Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
jardin minéral : comment l'aménager
conseil

Aménager un jardin minéral, sur gravier

A la fois élégant et naturel...

Les jardins de graviers (Gravel Garden en anglais) sont à la mode. Assez faciles d’entretien sur le long terme, ils ne nécessitent qu’un vague coup d’œil de temps en temps et surtout jamais d’arrosage. Mais c’est avant tout leur valeur esthétique qui doit être loué, ainsi que le fait de pouvoir y acclimater des plantes qui auraient souffert dans une terre plus froide et mal-drainée.

Ces jardins minéraux sont aussi une belle façon de contrer les épisodes de sécheresses que l’on rencontre de plus en plus. Il ne pleut plus ? Peu importe, je n’ai planté au jardin que des plantes « chameaux » dans mon jardin de graviers… Vous pouvez transformer la totalité de votre jardin ou au contraire ne réaliser que de petites zones de graviers. Certains jardins de graviers se veulent aussi très naturels en n’accueillant que des plantes indigènes ne poussant que sur ce type de milieu. 

Pourquoi un jardin minéral ?

Un jardin sur gravier n’est pas une rocaille et encore moins un jardin japonais. Même s’il est vrai qu’il peut contribuer à apporter un peu de zen à votre jardin… C’est plutôt un parterre ou un massif dont le paillage serait fait de gravier ou d’un autre minéral. Ce gravier contribue à un bon drainage et à restaurer la nuit, la chaleur emmagasinée le jour. Voilà pourquoi, ce sont des jardins intéressants pouvant accueillir des plantes de climats chauds et secs comme la flore alpine, méditerranéenne voire même des plantes de milieux désertiques.

Outre son aspect esthétique indéniable, donnant rapidement un effet contemporain au jardin, ce type d’aménagement est avant tout un biotope à part entière. En effet, l’idée est de récréer une zone « semi-désertique » avec une flore particulière donc une faune particulière aussi (insectes, reptiles, …)

Malgré son aspect artificiel (au début !), ce type de milieu peut tout à fait s’insérer dans un jardin naturel avec ou sans plantation d’ailleurs. On pourrait concevoir d’attendre qu’une végétation spontanée viennent naturellement coloniser une partie du gravier.

aménager un jardin sur gravier

Jardin minéral ou Gravel Garden du célèbre jardin de Beth Chatto

Comment réaliser ce type de jardin ?

La préparation du terrain et la pose d’un géotextile

L’idéal est de trouver un terrain plutôt sec et bien ensoleillé dans votre jardin.

  • Désherbez par occultation ou manuellement (sur petite surface) : il est important de retirer le plus possible de « mauvaises herbes » pour éviter la repousse ultérieure. On peut sur de petite surfaces enlever celles-ci à l’aide d’une houe, d’une gouge ou avec un désherbeur thermique. Mais, sur de plus grandes surfaces, le plus simple reste la pose d’une bâche noire ou de quelques cartons (non traités) sur le sol durant quelques semaines. Les plantes, ainsi privées de lumière, seront bien rapidement éliminées.
  • Préparez le terrain à la fourche-bêche ou au motoculteur : c’est une étape importante car une fois, le minéral posé au sol, on ne pourra plus intervenir. On va préparer avec soin le terrain en décompactant le plus possible au moyen d’une grelinette, d’une fourche-bêche ou d’un motoculteur si la surface est conséquente.
  • Améliorez le drainage du sol : si le sol est vraiment lourd et compact, prévoyez de décaisser la terre et de la mélangez avec des graviers. Évitez l’apport de sable à cet endroit qui empirera encore le compactage du sol. Si votre sol est suffisamment sec et drainé, dans le cas d’une terre très sableuse, il est inutile de procéder à cette étape.
  • N’apportez pas d’amendement organique ! :  les plantes convenant aux jardins de graviers sont, par nature, rarement des plantes gourmandes. Inutile donc d’enrichir trop cette surface.
  • Nivelez le sol et si possible réalisez une légère pente pour l’évacuation d’eau : dans l’optique d’éliminer le plus d’eau possible, une légère  pente à raison d’1 cm tous les 2 mètres ou plus peut être une bonne chose.
  • Posez un géotextile ou un feutre non tissé  : vous fixerez ce dernier au sol à l’aide de grosses pierres en périphérie ou avec des broches en acier galvanisé. Ce feutre ou ce géotextile servira à empêcher la pousse d’herbes indésirables dans les premières années.
  • Réalisez les « trous » de plantation : l’idée est de créer au cutter des sortes de trou en croix pour pouvoir insérer dans le géotextile les différentes plantes. A noter que les distances de plantation doivent être plus importantes que dans un massif conventionnel par exemple. Ce type d’aménagement doit être assez aéré : c’est plus agréable à l’œil et cela permet de se rapprocher de ce qui se passe dans la nature.
  • Plantez les végétaux en place ou en pot pour les plus fragiles : arrosez bien à la plantation. 
  • Posez enfin le minéral : des bandes inox ou plastiques peuvent être posées pour séparer des zones différentes. Une couche de minéral de minimum 5 cm sera à prévoir.

aménager un jardin de gravier ou gravel garden

 

Les matériaux à privilégier : les différents types de gravier

Le gravier fait office de paillage minéral. Choisissez le bien car une fois celui-ci posé au jardin, il sera difficile d’en changer. Privilégiez du minéral de votre région pour plusieurs raisons : il s’harmonisera mieux avec le reste du voisinage, vous achèterez local (et par conséquent payerez moins de frais de transport), vous pourrez aller le voir sur place pour le choisir directement et non pas sur catalogue, cela vous évitera sans doute de  contribuer à détruire un écosystème fragile à des milliers de kilomètres de chez vous et ce type de minéral conviendra parfaitement à la flore locale (donc à la faune qui y est inféodée) si vous désirez accueillir celle-ci.

  • Graviers de formes, composition, couleurs et textures variées : choisissez des couleurs claires (crème, gris, beige, …) mais jamais blanches car le soleil se reflétera trop et ce sera inesthétique en plus de faire mal aux yeux.
  • Galets de rivière ou de mer : plus chers à l’achat, il ont l’avantage d’être lisses et doux au toucher.
  • Coquillages
  • Bois flottant
  • Tessons de bouteille polis, billes de verre, … : c’est étrange, mais certains paysagistes arrivent à créer quelque chose de très beau avec ces types de matériaux…

Vous pouvez aussi mélanger différents types de graviers de couleurs ou grosseurs différentes. Ou mélanger des graviers avec des galets. Tout est possible !

Combien de kilos de graviers faut-il prévoir ?

Si on considère qu’1 m³ de gravier pèsent environ 1800 kg (à définir précisément en fonction de la densité du matériau choisi). Il suffit de calculer ainsi :

(Poids au m³/100) × l’épaisseur de la couche en cm (au moins 5 cm) = le nombre de kilos à prévoir pour une surface d’1 m²

Exemple pour un gravier dont le poids au m³ est 1857 Kg et pour une bonne épaisseur de 7 cm : nous obtenons (1857/100) × 7 = 129.99 kg/m². Nous arrondirons à 130 kg. Pour un jardin en gravier d’une surface de 25 m² : nous devons donc commander 3 tonnes et 250 kg de graviers…

Nota bene : A quelle époque puis-je réaliser un jardin de graviers ? En théorie, n’importe quand mais les meilleures périodes de plantation sont l’automne et le printemps. Tenez en compte si vous voulez vous lancer.

aménager un jardin de gravier ou gravel garden

Jardin de gravier au jardin Hyde Hall de la RHS

Les différents plantes adaptées

Arbustes

Certains arbres et arbustes apprécient de pousser dans du gravier, c’est notamment le cas du Buddleia, du Ciste, du Tamaris, de l’Argousier, du Callistemon, du Grevillea, de l’Ajonc, des Sumacs… 

Vivaces

Le choix est vaste…

Achillée mille-feuilles, Anthémis tinctoriale, Armoise, Euphorbia characias,  Panicaut et Erigeron, Gaura de Lindheimer, Dierama, Molène, Phlomis, Verveine de Buenos-Aires, Helicrhysum, Perovskia, Erigeron karvinskianus… 

Ne négligeons pas les aromatiques du sud comme la Sauge officinale, la marjolaine, le thym, le romarin… et bien sûr la lavande. 

Sans oublier bien entendu : les joubarbes et les sédums !! 

Graminées

Fétuque, Stipa, Molinie, Miscanthus, Calamagrostis, Briza, Pennisetum… Beaucoup de graminées apprécient ce type de milieu.

Bulbes et rhizomes

Tous les Alliums, les Agapanthes, les lys, les Iris, …

Annuelles

Lin bleue, Coquelicot, Bleuet, Pavot de Californie, Nielle des Blés, … Les annuelles fleurissant l’été sont souvent celles qui apprécient les sols secs et chauds.

Exotiques, alpines ou méditerranéennes ?

Étant donné la chaleur et le drainage ainsi créés dans votre jardin de graviers, vous pourriez tenter des plantes plus exotiques comme les agaves ou les cactées par exemple. Ou pourquoi pas tenter une nouvelle collection de plantes alpines ? Tout est faisable si on garde à l’esprit les besoins des plantes.

choix des plantes pour aménager un jardin de gravier

Quelques exemples de plantes pour un jardin de gravier : Euphorbes, graminées comme la fétuque par exemple, Agapanthes et Achillées, Cistes, Agave et Sedum

Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans les plantes citées ci-dessus, plongez-vous dans notre sélection de plantes pour sols sec dans notre pépinière en ligne.

L’entretien à prévoir

  • Passage au râteau régulièrement pour garder une surface nette et homogène
  • Nettoyage des plantes en place : pour éviter de « salir » la surface minérale mais aussi de l’enrichir, l’important étant de garder une terre assez pauvre et drainée. Une terre trop riche risquerait de faire proliférer les « mauvaises herbes » peut-être indésirables.
  • Désherbage régulier pour éviter l’envahissement des herbes indigènes : certaines apprécient ce genre de milieu et risquent parfois de recouvrir totalement le minéral. A surveiller donc…
  • Ou au contraire, ne rien planter et laisser ces indigènes venir pour donner un petit coup de pouce à la biodiversité. Cela peut même être réalisé sur une toute petite surface : un ou deux mètres carré.

En savoir plus...

Si vous voulez en savoir plus, Jean-Jacques Derboux et Gentiane Galland ont réalisé un livre intitulé : Un jardin sans arrosage aux éditions Ulmer. Au delà de ce titre légèrement racoleur, ils nous proposent un ensemble d’idées d’aménagements pour des plantes appréciant les situations sèches et chaudes. Au fil des pages, vous découvrirez les plantes les mieux adaptées, des jardins méditerranéens somptueux et même quelques jardins sur graviers.

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Aménager un jardin minéral, sur gravier »

  • anne marie gaubert

    suite aux circonstances penibles de ma vie ;;;j ai laisse mon coeur en provence et parfois j en souffre beaucoup- ici dans le languedoc j ai ma maison et autour 2500m2- quand on m a bourlinguee dans cette foutue region -il y a 20ans,au bas du terrain qui borde la route j ai plante des pins pignons ,un tilleul, un noyer , 2figuiers ,il y avait des pruniers,il y a 2ros phenix ,unbassin que j ai dessine et fait creuser entoure de galets de la riviere avec fontaine+ jet d eau (qui ne marchent plus)et des poissons rouges-2grands chenes truffiers, un tulipier de virginie ;une grande separation en forme de V avec des lauriers roses devant des rosiers ,2albizias ,1savonier,5dracaenas,et tout le long de la maison et terrasse plein sud manifique bordure de la vandes,helas je suis desolee tout est envahi par g randes herbes sauvages,- et du cote facade nord est ;des oliviers au devant uns rangee d hortensias;,sur l etage en dessus des pins d alep ,du cote sud est 2 cerisiers et des plantes dans de grands bacs qui souffrent de soif - je pense depuis longtemps a esseyer de recouvrir le sol de mon terrain avec un e toile plastique "noire" pour ettouffer ces mauvaises herbes qui m empechent de pouvoir passer dans le parc et recouvrir ce "plastique noir" avec du gravier - j ai toujours plein d idees ,mais seule depuis deces de mon mari, j ai pas la force et j inore si c est faisable et je ne sais pas ou m adresser ni par quel bout commencer , ce qui me tient a la vie c est mes fleurs que j adore , la nature ,et toutes mes plantes, et grands arbres -evidemment c est peu! mais j ai pas le choix- merci de pouvoir lire ce message

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Peut-être essayer de trouver un aide-jardinier, un voisin sympa, un petit jeune qui voudrait se faire un peu d'argent de poche... vous pouvez mettre une annonce dans quelques commerces ou sur indeed. Il me semble que vous pouvez bénéficier d'un avantage fiscal pour les travaux d'entretien d'un jardin. Vous devez pouvoir bénéficier du service à la personne : https://www.servicesalapersonne.gouv.fr/beneficier-des-sap/quelles-sont-activites-de-services-la-personne/petits-travaux-de-jardinage
      Cordialement Virginie

      Répondre
Laisser un commentaire