Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Campsis grandiflora
conseil

6 grimpantes à floraison de fin d’été

découvrez 6 variétés pour clore la saison estivale en beauté

Au cœur de l’été, vers le mois d’aout, une grande partie des fleurs disparaissent sous la chaleur ardente du soleil. Mais quand certaines s’éclipsent, d’autres plantes grimpantes à la floraison en fin d’été en profitent pour attirer tous les regards. Elles embellissent jardins, balcons et terrasses jusqu’aux portes de l’automne, voire de l’hiver. On profite ainsi d’une prolongation de la floraison, au fils des mois, sans discontinuer. Et ce ne sont ni les jardiniers, ni les insectes pollinisateurs et autres papillons qui vont s’en plaindre.

Découvrez notre sélection de 6 plantes grimpantes à la floraison en fin d’été, pour clore la saison estivale en beauté.

La Bignone à grandes fleurs - Campsis grandiflora

Le Campsis grandiflora est une magnifique variété de Bignone à grandes fleurs, très apprécié pour sa floraison spectaculaire. Elle offre ainsi, d‘aout à fin octobre, de splendides bouquets de fleurs, en forme de trompettes, de couleur rouge-orange écarlate lorsqu’elles éclosent, puis orange abricot à maturité. Cette bignone possède également un joli feuillage caduc, très découpé, dans des nuances de vert foncé. Ses tiges pourvues de crampons et sa croissance rapide lui permettent d’escalader facilement les murs d’une habitation, les clôture et les pergolas. Cette belle grimpante convient à un climat méditerranéen où elle appréciera la chaleur et le plein soleil, dans une terre pauvre, même calcaire et bien drainée.

Pour lui tenir compagnie, installez d’autres grimpantes à proximité, comme un Akebia quinata qui fleurira au printemps, un Holboellia latifolia pour son feuillage persistant ou une Clématite ‘H.F. Young’ pour créer une ambiance colorée.

bignone à grandes fleurs

Le Campsis grandiflora

La fausse viorne - Pileostegia viburnoides

Le Pileostegia viburnoides, que l’on nomme aussi « fausse viorne », est une jolie grimpante, originaire de Chine, mais encore rare en culture chez nous. Son beau feuillage persistant, vert sombre et coriace, rappelle celui de l’Hydrangea seemanii. À la fin de l’été, d’aout à octobre, il déploie de grandes panicules de couleur blanches, légèrement crème, très appréciées des pollinisateurs et apportant de la luminosité au jardin. Comme chez le lierre, ses tiges sont équipées de racines crampons qui lui permettent de grimper sans aide sur un mur. En l’absence de support, elle fera office de couvre-sol naturel. Cette grimpante originale se plaira à la mi-ombre, en exposition à l’est ou l’ouest. Elle apprécie un sol riche, toujours légèrement humide, mais sans excès.

On pourra marier le Pileostegia viburnoides aux pois de senteur ou aux ipomées pour obtenir un écrin fleurit dès le mois de juin. À son pied, on plantera une Alchémille, un fuchsia arbustif, quelques hostas ou un Geranium macrorrhizum pour créer une ambiance naturelle.

fausse viorne

Le Pileostegia viburnoides

Le Houblon doré - Humulus lupulus 'Aureus'

L’Humulus lupulus ‘Aureus’, également appelé Houblon doré, est une étonnante grimpante, qui s’invite depuis peu dans les jardins. Cette vivace réapparait à chaque printemps depuis sa souche et colonise rapidement son support, que ce soit des câbles en acier, une pergola, une tonnelle ou une clôture. Son feuillage doré forme alors rapidement un écran végétal lumineux. Ses fleurs de houblon très parfumées, de couleur vert tendre, apparaissent au cœur de l’été. Facile à cultiver, le houblon se plait à toutes les expositions, avec une préférence pour la mi-ombre où il fait merveille. Très rustique, il conviendra aux régions aux hivers rigoureux, notamment au nord de la Loire. Il craint cependant la sécheresse et aura donc besoin d’un sol toujours humide pour bien de développer, que ce soit en pleine terre ou dans un grand pot et en bac.

Le feuillage lumineux du Houblon doré mettra en valeur les fleurs jaunes ou blanches d’un rosier grimpant et il fera un beau mariage coloré avec les fleurs bleues d’une clématite ‘Blue Angel’.

Humulus lupulus Aureus

l’Humulus lupulus ‘Aureus’

La Renouée grimpante - Fallopia aubertii 'Summer Sunshine'

La Fallopia aubertii ‘Summer Sunshine’ est une jolie variété de Renouée grimpante au beau feuillage caduc, d’abord rouge lorsqu’il est jeune, puis doré et lumineux à maturité. En fin d’été, elle offre des minuscules fleurs blanches, réunis en panicules et délicatement parfumées. À noter que cette variété est un peu moins vigoureuse que la Renouée grimpante classique et il est donc un peu plus facile de limiter son développement. Très rustique, elle apprécie une plantation en plein soleil ou à la mi-ombre, dans une terre ordinaire, même calcaire, restant légèrement humide, mais bien drainée. Une fois bien établie, elle supportera la sécheresse passagère.

Sa silhouette naturelle trouvera sa place dans un jardin champêtre, en compagnie d’une clématite henryi aux fleurs blanches. À son pied, on installera d’autres plantes à l’allure sauvageonne, comme des digitales, des Centaurées et quelques graminées.

renouée grimpante

La renouée grimpante au feuillage doré , Fallopia aubertii ‘Summer Sunshine’

La clématite d'automne - Clematits terniflora

La Clématite terniflora est une variété à la floraison tardive, en fin d’été, d’aout à octobre. Son feuillage semi-persistant, vert brillant et argenté, disparait quasiment sous une avalanche de petites fleurs blanches, étoilées, parfois bordées de pourpre et très parfumées. Cette belle floraison laisse ensuite place à des fruits plumeux, argentés et ornementaux durant l’hiver. Cette clématite est particulièrement vigoureuse, rustique et résistante à la sécheresse une fois bien établie. Sa croissance vigoureuse et ses tiges volubiles couvriront rapidement une grande clôture, un mur d’habitation ou un cabanon de jardin. De culture facile, elle apprécie le soleil et la mi-ombre légère, en gardant seulement son pied à l’ombre, dans une terre riche, humifère, mais très bien drainé.

On pourra associer la floraison tardive de la clématite ternifolia aux fleurs parfumées d’un rosier liane ou au feuillage de la vigne des teinturiers. Elle fera également un mariage réussit avec d’autres clématites aux fleurs colorées pour créer un joli contraste, comme la Clematis viticella ‘Mme Julia Correvon’ ou la surprenante Clematis cirrhosa ‘Advent Bells’ pour prolonger la floraison en hiver.

Clématite 'terniflora'

La Clématite terniflora

Le Rosier David Austin 'James Galway'

Comme la plupart des rosiers, la variété David Austin ‘James Galway’ offre une abondante floraison estivale continue de juin à octobre selon les régions, ou remontante en fin d’été. Ses magnifiques fleurs parfumées, très doubles, possèdent de nombreux pétales ordonnés en dégradé, allant du rose tendre en périphérie, jusqu’au rose intense au cœur de la fleur. Grâce à ses longues tiges, peu épineuses, ce rosier pourra être installé sur une arche, une pergola, sur un treillage le long d’un mur ou à proximité d’une terrasse pour profiter de son parfum. Cette belle variété se plaira au soleil ou à la mi-ombre légère, dans une terre riche, même argileuse ou très légèrement calcaire.

Le rosier David Austin ‘James Galway’ conviendra parfaitement à un jardin fleurit ou romantique, en compagnie d’une clématite ‘Princess Diana’, une glycine du Japon, un jasmin blanc ou un pois de senteur annuel rose vif.

rosiers anglais grimpants à fleurs roses doubles

Rosa David Austin ‘James Galway’

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire