Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Que faire de son sapin de Noël après les Fêtes ?

Je ne suis pas une inconditionnelle de Noël. Au risque de passer pour une rabat-joie, j’avoue que je traîne à l'installer et je jubile quand arrive (enfin) le moment de débarrasser le salon du (maudit) sapin.

Autant vous dire qu’à la question « Que faire du sapin après les Fêtes ?», j’ai de multiples réponses :

1) Replanter son sapin de Noël

Si vous avez acheté un grand sapin, en motte ou container, avec ses racines, vous pouvez le replanter dans le jardin. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faudra cependant n'avoir pas surchauffé la pièce et avoir pensé à l'arroser.

L'Épicéa commun (celui qui sent bon, mais qui perd ses aiguilles) et le Sapin de Nordmann (celui qui garde ses aiguilles, mais qui ne sent rien) sont tous deux faciles à cultiver. Vous ferez un geste écologique en lui offrant une seconde vie, mais aussi un geste économique en faveur des élagueurs… dans 20 ans. Car, ils sont bien mignons ces sapins, mais sachez, qu’à l’âge adulte, ces deux conifères atteindront facilement plus de 30 mètres de haut. Comprenez-moi bien : si vous répétez ce geste tous les ans, en 10 ans, vous aurez l’embryon d’une forêt. Bienvenue dans les Vosges !

(Au cas où vous douteriez de mes dires, je vous invite à consulter cette page, qui parle du devenir des graines de sapins offertes en 1975 par le magazine Pif Gadget)

2) Conserver son sapin pour l’année prochaine

Si vous avez opté pour un petit sapin (avec racines), vous pouvez tout à fait le conserver dans un grand pot au jardin et le rentrer l’année prochaine. Il survivra très bien quelques années à condition que vous lui épargniez (comme pour les grands sapins) la chaleur du radiateur, que vous ne prolongiez pas trop son séjour à l'intérieur et que vous pensiez à l’arroser (à la maison, mais aussi en été, à l’extérieur).

3) Recycler son sapin

Si, comme nous, vous achetez un sapin coupé, la question de la deuxième vie ne se pose pas… ou en d’autres termes puisqu’il s’agit dès lors de le recycler. Certains magasins proposent de vous l’échanger (à condition qu'il provienne de chez eux) contre un bon d’achat. C’est pratique si vous avez justement besoin d'étagères ! A Paris et dans de nombreuses autres communes, les sapins sont collectés afin d’être broyés et servir ensuite de paillage.

Recyclage des sapins de noel - Mairie de Paris
Broyage des sapins de Noël - Source : Paris.fr

Chez nous, je m’en occupe. Dans mon jardin, la notion de déchet vert n’existe pas : tout est ressource ! Armée d’un bon sécateur, je découpe tout simplement les branches en petits morceaux que j'étale ensuite, en fonction des besoins, au pied des fraisiers, des petits fruits rouges ou des plantes acidophiles comme les arbustes de terre de Bruyère. Ce paillage est considéré comme acidifiant, mais à long terme. Rassurez-vous, il ne modifierait le PH de votre sol que si vous en abusiez (10 sapins tous les ans, pendant 10 ans…). N’hésitez donc pas à l’utiliser partout au jardin, cela ne comporte aucun risque, même pour les plantes à tendance calcicoles.

Voilà, il ne me reste plus que le tronc. Chez nous, on le laisse sécher pendant deux ans et il passe dans le poêle. Mais vous pouvez aussi laisser libre cours à votre imagination, et le transformer en pot à crayon, en abri pour insectes ou, coupé en tronçon, pour réaliser de charmantes décorations... de Noël ! Une façon élégante de boucler la boucle, non ?

Déco et petit cadeau de Noël
Source : Ikea (pot à crayon) et Designmom.com (décoration de Noël)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Que faire de son sapin de Noël après les Fêtes ? »

  • Ines

    Je le recycle un peu comme toi aussi, je coupe les branches en tout petit et je m'en sers de paillage, mais je garde sur le tronc quelques branches judicieusement réparties et raccourcies, et la bûche sur laquelle tout cela est planté...et ça me fait un superbe porte-sacs dans mon garage.
    Il sèche ainsi pendant 1 an, tout en étant utile, puis il est remplacé par le sapin suivant et on brûle l'ancien dans la cheminée.

    Répondre
Laisser un commentaire