Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Comment cultiver une vigne en pot : nos conseils
conseil

Cultiver un pied de vigne en pot

Tout pour réussir sa vigne en pot sur le balcon ou la terrasse

Même en ville, il est tout à fait possible de cultiver un pied de vigne en pot sur un balcon ou une terrasse ! La Vigne (Vitis vinifera) est un bel arbuste grimpant et sarmenteux cultivé depuis des siècles pour ses grappes de fruits sucrées et juteuses : les raisins. Elle forme un cep ou tronc joliment tortueux et atteindra facilement jusqu’à 6-7 m de hauteur ou d’étalement à maturité.

Bien installée dans un grand pot, palissée au chaud et bien taillée, la vigne sera très ornementale le long d’un mur sur la terrasse ou grimpant sur la rambarde d’un balcon. Un vénérable pied de vigne y apportera une touche de sagesse et de dépaysement. Certaines variétés de vigne à raisin peu vigoureuses, résistantes et faciles d’entretien se prêtent bien à une culture en pot.

Du choix du contenant à celui du terreau, des variétés les plus adaptées, à nos conseils de plantation, nous vous dévoilons nos secrets pour réussir la culture de votre vigne à raisin sur un balcon ou une terrasse !

Quelles vignes choisir pour une culture en pot ?

Les nombreuses variétés proposées, vigne à vin ou vigne de table, raisin blanc, noir ou rose, permettent de varier couleurs, saveurs et utilisations. Choisissez une variété bien adaptée à votre climat et résistante aux maladies comme les vignes ‘Ampelia’ (vigne ‘Ampelia Perdin®‘) car les sujets cultivés en pot sont plus vulnérables.

Privilégiez également des variétés peu vigoureuses, qui ne dépasseront pas 5 m de hauteur à l’âge adulte.

Les vignes Fragola Nera et Bianca seront très décoratives, installées au soleil, contre un mur en grand bac sur une terrasse. Elles se distinguent par leurs raisins au surprenant goût de fraise des bois. Elles mettront une saison pour bien s’installer, durant laquelle elles pousseront modérément. Vous pouvez aussi vous orienter vers la vigne ‘Madeleine Royale’ dotée d’une végétation moyennement vigoureuse. Un peu frileuse mais très fertile, cette vigne se prête bien à la culture sur la terrasse, où elle profitera de l’abri relatif de la maison.

La Vigne ‘Chasselas Doré’ est une variété de raisin de table blanc, de vigueur moyenne, mais très fertile qui s’adapte également bien en grande potée.

Pour bien choisir, rendez-vous sur cet article : « Vigne à raisin : choisir la bonne variété »

Quel contenant choisir ?

La vigne à raisin est une liane grimpante vigoureuse qui pousse généralement assez vite, elle aura besoin d’un grand volume de terre pour bien se développer et étendre son cep. Cette liane sarmenteuse, atteint jusqu’à 5 m de haut et peut s’étaler sur plusieurs mètres. Le pot doit être adapté à la taille de la vigne que vous allez planter et être profond de 60 cm minimum. Vous choisirez un pot rond d’au moins 35 litres ou un grand bac de 60 × 60 cm : un contenant de 100 litres est idéal. Nous vous conseillons soit un pot en terre cuite, soit un bac en bois qui en raison de leur poids lui permettront de garder un bon équilibre.

Le pot doit être percé pour évacuer l’eau, afin d’éviter d’asphyxier ou de faire pourrir le système racinaire. La vigne déteste avoir les pieds dans l’eau. Un excès d’humidité favorise également l’apparition de diverses maladies.

Quelle est la meilleure exposition ?

La vigne à raisin a besoin d’espace : si la place à lui consacrer est trop exiguë, il est préférable de renoncer à son installation.

Elle a également besoin de recevoir plusieurs heures de plein soleil par jour pour bien se développer et produire des raisins de manière satisfaisante. Bien que rustique jusqu’à -20°C en moyenne, sa floraison redoute les gelées tardives au printemps : les boutons floraux gèlent dès-2 °C. Offrez à votre pied de vigne une exposition bien ensoleillée, très chaude et abritée des vents froids dominants, notamment dans les régions froides pour permettre un bon mûrissement des grappes : installez-le idéalement contre un mur exposé plein sud. Sur le balcon, vous pourrez le disposer non loin de la rambarde pour la faire courir tout le long.

Quel substrat lui offrir ?

La vigne est une plante frugale qui aime les substrats bien drainés ne retenant pas l’humidité : la couche de drainage au fond du pot (gravillons, tessons de pots, billes d’argile, pouzzolane) devra représenter environ 20 % du volume. Préparez un mélange à parts égales de bonne terre de jardin et de terreau additionnés de sable grossier (pour le drainage). Vous ajouterez du compost bien décomposé et quelques poignées d’engrais pour arbres fruitiers.

Cultiver une vigne en pot

Les bons gestes pour la plantation de la vigne en pot

Voici comment réussir la plantation de votre vigne à raisin :

  1. Commencez par étaler la couche de drainage au fond du contenant percé
  2. Installez le substrat dans le pot
  3. Posez le pied de vigne au milieu du pot et plantez en laissant visible le point de greffe (à 3 à 5 cm au-dessus de la terre) : évitez d’enterrer le collet mais enterrez parfaitement bien les racines
  4. Rebouchez puis tassez
  5. Arrosez généreusement
  6. Installez 2 piquets plantés dans le pot pour maintenir un support bien adapté (simple treillage de bois contre un mur ou fils de fer tendus, grillage…) sur lequel elle pourra s’accrocher : il est nécessaire de conduire et de palisser régulièrement en éventail les jeunes rameaux. Ils grimperont ensuite tout seuls.

Et, pour tout savoir sur les vignes à raisin et leur culture, découvrez notre fiche plante : « Vigne à raisin : plantation, culture, taille »

Comment entretenir un pied de vigne en pot ?

Arrosage

Ni trop, ni trop peu ! En pot, les arrosages doivent être réguliers tout au long de l’année surtout les premières années car le substrat se dessèche plus rapidement qu’en pleine terre. Cependant, n’arrosez pas tous les jours mais, ne laissez pas le terreau se dessécher complètement. Évitez de laisser de l’eau stagner au fond du pot, et enlevez les soucoupes. Une fois bien installée, elle pourra supporter plus facilement une terre un peu sèche sur une courte période surtout si le pot est grand.

Fertilisation

La vigne à raisin est une plante frugale qui ne requiert pas d’apport en engrais régulier. Au contraire, cela favoriserait le feuillage au détriment des fruits. Cependant en pot, les réserves s’épuisent plus vite et quelques apports d’engrais sont nécessaires. Apportez-lui un engrais à libération lente en cours de saison. Pensez à enrichir la terre en surface avec de la corne broyée ou du chélate de fer tous les 2 ans.

Taille

A la plantation, taillez au-dessus de 2 yeux, afin de favoriser le départ de 2 rameaux et attachez le plus vigoureux à un tuteur.

Palissez les jeunes rameaux au fur et à mesure. Les sarments gagnent plusieurs mètres par an et peuvent dépasser 5 m de longueur avec le temps. La vigne à raisin peut rapidement devenir très envahissante. En pot, la taille est d’autant plus indispensable surtout avec une occupation plus réduite qu’au jardin. Elle permet de contenir le développement vigoureux de cette liane, favorise la fructification et permet de limiter les maladies. Chaque année, en février-mars, avant la reprise de la végétation mais après les gelées, nous vous conseillons de tailler légèrement votre vigne en pot :

  1. Supprimez les rameaux ayant fructifié l’année précédente en taillant au-dessus de 3 yeux (bourgeons)
  2. Éliminez les rameaux faibles, stériles, mal placés

Tous les conseils d’Ingrid sur la taille de la vigne sont sur notre blog !

Cultiver une vigne en pot

Rempotage

Le rempotage peut s’avérer compliqué surtout si le pot est grand et que la plante est accrochée à son support. A partir de la deuxième ou de la troisième année,  il est préférable de surfacer le terreau, cela permet de renouveler le substrat. Tous les ans, en fin d’hiver ou au début du printemps, effectuez un surfaçage : ôtez en grattant la surface du substrat pour en retirer les 20 premiers centimètres, puis ajoutez un nouveau terreau mélangé à un peu de compost bien mûr.

Comment la protéger du froid en climat rigoureux ?

Rustique, la Vigne à vin ou à raisin n’a pas besoin d’être hivernée en hiver.  Toutefois, mieux vaut prendre quelques précautions car en pot les racines sont plus exposées au froid et aux intempéries qu’en pleine terre. En cas de fortes gelées annoncées, nous vous conseillons d’emmailloter le pot de carton ou d’une toile de lin épaisse pour bien isoler les racines du froid et les maintenir au chaud. Vous pouvez également envelopper totalement le bac avec un voile d’hivernage. Retirez ces protections au printemps quand le gel n’est plus à craindre.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire