Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
7 epimedium persistant
conseil

7 épimédiums persistants

Décoratifs toute l’année au jardin

Aussi connu sous le nom de “fleurs des Elfes” ou “chapeau d’évêque”, les épimèdes sont de remarquables plantes couvre-sols au feuillage pouvant prendre de magnifiques teintes chaudes. Il existe de nombreuses espèces et variétés d’épimédiums, qui peuvent être caduques (entre autres l’Epimedium grandiflorum) ou persistantes (par exemple Epimedium warleyense, Epimedium versicolor et Epimedium alpinum). Ces dernières gardent leurs feuilles en hiver, restant décoratives tout au long de l’année, même en hiver alors que d’autres végétaux sont au repos. Sachez que certains épimédiums sont semi-persistants (comme l’Epimedium ‘Amber Queen’) : ils gardent leurs feuilles en hiver sous un climat doux, mais les perdent si les températures deviennent trop froides pour eux. Nous vous présentons ici notre sélection d’épimédiums persistants favoris, ainsi que quelques idées pour les associer.

L'Epimedium warleyense

Grâce à ses teintes chaudes, l’Epimedium warleyense est idéal pour raviver les espaces ombragés durant toute l’année. En avril/mai, cette Fleur des elfes persistante laisse émerger une multitude de fleurs vives, rose orangé et jaune pâle. Chaque tige florale peut porter jusqu’à une trentaine de fleurs en coupes, bien ouvertes. Ses folioles en forme de large cœur naissent teintées de rouge au printemps, verdissent en été tout en gardant une marge rouge et rougissent à nouveau à l’automne. Sachez que le nom de l’espèce “warleyense” provient de “Warley Place”, une réserve naturelle d’Angleterre, ancien jardin de la très renommée jardinière britannique Ellen Willmott. Cette plante vivace est un couvre-sol efficace formant de grandes touffes à inclure dans les massifs d’ombre légère aux côtés d’un cœur de Marie, de la corydale ‘Blackberry Wine’, d’astrances et d’hostas.

fleur des elfes orange feuilles persistantes

Epimedium warleyense (photo Chris Mealy – Flickr)

L'Epimedium ‘Amber Queen’

Le grand atout de l’Epimedium ‘Amber Queen’ est sans conteste sa floraison un peu plus longue et abondante que chez les autres épimédiums. Cet hybride fleurit sans interruption dès le mois d’avril jusqu’en juin, présentant sur de longues hampes florales d’innombrables fleurs inclinées, jaunes à cœur cuivré et aux longs et fins éperons recourbés. Sa silhouette bien compacte atteint 40 cm de hauteur pour une envergure de 30 cm. Ses feuilles, lancéolées (en forme de fer de lance), coriaces et épineuses, arborent des teintes rousses avec des marbrures vertes. Elles deviennent vert foncé en vieillissant. Cet hybride semi-persistant obtenu par Robin White est issu d’un croisement entre l’Epimedium wushanense ‘Caramel’ et l’Epimedium flavum. Aimant les sols frais et bien drainés, la Fleur des elfes ‘Amber Queen’ trouve sa place dans une grande rocaille d’ombre associée à la fougère des vieux murs, la cardamine à trois folioles, une tiarelle ou un lamier.

fleur des elfes cuivrée feuilles persistantes

Epimedium ‘Amber Queen’ (photo de droite : Leonara Enking – Flickr)

L’Epimedium acuminatum

L’Epimedium acuminatum est une espèce d’origine chinoise à feuillage persistant et au port étalé. Il forme une touffe de 30 à 40 cm de haut et peut s’étirer jusqu’à 50 cm d’envergure. Ses feuilles plutôt allongées et étroites sont tout d’abord de couleur bronze rougeâtre au printemps, puis elles verdissent tout en gardant des taches brunes pourprées. Enfin à l’automne, elles prennent une teinte orange toujours mouchetée de pourpre. La floraison a lieu au début du printemps. Les fleurs au cœur bordeaux et aux sépales blancs à violet lilas font alors leur apparition en exhibant des éperons fortement recourbés, faisant penser à des griffes ou des araignées. Tout comme l’Epimedium grandiflorum, ses fleurs sont particulièrement grandes. Cette Fleur des elfes se plaît à l’ombre ou la mi-ombre, où elle se cultive facilement en terre neutre à acide, riche et bien drainée. Une fois bien établie, sachez qu’elle peut tolérer la sécheresse. Les tons chauds de cet épimédium sont parfaits pour mettre en valeur le bord d’une allée ou d’un chemin. Plantez-le alors en compagnie de bulbes à floraison printanière (tulipes, crocus, jacinthes, Iris reticulata) ou encore de vivaces comme les rosiers nains et les delphiniums.

fleur des elfes rose feuilles persistantes

Epimedium acuminatum (photo 阿橋 HQ – Flickr)

L’Epimedium pauciflorum

Originaire de la province du Sichuan en Chine, l’Epimedium pauciflorum est une espèce rampante qui forme avec le temps un beau coussin tapissant à feuillage persistant. Sa touffe est composée de feuilles coriaces en forme de cœur, très dentées, presque épineuses. Celles-ci émergent au printemps de couleur vert clair, tachetées de rouge, puis deviennent brillantes et vert foncé avec le temps. Ses fleurs très élégantes sont regroupées par deux à quatre sur les hampes florales. Elles font leur apparition au printemps, d’avril à juin, dévoilant des sépales arrondis blancs et des pétales éperonnés blancs, argentés, avec parfois de légers reflets rose pâle. Cette espèce d’épimédium n’est pas la plus florifère de toutes (« pauciflorum » signifie “peu de fleurs” en français), mais la beauté et la simplicité de ses fleurs est une bonne raison pour mettre en avant cette Fleur des elfes. À l’ombre ou à mi-ombre, sachez que cet épimédium est très résistant à la sécheresse. Ce spécimen convient parfaitement pour couvrir un sol, marié à un bergénia, à un Geranium macrorrhizum, une anémone blanda et au Deinanthe caerulea.

fleur des elfes blanche feuilles persistantes

Epimedium pauciflorum

L’Epimedium alpinum

Petite espèce sauvage originaire des zones montagneuses européennes également appelé “épimédium des Alpes”, l’Epimedium alpinum se distingue des autres Fleurs des elfes par sa floraison originale bicolore. D’avril à mai, cet épimédium produit des inflorescences aux pétales jaunes et aux calices rougeâtres et bruns. Au printemps, cette espèce nous montre un feuillage persistant, lustré et au coloris très frais, vert pomme. Celui-ci fonce progressivement jusqu’à l’hiver. Les feuilles cordiformes sont légèrement dentelées. Cette Fleur des elfes très rustique d’une trentaine de centimètres de haut pour 40 cm de large est idéale comme plante couvre-sol dans une rocaille alpine mi-ombragée accompagnée de l’anémone de prairie, de la benoîte des rives ‘Album’, ou du bleuet des montagnes noir.

fleur des elfes rouge et jaune feuilles persistantes

Epimedium alpinum (photos Anneli Salo et Ryan Somma – Flickr)

L’Epimedium perralchicum ‘Frohnleiten’

L’Epimedium perralchicum ‘Frohnleiten’ est un cultivar allemand réputé pour sa vigueur et sa bonne capacité à recouvrir le sol. Grâce à ses rhizomes, cette Fleur des elfes basse (30 cm de haut) est un excellent couvre-sol pouvant s’étaler jusqu’à 50 cm d’envergure. Son feuillage vert, tapissant est très décoratif, pourpré au printemps, puis chamarré de rouge en automne. Ses feuilles coriaces, lustrées et pointues sont persistantes en climat doux. La floraison en bouquets jaune d’or a lieu d’avril à mai et rappelle la couleur lumineuse des jonquilles jaunes. Les petites fleurs brillantes aux sépales bien arrondis possèdent de minuscules éperons bruns. S’accommodant même d’une ombre partielle sèche une fois établi, vous pouvez installer l’épimédium ‘Frohnleiten’ aux pieds d’arbres ou arbustes et laisser sa végétation dense se développer en compagnie de la petite pervenche, d’ancolies, de l’aspérule odorante et de la fougère scolopendre.

fleur des elfes jaune feuilles persistantes

Epimedium perralchicum ‘Frohnleiten’

L’Epimedium x versicolor ‘Cupreum’

L’Epimedium versicolor ‘Cupreum’ se distingue par une floraison un peu plus précoce que celle des épimédiums cités précédemment. En effet, les petites fleurs de cet épimède s’épanouissent déjà dès le mois de mars jusqu’en avril. Les délicates inflorescences bicolores, habillées de rose cuivré et jaune pâle, sont perchées sur des tiges souples et volent au-dessus de la touffe de feuilles étroites. Le jeune feuillage persistant aux marbrures pourpres et cuivrées au printemps vire au vert en été. Cette vivace rhizomateuse est capable de pousser dans les sols ingrats et ne craint pas la concurrence racinaire. L’épimédium ‘Cupreum’ forme de beaux coussins à taille adulte (environ 30 cm en tous sens). Il trouve facilement sa place en lisière de sous-bois, dans un sol riche en humus, accompagné d’un sceau de salomon panaché, d’heuchères, de la ruine de Rome, d’une anémone des bois et d’un lierre panaché.

fleur des elfes jaune et rose feuilles persistantes

Epimedium versicolor ‘Cupreum’

Pour aller plus loin

Découvrez notre fiche d’idées d’association pour les épimédiums

Tout savoir sur l’Epimédium, Fleur des Elfes : planter, cultiver et entretenir

Pour plus de choix, n’hésitez pas à consulter toute notre gamme de Fleurs des elfes sur notre site.

Articles connexes


Fiche Famille

Epimédium, Fleur des Elfes : planter, cultiver et entretenir

Lire la suite +

association

Associer les Epimediums

Lire la suite +

Blog

En fleur cette semaine : l'Epimedium Amber Queen

L'Epimedium Amber Queen offre une floraison remarquable en ce moment dans les zones semi-ombragées du...
Lire la suite +

conseil

Les 7 plus beaux épimédiums

Lire la suite +

conseil

7 épimédiums roses

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire