Que planter en hiver ?

Que planter en hiver ?

des racines nues mais pas seulement !

Sommaire

Mis à jour le 13 Décembre 2023  par Sophie 5 min.

Ça y est, tout dort au jardin. Le gel et les premières neiges font leur apparition, plongeant les végétaux dans une douce torpeur. Les mois de décembre, janvier et février sont un peu creux au jardin, d’autant que les journées sont courtes. À part dans les régions privilégiées du littoral Atlantique ou Méditerranéen où le soleil brille encore et où les jours ne sont pas si froids, vous ne mettrez peut-être pas beaucoup le nez dehors en cette saison hivernale.

Mais si l’ennui de votre jardin vous prend, enfilez doudoune, bonnet et bottes fourrées, quelques plantations sont encore possibles en hiver !

Difficulté

Les arbres et arbustes d'ornement

En racines nues

Lorsque vous choisissez des arbres ou arbustes caducs à planter au jardin, l’hiver vous permet de vous orienter vers les racines nues, car une fois la sève descendue et les feuilles tombées, les végétaux sont entrés en repos. Ils ont été cultivés en pleine terre en pépinière pendant quelques années puis sont déterrés au moment de les proposer à la vente. Ces végétaux sont intéressants puisque ayant connu une croissance en pleine terre, ils sont vigoureux, moins chers à l’achat et plus écologiques, car dépourvus de substrat et de contenants en plastique.

La plantation d’un arbre ou d’un arbuste à racines nues doit se faire entre novembre et fin mars avant la reprise de végétation, ce qui permettra un bon enracinement. Attention toutefois : les jardiniers ayant une terre argileuse restant humide pendant toute la mauvaise saison gagneront à planter ces végétaux en fin d’hiver. En effet, la terre commençant à se réchauffer, elle devient plus légère et plus propice au bon développement des racines.

On retiendra donc que vous pourrez planter les arbres et arbustes en racines nues lorsque votre sol est humide en profondeur mais pas détrempé par des pluies importantes, mais aussi à condition que les températures ne soient pas négatives en journée.

→ Retrouvez nos conseils d’experts pour planter les arbres et arbustes en racines nues

En conteneurs

En théorie, la plantation des végétaux en pots peut se faire toute l’année, cependant planter sans prendre en compte les caractéristiques de son climat est risqué et toutes les plantes n’ont pas les mêmes exigences ni la même résistance au froid. En régions méditerranéennes, on peut planter en hiver, y compris les sujets persistants et les conifères. En revanche, il sera sans doute un peu tard en régions plus froides où le gel et la neige s’invitent de bonne heure. En ces mois d’hiver, décembre est la meilleure époque, notamment en sols légers ou en bonnes terres franches. Et il vaudra mieux attendre février-mars, en cas de terrain lourd et en altitude. Là encore, ne jamais planter lorsque le sol est gelé ou détrempé.

planter arbres et arbustes en hiver

Si vous faites des plantations hivernales, adaptez la période et les végétaux plantés à votre climat local, à votre sol et aux conditions météorologiques

Les fruitiers

L’hiver est aussi une période favorable à la plantation des arbres fruitiers à racines nues. Du 25 novembre, jour de la sainte Catherine, jusqu’à la mi-février, vous pourrez ainsi planter tous vos arbres fruitiers. Mis en terre pendant cette période de repos végétatif, ils redémarreront plus sûrement au printemps et passeront haut la main l’épreuve des premières chaleurs estivales.

Cependant, n’oubliez pas de consulter la météo et évitez par exemple de planter quelques jours avant une vague de froid annoncée. Certaines années, l’hiver peut aussi se montrer redoutablement sec et froid ; il sera alors inutile d’arroser les fruitiers récemment installés. Si des pluies importantes sont prévues, laissez le sol ressuyer quelques jours avant de travailler la terre.

Pour la plantation de vos fruitiers en racines nues, n’oubliez pas les incontournables :

  • Prévoyez des distances de plantation suffisantes
  • Préparez vos trous de plantations quelques jours, voire quelques semaines à l’avance
  • Pralinez et habillez les racines
  • N’oubliez pas de tuteurer vos arbres

Il peut aussi être utile de protéger le point de greffe du froid par un bourrelet de terre que vous retirerez à la reprise de la végétation ou avec une bande de voile d’hivernage ou de géotextile.

Les fruitiers en pot peuvent aussi être plantés à cette période, en respectant les mêmes recommandations que pour les arbres d’ornement.

planter arbres fruitiers en hiver

On plante les fruitiers en racines nues de novembre à début mars : l’hiver est donc la période idéale !

Les plantes de haies et les rosiers

En hiver, on peut profiter des offres d’arbustes de haies en racines nues pour constituer des écrans de verdure à moindre coût ! Cela peut être intéressant, notamment si vous avez des linéaires ou des surfaces importantes à végétaliser. De surcroit, vos haies offriront une très bonne reprise et auront une croissance plus vigoureuse à condition de les planter dans les règles de l’art. Retrouvez toutes nos explications pour savoir comment planter une haie en racines nues.

Même chose pour les rosiers, dont l’offre en racines nues est plus économique et gage de très bonne reprise. → A lire : Quand planter les rosiers ?

Mais arbustes de haie et rosiers vendus en pots peuvent aussi se planter toute l’année, donc y compris en hiver. Comme pour les arbres et arbustes, nos préconisations pour le faire de façon appropriée sont d’éviter les périodes de gel et les sols détrempés et de planter en fin d’hiver dans les lourds sols argileux.

Enfin, pensez à pailler le pied de vos haies et rosiers nouvellement plantés : BRF, feuilles mortes, paille ou à défaut cartons de récupération sans inscription, ces paillis offriront une très bonne protection contre le froid, l’évaporation et le ruissellement.

planter rosiers et arbustes en hiver

Plantez les arbustes de haies en racines nues en période hivernale pour une reprise et une croissance optimales

Les bulbes

On entend souvent que le meilleur moment pour planter les bulbes à floraison printanière est la période septembre-octobre. C’est vrai, mais la plupart des variétés peuvent être plantées sans soucis jusqu’à fin novembre, voire décembre ou janvier. Favorisez pour cela les variétés tardives comme les Alliums, les Eremurus (Lis des steppes) ou encore les Lis qui fleuriront en été. Ces bulbes fleurissant tard, leur plantation en saison bien avancée est possible.

Les bulbes plantés tardivement en hiver fleuriront plus tard. Ils fleuriront aussi un peu moins longtemps la première année, mais s’installeront correctement pour les suivantes.

Découvrez nos conseils pour planter tardivement les bulbes de printemps

planter bulbes en hiver

Les vivaces

On peut en théorie planter les vivaces en godets ou en conteneurs toute l’année. Si vous les plantez en hiver, il faudra impérativement que ce soit hors période de gel et en adaptant les plantes choisies par rapport à votre climat local. Pensez à prévoir une protection pour chouchouter vos nouvelles plantations : un bon paillage de feuilles par exemple fera parfaitement l’affaire.

Peu de vivaces sont pour le moment proposées à racines nues. Cependant, les pratiques culturales et les mentalités changent doucement et il n’est pas déraisonnable de penser que les vivaces en racines nues seront de plus en plus commercialisées avec un choix de variété de plus en plus vaste. Vous trouverez par exemple les Iris germanica sous forme de rhizome, des heuchères, du muguet, des pivoines, des Hémerocalles ou des Hostas.

Disponibles en général entre octobre et avant la reprise de la végétation vers le mois de mars, vous pourrez planter les vivaces en racines nues en période hivernale, toujours en évitant gel et sols gorgés d’eau et sans oublier d’ajouter un généreux paillage.

Retrouvez une mine de conseils dans notre article : Planter des vivaces en racines nues : comment et pourquoi ?

planter vivaces en hiver

Après plantation des vivaces en racines nues (ici des pivoines), protégez-les par un paillage généreux

Et le sapin de Noël ?

Après les fêtes, on peut avoir envie de redonner une seconde vie au sapin de Noël ! Les principales espèces sont le sapin de Nordmann et le sapin noble (Abies Nobilis). Rustiques, résistants, ils passeront de la maison au jardin à condition de leur offrir de l’espace, un sol frais, profond, pas trop calcaire et la mi-ombre. Ils atteindront tout de même 30 m de hauteur pour 6 à 7 m d’envergure au bout de nombreuses années, il conviendra donc de tenir compte de leur développement futur avant de les installer au jardin. Donc, si on dispose de suffisamment de place, on peut bien sûr installer le sapin de Noël en pleine terre au jardin, ou encore le mettre en pot pour habiller la terrasse ou le balcon pour quelques années.

  • Tout d’abord, assurez-vous d’acheter un sapin non coupé, mais en motte, c’est-à-dire avec son système racinaire
  • Pensez à l’arroser et à le brumiser régulièrement après son achat et placez-le loin de toute source de chaleur
  • Replantez-le le plus tôt possible en janvier sitôt les fêtes passées, car nos intérieurs chauffés ne lui offrent pas les meilleures conditions de survie
  • Placez-le en extérieur ou dans un espace non chauffé quelques jours avant de le replanter
  • Creusez un trou de plantation d’un volume deux à trois fois supérieur à celui de la motte. Rebouchez avec un mélange de terre de jardin et de compost ou de terreau de feuille. Arrosez abondamment et installez un tuteur.

→ Notre article « Que faire de son sapin de Noël après les Fêtes ? » vous donnera des pistes pour le recycler et notre fiche « Sapin, Abies : planter, tailler et entretenir » répondra aux questions que vous vous posez à propos des sapins

Commentaires

que peut-on planter en période hivernale ?