside dans l’équilibre des aspirations de chacun.

2/ Comment décorer votre petit jardin ?

La place étant restreinte, mieux vaut réduire la complexité visuelle d’un jardin. La conception d’un jardin est en partie une question de cohérence et de structure, ainsi que d’organisation et de clarté visuelle. Dans les petits jardins, il faut traiter les matériaux, le mobilier, et les décorations de façon globale, afin de permettre aux végétaux d’être agencée au mieux. Un seul matériau pour les pots et les jardinières est un début de coordination, de même qu’un dallage simple utilisant une voire deux formes différentes au plus.

Une bonne coordination : un seul type de dallage et le même matériau pour les pots (Le jardin des Airelles).

En revanche, il est important d’unifier l’ensemble du jardin mais à un niveau intime en ajoutant des détails, des surprises qui contribueront à ralentir l’exploration du jardin : plus il y a de choses à voir, plus la visite au jardin sera longue. Ce peut être des plantes, des sculptures ou des matériaux.

La visite d’un jardin peut être jalonnée de détails qui attirent le regard et ralentisse la progression (Le jardin des Airelles).

Les erreurs à ne pas commettre dans un petit jardin

1/ Vouloir absolument une pelouse

En petit jardin, la pelouse occupe une place non négligeable et réduit énormément les possibilités de plantation. Utilisée de façon intensive, elle offre rapidement un aspect qui laisse vite à désirer. On peut tout à fait avoir un joli jardin sans pelouse. Substituez-la par des terrasses bois, des espaces pavés ou utilisez des plantes alternatives au gazon !

Un espace jardin sans gazon !

2/ Petit jardin = petits massifs et petites plantes

Ce n’est pas parce que votre jardin est miniature qu’il faut forcément choisir exclusivement petites plantes, à petites fleurs, plantées dans des petits massifs ! Vous pourriez planter plus, certes, mais le résultat ne serait guère esthétique. Comme dans un jardin classique, les massifs et les parterres doivent être aussi grands que possible. Cela crée une bonne profondeur et permet aux plantes d’être étagées et de donner à votre espace la même allure qu’un jardin de taille normale.

3/ J’aime tout = je plante tout !

Ne plantez pas n’importe quoi ! La place est comptée, chaque plante doit faire l’objet d’un curriculum vitae irréprochable et les plantes jugées trop envahissantes devront être écartées. Préférez les plantes et variétés qui s’étendent lentement et qui restent bien compactes.

Par exemple, la Lysimachia clethroïdes investie vite l’espace, tandis que la Lysimachia ephemerum s’étend lentement et convient mieux dans un petit jardin.

De gauche à droite : Lysimachia clethroidesLysimachia ephemerum (Le jardin sainte Anne)

Articles connexes


Blog

Abri de jardin : 6 idées déco pour le personnaliser et l'intégrer

Nous avons tous des rêves. Plus ou moins ambitieux, plus ou moins réalistes : une cabane...
Lire la suite +

Blog

Dix conseils de paysagiste pour l'aménagement de son jardin

Les vivaces se réveillent peu à peu, certains bulbes de début de saison sont déjà...
Lire la suite +

Blog

5 vivaces couvre-sols à longue floraison qu'il faut avoir!

On cherche toujours LA vivace couvre-sol qui fleurit tout l'été,  celle dont la floraison court...
Lire la suite +

Blog

Avoir un beau jardin : le but et le chemin

Avoir un beau jardin est souvent source de satisfaction, voire de fierté. Mais, au risque...
Lire la suite +

Blog

Un mur au jardin : nos idées pour l'habiller

Qu'il soit mitoyen ou qu'il appartienne à votre voisin, l'effet d'un mur au jardin est...
Lire la suite +

Blog

Petits jardins actuels de Noël Kingsbury - Editions Ulmer

Si concevoir un espace de taille classique est un défi, aménager un petit jardin relève...
Lire la suite +
1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « L'aménagement d'un petit jardin »

Laisser un commentaire