Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
conseil

Alternatives au gazon : 10 couvre-sols pour remplacer la pelouse

Des plantes piétinables pour toutes les situations

Un beau gazon, dense et vert, même en été, est un rêve que de nombreux jardiniers ne peuvent atteindre qu’à grand renfort d’arrosages, en particulier en climat sec. Et partout ailleurs, où l’herbe pousse, elle demande de l’entretien : tontes régulières, scarification, fertilisation…

La solution ? Les plantes alternatives au gazon !

Ces couvre-sols vivaces se distinguent des couvre-sols classiques par leur résistance au piétinement, à la sécheresse ou leur capacité à s’étendre spontanément. Écologiques et très faciles à vivre, ces « plantes carpettes » se substituent parfaitement à la pelouse traditionnelle en petit jardin, en formant une jolie moquette végétale.

Choisir les bonnes plantes pour remplacer le gazon

Tout d’abord, il faut savoir que les plantes proposées comme alternative au gazon supportent toutes le piétinement, mais à des degrés qui diffèrent suivant les espèces. Néanmoins, elles ne sont pas adaptées pour un usage intensif : vous n’obtiendrez jamais la même résistance ni l’aspect qu’un gazon de type « sport et jeux ». Par ailleurs, certaines plantes ne nécessitent aucune tonte alors que d’autres, comme les achillées, auront besoin d’un « petit rafraîchissement » une à deux fois par an.

Pour bien choisir vos couvre-sols, nous vous recommandons de bien évaluer deux éléments essentiels :

  • le sol et l’exposition de l’emplacement à végétaliser afin d’opter pour des variétés parfaitement adaptées,
  • le niveau de fréquentation des espaces que vous souhaitez aménager en prenant en compte, comme pour une moquette, le niveau de passage (occasionnel, faible, modéré, intensif). Dans le cas d’un passage très régulièrement emprunté, nous vous conseillons d’installer des dalles ou pas Japonais qui vous permettront de ne pas mettre vos plantes à trop rude épreuve, d’une part, et d’élargir la gamme de choix, d’autre part.
Alternative au gazon : camomille nobile Treneague

Une pelouse de camomille nobile Treneague

Par ailleurs (et même si tout est toujours possible dans l’absolu), notez que ces alternatives sont plutôt réservées aux petits espaces. Si vous souhaitez supprimer le gazon sur des surfaces importantes, nous vous conseillons plutôt d’installer des massifs de type prairie où se mêlent vivaces et graminées.

Les alternatives au gazon pour sol et emplacements secs à très secs

Un sol sec, caillouteux, est le principal obstacle à l’installation d’un gazon classique. Et lorsqu’on y parvient, il est très difficile de lui conserver un bel aspect en été, à moins d’avoir recours à de coûteux arrosages. Voici quelques plantes qui pourront avantageusement remplacer l’herbe dans ces situations :

Thym laineux en godet - Thymus pseudolanuginosus

Fleurit en Juin à Juil.

Hauteur à maturité: 10 cm

Ce thym à toutes petites feuilles forme de beaux tapis de feuilles laineuses, vert gris. Il offre, en été, une multitude de fleurs rose vif qui en renforcent encore son intérêt. Il supporte très bien le piétinement mais a impérativement besoin d'un sol bien drainé . Exposition : soleil - Rusticité : - 15 ° C

Thymus hirsutus - Thym hirsute

Fleurit en Mai à Juin

Hauteur à maturité: 5 cm

Cette variété forme rapidement un tapis moussu, très bas et compact. On apprécie particulièrement son côté bien vert et impeccable. Il s'emploie plutôt dans les zones peu piétinées, seul ou mêlé à d'autres Thyms. Exposition : soleil - Rusticité : - 15 ° C

 

Zoysia tenuifolia - Gazon des Mascareignes


Hauteur à maturité: 10 cm

Cette étonnante graminée forme progressivement un tapis persistant, vert vif, dense et bosselé. Résistant, ce couvre-sol peut être piétiné, ce qui le rend plus court et serré. C'est une excellente alternative en sol sec et dans les régions à hiver doux car il jaunit en hiver à partir d e - 4 °C environ pour reverdir ensuite. Exposition : soleil, mi-ombre - Rusticité : jusqu'à -12/-15°C en sol drainé

Achillée - Achillea crithmifolia

Fleurit en Juin à Août

Hauteur à maturité: 20 cm

Cette solide achillée offre un feuillage finement découpé qui s'étale rapidement pour former une jolie moquette vert doux, ponctuée de fleurs blanches. Elle supporte bien le piétinement. Exposition : soleil ou mi-ombre. Rusticité : - 15 ° C

Achillée odorante - Achillea odorata

Fleurit en Mai à Juil.

Hauteur à maturité: 40 cm

Ce vigoureux couvre-sol s'étale en tapis persistant très dense. Son fin feuillage aromatique, vert bleu un peu éteint, se pare de petites ombelles blanc cassé en début d'été. Il supporte parfaitement la sécheresse estivale et un piétinement modéré. Son entretien se résume à une tonte après floraison. Supporte le calcaire. Exposition : Soleil, ombre légère - Rusticité : - 15 ° C

Phyla ou Lippia nodiflora - Verveine nodulaire

Fleurit en Mai à Juin

Hauteur à maturité: 5 cm

Cette petite vivace est l'une des meilleures options pour remplacer l'herbe en sol sec. Elle forme un tapis très ras, semi-persitant, qui se pare, au printemps, de jolies petites fleurs mauves, très appréciées des butineurs. Elle supporte bien le piétinement, même intensif. Exposition : soleil ou mi-ombre - Rusticité : - 10 ° C

Herniaria glabra - Turquette

Fleurit en Mai à Juil.

Hauteur à maturité: 5 cm

Cette vivace persistante, prostrée, est idéale en sol aride. Elle porte de toutes petites feuilles et fleurs vertes le long de ses tiges couchées. C'est une championne des conditions difficiles, parfaitement adaptée aux sols pauvres, caillouteux, peu profonds. Elle supporte parfaitement le piétinement. Exposition : soleil - Rusticité : au-delà de - 15 ° C

 

Les alternatives au gazon pour sol et emplacements frais à humides

Remplacer l’herbe d’une petite pelouse est également possible en sol plus frais, voire humide ainsi qu’à l’ombre. Même si les graminées y poussent généralement bien, ces plantes tapissantes vous permettront de limiter au maximum l’entretien. Elles sont idéales dans les endroit difficilement accessibles.

Camomille Romaine - Chamaemelum nobile Treneague


Hauteur à maturité: 7 cm

Cette camomille, très rustique, ne fleurit pas mais forme un tapis persistant très ras, parfumé, d'un beau vert frais. Elle supporte le piétinement occasionnel et se plaît au soleil, en sol frais mais bien drainé - Exposition : soleil - Rusticité - 15 ° C

Dichondra repens - Dichondra rampant

Fleurit en Mai à Juin

Hauteur à maturité: 10 cm

Rampante et très tapissante, cette plante couvre-sol est parfaite à l'ombre. Plutôt adaptée aux climats doux, elle offre un feuillage semi-persistant, composé de petites feuilles rondes, d'un vert frais élégant. Elle supporte les piétinements occasionnels. Exposition : toutes mais pousse mieux à l'ombre et à la mi-ombre - Rusticité : -10/-12 ° C

Pratia pedunculata

Fleurit en Mai à Août

Hauteur à maturité: 5 cm

Cette vivace très basse s'illustre par sa jolie floraison étoilée, bleu clair. C'est une plante parfois jugée envahissante car elle s'étend facilement et forme rapidement de larges tapis, résistants au piétinement. Tolérante, elle supporte tous types de sols et expositions - Exposition : soleil, mi-ombre, ombre - Rusticité : - 10 ° C.

Associer ces couvre-sols entre-eux : avantages et précautions à prendre

Toutes ces plantes s’associent bien entre-elles, il est même conseillé de les mélanger. En effet, cela permet de :

  • former un tapis visuellement plus attractif, en jouant sur les différentes formes de feuillages, les couleurs de fleurs pour les thyms ou encore le pratia (la variété ‘County Park’ offre des fleurs bleu soutenu)
  • favoriser une meilleure « résilience » du tapis. Cette notion, souvent employée en psychologie, s’applique également aux végétaux. Elle désigne la capacité des végétaux à se reconstituer après une perturbation important de type sécheresse prolongée ou un piétinement intensif lors d’une « garden party »… Lorsque ces couvre-sols sont associés entre-eux, cette faculté se renforce car les plantes voisines vont aider celles en danger à reprendre des forces, en lui apportant de l’azote, par exemple.
  • avoir un effet « vert » sur une plus longue période, en association des plantes qui ont des cycles végétatifs complémentaires.

Pour former une jolie pelouse diversifée, vous pouvez, par exemple, mélanger l’Achillea crithmifolia et la Lippia nodiflora ou encore plusieurs espèces de thyms, qui formeront un beau camaïeu.

Les précautions à prendre :

Ces plantes sont sélectionnées pour leur capacité à s’étendre en tapis mais elles ne se comportent pas toutes de la même façon : certaines restent sages alors que d’autres ont tendance à s’étendre de manière rapide et vigoureuse, comme le Pratia pedundulata. Au-delà de l’aspect esthétique, leur dynamique un donc élément à prendre impérativement en compte pour éviter que les plantes les plus entreprenantes n’étouffent leurs voisines.

Associer les couvre-sol substitut au gazon

Achillea crithmifolia Lippia nodiflora en mélange

Bien les installer au jardin : les conditions de réussite

Bien que facile, l’installation de ces couvre-sols ne s’improvise pas. Pour réussir leur implantation, il convient de respecter quelques règles :

1) Soignez la préparation du terrain

Comme pour toute plantation, la préparation du terrain est essentielle. Nous vous recommandons de procéder comme si vous vous apprêtiez à semer un gazon : décompactez votre terre sur 30 à 40 cm, brisez les grosses mottes au croc, désherbez consciencieusement puis ratissez jusqu’à obtenir une surface proche d’un lit de semence.

2) Espacez correctement les plantes

Ne lésinez pas sur la quantité de plantes au m², mais respectez les distances de plantation préconisées (généralement de 20 à 40 cm suivant les espèces). Un écart trop important entre les plantes laisserait des trous. A contrario, plantés trop serrés ; vos végétaux risqueraient de s’étouffer mutuellement.

3) Soignez le désherbage

Les premiers mois qui suivent l’implantation d’un substitut au gazon sont cruciaux, car c’est le moment où les adventices (« mauvaises herbes ») profitent des espaces libres pour s’installer : procédez à des désherbages réguliers pour que vos plantes puissent s’étendre sans rencontrer de concurrence. Notez que ces désherbages ne peuvent se faire qu’à la main : l’usage d’un désherbant chimique (bientôt interdit) n’est pas envisageable. Pour éviter ce désherbage, la pose d’une toile de paillage n’est pas possible : ce n’est recommandé pour aucune plante et encore moins pour ces couvre-sol qui ont besoin d’une terre nue ou paillée très très légèrement, pour pouvoir s’étendre. Un paillage trop épais freinerait l’enracinement des plantes comme le thym.

4) Arrosez-les ponctuellement le premier été

Une fois bien installées, la majorité de ces plantes sont résistantes à la sécheresse. En cas d’été particulièrement chaud, pensez néanmoins à accompagner leur installation en les arrosant ponctuellement.

 

L'entretien

Le faible niveau d’entretien est l’un des principaux atouts de ce type de pelouse. Néanmoins, quelques opérations, très ponctuelles sont à prévoir.

Elles consistent à :

  • un petit désherbage occasionnel, au cas où des adventices parvenaient à trouver un petit espace libre pour s’installer,
  • une limitation des plantes les plus dynamiques,
  • une tonte une ou deux fois par an, si nécessaire. Cette opération peut s’effecteur à la cisaille, au coupe bordure et même à la tondeuse, pour grands espces facilement accessibles, en réglant la lame en position haute.
entretien des alternatives au gazon

L’entretien d’une pelouse d’achillea crithmifolia consiste à une ou deux tontes annuelles, pour supprimer les fleurs séchées.

D'autres utilisations possibles

Nous l’avons vu, ces plantes couvre-sol très rases remplacent avantageusement l’herbe. Elles peuvent aussi s’utiliser dans d’autres situations, comme par exemple, pour :

  • créer un jardin sec ou « gravel garden »,
  • garnir une rocaille où elles se plaîront entre les pierre et les rochers,
  • couvrir un petit talus,
  • combler, avec élégance les insterstices des dalles d’une terrasse très naturelle ou d’un jardin à dominante minérale,
  • habiller le pied des arbres où le sol est souvent très sec,
  • végétaliser une surface pavée, à condition que les joints soient assez larges,
  • constituer, en pot ou en auge, des mini-jardins très tendance !

Dans les autres aménagements ces plantes peuvent également être mariées avec des vivaces alpines, des plantes pour rocailles ou de sol sec comme les lavandes, l’armoise, l’armeria maritima… (rocaille, jardins secs et méditerranéens…) et avec des vivaces classiquement destinées aux massifs, en sol plus frais.

Une entrée de garage pavée et végétalisée

Le saviez-vous ?

Dans le langage courant, le mot « pelouse » est souvent utilisé pour désigner le gazon. Mais, en botanique, le terme pelouse ne désigne pas une grande étendendue d’herbe verte mais une communauté d’espèces végétales composée de plantes herbacées basses (20 à 30 cm de haut) mais aussi de petites arbustes. Il existe différents types de pelouses (pelouses calcaires, pelouses dunaires…), toutes abritent une grande diversité.

Articles connexes

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile (3 votes, moyenne: 5 sur 5)

34 réflexions au sujet de « Alternatives au gazon : 10 couvre-sols pour remplacer la pelouse »

  • denoyelle

    Bonjour, j'envisage d'utiliser des plantes alternatives au gazon dans un jardin a l'ile de ré.
    il peut faire y bien chaud en été, il y aura pas mal de passage et je voudrais que l'hiver cela ne prenne pas un aspect trop fané ou perde son vert. problème aussi pour ne pas attirer trop les abeilles (il y sur des enfants)
    quel mélange me conseilleriez vous dans ce cas ? en vous remerciant. F Denoyelle

    • Ingrid

      Bonjour, notre duo composé de Verveine nodiflora et d'Achillea crithmifolia conviendrait très bien. https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-de-a-a-z/duo-alternatives-au-gazon.html
      Vous pouvez y ajouter quelques plants de Bruyère marine (Frankenia laevis), https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-de-a-a-z/frankenia-laevis-frankenie-lisse.html mais en bordure car c'est une plante qui ne supporte qu'un piétinement modéré. Si la zone que vous souhaitez végétaliser est très fréquentée, je vous conseille néanmoins d'ajouter des dalles. Enfin, concernant les abeilles, cela ne pose généralement pas de problème mais si vous préférez un couvre sol sans floraison, je vous recommande plutôt le Gazon des Mascareignes qui ne perd de sa superbe qu'à partir de - 4 ° C.

  • Association Biodiver'Cité
    Association Biodiver'Cité 17 mars 2018 à 10 10 30 03303

    Bonjour
    Pouvez vous préciser si ces couvre sols sont mellifères c.a.d favorables pour les pollinisateurs : abeilles, papillons.... car nous développons en zone urbaine des surfaces vivrières qui leurs sont propices.
    Merci de votre aimable coopération.
    Le Président Fondateur - Alain René LECOMTE - 8 bis rue vincent -59230 - ST AMAND LES EAUX - 06.67.87.07.76

    • Ingrid

      Bonjour !
      Je vous conseille particulièrement les thyms :
      https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-de-a-a-z/thymus-pseudolanuginosus-thym-d-ornement-p-3830.html
      https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-aromatiques/thymus-praecox-purple-beauty-thym-precoce-rose-pourpre.html
      https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-aromatiques/thymus-praecox-albiflorus-thym-precoce.html
      https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-aromatiques/thymus-hirsutus-thym-hirsute.html
      https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-aromatiques/thymus-praecox-coccineus-thym-precoce-rouge-magenta.html
      mais aussi les achillées :
      https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-par-variete/achillees/achillea-tomentosa.html
      https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-par-variete/achillees/achillee-achillea-crithmifolia.html

      Cordialement,
      Ingrid

  • Agnes Deshormes

    Bonjour, j'ai environ 50 m2 de pelouse a Paris, dans un jardin entoure de hauts murs. Terre argileuse, pas beaucoup d'ensoleillement (environ 4 heures). Chaque annee je reseme du gazon, mais je n'ai jamais une pelouse reguliere, elle est envahie de mousse et le gazon ne prend pas partout. On ne va que tres peu sur la pelouse. Que me conseillez-vous comme alternative pour que cette partie du jardi soit verte toute l'annee? Merci!

  • renée

    Merci pour ces idées mais puis-je les mettre en pratique sur une pente couverte de mousse, donc très humide, en hiver (zone 7/8) pouvant être très froide (-14° cette année) et moyennement ensoleillée l'été (présence d'arbres) ?
    Cordialement

    • Pierre

      Merci à vous ! Malheureusement, je vous d'être honnête, dans ce type de conditions très compliquées, notamment du fait de la pente, de l'humidité et du froid, il n'y a pas d'alternative au gazon qui sera satisfaisante... l'herbe tiendra toujours le haut du pavé !

  • Grand

    Bonjour,
    J'habite dans le sud ouest, petit village à côté de Toulouse, le sol est lourd et très sec en été.. Nous créons un jardin de zéro. J'ai 2questions :
    - Tout d'abord nous avons planté une pelouse au printemps dernier, il y a plein de trous avec quel(s) couvre(s) sol(s) pourrions nous les comblé ?
    - J'ai vu que l'on pouvait utiliser les couvre sol pour le pied d'arbres, que mettre au pied d'un pawlovnia ? D'un liquidambar ? D'un frêne à fleurs ? Sachant que nous voulons une plante nécessitant très peu d'eau .
    Merci d'avance pour votre réponse
    Emi

    • Pierre

      Bonjour,

      Merci pour votre intérêt suite à cet article !
      Dans la pelouse, vous avez le choix de planter l'Herniaria glabra, pour son côté le plus gazonnant, ou la piloselle, Hieracium pilosella, ultra solide, mais dont la floraison rappelle celle du pissenlit... et qui pourra être pris pour une mauvaise herbe. Sous les arbres, c'est une autre paire de manches... le mieux est de faire des essais, vous verrez ce qui marche le mieux chez vous, regardez du côté des bergénias, géraniums macrorrhizum, etc. et autres couvre sols pour l'ombre sèche à cette adresse : https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-couvre-sols/vivaces-couvre-sol-pour-lombre-seche.html

      Bon courage pour votre jardin !

  • Jean-Michel

    Bonjour à tous,

    je suis surpris que le figure pas dans la liste des plantes couvre-sol pouvant remplacer un gazon, l'Helxine. Il est vrai que l'hiver elle noirci mais au beau temps c'est superbe. je ne ais pas par contre si on peut la piétiner.

    • Ingrid

      Bonjour Jean-Michel ! L'Helxine ou Hélixine a fait débat chez nous... nous l'avons finalement écartée de notre sélection pour sa faible résistance au piétinement mais c'est, en effet, un formidable couvre sol d'ombre.

      Cordialement, Ingrid

  • Laure

    Bonjour,
    Nous sommes dans l'ouest lyonnais.
    Nous avons une parcelle d'environ 15 mètres carrés exposée au soleil plusieurs heures par jours. 35-40 degrés l'été, -10 à -15 degrés au plus froid de l'hiver. L'été, le sol est très sec et non arrosé. Il y a actuellement sur cette parcelle des iris, 2 buddleias et du muguet. La parcelle est envahie de trèfle et de graminées.

    Nous aimerions éliminer le trèfle et les graminées et les remplacer par un couvre-sol persistant qui ne nécessite pas de tonte.
    Quel couvre-sol pourriez-vous nous conseiller ?

    En vous remerciant par avance pour votre aide.

    • Pierre

      Bonjour,
      Je vous conseillerais d'essayer le Thymus longicaulis, ou, pour un effet plus vert et plus "net", le Thymus hirsutus, sous réserve de l'arroser une fois par semaine au plus fort de l'été. Le thym a des propriétés dites "allélopathiques", qui empêchent la germination et la croissance des mauvaises herbes. Toutefois, il est très important que vous vous détruisez entièrement les mauvaises herbes avant de planter les couvre-sol et de désherber manuellement le temps de leur installation. Bon courage !

  • Mo

    Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Nous avons un jardin d'environ 200m2 et 2 chiens.
    Autant vous dire que notre pelouse a disparu !
    Nous avons fait le deuil d'une pelouse, mais il est vrai que le terrain a nu n'est pas très agréable à l'oeil.
    Avez vous une idée à nous communiquer pour pouvoir couvrir ce sol terreux sachant que :
    - nous sommes en IDF
    - le terrain est mi soleil / mi ombre
    - nous avons 2 chiens qui courent dans tous les sens !
    Merci pour votre aide !

    • Ingrid

      Bonjour !

      Malheureusement, nos plantes alternatives au gazon, bien que piétinables, ne sauraient supporter le trafic de deux chiens, surtout s'ils sont très actifs ! Concernant l'aménagement de votre jardin, si vous n'avez qu'un rectangle de pelouse, je vous conseille de planter des arbustes. Si vos chiens savent respecter les limites, vous pourriez créer des massifs, délimité par des bordures assez hautes. Concernant l'enherbement, il existe des protections mécaniques (Pelouse Protect) mais elles sont surtout utilisées dans les aménagements publics. Bon courage avec les toutous :-)

      Cordialement, Ingrid

  • di blasi

    Bonjour,

    j 'habite dans l'Est je ne veux pas de pelouse car je ne pas tondre et pas arroser ou peu et ma parcelle est au sud ensoleillée avec des hivers très rude merci de conseiller pour un couvre sol

    • Ingrid

      Bonjour !
      Les couvre sol alternatifs au gazon les plus rustiques sont l'Herniaria glabra : https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-couvre-sols/herniaria-glabra.html l'Hieracium pilosella https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-de-a-a-z/hieracium-pilosella-eperviere.html et le thym praecox Albiflorus : https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-aromatiques/thymus-praecox-albiflorus-thym-precoce.html Cordialement

  • Marite

    Bonjour,
    Mon problème est semblable aux autres, avec un espace « gazon » par plaques et des mauvaises herbes ( carottes ) envahissantes, que faire ! d’autant qu’il fait très chaud et sec l’été ; nous sommes en Méditerranée.
    Je voudrais remplacer ce pauvre gazon par des plantes couvrantes, quel choix faire.
    Merci de m’aider.
    Cordialement

    • Pierre

      Bonjour,
      Tous les couvre-sol de la catégorie "alternatives au gazon" accessible ici sont adaptés pour la région méditerranéenne. Le choix final est à faire en fonction de l'exposition de votre terrain, de l'usage (piétinement plus ou moins intensif) et de la présence ou non d'un arrosage artificiel.
      A bientôt !

  • Johanna DANIEL

    Bonjour!!
    Nous rénovons actuellement une maison, en bretagne sud, à l'entrée du golfe du Morbihan. Cette rénovation se veut écologique et en adéquation avec le style de la maison, vielle de plus d'une siècle.
    Nous recherchons une alternative au revêtement actuel qui nécessite beaucoup de désherbage manuel (ou chimique, ce qui est hors de question). la parcelle fait 300m2!! Elle est amenée à servir d'espace de stationnement. étant à l'entrée du golfe du morbihan, nous bénéficions d'un micro climat. Il peut donc pleuvoir énormément, comme faire très beau et chaud (parait-il que nous aurions le même taux d'ensoleillement sur la commune qu'à Biarritz...!?) Les gelés sont très rares en hiver mais pas inexistantes.
    nous sommes également sensibles à la question des abeilles grâce à l'apiculteur de la commune.
    Quelle essence pourriez vous me recommander pour ce revêtement?
    Merci beaucoup pour votre aide et pour votre site très instructif!!
    Johanna

    • Ingrid

      Bonjour Johanna !
      S'agit-il d'un jardin où les voitures se garent occasionnellement ou est-ce vraiment destiné à devenir un parking "paysagé"? Quel est le type de revêtement actuel ? Du gravier ?
      Cordialement,
      Ingrid

  • Jason

    Bonjour, j’aimerai vos conseils pour couvrir une zone assez accidentée de 400-500 metres carrés. Plein soleil quasiment toute la journée. Avec quelques endroits plutôt humides ( Sortie d’épandage ). Il s’agit d’une zone très très peu piétinée. Que puis/je y mettre ?
    Est-il possible de semer directement sur place plutôt que de planter des dizaines de godets ?
    Merci d’avance :)

    • Pierre

      Bonjour,
      Actuellement, il n'existe pas vraiment d'alternative au gazon à semer en place qui soit facilement disponible sur le marché. Pour un telle surface, en zone accidentée et non homogène au niveau des conditions, la solution la plus simple et la plus efficace reste de semer un gazon rustique traditionnel. Si vous souhaitez néanmoins tenter l'expérience, je vous recommanderais plutôt le mélange Lippia nodiflora/Achillea crithmifolia, si les températures ne descendent pas en-dessous de -8 à -10°C chez vous et que le sol n'est pas argileux.

  • MESSINES Jean-jacques

    j'ai crée une allée conduisant de la terrasse à une cabane de jardin composée de dalles de grès de fontainebleau non géométriques genre pas japonais brutes .je cherche une alternative aux gazons pour les joins,passages occasionnels une à deux fois par semaine:cabane range outils de jardin et coussins de meubles de jardins .mi ombre,terrain sableux que j'améliore partout (terreaux,fertilisants organiques,etc..).seule taille possible:le rotofil merçi de vos conseils...Je suis un fidèle client très satisfait produits et services .

    • Michael

      Bonjour,

      Entre les dalles de pas japonais vous pouvez planter quelques vivaces très rases comme par exemple

      - le Pratia: https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-de-a-a-z/pratia-angulata.html
      - l'Helxine: https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-de-a-a-z/helxine-soleirolia-soleirolii.html

      Ces deux vivaces semi rustiques poussent très vite mais demandent beaucoup d'humidité pour se développer. Je vous recommande sinon de planter une vivace beaucoup plus robuste mais nettement moins poussante comme l'ophiopogon et plus particulièrement cette variété: https://www.promessedefleurs.com/vivaces/vivaces-par-variete/ophiopogons/ophiopogon-japonicus-minor-p-3701.html

  • Marisy

    Bonjour, j’habite dans l’arrière-pays basque et je cherche à remplacer le gazon par des couvre sol à feuillage persistant. Le terrain est légèrement en pente, la Terre est argileuse, il pleut beaucoup même l’été ! Cette parcelle est exposée au sud ouest, mais est protégé par quelques arbustes qui apportent un peu d’ombre. Que pouvez-vous me conseiller ? Existe-t-il des vivaces qui vont étouffer l’herbe existante ou faut-il obligatoirement procéder à l’étape de désherbage avant la plantation et en entretien ? Merci de vos conseils.

    • Pierre

      Bonjour, vous pouvez opter pour Lippia nodiflora, Dichondra repens ou la camomille Treneague dans ces conditions. Malheureusement, le désherbage préalable est absolument inévitable et doit être parfaitement soigné pour assurer la réussite de votre pelouse alternative. En revanche, une fois installée, vous serez (presque) complètement tranquille !

  • Johanna DANIEL

    Bonjour ingrid,

    Pardon je n'avais pas vu que vous aviez répondu à mon commentaire.
    Le passage des voiture ne sera que ponctuelle et principalement en saison estivale. Le sol actuel est une espèce de mélange bien compact de sable et de gravillon, laissant pousser quelques mousses et "hautes herbes" par endroit. Nous ne sommes pas fermé à l'idée de changer la nature du sol, si cela nous permet de trouver une solution durable, car il semble compliqué de planter quoique ce soit sur le revêtement actuel, trop dure il me semble.... qu'en pensez- vous...?
    Merci pour votre aide précieuse, car le paysagiste avec lequel nous travaillons sèche un peu... :)
    Bonne journée!

  • Jason

    Pardon je n’avais pas vu votre réponse !
    D’accord, dommage alors.. j’essayerai d’abord sur une petite parcelle pour un an afin de voir ce que ça donne pour commencer..
    merci beaucoup :)

  • Laurie

    Bonjour, mon voisin a du lierre et des orties le long de la clôture, que je m'amuse à nettoyer régulièrement. Si je mets ce genre de plante couvre-sol, est-ce que ça suffira à l'empêcher de se développer chez moi ? Merci !

    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, Non malheureusement cela risque de ne pas suffire pour empêcher le développement de ces végétaux.
      Cordialement
      Pierre

  • cédric bouet

    bonjour, je souhaiterai savoir ce qu'il faudrait en remplacement de ma pelouse de 300 m2, avec un sol caillouteux en lotissement. merci d'avance