Commandez aujourd'hui et plantez ce weekend
Terreauter un gazon : pourquoi, comment ?

Terreauter un gazon : pourquoi, comment ?

Le secret bien gardé d'une belle pelouse

Sommaire

Mis à jour le 20 Mars 2023  par Virginie T. 2 min.

Vous voulez garder une belle pelouse verdoyante ? Piétinement, passage de la tondeuse, chaleur, manque d’eau, au fil du temps, le sol s’épuise, le gazon se dégarnit, jaunit et perd en densité. Dépourvue de nutriments, la terre s’appauvrit, devient dure et compacte et les racines des herbes s’étiolent. Pour éviter qu’il ne se transforme définitivement en paillasson, aussi surprenant que cela puisse paraître, un gazon a besoin d’être nourri pour bien pousser, rester bien dru et bien vert : le terreautage, c’est-à-dire étaler du terreau- est une technique simple et naturelle qui permet d’enrichir le sol en matières organiques fraîches. Pourquoi faut-il terreauter son gazon, comment et quand le faire, voici nos conseils pour garder votre pelouse en parfaite santé.

Difficulté

Le terreautage, c'est quoi ?

Une pelouse qui fait triste mine, qui se dégarni est le signe qu’elle manque d’éléments nutritifs, que le sol ne la nourrit plus suffisamment. Le terreautage consiste à étaler une fine couche de terreau ou de compost bien décomposé sur toute la surface du gazon. C’est une manière naturelle d’entretenir sa pelouse car à la différence de l’engrais pour gazon qui apporte uniquement des éléments nutritifs, et qui est surtout bénéfique à la partie aérienne pour conserver une herbe bien verte et bien épaisse, le terreautage modifie en profondeur la nature du sol.

Pourquoi terreauter son gazon ?

Pour amender la terre : un sol bien fertilisé améliore la qualité de l’herbe. L’apport de matières organiques – terreau ou compost – stimule naturellement l’activité microbienne du sol, le bon développement des racines et permet de modifier la structure de la terre en l’enrichissant. Terreauter permet également d’alléger le sol.

terreauter un gazon

Gazon scarifié et terreauté prêt à réensemencer

Quand intervenir ?

Intervenez lorsque votre gazon montre des signes de faiblesse, rarement avant la deuxième ou troisième année qui suit le premier semis. Cette technique se pratique ensuite tous les ans au printemps ou à l’automne.

Avec quoi terreauter son gazon ?

Choisissez un terreau polyvalent de qualité, ou un terreau spécial gazon, spécifiquement conçu pour favoriser la germination et nourrir la pelouse. Évitez les terreaux bas de gamme : la qualité du terreau est primordiale. Un compost bien mûr peut également être étalé pour fertiliser votre pelouse : passez-le de préférence au tamis pour l’affiner avant l’épandage. Tous deux modifient durablement la structure du sol, décompactent les terres lourdes et favorisent le développement des micro-organismes de la terre.

Comment terreauter ?

Procédez idéalement après avoir pratiqué une scarification pour aérer le sol, c’est-à-dire après avoir gratté l’herbe en enlevant les mousses et après avoir désagrégé à l’aide d’un râteau ou d’un scarificateur la couche de feutrage due à l’enchevêtrement des racines. L’amendement pénétrera mieux dans le sol.

  • Désherbez votre terrain afin que les mauvaises herbes ne profitent pas de l’effet booster des matières organiques
  • Comptez 5 à 10 litres de terreau par mètre carré
  • Étalez au râteau 1 à 2 cm de terreau ou de compost sur toute la surface de la pelouse en comblant tous les trous
  • Égalisez au râteau pour bien l’incorporer à la terre
  • Arrosez en pluie très fine pour favoriser la pénétration des éléments nutritifs
  • Réensemencez avec du gazon les endroits clairsemés si nécessaire

Râteaux, balais à gazon, découvrez les bons outils pour étaler le terreau

→ A découvrir nos outils pour désherber

Commentaires

terreauter un gazon