Gazon brûlé par le soleil : que faire ?

Gazon brûlé par le soleil : que faire ?

Nos astuces pour faire reverdir votre gazon après la canicule

Sommaire

Mis à jour le 7 Juin 2023  par Pascale 9 min.

Un beau gazon, bien vert, on en rêve tous. Au printemps, le gazon affiche en général cette belle couleur, il pousse dru, et il est agréable de marcher pieds nus dans une herbe dense et fraîche. Malheureusement, avec l’arrivée de l’été, la pelouse fait souvent grise mine. Lors des périodes de canicule, les dégâts sont encore plus importants : la pelouse jaunit littéralement, elle se parsème de taches brunes, brûlée par les rayons du soleil. Pour autant, tout n’est pas perdu, car les végétaux qui constituent votre gazon sont coriaces. Une fois la grosse chaleur passée, quelques gestes suffisent souvent à le régénérer et à la faire reverdir. Voyons ensemble comment réagir face à une pelouse brûlée par la canicule.

 

Difficulté

Un gazon brûlé par le soleil est-il mort ?

Chaque année, l’été fini, vous vous désespérez devant votre gazon jauni par le soleil. C’est encore plus vrai les années de canicule ou de sécheresse où les brins d’herbe craquent littéralement sous les pieds tellement ils sont secs ! Tout est brûlé par le soleil. Sauf peut-être les parties ombragées… Pour autant, gardez espoir, car votre pelouse est une battante !gazon canicule

Certes, en apparence, elle semble morte. Mais ce n’est qu’une apparence en surface. Car votre gazon est bien vivant. Sous la surface de la terre, le système racinaire a survécu à la déshydratation des sols, tout comme les collets de toutes les variétés qui constituent votre pelouse. Votre beau gazon, si dru au printemps, est simplement entré en dormance pour contrer les périodes de canicule.

Donc, la meilleure attitude à adopter face à un gazon brûlé par le soleil est l’attente. En effet, naturellement, il va reverdir dès les premières gouttes de pluie ou le premier gros orage.

Faut-il arroser un gazon trop sec ?

Évidemment, en été, on peut arroser son gazon. Mais l’arrosage du gazon ne doit jamais se faire en journée. Pourquoi ? D’abord, parce qu’avec la chaleur, l’eau s’évapore très vite et ne pénètre pas dans le sol. Ensuite, parce que les gouttes d’eau qui se déposent sur les brins d’herbe vont agir comme une loupe. Et, au final, les rayons du soleil brûleront encore plus votre pelouse.

Les meilleurs moments pour arroser le gazon sont donc le matin de très bonne heure, afin que les températures ne soient pas trop élevées et les rayons du soleil trop ardents. Vous pouvez aussi arroser le soir lorsque le soleil est couché. Ainsi, l’évaporation due à la chaleur du sol sera moins importante.

Quant à savoir à quelle fréquence arroser votre gazon, sachez qu’il est préférable de faire un bon arrosage une fois par semaine que des arrosages quotidiens. Ainsi, les racines seront moins « fainéantes » et iront chercher profondément ce dont elles ont besoin.

Pour autant, en période de sécheresse, certaines régions (de plus en plus nombreuses avec le réchauffement climatique) mettent en place des restrictions d’eau. Les arrosages de pelouse sont donc légitimement interdits. Si vous avez pris la précaution d’installer des récupérateurs d’eau (encore faut-il qu’ils soient pleins !), n’hésitez pas à arroser. Sinon, patientez, car la pluie reviendra.

Sinon, la danse de la pluie peut être envisagée, mais nous n’en garantissons pas la réussite !

Doit-on tondre sa pelouse en période caniculaire ?

En période de sécheresse, tondre sa pelouse est totalement inutile. D’ailleurs que tondriez-vous puisque l’herbe est littéralement calcinée par la chaleur, plus proche de la paille que du joli tapis vert ?

Toutefois, retenez qu’une tonte trop courte accentue le dessèchement de la pelouse en été, car le système racinaire des plantes est moins profond, donc moins résistant aux aléas climatiques. En revanche, avec une tonte régulière et raisonnée au printemps et en automne, votre pelouse devra passer l’été sans encombre. Même en période de canicule !

gazon canicule

En été, la tonte est inutile

Pour rappel, quelques indications pour tondre correctement votre pelouse :

  • Ne tondez pas trop court ! Globalement, les professionnels conseillent de tondre un tiers de la hauteur des brins d’herbe. Mais cette indication évolue aussi suivant la saison. Pour faire simple, vous pouvez opter pour une hauteur idéale de 4 cm à 5 cm suivant les saisons.
  • Tondez régulièrement ! C’est ainsi que vous éviterez la prolifération des mauvaises herbes. Globalement, tondez une fois par semaine au printemps, réduisez les tontes en été, et reprenez-les en automne jusqu’en octobre.
  • Mulchez avant l’été ! Tondez en mode mulching dès qu’il commence à faire très chaud. Ainsi, vous créerez une légère barrière protectrice contre les rayons du soleil.

Que faire si votre pelouse est très abîmée par le soleil ?

L’été a été difficile, ponctué de multiples périodes de canicule. Le thermomètre a durablement flirté avec les 40 °C et l’état de sécheresse a été déclaré partout. Votre pelouse a donc particulièrement souffert et de grandes zones semblent avoir du mal à se reconstituer. Une fois l’été fini, vous pouvez agir, sans pour autant avoir à tout refaire. Il suffit parfois d‘intervenir par plaques dès l’automne.

Les étapes pour rajeunir votre pelouse :

  • La scarification : cette opération permet d’éliminer la mousse (s’il en reste !) et les brins d’herbe brûlés qui forment un chaume sec et craquant. De même, vous apporterez un peu d’oxygène aux plantes endormies. Que vous interveniez avec un scarificateur manuel, électrique ou thermique, finissez le travail avec un coup de râteau !

    gazon canicule

    Scarifier les zones de pelouse sèches permet d’éliminer les brins de graminées brûlés par le soleil

  • Le terreautage : cette opération permet de fertiliser votre gazon qui a souffert de la chaleur. Vous pouvez étaler du compost ou un engrais spécial gazon riche en azote. N’oubliez pas d’arroser après la fertilisation
  • Le semis d’un gazon de regarnissage qui bénéficie d’une croissance rapide. Complétez votre semis avec le passage d’un rouleau et un bon arrosage

Pour aller plus loin sur ces différentes techniques de rajeunissement de votre gazon après une longue période de sécheresse :

Et si vous envisagiez d'autres alternatives ?

Avec le réchauffement climatique annoncé (et déjà bien amorcé), les épisodes de canicule risquent de devenir récurrents et de s’amplifier d’année en année. Et aucune région du territoire ne devrait y échapper…

Il est peut-être temps de remplacer votre gazon uniforme et bien vert par d’autres types de gazons, plus résistants, car constitués de graminées robustes. Ainsi, les gazons adaptés aux conditions climatiques du sud de la France ou aux terrains secs, essentiellement composés de fétuques élevées, sont très résistants à la chaleur et à la sécheresse.

De même, le gazon Cynodon dactylon ou pelouse tropicale s’avère très résistant au manque de pluie tout en étant rustique jusqu’à – 9 à – 12 °C. En revanche, le gazon kikuyu, composé de Pennisetum clandestinum, est à réserver aux façades méditerranéenne et atlantique.

Plus radicalement, vous pouvez aussi remplacer votre gazon par des plantes couvre-sol ou de réduire la surface occupée par la pelouse.

alternative gazon

Zoysia tenuifolia est une alternative au gazon

Ingrid et Pierre vous livrent une multitude d’idées dans ces articles : Remplacer le gazon, idées et solutions et Alternatives au gazon : 10 couvre-sol pour remplacer la pelouse

Commentaires

Gazon brûlé par le soleil : que faire ?