Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
travaux jardin ornemental potager avril
association

Que faire au jardin en avril ?

plantez dès maintenant les fleurs et légumes de votre été

Les jardiniers adorent avril, mais le redoutent aussi toujours un peu, car tant qu’il n’est pas terminé ce mois capricieux peut apporter le meilleur comme le pire ! L’air est doux, le soleil se montre plus généreux et la terre encore humide se réchauffe. Les fêtes des plantes s’annoncent un peu partout, les nouvelles plantations n’attendent plus que vous… Avril est le bon mois pour imaginer de nouvelles scènes destinées au jardin ou des décors fleuris épatants pour la terrasse et le balcon. Bref, on se projette dans la belle saison !

Attention, tous les jardiniers ne sont pourtant pas logés à la même enseigne… Lorsque certains cueillent leurs premières fleurs et récoltent leurs légumes primeurs, d’autres grelottent encore et doivent attendre que leur jardin finisse par se dégourdir pour semer et repiquer. Jardin d’agrément ou potager, vous voulez savoir que faire au jardin en avril ? Suivez nos conseils !

Du côté des arbres, arbustes, fruitiers et bambous

En avril, réparez les dégâts du gel et préservez vos végétaux des gelées qui peuvent encore avoir lieu. Surveillez la météo et gardez prêts les voiles d’hivernage pour pouvoir les poser le soir et les enlever dans la journée. Si certaines de vos plantes ont malgré tout subi des dégâts dus au gel, attendez quelques jours que la végétation redémarre. Supprimez les parties brulées jusqu’au vert et les nouveaux rameaux ne tarderont pas à repartir. La sécheresse hivernale touche de multiples régions : pensez à arroser régulièrement vos jeunes plantations en faisant de copieux arrosages bien espacés afin de favoriser les enracinements profonds.

Les arbres d’ornement et les conifères

  • Continuez la plantation des arbres et des conifères en conteneurs en pensant à les tuteurer dans les règles de l’art.
  • Terminez la taille d’entretien des arbres démarrée en mars.
  • Taillez les arbres à floraison printanière défleuris tels que les mimosas.

Les arbres fruitiers et les petits fruits

Même si ce ne sont encore que des promesses de récoltes, en ce mois d’avril le spectacle des fleurs des fruitiers mérite le détour !

  • Continuez la plantation des arbres fruitiers et des petits fruits et profitez des floraisons des fruitiers qui attirent les insectes pollinisateurs.
  • En cette période, épandez du compost au pied des arbres et des arbustes pour un apport de matière organique bénéfique. Ne le déversez pas contre les troncs, l’écorce ainsi enfouie risque de pourrir. Ce sont les radicelles situées en bout de racines qui absorbent les matières nutritives, étalez donc le compost à la périphérie de la ramure.
  • Optez pour la culture d’engrais verts au pied des arbres fruitiers : ils apporteront des éléments nutritifs au sol (en particulier de l’azote) et limiteront l’apparition des adventices. Désherberez sur un cercle d’1 à 2 m de diamètre au pied de vos fruitiers et semez 1 ou 2 poignées de phacélie, de moutarde, de fèveroles et/ou de trèfle. Enfouissez-les graines en ratissant et arrosez. Vous faucherez en mai-juin avant qu’elles ne fleurissent et les laisserez en place pour qu’elles se décomposent en formant un paillage pour l’été.
  • Attachez les pousses des fruitiers palissés au fur et à mesure de leur croissance.

Les arbustes

  • Vous pouvez continuer la plantation des arbustes en conteneurs. Pensez aux arbustes mellifères et nectarifères pour faire de votre jardin un véritable havre de biodiversité !
  • Profitez des floraisons des Coronilles, Cytises, Céanothes, Lilas ou Rhododendrons.
  • Après leur floraison, terminez la taille des arbustes à floraison précoce, tels que les « Chèvrefeuille d’hiver » Lonicera fragrantissima et Lonicera purpusii.
  • Taillez les arbustes persistants formant les petites haies tels que le Lonicera nitida et les bordures de buis, qui forment des pousses en tous sens dès les beaux jours. Cette taille sert à leur redonner une forme homogène et à les rafraichir à l’aide d’une cisaille bien aiguisée. N’hésitez pas à positionner un cordeau pour vous guider.
  • Bouturez le Saule et le Forsythia

Les haies

  • Poursuivez la plantation des arbustes de haie en conteneurs. Favorisez le mélange des espèces et choisissez des plantes adaptées au climat local.
  • Installez des haies brise-vent, qui restent le meilleur moyen pour vous protéger des vents dominants.
Que faire au jardin en avril

Plantation des sujets en conteneurs et taille sont au rendez-vous en avril. N’oubliez pas de protéger vos plantes les plus fragiles du gel qui peut encore survenir et favorisez la biodiversité grâce aux arbres et arbustes mellifères

Les bambous

  • Supprimez les pousses de bambous en surnombre en les coupant à quelques centimètres sous terre. Profitez-en pour supprimer les vieilles tiges sèches, qui pourront servir de tuteurs.
  • Apportez du compost riche ou un engrais spécial bambou riche en azote.

→ Pour tout savoir sur les bambous et leur entretien, retrouver notre article BAMBOUS : PLANTER, TAILLER, ENTRETENIR

Les vivaces, graminées, bulbes et grimpantes

Les vivaces

  • Pour profiter des clochettes du muguet dès le début du mois de mai, vous pouvez le forcer un peu. Pour cela, placez sur les pieds une cloche à salade, une mini-serre ou un petit châssis. Pensez à aérer souvent en journée pour éviter tout risque de pourriture.
  • Terminez la plantation des vivaces en conteneurs et la division des touffes les plus vigoureuses. Pensez à arroser au préalable et séparez les rejets avec une bêche bien tranchante. Prélevés avec une motte suffisante, ces nouveaux plants peuvent être remis en place directement. Les plus petits ou trop dépourvus de racines devront être chouchoutés en pot puis repiqués en automne.
  • Dès les premiers beaux jours, la végétation des vivaces démarre en trombe. Profitez de l’occasion pour placer tuteurs et supports nécessaires à la tenue des plus hautes d’entre-elles. Il vous suffira de les relier par un ou deux tours discrets de ficelle au fur et à mesure de la croissance des tiges.
  • Récupérez et repiquez les jeunes plantules de semis spontanés de vivaces : Gauras, Valérianes, Euphorbes, Alliums… prendront place avec bonheur dans les espaces vides de vos massifs.
  • Pincez les santolines et les Cinéraires pour les densifier.
  • Bouturez la sauge officinale, les sauges ornementales et la lavande.
  • Bouturez les Sédums, les Kalanchoés et les Crassulas par boutures de feuilles.

Les graminées

  • Terminez la taille et la division des graminées et procédez à leur nettoyage.

Les bulbes

  • C’est le chassé-croisé des bulbes de printemps et des bulbes d’été : les uns fleurissent tandis que les autres doivent être plantés en ce mois d’avril. Coupez simplement les fleurs des bulbes de printemps lorsqu’ils sont défleuris (Narcisses, etc) en laissant sécher leur feuillage.
  • Les bulbes d’été, tels que Lis, Alstroémères, Arums, Tulbaghias, Bégonias, Glaïeuls ou Crocoasmias peuvent être mis en terre lorsque les températures dépassent les 10 °C. Travaillez et aérez bien la terre au préalable. Plantez-les en groupes et complétez par un semis d’annuelles par-dessus : Nigelles, Verveines hybrides ou Cosmos complèteront les floraisons et cacheront de leur feuillage le pied parfois inesthétique des bulbes. Pensez à marquer l’emplacement de ceux-ci.
  • Les dahlias se plantent à la même époque que les pommes de terre, lorsque les lilas sont en fleurs… ou que l’on entend le coucou chanter. À moins que ce ne soit l’inverse ? Bref, une chose est certaine, vous pouvez mettre en place les tubercules avant qu’ils n’entrent en végétation, en pensant à placer un petit tuteur muni d’une étiquette indiquant la variété. Vous pouvez également démarrer les dahlias sous abri, en les mettant en place dans des caissettes dans une pièce tempérée et lumineuse. Plantez-les ensuite au jardin, avec leurs premières pousses vertes.

→ Pour les cultiver en expert, retrouvez notre article DAHLIA : PLANTATION, ENTRETIEN ET CONSEILS DE CULTURE

Les grimpantes

  • Continuez à planter les grimpantes en conteneurs et à les attacher sur leurs supports au fur et à mesure de la pousse des rameaux
  • Taillez le Solanum jasminoides
  • Taillez la vigne en vert en ne laissant que 2 yeux sur chaque sarment
  • Bouturez le lierre
Que faire au jardin en avril

Mise en place des vivaces et des bulbes d’été, boutures de feuilles… les activités ne manquent pas en ce mois d’avril

Les rosiers

Que faire au jardin en avril

L’épandage d’un engrais spécifique garantira une magnifique floraison à vos rosiers

  • Paillez le pied de vos rosiers avec un paillage organique fait de broyat maison, de paillage de miscanthus ou de chanvre.
  • Surveillez l’apparition des rejets ou gourmands au pied des rosiers greffés. Ces jeunes pousses affaiblissent l’arbuste, car le porte-greffe reprend de la vigueur en détournant la sève à son profit. Ce rejeton se reconnait facilement car il possède généralement 7 folioles au lieu de 5 et les épines des sauvageons sont généralement plus petites et plus serrées. Dégagez un peu de terre à la base du rosier et coupez ce gourmand à sa naissance en faisant une coupe nette avec un outil bien tranchant.
  • Palissez les rosiers sarmenteux au fur et à mesure de leur croissance, le plus horizontalement possible.

Les annuelles et plantes en pots

Les annuelles

  • Bichonnez encore les jeunes plants issus de semis ou mini-mottes à l’abri : vos petits pots de Pélargoniums, Impatiens, Pois de senteur, Delphiniums, ou Clarkias peuvent sortir au soleil la journée, mais pensez à les rentrer le soir. Une gelée, même légère, serait fatale à ces plants peu endurcis.
  • Préparez les massifs et plates-bandes destinées à recevoir les plantes annuelles d’été.
  • Nettoyez soigneusement vos pots et jardinières à l’eau tiède et au vinaigre avant d’y installer de nouvelles plantes.
  • Rempotez les annuelles semées en février-mars pour composer vos potées, suspensions et jardinières. Associez-les en mariant les couleurs et en fonction de leurs besoins en terme d’exposition et d’arrosage et n’oubliez pas le drainage. Gardez vos compositions sous abri selon la météo.
Que faire au jardin en avril

Rempotez vos jeunes plants dans vos suspensions, pots et jardinières

→ Suivez nos conseils d’experts pour savoir comment planter des jardinières et suspensions avec des annuelles en minimottes

Les plantes en pots

  • Rempotez les plantes qui en ont besoin dans de plus grands pots, en apportant du terreau adapté. Pensez également aux plantes d’intérieur et profitez-en pour leur offrir un dépoussiérage bienvenu.

Au potager

Quel plaisir de croquer les premiers radis de l’année ! C’est aussi le moment de semer les engrais verts tels que la moutarde dans une parcelle libre du potager. Elle se fauchera deux mois plus tard, avant enfouissement.

Les plantations et gestes à faire

  • Continuez les premières plantations du potager telles que l’ail, l’échalote, les oignons blancs, les céleris raves, les céleris à côtes et les fraisiers.
  • Plantez les aromatiques. Un sol trop humide ou une exposition trop ombragée réduisent l’intensité de leur parfum : cultivez-les au soleil, dans un sol drainant et riche. Pensez que la ciboulette aura besoin d’un sol pas trop sec et d’arrosage tout au long de la belle saison. Placez des plants de Camomille à côté des plantes sensibles aux attaques de pucerons.
  • Plantez les pommes de terre germées en disposant les germes vers le haut, à 15 cm de profondeur. Vous pouvez en profiter pour tester la culture étonnante de la pomme de terre sur gazon !
  • Continuez à aérer les châssis et tunnels dans la journée par temps doux.
  • Pensez à protéger les jeunes plants, et notamment les petites salades bien tendres, de la voracité des limaces : un cordon de quelques centimètres de cendre de bois autour de celles-ci constitue un bon rempart contre ces mollusques.
  • Mettez de l’ordre dans vos fraisiers, repiquez en rangs les plants spontanés, nettoyez les feuilles mortes, désherbez et binez. Nourrissez les fraisiers en incorporant par griffage une bonne quantité de compost et/ou de fumier entre les rangs, à raison de 2 bonnes poignées par plant. Si vous ne faites pas de compost, utilisez un bon terreau bio, de préférence enrichi de fumier composté. Étalez un tapis de paille ou de tontes de gazon bien sèches au pied des fraisiers pour protéger vos futures récoltes.
  • Plantez de la consoude en sol frais, profond et fertile : cette plante herbacée agit comme engrais naturel « coup de fouet » et on peut la transformer en purin bien utile au potager.

Les semis 

  • Deux à trois semaines avant la mise en place des légumes au potager, réalisez un faux semis afin de permettre la germination des mauvaises herbes. Cela consiste tout simplement à préparer le sol comme pour un semis, puis d’attendre la germination des graines d’adventices qui auront été remontées à la surface. Sarclez-les dès la levée et juste avant de réaliser semis ou plantations. Vos plants potagers vont alors germer en étant moins concurrencés par les adventices.
  • Le semis est la principale tâche à effectuer au potager ce mois-ci. Mais après la levée, tout n’est pas gagné et il faut procéder à l’éclaircissage. Les semis trop denses n’offrant finalement que de piètres récoltes, éliminez soigneusement les plantules les plus faibles.
  • Sous abri chauffé, semez les courges, melons et concombres.
  • Semez les cardons sous abri pour pouvoir en récolter les côtes dès septembre. Les jeunes plants pourront être installés au potager à la mi-mai.
  • Arrosez régulièrement les semis effectués en mars, sous serre ou sous châssis, que vous aérerez quotidiennement, sauf par temps trop froid. Profitez-en pour éliminer les adventices au fur et à mesure.
  •  Continuez les semis en place des légumes tels que : carottes primeur, betteraves rouges, chicorées, navets de printemps, poireaux d’été, pois, radis, salades, pois chiches… Afin d’éviter tous déboires au démarrage, prévoyez des protections : les oiseaux et campagnols peuvent s’attaquer à vos graines en terre ou lorsqu’elles germent. Posez par exemple un filet au-dessus des rangs et laissez-le en place jusqu’à ce que les plantules atteignent une dizaine de centimètres.
  • Pour hâter la levée, faites tremper les graines de petits pois et de fèves avant le semis.
  • Semez les choux tels que choux fleur, choux de Bruxelles… etc, afin de pouvoir les repiquer en début d’été.
Que faire au jardin en avril

Plantation des pommes de terre, nettoyage des fraisiers, semis… c’est en avril que tout se joue pour un potager nourricier

→ Retrouvez notre calendrier Potager du mois d’avril et apprenez tout ce que vous devez savoir sur l‘éclaircissage des semis

Pelouse et travaux divers

La pelouse et les jachères fleuries

  • Avril, signe le moment du début des tontes. Pensez à faire l’entretien de la tondeuse. Pour les jardiniers éco-responsables (et soucieux de faire des économies), laissez pousser des zones de prairies fleuries et tondez uniquement les chemins.
  • Mélangez les premières tontes au compost ou utilisez-les en paillis autour des arbres et arbustes
  • Semez les jachères fleuries : jachère coccinelles ou papillons, jachère pour talus ou mélange pour terrain sec, le choix est vaste et vous trouverez sûrement celui qui vous convient.
  • Semez le gazon directement en place dans un sol bien travaillé, affiné et ratissé et bien sûr débarrassé des mauvaises herbes. Passez le rouleau pour bien faire adhérer les graines à la terre et arrosez régulièrement en pluie fine pour maintenir le sol un peu humide jusqu’à la germination s’il ne pleut pas.

Au jardin d’ornement

  • Profitez des beaux jours pour jardiner avec les enfants et leur faire faire leurs propres semis et plantations
  • Désherbez les massifs et les allées

Dans le bassin

  • Renouvelez un tiers du volume d’eau de votre bassin : cela aura pour effet de diminuer la concentration en déchets et de favoriser le réveil des plantes et des poissons.
  • Éliminez régulièrement les algues filamenteuses qui se développent à la faveur du redoux.
  • Avec le redoux, la vie reprend ses droits et il va être temps de remettre la filtration en fonctionnement. Auparavant, procédez à son nettoyage et à la vérification de son bon fonctionnement.
  • Protégez les pontes des grenouilles et crapauds, et favorisez l’installation des tritons en laissant des feuilles mortes, branchages et autres débris végétaux dans un petit rayon autour de votre mare ou de votre bassin. Et bien sûr, bannissez toute utilisation de pesticides !

et tout le reste…

  • Commandez les auxilliaires de culture : les larves de chrysopes peuvent être lâchées préventivement sur les plantes basses, quand les populations de pucerons ne sont pas encore très développées. Pour les plantes plus hautes (arbustes, buissons, arbres, haies), il est préférable d’utiliser les coccinelles Coccifly (actives dès que la température atteint 15 °C) ou Coccilaure (actives dès que la température atteint 12 °C). Pensez aussi aux nématodes contre les vers blancs, larves de hannetons et d’othioryques qui s’attaquent aux racines de nombreuses cultures ornementales, aux fraisiers et à la pelouse.
  • Faites une cure de jeunesse à votre mobilier de jardin : brossez le bois et appliquez une huile de protection. Les éléments en fer retrouveront une nouvelle jeunesse après un ponçage et l’application d’un vernis antirouille.
Que faire au jardin en avril

Commandez vos auxiliaires de jardin et favorisez toujours plus la biodiversité. Offrez une cure de jouvence à votre mobilier d’extérieur et profitez du soleil pour initier les enfants au jardinage

Articles connexes


conseil

Que faire au jardin en mai ?

Lire la suite +

Blog

Annuelles ornementales et potagères : nos nouveautés printemps 2022

En prévision de ce printemps 2022, nos équipes ont été plus que jamais à la...
Lire la suite +

Blog

Arbustes : nos nouveautés printemps 2022

Plaisir et bien-être sont les maîtres-mots de ce printemps 2022 chez Promesse de Fleurs. Le...
Lire la suite +

Blog

10 radis de printemps et d'été, à semer presque toute l'année

Les radis sont souvent les premiers légumes cultivés au potager : en début de saison...
Lire la suite +

Blog

A vos agendas : Fête des plantes de printemps 2022

Les fêtes des plantes reprennent et c'est avec beaucoup de plaisir que notre équipe s'apprête...
Lire la suite +

Blog

Anticiper l'été !

Jonquilles et forsythias ont gonflé leurs boutons... les températures remontent et des taches de couleurs...
Lire la suite +

Blog

Avril au jardin : l'hymne à la joie !

Voici avril ! C’est le mois du réveil de mon jardin, le mois où la...
Lire la suite +

conseil

Printemps froid et gel tardif : que faire au jardin ?

Lire la suite +

conseil

Comment réussir la culture des tomates en bouteilles renversées ? - Tutoriel

Lire la suite +

plantation

Le semis des tomates et leur repiquage

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire