Alternative au gazon : planter une Achillée couvre-sol

Alternative au gazon : planter une Achillée couvre-sol

Une plante tapissante et presque sans entretien pour remplacer la pelouse

Sommaire

Mis à jour le 25 Septembre 2023  par Marion 5 min.

Que ce soit à cause de la sécheresse, de piétinements répétés, d’un manque d’entretien ou même de l’urine de chien, il n’est pas toujours facile de conserver un beau gazon dense et vert toute l’année. Mais saviez-vous que de nombreuses plantes peuvent tout à fait remplacer la pelouse au jardin ? Certaines variétés d’achillées font partie de ces alternatives au gazon, qui ne nécessitent que peu d’entretien pour former rapidement une vraie moquette végétale.

Voyons quels sont les avantages de ces achillées couvre-sols et comment les cultiver sans difficulté.

Hiver, Printemps, Été, Automne Difficulté

Les avantages de l’achillée couvre-sol pour remplacer le gazon

Les achillées couvre-sols disposent de nombreuses qualités pour remplacer le gazon, puisque ces plantes :

  • restent décoratives toute l’année grâce à leur feuillage persistant et dense, tout en apportant une touche naturelle ;
  • disposent d’une silhouette étalée plus large que haute, qui leur permet de former un vrai tapis végétal ;
  • ont une croissance rapide et s’étendent spontanément grâce à leurs stolons (tiges aériennes rampantes formant de nouveaux pieds) ;
  • résistent à la sécheresse, à la chaleur et au manque d’eau ;
  • supportent les piétinements modérés ;
  • sont faciles à vivre, ne demandant que peu d’entretien (cf. paragraphe dédié) ;
  • nous gratifient d’une jolie floraison mellifère qui, en plus d’être esthétique, fait le bonheur des précieux insectes butineurs.

Les alternatives au gazon seront choisies selon votre exposition (ensoleillée, ombragée…) et votre type de sol (lourd et argileux, léger et sablonneux, calcaire, pauvre, etc.). Prenez également en compte le niveau de fréquentation de la zone concernée (occasionnel, quotidien, intensif) : les achillées peuvent supporter un peu de passage, mais pas des parties de foot endiablées ! Sur les zones fortement piétinées, nous vous conseillons d’ajouter des dalles ou des pas japonais.

Alternatives au gazon

L’Achillea crithmifolia entre des dalles

Quelles variétés d’achillées couvre-sols choisir comme substitut ?

L’Achillea odorata ou achillée odorante

L’achillée odorante est un vigoureux couvre-sol, qui forme au fil du temps de beaux tapis végétaux denses. Cette variété croît spontanément dans les régions méditerranéennes, ce qui explique sa bonne résistance à la sécheresse.

Ses feuilles vert-gris sont fines, recouvertes d’un délicat petit duvet leur donnant un charmant aspect plumeux. Elles sont aromatiques au froissement, dégageant des notes d’absinthe. De la fin de printemps au début de l’été, cette petite moquette végétale dévoile des ombelles de fleurs d’un blanc-jaunâtre.

Cette variété a aussi l’avantage de diffuser des molécules limitant le pouvoir germinatif de ses voisines concurrentes, ce qui évite de devoir pratiquer un désherbage régulier.

À maturité, notre achillée pourra atteindre 50 cm d’envergure. En fleurs, elle mesurera de 30 à 50 cm de hauteur.

alternatives au gazon

Achillea odorata

L’Achillea crithmifolia ou Achillée à feuilles de criste marine

L’Achillea crithmifolia est une autre vivace, originaire des régions montagneuses des Balkans. Elle se transforme rapidement en moquette végétale, avec ses feuilles d’un joli gris-vert aux reflets argentés. Elles sont délicatement découpées et duveteuses au toucher. En été, ce tapis s’anime d’ombelles blanc-crème.

Cette plante couvre-sol atteint entre 15 à 25 cm de haut lors de la floraison, pour un étalement de 50 cm à 1 mètre. Cette capacité de colonisation peut d’ailleurs la rendre envahissante.

alternatives gazon

L’Achillea crithmifolium avant et pendant la floraison

Où planter les achillées couvre-sols ?

Solides et rustiques (jusqu’à -15°C environ selon les conditions de culture), les achillées se plairont en situation ensoleillée, ou mi-ombragée en climat chaud et sec. Peu exigeantes concernant la nature du sol, elles ont une préférence pour les sols légers et drainants (qui ne retiennent pas l’eau). Elles se développeront même dans les zones pauvres ou rocailleuses et en terrain légèrement calcaire. Tolérantes aux embruns, elles trouveront également leur place en jardin de bord de mer. À noter que la floraison sera plus abondante en sol frais (légèrement humide).

L’Achillea crithmifolia peut tout à fait être utilisée pour garnir des surfaces assez grandes, jusqu’à 200 mètres carrés. L’achillée odorante couvre des surfaces plus petites.

Sur des plus grandes surfaces, optez plutôt pour l’installation de massifs en prairies fleuries, mixant vivaces et graminées.

Comment planter l’achillée couvre-sol ?

Période idéale

La plantation des achillées intervient au printemps (entre mars et début mai) ou au début de l’automne (entre septembre et octobre).

Préparation du sol

Les soins effectués pour préparer le terrain conditionneront le développement et la croissance des achillées. En amont de la plantation :

  • à l’aide d’une binette ou d’un sarcloir, retirez les adventices (« mauvaises herbes ») et autres végétaux en place ;
  • décompactez le sol sur 30 à 40 cm de profondeur avec une bêche, en brisant bien les mottes éventuelles et en retirant les gros cailloux ;
  • si votre sol est lourd, favorisez le drainage en incorporant du sable de rivière ou pour jardin, des graviers ou des billes d’argile ;
  • ratissez à l’aide d’un râteau pour obtenir une surface plane et régulière.

Densité de plantation

Pour obtenir un rendu assez dense sans que les plants se concurrencent, prévoyez un espacement d’environ 40 à 50 cm entre chaque sujet.

Étapes de plantation

  • Une quinzaine de minutes avant plantation, mettez les mottes à tremper dans une bassine ou un seau d’eau, afin de bien les réhydrater et de faciliter le retrait du contenant.
  • Creusez les trous de plantation à une profondeur de 10 à 15 cm environ.
  • Réinstallez au fond une couche de terre bien travaillée et décompactée.
  • Installez la motte et recouvrez-la avec la terre restante, sans enterrer la base des tiges.
  • Tassez avec les doigts.
  • Arrosez généreusement.

L’entretien après installation des plantes

Les achillées constituent une alternative au gazon quasiment sans entretien et sans arrosage.

Un désherbage régulier sera généralement nécessaire seulement pendant les premiers mois après la plantation, pour favoriser l’implantation.

La première année, veillez à arroser vos jeunes plants en cas de sécheresse prolongée. Une fois installés, ils résisteront à la sécheresse. Des arrosages ponctuels en été (plutôt en fin de journée pour limiter l’évaporation) pourront éventuellement rafraîchir le feuillage. Les achillées sont capables de se mettre en dormance lors des périodes de sécheresse, puis de repartir à la faveur des premières pluies.

Pratiquez une taille ou une tonte de rafraichissement une fois par an après la floraison (en début d’automne). Utilisez une cisaille, un coupe-bordure ou une tondeuse. Les plants gagneront ainsi en vigueur en développant de nouvelles feuilles.

Aucun apport d’engrais ou fertilisant organique n’est nécessaire. Une terre trop riche risquerait d’ailleurs de favoriser la croissance verticale et de rendre les plantes plus fragiles.

Associer les achillées couvre-sols avec d’autres plantes alternatives au gazon

Les achillées couvre-sols peuvent être installées seules, ou en compagnie d’autres plantes tapissantes qui apprécient les mêmes conditions de culture, comme :

alternatives au gazon

Un tapis d’Achillea crithmifolia en mélange avec du Phyla nodiflora var. canescens

Commentaires

Achillea crithmifolia
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.