Que planter au printemps ?

Que planter au printemps ?

Pour un jardin fleuri et généreux

Sommaire

Mis à jour le 4 Mars 2024  par Sophie 6 min.

Le printemps est de retour et la saison des plantations aussi ! Le sol commence à se réchauffer après les frimas de l’hiver ; vous pouvez donc ressortir pelles et bêches et planter les végétaux dont vous rêvez pour votre jardin. Les plantes les moins rustiques doivent être plantées au retour des beaux jours, mais après l’automne, c’est aussi la saison idéale pour planter des arbres et arbustes en conteneur ou en mottes et c’est le bon moment pour les rosiers, les arbustes de haies, et les arbres et arbustes à feuillage persistant, incluant les conifères. Côté fruit, c’est aussi une période propice pour planter des arbres fruitiers et des petits fruits et pour planter les vivaces, les bulbes et les annuelles qui fleuriront le jardin durant toute la belle saison.

Avec tout cela, vous ne savez en conséquence plus où donner de la tête et vous vous demandez quels sont les végétaux à planter au printemps ? Que planter comme fleurs en ce moment ?  Suivez nos conseils, on vous dit tout !

Hiver, Printemps Difficulté

Les arbres d'ornement et les conifères

Même si l’automne est considéré comme la meilleure saison pour planter les arbres, ces plantations peuvent aussi bien sûr se faire au printemps, dès que les risque de gel se sont éloignés et que la terre a commencé à gagner quelques degrés. Avant toute chose, la plantation d’un arbre exige de trouver son emplacement idéal. Renseignez-vous bien sur la taille adulte du ou des sujet(s) sur lesquels vous aurez jeté votre dévolu et choisissez son futur lieu de vie en conséquence.

  • Les arbres et les conifères en conteneurs ou en mottes peuvent prendre place en pleine terre en mars-avril : faites tremper la motte dans l’eau quelques instants avant la plantation et creusez un trou de 2 à 3 fois le volume de celle-ci. Assurez le drainage de la fosse de plantation avec une petite épaisseur de graviers et ajoutez également du compost. Placez l’arbre et recouvrez de terre. Tassez bien et arrosez !
  • Les essences peu rustiques comme le Mimosa, l’Albizia, l’Eucalyptus, les palmiers ou l’olivier sont plus sensibles au froid durant leurs jeunes années. Une plantation printanière est donc particulièrement conseillée afin de leur permettre de commencer à s’enraciner avant le prochain hiver.

→ Apport d’ombre, refuge pour la biodiversité, brise-vent ou tout simplement embellissement de votre jardin : retrouvez dans notre article 10 bonnes raisons de planter un arbre !

Que planter au printemps

Les fruitiers et petits fruits

Arbres fruitiers de plein vent ou palissés et petits fruits ont en commun de nous régaler de leurs récoltes vitaminées. Si vous n’avez pas pu les installer en automne, pas de panique ! vous pouvez bien sûr le faire au printemps, il faudra simplement être vigilants concernant les arrosages.

  • Plantez fraisiersgroseilliers, cassissiers, framboisiers ou plus originales Baies de Goji et Baies de mai en godets ou en conteneurs. Si vous manquez d’espace, mais pas de gourmandise, installez ces plantes nourricières dans de grands pots ou bacs sur votre terrasse ou votre balcon ! Pour plus de précisions concernant la plantation des petits fruits, consultez notre fiche détaillée
  • Si vous avez un terrain suffisamment vaste, y créer un verger familial peut être une excellente option pour produire vous-même des fruits sains, sans oublier les économies qui pourront être réalisées au bout de quelques années. Au moment de planter, il est essentiel de respecter des distances de plantation correctes entre les arbres fruitiers ; suivez tous nos conseils en matière de distance de plantation au verger
  • Fruitiers frileux par excellence, les agrumes sont à planter au printemps et il n’est d’ailleurs pas raisonnable de les planter en pleine terre que si vous résidez sur le cordon littoral méditerranéen. Partout ailleurs, installez-les en pot afin de pouvoir les abriter en hiver. Choisissez-leur un endroit au soleil, mais pas brûlant, dans un endroit abrité du vent. Découvrez nos conseils pour planter et cultiver citronniers, orangers et autres agrumes en pot ou au jardin 

Que planter au printemps

Les rosiers

Les rosiers vendus en conteneur peuvent se planter toute l’année, à condition de rester attentif pendant les semaines qui suivent leur plantation. En effet, leur période d’enracinement est d’environ 8 semaines, il faut donc veiller à arroser régulièrement. Durant les mois chauds, la reprise est plus délicate, il vous faudra rabattre assez court les plantes et arroser plus.

→ Retrouvez dans notre fiche nos conseils pour savoir comment planter les rosiers et si les roses vous passionnent, découvrez comment créer une roseraie ou un jardin de roses !

Que planter au printemps

Les arbustes d'ornement et de haie

Quels que soient les types d’arbustes que vous envisagez de planter, s’ils sont en pot ou conteneur, démêlez délicatement les racines pour éviter le chignonage, et humidifiez la motte en la laissant tremper dans un grand contenant rempli d’eau.

→ Retrouvez dans notre article 9 arbustes de haie pour débutants : ils sont inratables et demandent peu d’entretien.

→ Pour des mois de fleurs, retrouvez notre sélection de 10 arbustes à longue floraison et pour un jardin résilient, découvrez des arbustes résistants à la sécheresse

Que planter au printemps

Les bambous

Traçants ou non traçants, les bambous en conteneurs peuvent se planter toute l’année, vous pouvez ainsi les installer en pleine terre au printemps. La culture du bambou est facile dans une terre riche et humifère ; le bambou est une plante gourmande en eau et en éléments nutritifs, il aime donc les terres fertiles.

  • Les variétés frileuses, comme le Fargesia papyrifera (rustique jusqu’à -9/-11 °C), gagneront à être plantées au printemps, afin que la souche puisse avoir le temps de s’enraciner correctement pour supporter le prochain hiver. En climat rude, il vaudra mieux les planter dans un grand pot à hiverner
  • N’oubliez pas de disposer une barrière anti-rhizomes dans le trou de plantation ou la tranchée pour les haies de bambous ; enfouie sur 50 cm de profondeur dans le sol, elle stoppera net les drageons afin de maîtriser l’expansion des variétés traçantes
  • Les bambous tolèrent très bien la culture en bac à condition de bien suivre les arrosages ; choisissez bien votre espèce et privilégiez des bambous non traçants ou à petit développement comme l’adorable Sasa tsuboina. Lors de la plantation, utilisez un bon terreau pour plantes en bac ou préparez un substrat maison composé à parts égales de compost, de terreau horticole et de sable grossier

→ Découvrez notre sélection de 6 bambous à croissance rapide et quelles variétés choisir pour constituer une haie de bambou

Que planter au printemps

Les grimpantes

Pour égayer les façades et végétaliser les pergolas et les tonnelles, les plantes grimpantes sont incontournables. On peut les installer en pleine terre au printemps, de mars à mai.

  • Plantez Clématites, glycines, vignes vierges ou chèvrefeuilles en pensant à leur encombrement futur. Certaines variétés compactes, convenant aux petits espaces et pour une culture en grand pot, peuvent être plantées à cette même période. À la plantation, inclinez la motte vers son support et attachez les premières tiges grâce à des liens. Rebouchez le trou et arrosez. Il faudra suivre les apports d’eau durant la période de reprise si les pluies ne sont pas suffisantes et durant au moins le premier été. Certaines grimpantes, comme le chèvrefeuille ou les clématites, doivent être attachées à un support par des liens afin de les palisser, tandis que d’autres comme la vigne vierge ou la bignone s’accrochent seules à l’aide de crampons
  • Les grimpantes les plus frileuses (Bougainvilliers, Hardenbergia, Passiflores, Jasmins ou Bignones) se plantent de préférence à cette période dans le but d’éviter un gel fatal à la plantation

Que planter au printemps

Les vivaces, graminées et bulbes

Plantées au printemps, les vivaces et les graminées s’installent rapidement au jardin et certaines d’entre elles, très vigoureuses, font leur effet dès la première année ; le sol est plus tiède et l’humidité accumulée est favorable à leur enracinement. Soignez bien la plantation en faisant un trou au moins deux fois plus grand que la motte et en ameublissant bien le sol. Ensuite, n’hésitez pas à pailler généreusement pour conserver humidité et chaleur, éviter la propagation des « mauvaises herbes » et pour retrouver un sol vivant. Il faudra surveiller l’arrosage durant les semaines d’enracinement et durant le premier été suivant la plantation, le temps que vos vivaces soient suffisamment enracinées pour être plus résistantes.

  • Économiques à l’achat, les vivaces livrées en godets peuvent être plantées toute l’année, tout comme celles en conteneurs plus gros. L’absence ou quasi-absence de feuilles en début de printemps est tout à fait normale ; pensez donc à étiqueter vos nouvelles plantations pour les retrouver plus facilement
  • Plantez vos vivaces en groupes de 3 ou 5 pour un effet spectaculaire dans vos massifs
  • Alstroemerias, Alchémilles, Gauras, Verveine de Buenos Aires, Thulbagias, Heuchères, Agastaches, Gypsophiles, Persicairesde nombreuses variétés de vivaces sont très faciles à cultiver et vous offriront des floraisons longue durée. Le choix est plus que vaste, alors faites-vous plaisir et pensez à associer couleurs et textures, à composer vos massifs en fonction de votre type de sol et de climat, sans oublier l’exposition. Découvrez notre sélection de vivaces faciles, incontournables pour les jardiniers débutants
  • Les graminées d’ornement offrent des formes souples et naturelles. Elles sont faciles de culture une fois installées, et elles s’adaptent à des conditions variées. Leur graphisme permet de mettre en valeur d’autres plantes, créant un superbe fond de massif ou un tapis uniforme qui fait ressortir les floraisons les plus vives. Vous pouvez les planter au printemps (de mars à mai) ; dans les régions aux hivers froids et humides, cette plantation printanière assurera leur reprise et elles auront le temps de bien s’installer avant le premier hiver
  • Le printemps est la meilleure saison pour effectuer les plantations des vivaces aquatiques et vivaces de berges, soumises à une humidité constante
  • Les plantes à bulbes et à racines charnues (dahlias, glaïeuls, agapanthes…) sont d’excellentes plantes compagnes pour les annuelles et les vivaces. Les tubercules s’installent au printemps, fin mars, après les dernières gelées importantes.  En régions froides, attendez fin avril ou début mai, dès que la terre est réchauffée et peut être travaillée. Stockez simplement à l’abri du gel, les sujets achetés en pochettes jusqu’à la bonne période de plantation. Vous pouvez échelonner les plantations en installant des bulbes toutes les deux semaines
  • Le printemps est la saison idéale pour planter les plantes un peu frileuses et qui n’aiment pas l’humidité comme les agaves, les yuccas ou les aloès. Ces plantes sont très intéressantes par leur résistance à la sécheresse, leur frugalité et leur présence graphique en toutes saisons au jardin. Elles peuvent également être cultivées dans de grands pots de préférence en terre cuite, sur la terrasse ou le balcon, dans un substrat léger de type terre à cactus, dont le drainage sera particulièrement soigné

Que planter au printemps

→ Lire aussi : Quand planter les bulbes d’été ?

Les annuelles et bisannuelles

  • Les plantes annuelles sont des championnes de vitesse : elles fleurissent dans la saison et assurent le décor au plus vite. À condition de bien préparer votre sol et de ne pas négliger les arrosages, vous obtiendrez des magnifiques scènes fleuries en quelques semainesBidens, Coléus, Coréopsis et Diascias s’installent en mini-mottes ou en godets. Elles peuvent se glisser au jardin entre les vivaces ou en bordure, mais aussi se planter dans les pots et jardinières pour égayer les abords de la maison. Plantez-les de mars à mai et choisissez-leur un endroit ensoleillé ou éventuellement à mi-ombre selon les variétés
  • Vous pourrez pincer les jeunes pousses, c’est-à-dire couper la partie supérieure des tiges et les premières fleurs, si possible au-dessus d’une ramification, aux trois quarts de la hauteur : les plantes se ramifieront et seront plus vigoureuses
  • Arrosez après la plantation puis régulièrement, mais sans excès. Ajoutez tous les 15 jours un peu d’engrais pour plantes à fleurs

Que planter au printemps

Quelles plantations privilégiez-vous au printemps ? N’hésitez pas à partager vos expériences et vos astuces de jardinage en commentaire !

Commentaires

Plantations à faire au printemps