Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
pommes de terre sur gazon
conseil

La culture de la pomme de terre sur gazon

Une technique étonnante

Les pommes de terre sont incontournables en cuisine. Pour autant, au potager, elles sont souvent délaissées par les jardiniers. Pourquoi ? Peut-être parce qu’elles demandent un minimum d’espace ? Peut-être parce qu’il faut travailler profondément la terre ? Peut-être parce qu’une bonne dose de compost ou de fumier est nécessaire pour satisfaire sa gourmandise ? Depuis quelques années, de nouvelles pratiques de culture biologique telle que la permaculture inspirent nombre de jardiniers. Et la culture de la pomme de terre bénéficie largement de ce renouveau. Parmi les alternatives, la culture de pommes de terre sur gazon fait son petit chemin. Tous nos conseils de plantation, de culture et d’entretien pour retrouver la patate !

Comment ça marche la culture de pommes de terre sur gazon ?

Le principe de cette technique de plantation de pommes de terre, tout droit venue de la permaculture, étonne par sa simplicité. A priori, elle serait inspirée des Amérindiens, les cultivateurs historiques et ancestraux de pommes de terre. Mais le conditionnel s’impose face à l’absence de sources historiques sûres.

Pour résumer, il s’agit de faire pousser ces tubercules tant appréciées non pas dans la terre mais sur la pelouse ou un simple bout d’herbe, par exemple, le long d’une clôture ou du potager, dans un espace un peu délaissé. C’est donc une culture de pommes de terre hors-sol qui consiste à les placer, à intervalles réguliers, sous une épaisse couche de paillis ou de mulch. Et c’est (presque) tout !

Les avantages à cultiver ses pommes de terre hors-sol

Pour convaincre les jardiniers traditionnels, parfois quelque peu réticents à adopter de nouvelles expériences, le mieux est de mettre en avant les avantages à cultiver ses pommes de terre sur un petit bout de gazon. Et ils sont nombreux !

  • On allège le travail normalement nécessaire à la culture de la pomme de terre. En effet, pour prospérer, Belle de Fontenay, Amandine, BF 15 et autres Sirtema ont besoin d’une terre profonde, labourée, retournée, bêchée…et puis bien nourrie de compost ou du fumier. Autant de gestes qui impliquent du travail, des efforts, et un mal de dos chronique. Sans oublier le fait qu’il faudra les butter pour éviter qu’elles ne prennent la lumière. Et bien sûr les arracher avec le risque d’en piquer quelques-unes et d’en oublier quelques autres.
    pomme de terre

    La culture de pommes de terre sur gazon ne nécessite pas de travailler la terre. Le buttage et la récolte en sont simplifiés

    Avec la culture de pommes de terre sur gazon, oubliées ces corvées ! On pose la pomme de terre, on la recouvre, on ajoute un peu de mulch et on récolte. Comme on ne travaille pas le sol, on limite les risques de lumbago…

  • On limite les arrosages et, en ces années de canicule et de sécheresse récurrentes, c’est une bonne chose. Tous les jardiniers savent que le paillage permet de garder l’humidité nécessaire à la croissance des plantes. Là, les pommes de terre poussent directement sous du paillage qui joue le rôle d’un toit de chaume. Certes, il faudra arroser un peu mais en moindre quantité et moins fréquemment.
  • La pomme de terre a à disposition les nutriments dont elle a besoin. En effet, le gazon lui apporte l’azote nécessaire pour combler sa gourmandise.
  • La micro-faune du sol n’est pas bousculée à cause du labourage et du bêchage. Au contraire, elle est même favorisée par la présence des différentes couches de paillage. Vers et de terre et autres carabes trouveront de quoi se nourrir…
  • On utilise ses déchets de tonte. Plutôt que de les emmener à la déchetterie, on les exploite pour en tirer parti.
  • La récolte des pommes de terre cultivées sur gazon est d’une simplicité enfantine et ne demande aucun effort.

Quand procéder à la “plantation” ?

En fait, la période pour mettre en culture les pommes de terre sur gazon est la même que la plantation des tubercules dans le sol. Cette période va fortement varier suivant les régions. Ainsi, dans les régions côtières, la plantation se fait mi-mars. Pour les régions plus continentales, attendez mi-avril, voire fin avril pour les zones aux gelées tardives. D’une façon générale, le sol doit avoir atteint une température d’au moins 10 °C. Les jardiniers ont aussi l’habitude de fixer la date de plantation des pommes de terre par rapport à la floraison des lilas.

Vous pouvez aussi renouveler cette opération pour échelonner les récoltes.

Quelles variétés de pommes de terre choisir ?

Toutes, mon capitaine ! Vous pouvez même varier les plaisirs en choisissant différentes variétés, plus ou moins précoces, aux textures différentes.

Si vous voulez récolter des pommes de terre en primeurs, soit 70 à 80 jours après la plantation, privilégiez des variétés comme les Amandine, les Apollo, les Belle de Fontenay, les Jeannette, les Résy, les Sirtema…

Si vous souhaitez des pommes de terre de conservation, optez plutôt pour les Désirée, les Nicola, les Pompadour 

Comment planter des pommes de terre sur gazon ?

  1. Faites germer vos pommes de terre posées sur des clayettes placées à la lumière et dans une pièce fraîche mais hors-gel.
    pomme de terre
    Vous pouvez aussi vous procurer des pommes de terre pré-germées. Si vous n’en avez pas suffisamment, coupez-les en deux en veillant à avoir un germe sur chaque moitié. L’étape de germination demande quatre à six semaines.
  2. Après avoir délimité l’espace engazonné destiné à votre culture de pommes de terre , tondez. Gardez bien les déchets de tonte que vous allez faire sécher. Choisissez un endroit bien ensoleillé.
  3. Posez vos pommes de terre directement sur la pelouse, espacées les unes des autres d’au moins 30 cm si vous voulez les récolter en primeurs, de 40 à 50 cm pour des pommes de terre de garde.
    pomme de terre
    Vous n’êtes pas obligé de respecter une plantation en ligne alors tirez parti de toute la surface.
  4. Déposez sur chaque pomme de terre un peu de compost, éventuellement mélangé à un peu de terre de jardin.
    pomme de terre
  5. Ajoutez une bonne poignée de tonte de gazon sèche pour que la pomme de terre soit couverte d’au moins 10 à 15 cm.
    pomme de terre
  6. Finissez avec un bon paillage de tonte de gazon bien sèche, de paille, de feuilles mortes ou de BRF (Bois raméal fragmenté)
    pomme de terre

Arrosez légèrement.

Et après ?

Dans une culture traditionnelle de pommes de terre, le buttage est obligatoire et régulier. Ici, le buttage consiste à simplement ajouter des couches de tonte de gazon, pas trop humides pour éviter qu’elles ne fermentent. Et, en cette période, des tontes de pelouse, vous en avez à foison ! Ce buttage est obligatoire car il permettra aux plants de pomme de terre d’être suffisamment solides et surtout de ne pas laisser les tubercules à l’air libre, ce qui les rend impropres à la consommation.

De même, n’arrosez que si le temps est vraiment sec et les pluies inexistantes.

Aux alentours du mois de juin, vous pouvez légèrement soulever le mulch pour jeter un œil à la croissance de vos tubercules.

Dès que les fleurs apparaissent, vous pouvez commencer à récolter les premières pommes de terre nouvelles.

pomme de terre

Dès que les fleurs apparaissent, les pommes de terre peuvent être récoltées primeurs

Et dès que les feuilles ont jauni, vous pouvez récolter vos pommes de terre à la main ou arracher les plants.

Quelques limites malgré tout…

Si cette alternative à la culture traditionnelle de pommes de terre paraît révolutionnaire, elle présente tout de même quelques inconvénients à connaître avant de se lancer :

  • Il faut pouvoir disposer d’une grosse quantité de tonte de gazon qui a tendance à se faire rare en juin et en juillet.
  • Si le temps est pluvieux, les tontes de gazon restent humides. Et le risque de pourrissement est accru.
  • Cette méthode de culture peut attirer les mulots et les limaces. Mais vous pouvez aussi décider de leur laisser quelques patates pour leur consommation personnelle…

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « La culture de la pomme de terre sur gazon »

  • Alain

    Chouette pratique, merci de l'avoir expliquée. Jusqu'à quand pensez_vous que je puisse faire une seconde culture, avec Charlotte, étant situé dans le sud_ouest (beaux automnes en général), et juillet étant encore assez frais et arrosé ? Merci

    Répondre
    • Pascale

      Bonjour
      Pourquoi ne pas tenter de planter quelques pommes de terre dès maintenant pour tester ? Sans garantie de résultat...La seule difficulté sera de disposer de suffisamment de tonte de gazon, plus rare en plein été, pour "butter" les pommes de terre. Mais si vous avez suffisamment de foin, lancez-vous !

      Répondre
Laisser un commentaire