Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
kniphofia-associer
association

7 idées pour associer le Kniphofia

Des idées d'associations réussies avec les Tisons de satan !

Il ne passe pas inaperçu ce Kniphofia ou Tison de Satan dans les jardins ! Son feuillage allongé et coriace le fait ressembler à un Aloé et ses inflorescences en goupillons ne laissent personne indifférent. Il peut se parer de couleurs flamboyantes, de jaune lumineux ou de blanc crème et se plait en tout sol, même un peu sec et peu fertile. Le soleil lui plaît bien, et met en valeur ses épis colorés, attirant par la même occasion les insectes butineurs. Alors pourquoi priver vos massifs de sa silhouette élancée, alors qu’il n’est même pas difficile à cultiver ? Pour vous permettre de trouver une place à cette super vivace, appelée aussi Tritoma, voici quelques inspirations. Des plus naturelles au plus graphiques, vous y trouverez forcément celle(s) à reproduire dans votre petit (ou grand) coin de nature !

Dans un massif entre le sauvage et l’ordonné

Les anglais sont décidément les champions pour mettre en scène les vivaces dans des mariages de toute beauté ! Ici un filet d’eau termine sa course dans un joli bassin rond, entouré de plantations colorées dans un esprit naturel en réalité bien maîtrisé. Même sans bassin à mettre en scène, vous pourrez vous en inspirer et planter ces épatants Kniphofia ‘Flamenco’ : de taille plutôt modeste, montant à 60cm ils fleurissent de juillet à septembre. Ils sont accompagnés des rudbeckias Echinacea ‘Red Knee High’ aux fleurs rose intense et des Dahlias ‘Charles de Gaulle’ ponctuant le tout de leurs fleurs grenat. Quelques graminées comme les Pennisetum et les Miscanthus pour renforcer le côté naturel et sauvage et le tour est joué ! Une composition réalisée avec des plantes faciles, pour un été tout en fleurs !

Massif associant Kniphofia, vivaces et graminées

La composition entre naturel et maîtrise, détails de Kniphofia ‘Flamenco’, Echinacea ‘Red Knee High’ et Dahlia ‘Charles de Gaulle’

Au bord de l’eau

Imaginez : le ciel se reflète dans les eaux d’un étang, au bord duquel s’ébattent quelques canards. Les grenouilles plongent au passage du jardinier (pas de la jardinière, elle ne leur fait pas peur…) et les libellules volettent… Oui bon, nous nous égarons mais un peu de poésie ne fait jamais de mal ! Au bord de cette mare – pardon de cet étang – une bordure herbacée héberge insectes et petites bestioles en tout genre. Parmi elles (les herbacées, pas les bestioles…) de majestueux Kniphofia ‘Elvira’ pointent à 1m le bout de leurs charmants tisons orangés. Leur charmant feuillage, tout en légèreté, se balance avec le vent, tout comme les petits épis ventrus et pourpre des Sanguisorba officinalis ‘Arnhem’ (période de floraison de juin à août). Plus près de l’eau, où elle aime tremper les pieds (enfin plutôt les racines), Pontederia cordata dresse de juin à septembre ses superbes inflorescences bleu lavande profond en compagnie du Trèfle d’eau Menyanthes trifoliata, qui aura fleuri d’avril à juin. Dominant majestueusement la scène de ses belles ombelles blanc pur de juin à octobre : le Persil de la Baltique Cenolophium denudatum.

Tison de satan planté au bord d'une pièce d'eau

Kniphofia ‘Elvira’, Sanguisorba officinalis ‘Arnhem’, Pontederia cordata, Menyanthes trifoliata et Cenolophium denudatum.

Dans un jardin dépaysant

L’allure graphique des Tritomas et leur feuillage leur confèrent une allure exotique : l’occasion de les associer dans un jardin sec au style dépaysant. En fonction de votre sol, il faudra veiller au drainage, gage de bon développement pour les espèces de cette composition. L’imposant et magnifique Beschorneria yuccoides déploiera ses larges feuilles au côté des figuiers de Barbarie Opuntia dulcis et Opuntia cylindrica. L’avantage du Beschorneria yuccoides est d’avoir des feuilles très souples malgré leur apparence, et absolument non piquantes. Et si les épines des figuiers de Barbarie vous font craindre de cuisantes piqures lors des séances de jardinage ou à cause de leur éventuelle dangerosité pour les enfants, plantez des variétés sans épines comme Opuntia microdasys ‘Caress’ou  Opuntia cacanapa ‘Ellisiana’. Ces cactus raquette sont parfaitement rustiques puisqu’ils résistent facilement à des températures de -10 à -15°C et tolèrent des sols vraiment très ingrats et secs, pourvu qu’ils soient bien drainés. En juin-juillet, leur floraison dans les tons jaune ou orangé est magnifique. Au côté de ces belles « exotiques », Kniphofia ‘Ice Queen’ fera des merveilles par sa haute silhouette qui s’élancera à plus d’1m de hauteur et par ses jolies fleurs allongées dégradées de vert tendre à jaune citron de juillet à fin août. Cette variété est rustique à -15°C, apprécie le soleil et les sols drainés mais fertiles.

Kniphofias et plantes exotiques

Dans le sens des aiguilles : la composition d’ensemble, détails de Beschorneria yuccoides, Kniphofia ‘Ice Queen’, Opuntia dulcis et Opuncia cylindrica

Dans une mise en scène graphique et structurée

De style graphique et contemporain le jardin de graminées peut valoriser une habitation de style épuré, où le béton et le bois se répondent. Le Kniphofia uvaria, est la plante idéale pour réchauffer cette atmosphère brute et dépouillée. Ses hautes tiges sont très graphiques et semblent s’élancer vers le ciel. Du printemps jusqu’à la fin de l’été, ses fleurs bicolores jaune et orange apportent la touche de couleur bienvenue au milieu d’une masse de muhlenbergia rigens. C’est un jardin sans entretien et esthétique toute l’année puisque ces graminées sont persistantes et offrent un joli feuillage très fin gris-bleuté. En fin d’été, une multitude d’épis montent jusqu’à plus d’1,5m de haut, pour rester décoratifs l’hiver. L’agave americana vient compléter le tableau. Ses larges feuilles bleutées sont magnifiques et offrent une présence tout aussi graphique. Attention toutefois à ne pas le laisser envahir l’espace par ses rosettes drageonnant depuis le pied. Il faudra les supprimer régulièrement ou planter une variété moins envahissante comme l’Agave montana.

Tisons de satan dans un jardin contemporain

Dans le sens des aiguilles : la composition d’ensemble, détails de Kniphofia uvaria, muhlenbergia rigens et agave americana

 

Dans un camaïeu d’été tout en douceur

Prodigues en fleurs délicieusement colorées, les vivaces d’été poussent si vite qu’en peu de temps elles acquièrent la hauteur et la prestance permettant de créer des effets de masse en trois dimensions. Nombre sont les floraisons avec lesquelles on peut associer les Tritomas. Pour un camaïeu doux et lumineux, la Persicaria amplexicaulis ‘Orange Field’, en fleurs de juillet à octobre dominera la scène. D’une hauteur d’1m, cette Renouée donne de beaux épis rose corail : un mariage très doux avec le Penstemon ‘Apple Blossom’, tout en clochettes rose tendre à la même époque et l’Eryngium giganteum ‘Miss Willmotts Ghost’, gris bleuté. Le Kniphofia ‘Orange Vanilla Popsicle’ se révèlera très précieux pour illuminer cette tapisserie végétale par ses inflorescences bicolores rouge-orangé et crème, de la fin du printemps à fin août. Il se dresse à 45cm environ, au-dessus d’un feuillage fin et rigide. Le sol qui lui conviendra sera bien drainé et léger, il préfère le plein soleil et est très rustique.

Tritomas et vivaces aux couleurs douces

Penstemon ‘Apple Blossom’, Persicaria amplexicaulis ‘Orange Field’, Kniphofia ‘Orange Vanilla Popsicle’ et Eryngium giganteum ‘Miss Willmotts Ghost’

Dans une harmonie contrastée violet et jaune

Nous évoquons ici une grande tapisserie, jouant avec des rappels de couleurs portées par des fleurs d’allure différente. Les épis jaunes pâles de Kniphofia ‘Little Maid’ répondent aux marguerites de l’Anthemis tinctoria ‘E.C. Buxton’ et au feuillage des graminées. Le violet profond des Agapanthes ‘Brilliant Blue’ et de la Campanula ‘Sarastro’ trouve quant à lui un écho dans le feuillage gris des Armoises ‘Powis Castle. Une légèreté teinte de rose avec Erigeron karvinskianus tempère agréablement l’ensemble. Le Kniphofia ‘Little Maid’ planté ici a une silhouette légère et toute en finesse. Il fleurit du mois d’août au mois d’octobre, et monte à 60cm. Il préfère les sols légers et riches, et le plein soleil, tout comme les autres vivaces qui lui sont associées ici.

Tritomas jaunes et vivaces bleu-violet

Dans le sens des aiguilles : Kniphofia ‘Little Maid’ et Campanula ‘Sarastro’, Artemisia ‘Powis Castle’, Agapanthus ‘Brilliant Blue’, Erigeron karvinskianus et Anthemis tinctoria ‘E.C. Buxton’

Des feuillages aussi précieux que des fleurs

Certains feuillages, parfois aussi colorés que des fleurs, sont riches d’une variété de nuances, de formes et de textures inépuisable. Les effets les plus intéressants apparaissent par le mélange de beaux feuillages en juxtaposition avec quelques plantes à fleurs, points forts de la composition. Les Tritomas s’associent à merveille à ces compositions d’une part grâce à leur feuillage graphique et d’autre part grâce à leurs tiges florales architecturées. Ainsi le Kniphofia ‘Fiery Fred’, d’un bel orangé très présent, se mélange avec bonheur aux feuilles rondes des Farfugium japonicum, au feuillage dense et fin de l’Hackonechloa macra ‘Aureola’, au pourpre des Heuchera ‘Fire Chief‘ et au doré d’Origanum vulgare ‘Aureum’.

Les tisons de satan associés aux feuillages remarquables

Dans le sens des aiguilles : Kniphofia ‘Fiery Fred’, Farfugium japonicum, Hackonechloa macra ‘Aureola’, Origanum vulgare ‘Aureum’ et Heuchera ‘Fire Chief’

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire