Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
grimpantes a floraison de debut d'ete
conseil

8 grimpantes à floraison de début d’été

Découvrez 8 variétés volubiles pour une floraison estivale

Les plantes grimpantes qui fleurissent en début d’été enchantent le jardin ou le bacon, avec leurs fleurs douces ou colorées. Elles relayent ainsi les vivaces et les bulbes printaniers, pour prolonger la floraison sans discontinuer. De plus, les plantes grimpantes habillent gracieusement un mur, une pergola, une clôture, un balcon, la façade d’une habitation ou même un vieil arbre dégarnit. Elles peuvent même parfois couvrir joliment le sol d’un talus ou le pied des arbres.

Découvrez notre sélection de 8 plantes grimpantes à floraison de début d’été, à admirer sans modération. 

jasmin étoilé et bougainvillier

Les fleurs blanches du jasmin étoilé se marient à merveille avec la floraison rouge d’un bougainvillier

Le chèvrefeuille du Japon 'Halliana'

Avec sa floraison très parfumée, le Lonicera japonica ‘Halliana’ embaume le jardin dès le mois de juin. Ses délicates fleurs éclosent blanches, puis se teintent d’un jaune crème lumineux pour apporter une touche de fraicheur au jardin. Elles se renouvellent jusqu’en septembre, voire octobre selon les régions. Facile à cultiver, ce chèvrefeuille vigoureux apprécie le soleil comme la mi-ombre. Dans les régions aux étés très chauds, il préférera une exposition mi-ombragé ou tout au moins avoir le pied à l’ombre. Ses tiges volubiles peuvent atteindre 5 à 10 m de longueur selon la richesse du sol. On le réservera donc aux grands espaces, par exemple contre un treillage sur une façade d’habitation ou un haut muret, mais aussi sur un talus en guise couvre-sol naturel.

On pourra l’associer à d’autres grimpantes, comme la vigne vierge panachée ‘Star Shower’ pour obtenir un beau contraste entre leurs différents feuillages. Les fleurs blanc crème de ce chèvrefeuille se marieront aussi aux roses jaunes du rosier anglais David Austin ‘Malvern Hills’. En zone méditerranéenne, les fleurs orangées d’une bignone (Campsis grandiflora) créeront également un mariage harmonieux.

L'Hydrangea petiolaris

L’Hydrangea petiolaris est un hortensia grimpant vigoureux, venu d’Asie. Sa floraison vaporeuse commence au début du mois de juin, jusqu’au milieu de l’été. Il offre alors de grandes ombelles blanches et plates, pouvant mesurer jusqu’à 20 cm de diamètre, comme de petits parasols. Ses fleurs exaltent un parfum léger, mais suave. Cet arbuste grimpant apprécie une exposition semi-ombragée ou ombragée. C’est d’ailleurs l’une des rares plantes grimpantes à fleurir lorsqu’il est planté à l’ombre. Ses tiges sont équipées de crampons qui lui permettent d’escalader tout seul une façade, un arbre mort ou un mur. Peu exigeant, il forme également un joli couvre sol, notamment sur une butte ou aux pieds des arbres denses.

À la mi-ombre, on pourra l’associer à des grimpantes annuelles comme les pois de senteur ou les ipomées. Pour une exposition au nord, on plantera des vivaces d’ombre à son pied, par exemple une Alchémille, un fuchsia arbustif, des hostas ou un Geranium macrorrhizum.

La clématite viticella 'Prince Charles'

La Clématite viticella ‘Prince Charles’ est une variété très appréciée pour son abondante floraison de juin à septembre. Ses fleurs, bleu mauve satiné et aux étamines jaunes, recouvrent alors quasiment son feuillage dense. À la fois vigoureuse et compacte, cette clématite se cultive aussi bien en pot qu’en pleine terre, au soleil ou à l’ombre légère. Cependant, comme toutes les clématites, elle aura besoin d’avoir son pied à l’ombre et d’être plantée dans un sol bien drainé.

Les clématites se marient à merveilles avec les rosiers grimpants ou lianes, comme le rosier David Austin ‘James Galway’ pour son parfum de rose ancienne. Pour apporter plutôt de la fraicheur, associez-les aux fleurs blanches d’un Rosier grimpant ‘Fée des neiges’ ou à un jasmin.

Le jasmin étoilé

Le Trachelospermum jasminoides, que l’on connait davantage sous le nom de Faux-jasmin ou de Jasmin étoilé, est une plante grimpante d’origine chinoise et parente des pervenches. Il est apprécié pour ses petites fleurs blanches parfumées, embaumant tout un coin du jardin, de juin à juillet. Son feuillage persistant et luisant est décoratif, même en hiver. Vigoureuse, cette plante volubile apprécie toutes les expositions, mais sera plus florifère au soleil. Rustique jusqu’à – 12 °C, le jasmin étoilé se cultive en pleine terre, même au nord de la Loire, s’il est abrité des vents froids. Dans les régions aux hivers rigoureux, on le plantera en pot à remiser en hiver. Ses tiges escaladeront tous types de support, comme une pergola, une clôture, un treillis contre un mur et on pourra aussi l’utiliser en couvre-sol.

Le Faux-jasmin appréciera la compagnie d’autres vivaces grimpantes, comme la clématite pour ses grandes fleurs, le chèvrefeuille pour son parfum enivrant. En climat doux, on pourra l’associer à un Solanum, un bougainvillier ou une bignone.

la floraison du jasmin étoilé, Trachelospermum jasminoides

Le jasmin étoilé peut investir des zones partiellement ombragées

La Bignone 'Atropurpurea'

Le Campsis radicans ‘Atropurpurea’ est une jolie variété de Bignone, aux fleurs en trompette de couleur rouge pourpre. Sa ravissante floraison colorée s’étend de juin jusqu’à la fin de l’été. Elle porte également un magnifique feuillage caduc, vert foncé, à la fois denté et découpé. Facile à cultiver, cette Bignone de Virginie possède une bonne résistance aux maladies, à la chaleur et à la sécheresse une fois qu’elle est bien implantée. Elle aime être cultivée en plein soleil dans les régions aux climats doux ou océaniques, mais préfère la mi-ombre dans le pourtour méditerranéen. Ailleurs, elle préférera vivre en pot ou en bac à remiser en hiver. Offrez-lui un support contre un mur, un vieil arbre mort, une pergola, un treillage ou un grillage qu’elle pourra escalader seule.

Les fleurs colorées de la Bignone ‘Atropurpurea’ s’associeront aux floraisons originales et exotiques d’un Holboellia coriacea, d’un Akebia quinata ‘Silver Bells’, d’un Actinidia kolomikta, ou d’une Clématite ‘Blue Angel’.

La Suzanne aux yeux noirs

La Thunbergia alata, plus connue sous le charmant nom de « Suzanne aux yeux noirs », est une attrayante plante grimpante à la floraison estivale. Originaire d’Afrique, cette belle vivace se cultive chez nous comme une annuelle. Ses fleurs jaunes ou orangées possèdent un cœur noir intense, ce qui crée un bel effet de contraste et de relief ! Sa croissance volubile lui permet de grimper rapidement sur son support, jusqu’à 2 m de hauteur. Elle décore à merveille le jardin, mais aussi les terrasses et balcons lorsqu’elle est cultivée en pot. La Suzanne aux yeux noirs apprécie une situation ensoleillée ou semi-ombragée. 

Au jardin, elle aime s’entortiller autour des tiges des glaïeuls, des Heleniums ou des Echinacées. Laissée libre et au sol, la Suzanne aux yeux noirs formera un joli tapis fleuri, que l’on pourra assortir aux capucines.

Le Schizophragma hydrangeoides 'Rose Sensation'

Le Schizophragma hydrangeoides ‘Rose Sensation‘ est un arbuste grimpant qui offre au début de l’été une ravissante floraison durant 3 semaines. Ses fleurs, réunies en ombelles aplaties, éclosent d’abord blanc crème, puis se teintent d’un rose tendre en fin de floraison. Leurs formes rappellent alors celle des hydrangeas grimpants, ce qui lui vaut son surnom d’Hydrangea du Japon. Comme eux, il peut escalader seul un mur à l’aide de ses racines-crampons ou courir au sol sur un talus et aux pieds des arbres. Ce Schizophragma ‘Roseum’ apprécie la mi-ombre et l’ombre, ainsi qu’un sol riche, argileux, légèrement humide, mais bien drainé.

Pour créer une belle harmonie, on plantera au pied du Schizophragma des hortensias pour leurs inflorescences familières. On pourra également le marier au beau feuillage des lierres pour un joli contraste.

La Passiflore caerulea

La Passiflora caerulea est également connue sous le nom de « passiflore bleue » en raison de ses magnifiques fleurs bleu mauve, plutôt pâle. Sa belle floraison, légèrement parfumée, apparaît au début de l’été, vers juin-juillet selon les régions. Cette passiflore se montre rustique jusqu’à -12 °C une fois bien implanté, ce qui en fait la variété la plus robuste parmi les fleurs de la passion. De plus, elle tolère très bien la sécheresse estivale une fois adulte. Bien acclimatée aux régions du sud, elle s’adaptera aussi au nord de la Loire si elle est plantée à l’abri des vents et que sa souche est protégée durant l’hiver. Ses tiges souples et volubiles atteindront rapidement les 7 m de hauteur pour prendre d’assaut n’importe quel support. Dans le Midi, elle se montrera même un peu envahissante.

Au jardin, on pourra l’associer à d’autres grimpantes fleuries, comme la glycine pour ses belles grappes florales ou une clématite terniflora pour étendre la durée de floraison.

Passiflora caerulea : la passiflore la plus rustique d’entre toutes

La fleur de la Passiflora caerulea

Articles connexes


Blog

10 fleurs grimpantes faciles pour un décor express !

Les beaux jours arrivent à grands pas et vous réalisez que votre jardin ou votre...
Lire la suite +

conseil

Plantes grimpantes à intérêt automnal : les meilleures variétés

Lire la suite +

conseil

Plantes grimpantes pour murs et façades : lesquelles choisir ?

Lire la suite +

conseil

Plantes grimpantes pour l'ombre : lesquelles choisir ?

Lire la suite +

conseil

Plantes grimpantes : les plus longues floraisons

Lire la suite +

conseil

Plante grimpante : les différents systèmes d’accroche

Lire la suite +

conseil

Fleurir une entrée avec des plantes grimpantes

Lire la suite +

conseil

8 plantes grimpantes pour habiller un arbre

Lire la suite +

conseil

8 grimpantes pour un jardin exposé au sud

Lire la suite +

conseil

8 grimpantes increvables pour débutants

Lire la suite +

conseil

8 grimpantes : Les plus mellifères

Lire la suite +

conseil

7 plantes grimpantes persistantes pour votre jardin

Lire la suite +

conseil

7 grimpantes résistantes à la sécheresse

Lire la suite +

conseil

6 plantes grimpantes qui fleurissent tout l’été

Lire la suite +

conseil

6 grimpantes à floraison hivernale

Lire la suite +

conseil

6 grimpantes à cultiver en pot sur un balcon à l’Ouest

Lire la suite +

conseil

6 grimpantes pour bord de mer

Lire la suite +

conseil

5 plantes grimpantes très rustiques

Lire la suite +

conseil

5 grimpantes qui n'abiment pas les murs

Lire la suite +

conseil

10 plantes grimpantes idéales sur des clôtures

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire