Alternative au gazon : planter le Zoysia

Alternative au gazon : planter le Zoysia

Pour remplacer avantageusement la pelouse dans le Midi

Sommaire

Mis à jour le 18 Septembre 2023  par Virginie T. 6 min.

Écologique car peu exigeant en eau, ne nécessitant que très peu de tonte, d’arrosage et d’entretien, résistant au piétinement, le Zoysia tenuifolia ou Gazon des Mascareignes est une petite graminée qui remplace avantageusement le gazon. Particulièrement résistant à la chaleur, mais moyennement rustique, c’est une véritable alternative au gazon dans nos régions aux hivers doux où les étés sont secs. Il forme un étonnant couvre-sol persistant dodu vert vif quasi toute l’année. Fini la corvée de tondeuse et de désherbage ! Découvrons vite toutes les qualités de cette moquette végétale ! Voici où, comment planter et entretenir cette plante carpette se substituant parfaitement à la pelouse classique.

Et découvrez toutes nos vivaces couvre-sol alternatives au gazon !

alternative gazon Zoysia tenuifolia, gazon des mascareignes

Zoysia tenuifolia © David Pierre Mangiapan Wikimedia Commons

Difficulté

Pourquoi choisir le Zoysia en alternative au gazon ?

Tout simplement parce que cette petite graminée issue la grande famille des poacées cumule les qualités ! Esthétiques d’abord, puisque le Zoysia tenuifolia s’étend lentement par le biais de ses rhizomes traçants pour former un beau tapis vert, doux comme du velours. Ses brins sont persistants et conservent leur belle teinte vert vif une grande partie de l’année. Sa hauteur n’excède pas 10-12 cm pour 50 cm d’envergure, constituant une moquette moelleuse d’aspect bosselé, mais si dense qu’elle dissuade les « mauvaises herbes » de s’installer.

Écologiques et pratiques ensuite, car le Gazon des Mascareignes se caractérise par une grande résistance au piétinement, même intensif (comme sur les terrains de sport) et à la sécheresse. Il est aujourd’hui de plus en plus employé pour remplacer la pelouse dans les espaces publics comme dans nos jardins, répondant parfaitement à la problématique de la gestion des réserves d’eau. Il est très difficile de conserver une belle pelouse verte en été, à moins d’avoir recours à des arrosages dispendieux. Le Zoysia réclame moitié moins d’eau qu’un gazon traditionnel et supporte les assauts des enfants, des sportifs ou encore des animaux ! Plus on le piétine, plus il est beau. Il est d’autant plus dru qu’il est piétiné. On peut y jouer, y courir ou simplement le fouler de nos pieds nus ! Peu exigeant du moment qu’il dispose du climat chaud dont il a besoin, il ne demande qu’une à deux tontes par an et encore… on le surnomme « gazon sans tonte » ! Il s’accommodera de nombreux types de sols, aussi bien acides que calcaires ou salés. Il résiste aux embruns des bords de mer comme au chlore de la piscine.

alternative gazon Zoysia tenuifolia, gazon des mascareignes

Pour quelles surfaces ?

Sa croissance est relativement lente, c’est un avantage car il demande donc peu de tontes, mais si vous êtes peu patients, Il vaut mieux vous tourner vers d’autres plantes alternatives au gazon ou prévoir un nombre suffisant de godets par m². Comptez environ 7 à 9 godets au m² pour couvrir uniformément le sol en l’espace de 1 à 2 ans. Le Zoysia convient aux grandes et petites surfaces et s’adapte à de multiples utilisations dans tous les sols bien drainés. Ceci étant dit, si vous souhaitez supprimer le gazon sur des surfaces importantes, nous vous conseillons davantage des mélanges durables de type prairie fleurie où se mêlent vivaces et graminées.

Pour quelles utilisations ?

Au jardin, le Zoysia tenuifolia ou Gazon des Mascareignes trouve sa place aussi bien entre les dalles des allées, des pas japonais, sur les talus ou en rocailles. Il pourra également remplacer la pelouse dans un petit jardin urbain, sur une aire de jeu ou même végétaliser un toit sur lequel il formera de beaux tapis moutonnants.

alternative gazon Zoysia tenuifolia, gazon des mascareignes

En substitut à la pelouse sur de petites surfaces (© Cultivar 413), pour marquer une allée… le Zoysia tenuifolia offre de belles perspectives

Dans quelle région le planter ?

Le Zoysia tenuifolia remplacera avantageusement la pelouse dans le sud de notre pays, dans les zones périodiquement arrosées du jardin. Il ne se plaît que dans nos régions pas trop froides. C’est une bonne alternative au gazon dans les jardins du Midi, car il résiste mieux à la sécheresse que la plupart des plantes couvre-sols. En prime, il supporte très bien les expositions brûlantes avec deux fois moins de besoins en eau que le gazon traditionnel. Quand la plupart des gazons jauniront par manque d’eau, votre Zoysia tenuifolia restera digne avec ses brins toujours verts. Bien que résistant au froid jusqu’à -12/-15°C, il ne supportera pas les froids intenses et répétés. C’est pourquoi, sa culture n’est possible que dans nos régions les plus épargnées du pourtour méditerranéen ou même du littoral atlantique. L’hiver, dès que le thermomètre descend en dessous de -5°, il jaunit temporairement. Même s’il reverdit au printemps suivant avec les premières pluies, il ne survivra pas à un régime climatique trop rude et jaunira systématiquement dans les régions froides.

Quand et comment le planter ?

Rompu aux conditions difficiles, le Zoysia tenuifolia s’installe dans la plupart des sols bien drainés. Un sol sec, caillouteux, ne lui fait pas peur. Il redoute en revanche les sols trop lourds et trop humides l’hiver dans lesquels il périra à coup sûr. Pour qu’il s’installe correctement, veillez à ce qu’il y ait suffisamment de substrat (15 cm de hauteur de terre suffisent). Il s’épanouit au soleil, mais aussi à mi-ombre. Comptez 2 ans pour obtenir un beau tapis uni.

Prévoyez de l’installer au printemps sur terrain réchauffé pour laisser aux racines le temps de bien s’installer avant la saison chaude. Une plantation à l’automne est également possible en climat chaud. Pour réussir l’implantation du Zoysia tenuifolia, quelques règles s’imposent. Il convient de :

  • Préparer le terrain en décompactant la surface à planter sur 30 à 40 cm de profondeur, briser les grosses mottes et débarrasser la terre des mauvaises herbes et cailloux
  • Aérer la terre à l’aide d’une fourche-bêche
  • Soigner le drainage, si besoin ajouter des billes d’argile ou de la pouzzolane pour l’améliorer
  • Étaler une fine couche de compost au fond du trou de plantation
  • Ne pas lésiner sur la quantité de plantes au m² : plantez environ 7 à 9 godets au m² en quinconce espacés de 30 cm de distance les uns des autres. Cela permettra de recouvrir la surface de manière uniforme.
  • Arroser

alternative gazon Zoysia tenuifolia, gazon des mascareignes

Comment entretenir son gazon Zoysia ?

Ce type de gazon s’entretient facilement, nécessitant très peu d’entretien. Une fois installé, ce couvre-sol se débrouille presque tout seul.

  • À la plantation, apportez un engrais à diffusion lente du type engrais pour gazon ou un peu de compost. Renouvelez chaque année au début du printemps.
  • Après la plantation : arrosez tous les 3 à 4 jours pour encourager la reprise. Une fois bien installé, il sera résistant à la sécheresse, cependant en cas de temps sec durable, il est recommandé d’arroser de temps à autre en été : environ 15 litres d’eau au mètre carré tous les 8 ou 15 jours. Arrosez toujours en laissant sécher la terre entre deux apports d’eau.
  • Désherbez régulièrement la première année pour éviter la concurrence avec les adventices- il faut lui laisser le champ libre – ensuite vous vous contenterez d’un à deux désherbages annuels.
  • De croissance lente, la tonte n’est pas nécessaire, d’autant qu’il vieillit bien sans se dégarnir, et finit par créer de très jolies ondulations naturelles. Néanmoins, si vous le souhaitez, vous pouvez tondre ce gazon une à deux fois par an, en fin d’hiver pour encourager la croissance, et à l’automne avant la dormance de la plante.
  •  Tous les 4-5 ans, en été, scarifiez le feutre s’étant formé

Peut-on l’associer avec d’autres plantes alternatives au gazon ?

Oui, fort heureusement, ces plantes alternatives au gazon s’associent bien entre elles. Les mélanger permet de former une jolie pelouse diversifiée et belle en toutes saisons. À condition de choisir des plantes ayant les mêmes besoins que notre gazon des Mascareignes. Il existe plusieurs variétés de gazon Zoysia, vous choisirez celle qui est la plus adaptée à vos besoins et à vos envies. Parmi les plantes susceptibles de remplacer l’herbe en sol sec et de s’associer au Zoysia, vous trouverez l’Achillea crithmifolia qui prendra le relais en hiver en formant un tapis persistant d’un gris-vert très doux. De nombreux mariages sont également possibles, avec les Thymus (thym laineux, thym hirsute). On peut l’associer à d’autres plantes tapissantes vigoureuses au cycle végétatif complémentaire comme le Phyla nodiflora, l’une des meilleures alternatives au gazon dans les sols secs et piétinés. Il forme de grandes nappes très rases de feuillage plus ou moins persistant teinté de gris-vert surmonté de jolies fleurs mauves au printemps.

alternative gazon Zoysia tenuifolia, gazon des mascareignes

Zoysia tenuifolia en bas au centre, avec quelques autres bonnes compagnes comme le thym en haut à droite, mais aussi en toit terrasse les sedum et la sagine (© Cultivar 413)

Commentaires

Zoysia tenuifolia
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.