Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
7 plus beaux epimediums
conseil

Les 7 plus beaux épimédiums

Notre sélection des plus belles fleurs des elfes !

Élégance et finesse, voici comment définir l’épimédium en deux mots. Cette plante vivace de sous-bois, portant joliment le nom de « Fleur des Elfes », est très considérée pour sa floraison délicate, parfois très discrète, mais aussi pour son feuillage marbré très décoratif, changeant de couleur selon les saisons. Leurs fleurs légères à éperons prennent des formes variées et la palette de couleurs est grande : blanche, jaune, orange, rose, rouge ou mauve. Certaines sont d’ailleurs plus grandes (Epimedium grandiflorum) que d’autres selon l’espèce ou la variété. Souvent utilisés comme couvre-sols, découvrez notre sélection des plus beaux épimèdes qui peuvent aussi bien prendre place dans un massif, aux pieds d’arbres et d’arbustes, que dans une rocaille d’ombre. Pour vous aider à les associer au jardin, quelques plantes vous sont proposées pour chaque variété.

Un doute sur la plantation des Fleurs des Elfes dans votre jardin ? Grâce à notre application web Plantfit assurez-vous de planter adapté !

L’Epimedium pinnatum ‘Black Sea’

L’Epimedium pinnatum ‘Black Sea’ est une variété persistante originale qui nous offre un feuillage sombre décoratif toute l’année. D’abord de couleur vert clair, les feuilles dentées finissent teintées d’une couleur pourpre chocolat à maturité ! Cet épimède produit de petites fleurs, recourbées vers le sol, munies de quatre pétales jaunes à éperons, le tout couronné de sépales roses rehaussés de petites touches ambrées. La floraison printanière a généralement lieu d’avril à mai sur des tiges florales pourpres d’une vingtaine de centimètres de long. Le feuillage de cette fleur des elfes est très tendance dans un jardin contrasté blanc et noir. En zone mi-ombragée, l’association de l’épimédium penné ‘Black Sea’ est réussie avec des vivaces telles que la consoude à grandes fleurs, l’heuchère ‘Green Spice’, l’ancolie hybride ‘Black Barlow’, le bleuet des montagnes noir, le géranium vivace maculatum var. album, le tout accompagné d’un bouleau à écorce blanche.

fleur des elfes pourpre, épimédium feuillage brun chocolat

Epimedium pinnatum ‘Black Sea’

L’Epimedium pubigerum ‘Orangekönigin’

L’Epimedium pubigerum ‘Orangekönigin’ réchauffe les jardins ombragés par sa floraison aux couleurs chaudes. Cette variété de fleur des Elfes porte bien son nom, ‘Orangekönigin’ signifiant la “Reine orange”. Au printemps, c’est une nuée de petites fleurs en étoiles de 1 à 2 cm, orange cuivré et jaune qui ornent la touffe d’environ 40 cm en tous sens. Son feuillage cordiforme et marcescent (il sèche et reste sur la plante durant l’hiver), vert et bronze pourpré au printemps, puis orange corail à l’automne, est en harmonie avec la floraison. Notez que dans le commerce, vous pouvez aussi trouver cette variété sous le nom d’Epimedium x warleyense ‘Orangekönigin’. S’accommodant de tous types de sols, même pauvres et caillouteux, intégrez cette fleur des elfes ‘Orangekönigin’ dans une rocaille mi-ombragée en compagnie de saxifrages, de bugle rampante, de corydales et de graminées d’ombre fraîche comme le Carex morrowii ‘Ice Dance’.

épimédium à fleurs oranges, fleur des elfes orange

Epimedium pubigerum ‘Orangekönigin’

L’Epimedium x versicolor ‘Sulphureum’

L’Epimedium x versicolor ‘Sulphureum’ est une vivace très rustique pouvant résister à des températures négatives au-delà de -15°C. Très lumineuse, cette fleur des elfes ‘Sulphureum’ développe d’avril à juin des panicules retombantes de petites fleurs jaunes soufre et crème ! De plus, son feuillage persistant aux couleurs changeantes est magnifique à observer au fil des saisons : d’abord rouge cuivré au printemps, ensuite vert en été et enfin rouge pourpré en automne-hiver. Cette fleur des elfes a une préférence pour les sols humifères et frais et peut supporter la concurrence racinaire subie par les plantes alentours si la terre reste fraîche en été. Vigoureux et constituant de beaux coussins lâches hauts d’environ 30 à 40 cm et larges d’environ 50 cm, l’épimède ‘Sulphureum’ trouve sa place dans un massif d’ombre accompagné de cœur de Marie, d’astrances, de digitales et d’anémones.

épimédium à fleurs jaunes, fleur des elfes jaune

Epimedium x versicolor ‘Sulphureum’

L’Epimedium youngianum ‘Niveum’

Récompensé par un Award of Garden Merit, l’Epimedium (x) youngianum ‘Niveum’ est une variété d’épimède caduque à semi-persistante en climat doux, issue d’un croisement entre deux espèces japonaises. Très apprécié pour sa floribondité, il produit des masses de petites fleurs blanc pur d’avril à mai. Insérées sur de fines tiges et recourbées, celles-ci ressemblent à des clochettes. Cet hybride nous présente une silhouette de 30 cm en tous sens, formée par un feuillage composé de folioles ovales aux couleurs variables. Les jeunes feuilles sont pourpres et bronze au printemps, vert pâle à maturité et reprennent des teintes chaudes à l’automne. Bien que sa croissance est plus lente que les autres espèces et variétés, l’épimédium ‘Niveum’ est facile à cultiver et reste une plante d’ombre très rustique. Ne possédant pas un système racinaire rhizomateux, il ne s’étend pas comme certains épimédiums à port couvre-sol. À mi-ombre, dans une terre fraîche à humide en été, bien drainée, humifère et non calcaire, associez la fleur des elfes ‘Niveum’ à des plantes de sous-bois clair comme l’aspérule odorante, la luzule des bois, le pachysandre du Japon et la pulmonaire.

épimédium à fleurs blanches, fleur des elfes blanche

Epimedium (x) youngianum ‘Niveum’ (photo de droite cultivar413 – Flickr)

L’Epimedium rubrum

L’Epimedium rubrum est un excellent couvre-sol offrant un magnifique feuillage fortement marbré. Au printemps, les jeunes feuilles vertes et luisantes sont marquées de rouge et laissent apparaître des nervures bien vertes. Puis, à l’automne, son feuillage persistant intensifie ses couleurs en devenant rouge pourpré. Du mois d’avril au moins de mai, il se couvre de petites fleurs bicolores à sépales rose soutenu, presque rouge et à pétales blancs. Cette espèce européenne robuste et rustique conserve son feuillage durant l’hiver. S’étalant grâce à ses petits rhizomes traçants, l’épimédium rouge est parfait aux pieds des arbres, en situation ombragée, fraîche à sèche. Pour accompagner ses fleurs roses à cœur blanc au printemps et égayer le jardin, choisissez des plantes hautes en couleur telles que le géranium vivace, l’eranthe d’hiver, le cyclamen coum et l’Ophiopogon chingii.

épimédium à fleurs rouges, fleur des elfes rouge

Epimedium rubrum : à droite feuilles en hiver

L’Epimedium grandiflorum ‘Beni-kujaku’

Fleurissant au mois de mai, l’Epimedium grandiflorum ‘Beni-kujaku’ nous séduit par ses grandes fleurs, colorées de lilas et d’une touche de blanc. Composées de sépales et pétales à éperons légèrement froissés et entourant un cœur jaune, ses inflorescences sont regroupées en bouquets à l’extrémité de tiges souples d’une trentaine de centimètre de haut. Le feuillage caduc de cette vivace est bronze pourpré à l’automne et au printemps et se colore d’un beau vert tendre avec un bord marqué de rouge durant l’été. Ce charmant épimédium vigoureux et récent peut étaler sa végétation jusqu’à 40 cm d’envergure. Cette fleur des elfes ‘Beni-kujaku’ aime les sols humifères et frais et ne craint pas le froid (elle est rustique jusqu’à -15°C). Installez-la à l’ombre, pour habiller le pied d’arbres ou d’arbustes par exemple, en compagnie de fougères, d’hostas, de primevères et de myosotis du Caucase.

L’Epimedium grandiflorum ‘Lilafee’

L’Epimedium grandiflorum ‘Lilafee’ est la plante qu’il vous faut pour créer un décor féerique au jardin. Cette variété d’épimédium très florifère se pare de nombreuses et grandes fleurs couleur lilas au début du printemps. Avec leurs longs et fins éperons à pointe blanche, ces inflorescences rappellent l’élégante floraison des ancolies ou de certaines orchidées. Cette espèce caduque et à port tapissant ne dépasse pas 25 cm de haut à maturité et s’étale jusqu’à 30 cm d’envergure. Son feuillage se développe après la floraison, de couleur vert tendre et légèrement bronze, il s’assombrit durant l’été, avant d’accentuer sa teinte cuivrée à l’automne. Mariez cette fleur des elfes ‘Lilafee’ à des bulbes printaniers comme le muguet, le narcisse, la jacinthe des bois, la fritillaire et le camassia.

épimédium à fleurs violettes, fleur des elfes violette

Epimedium grandiflorum ‘Lilafee’

Pour aller plus loin

Articles connexes


Fiche Famille

Epimédium, Fleur des Elfes : planter, cultiver et entretenir

Lire la suite +

association

Associer les Epimediums

Lire la suite +

Blog

En fleur cette semaine : l'Epimedium Amber Queen

L'Epimedium Amber Queen offre une floraison remarquable en ce moment dans les zones semi-ombragées du...
Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Diviser un épimédium

L’épimédium est une plante couvre-sol très efficace pour l’ombre ou la mi-ombre. Apprécié pour son...
Lire la suite +

conseil

7 épimédiums roses

Lire la suite +

conseil

7 épimédiums persistants

Lire la suite +

conseil

Choisir un épimédium

Lire la suite +

conseil

Cultiver un épimédium en pot

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire