Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

L’origan : semis, culture, récolte

L’origan : semis, culture, récolte

  • L’origan est une plante condimentaire cultivée pour ses feuilles aromatiques.
  • Origanum vulgare est également connu sous le nom de marjolaine sauvage et parfois confondue avec la marjolaine des jardins, Origanum majorana. Ce sont pourtant deux espèces bien distinctes.
  • Rustique et vivace, la marjolaine sauvage est une plante facile à cultiver et résistante (à la sècheresse comme au froid) que l’on installe en pleine terre ou en pot.
  • L’origan est aussi une plante médicinale reconnue pour ses vertus antispasmodiques, expectorantes et antiseptiques.
  • Grand classique de la cuisine portugaise et italienne, les feuilles d’origan sont utilisées fraiches ou séchées, souvent mélangées à d’autres herbes aromatiques pour faire varier les parfums dans les plats.

Le mot de notre experte

L’origan est une plante condimentaire, aromatique et médicinale que l’on cultive pour ses feuilles parfumées et sa jolie floraison mellifère.

Consommée depuis l’Antiquité, la marjolaine sauvage était déjà utilisée pour ses vertus médicinales comme pour son parfum aromatique. On prêtait alors à l’origan des pouvoirs de protection et d’enchantement. Pour cette raison, il s’agissait d’une plante utilisée dans la confection des philtres d’amour.

Aujourd’hui, l’origan est un aromate très présent dans la cuisine portugaise et italienne. En revanche, il est un peu boudé des Français qui lui préfèrent souvent la marjolaine commune, cousine de l’origan. Les feuilles de marjolaine sauvage s’utilisent fraiches ou séchées pour parfumer de nombreux plats, et entrent dans la composition du traditionnel bouquet d’herbes de Provence.

À première vue, l’origan est une plante assez modeste, mais c’est sans compter sur sa superbe floraison mellifère. Durant les mois de juillet à octobre, l’origan est un hôte remarquable pour les insectes du jardin. Ses fleurs sont notamment très appréciées des papillons. Durant cette même période, les grappes de petites fleurs blanches, roses ou pourpres égayent talus, bords des chemins et terrains secs.

L'origan, une plante à la floraison mellifère

Très résistante, la marjolaine sauvage est une plante facile de culture qui résiste aussi bien aux fortes chaleurs estivales qu’aux températures d’altitude avoisinant les -15°C. Notons par ailleurs que le terme grec ancien d’origan signifie « qui se plaît en montagne ». Origanum vulgare, ou l’origan commun, apprécie tout particulièrement les expositions ensoleillées, ainsi que les sols bien drainés, pauvres et légers, voire caillouteux. Le calcaire n’est pas un frein à son développement. Seules les terres humides et argileuses ne semblent pas au goût de l’origan.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Origanum vulgare

Famille : Lamiacée

Noms communs : Mr Origan, origan commun, marjolaine sauvage, marjolaine vivace, herbe à chapelet, plante à perles, thé rouge, thym des bâtards, thym des bergers

Floraison : juillet à octobre

Hauteur : 30 à 70 cm

Exposition : ensoleillée

Sol : léger, meuble, fertile, frais et humifère

Rusticité : -15°C

L’origan, marjolaine sauvage, marjolaine vivace, ou encore herbe à chapelet, thé rouge et thym des bâtards… Origanum vulgare est une plante vivace herbacée originaire d’Europe occidentale et d’Europe du sud, issue de la famille des Lamiacées.

Le genre origanum comprend 20 espèces dont seul l’origan commun, Origanum vulgare, est cultivé. Parmi les variétés les plus présentes dans nos potagers, nous pouvons notamment citer l’Origanum vulgare ‘Aureum’ l’origan doré au feuillage d’or, et l’Origanum vulgare ‘Variegatum’ au feuillage pointé de jaune.

La marjolaine sauvage est une plante que l’on rencontre à l’état naturel dans les zones montagneuses jusqu’à 2 000 m d’altitude. Cette particularité explique notamment l’origine  étymologique de son nom : oros (montagne) et ganos (éclat, aspect riant), soit littéralement « parure des montagnes ».

L'origan ou marjolaine sauvage

L’origan est une plante condimentaire et aromatique à souche ligneuse, dont les tiges dressées mesurent entre 30 et 70 cm de hauteur à maturité. Les tiges pubescentes (velues) présentent une teinte rouge. Les feuilles très aromatiques sont arrondies, ovales et vert foncé, et mesurent entre 2 et 4 cm de long.

De juillet à octobre la marjolaine sauvage donne des panicules ou corymbes épanouies, composés de petites fleurs hermaphrodites et tubulées mesurant de 2 à 4 mm de long. Une floraison très mellifère de couleur blanche à rose foncé, entourée de bractées foliacées vertes teintées de pourpre.

Les caractéristiques physiques et organoleptiques de l’origan sont très proches de celles de la marjolaine, ce qui explique que ces deux aromates soient très souvent confondus.

Nos variétés d’origan

Les variétés classiques

Origan - Origanum vulgare - Marjolaine vivace

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
40 cm

L’origan commun est une plante vivace herbacée dont les feuilles dégagent un parfum subtil et délicat. Cette plante mellifère et facile de culture peut être installée en pleine terre comme en pot. On utilise ses feuilles pour parfumer les sauces, ainsi que les pizzas et l’huile d'olive.

Origan doré - Origanum vulgare Aureum Godet de 8 cm

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

L’origan doré se caractérise par son feuillage aromatique de couleur doré. De croissance rapide, cette plante rampante, non envahissante et décorative, forme une couverture dense, et offre des grappes de petites fleurs rose pourpré très mellifères.

Origan Grec Bio - Ferme de Sainte Marthe

Période de floraison Mars à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

L’origan Grec est une plante aromatique vivace et rustique, que l’on utilise au même titre que les Herbes de Provence. Cette variété de marjolaine sauvage est particulièrement parfumée, et même légèrement épicée. Ce plant est issu d’un mode de production biologique.

Les variétés originales

Origan panaché - Origanum vulgare Country Cream Godet de 8 cm

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
40 cm

L’origan panaché est une variété offrant un feuillage panaché, d’une couleur vert foncé bordée de blanc crème. Cette plante vivace herbacée à feuilles aromatiques dégage un parfum subtil et délicat utilisé en cuisine.

Origan Hot and Spicy en plants

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
30 cm

L’origan Hot and Spicy est une variété de marjolaine sauvage dont les feuilles dégagent un parfum particulièrement prononcé. Il en exhale même des notes poivrées et épicées. Les mini-mottes de cet origan Hot and Spicy sont issues d'un mode de production biologique.

Origan - Origanum vulgare Compactum Godet de 9cm

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
40 cm

L’Origanum vulgare Compactum est une variété de marjolaine sauvage particulièrement indiquée comme couvre-sol aromatique. Il est idéal pour les rocailles méditerranéennes à port dense et compact.

Plantation de la marjolaine sauvage

L’origan est une plante vivace, rustique (jusqu’à -15°C), résistante tant au froid qu’à la sècheresse. Elle peut être plantée sous de nombreux climats, dans un sol léger, meuble, fertile, frais et humifère de préférence. Notez que l’origan est capable de se développer dans tous les types de sols, même calcaires. Attention toutefois, bien que rustique la marjolaine sauvage supporte mal le froid et l’humidité combinés. Sensible à l’excès d’humidité, veillez à ce qu’elle soit plantée dans un sol bien drainé.

Où planter l’origan ?

La marjolaine sauvage peut être plantée en pleine terre au potager (elle s’entend avec la plupart des plantes potagères). Si votre sol est plutôt argileux et humide, préférez alors cultiver l’origan en pot, ou sur une petite butte. Dans tous les cas, qu’il soit cultivé en pot ou en pleine terre, privilégiez toujours une exposition ensoleillée, bien plus bénéfique au développement de l’origan.

Jardin d’aromatiques, persil, sauge, thym, romarin, origan

Jardin d’aromatiques, persil, sauge, thym, romarin, origan © Onnola – Flickr

Quand planter la marjolaine sauvage ?

La plantation de l’origan intervient au printemps ou à l’automne (de septembre jusqu’à la fin octobre). En fonction des variétés, la marjolaine sauvage est plantée au plus tôt en avril. Elle sera alors récoltée au fur et à mesure des besoins jusqu’en novembre au plus tard. La récolte s’achève le plus souvent entre septembre et octobre, tout dépend encore une fois de la variété cultivée.

Comment planter l’origan ?

En pleine terre

  1. Espacez les plants de 30 cm en tous sens.
  2. Apportez du compost bien mûr à la terre au moment de la plantation.
  3. Ajoutez un peu de sable en cas de terre trop lourde.
  4. Creusez un trou d’un volume 3 fois supérieur à celui de la motte.
  5. Installez la motte dans le trou et recouvrez-la de terre fine.
  6. Tassez et arrosez sans détremper.

En pot

  1. Placez un lit de graviers au fond d’un pot.
  2. Remplissez le reste du contenant avec un mélange de terreau et de sable.
  3. Installez la motte et recouvrez-la de terre fine.
  4. Arrosez régulièrement, sans laisser d’eau stagner dans la soucoupe.

Entretien et soin de l’origan

La marjolaine sauvage est une plante résistante et facile de culture qui ne demande que peu d’entretiens pour perdurer.

Origan au jardin et en pot

Origan au jardin et en pot – © Maja Dumat – Flickr

Entretien de la marjolaine sauvage en pleine terre

  • L’origan est une plante très résistante à la chaleur, à condition que les périodes caniculaires ne soient ni trop longues ni trop répétées. Cultivé en pleine terre, et mis à part l’arrosage qui suit sa plantation, l’origan ne demande généralement pas à être arrosé. Seule exception, vous pouvez lui apporter de l’eau le soir si votre jardin subit une période de sècheresse importante et longue. Attention à ne jamais arroser vos plants d’origan en hiver. En effet, la plante déteste l’association du froid et de l’humidité.
  • Binez et sarclez régulièrement afin de favoriser la croissance de vos plants de marjolaine sauvage.
  • Une taille de forme au tout début du printemps est bénéfique à l’origan. Taillez alors les tiges sèches.
  • Rabattez la touffe au ras du sol à l’automne et paillez le pied afin de protéger la plante des gelées et du froid hivernal. Rustique jusqu’à -15°C, l’origan ne nécessite aucune autre protection en hiver.

Entretien de l’origan en pot

La marjolaine sauvage en pot a besoin d’être régulièrement arrosée durant l’été. L’arrosage doit être quotidien en cas de fortes chaleurs estivales. En hiver, continuez d’arroser les pots protégés de la pluie, en veillant à laisser sécher la terre en surface (sur 2 à 3 cm) entre deux arrosages. Ne laissez jamais d’eau stagnante dans les soucoupes de vos pots d’origan au risque de faire pourrir leurs racines.

Même si l’origan est une plante rustique, n’hésitez pas à protéger vos pots extérieurs avec un voile d’hivernage lors des journées particulièrement froides. Pensez toutefois à retirer le voile dès que les températures remontent un peu.

À noter : en pleine terre comme en pot, l’origan est une plante peu gourmande qui n’a besoin d’aucune fertilisation. Les apports d’engrais azoté sont d’ailleurs à exclure, puisqu’ils réduisent les qualités aromatiques de la marjolaine sauvage et la rendent plus sensible aux maladies et ravageurs.

Récolte, conservation et utilisation

Récolter la marjolaine sauvage

On récolte l’origan au fur et à mesure des besoins, entre mai et septembre, ou de juin à novembre suivant les variétés cultivées.

Récolter l'origan

Récoltez les tiges d’origan le matin de préférence, car leur arôme y est alors plus prononcé. Pour ce faire, il suffit de couper les tiges proprement avant de les utiliser immédiatement ou de les faire sécher.

Conservation de l’origan

Bien qu’il soit recommandé de les utiliser rapidement après la cueillette, les tiges fraîches d’origan peuvent être conservées plusieurs jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Conservation de l’origan séché

On peut aussi les conserver au congélateur ou les faire sécher. Pour cette dernière solution, faites sécher les tiges tête en bas dans un endroit sec, aéré et abrité de la lumière. Effeuillez les tiges pour en récolter les feuilles séchées que vous conserverez ensuite dans une boîte hermétique.

Utilisations de l’origan

La marjolaine sauvage est un aromate cultivé pour son parfum et sa saveur, mais aussi pour ses vertus médicinales.

L’origan en cuisine

L’origan est omniprésent dans la cuisine italienne. On en retrouve la saveur puissante dans les pizzas, les sauces tomate, les grillades et dans les huiles aromatisées. De manière plus globale, la marjolaine sauvage est une plante aromatique et condimentaire très prisée du Bassin méditerranéen, que l’on retrouve aussi dans la cuisine portugaise, grecque, crétoise, marocaine et provençale. L’origan fait d’ailleurs partie du traditionnel bouquet d’Herbes de Provence, au même titre que le thym et le romarin.

L'origan en cuisine

La marjolaine sauvage peut être utilisée dans de très nombreuses préparations, et notamment pour aromatiser les quiches, les chilis et les ragoûts.

Utilisation médicinale de la marjolaine sauvage

Les bienfaits de l’origan sont multiples. Il est une excellente source de fer, de calcium, de manganèse et de vitamines K et E. Il contient des vitamines aux vertus antioxydantes, qui participent notamment à la coagulation du sang et à la formation des os.
L’origan sauvage, est particulièrement riche en polyphénol, lui conférant des vertus antioxydantes et anti-inflammatoires utiles pour prévenir les maladies cardiovasculaires et certains cancers.

Les infusions d’origan sont traditionnellement utilisées pour soulager les rhumes, les problèmes de digestion, et les symptômes grippaux. On l’utilise également en bain de bouche afin de lutter contre les mauvaises bactéries. On lui prête également des vertus contre les douleurs liées au rhumatisme et aux problèmes de peau.

Huile essentielle d'origan

L’huile essentielle d’origan est utilisée en homéopathie pour traiter les douleurs spasmodiques, le stress, l’anxiété et la fatigue.

Maladies et ennemis éventuels

La marjolaine sauvage est une plante peu sensible aux maladies et aux ravageurs. Elle peut toutefois faire l’objet d’attaques d’araignées rouges et être victime de la tâche noire de l’origan. Cette maladie prend la forme de taches noires de dimensions variables qui apparaissent sur les feuilles et les tiges, provoquant la mort prématurée et rapide de la plante.

Multiplication de l’origan

La marjolaine sauvage peut être multipliée par semis, par division des touffes et par bouture.

Comment semer l’origan ?

Le semis de l’origan intervient entre les mois de mars et de mai, à une température comprise entre 13 et 16°C.

  • Munissez-vous de terrines remplies d’un bon terreau de semis.
  • Espacez les semis de 30 cm environ pour que chaque plant se développe bien.
  • Enfouissez les graines très légèrement en les recouvrant à peine d’une pincée de terreau ou de vermiculite.
  • Installez les semis d’origan en pleine lumière.
  • Maintenez le substrat humide, sans le détremper.
  • La levée des graines intervient généralement sous 10 à 24 jours.

Repiquage des semis de marjolaine sauvage

Le repiquage en godets des plants obtenus par semis intervient lorsque les plantules sont suffisamment fortes pour être manipulées.

  • Repiquez lorsque les plants portent entre 4 et 5 feuilles.
  • Espacez-les de 30 cm.
  • Habituez progressivement les jeunes plants à des conditions plus fraîches.
  • Arrosez régulièrement sans détremper le substrat.
  • La transplantation en pot ou au en pleine terre a lieu lorsque les plants sont bien développés.

Comment diviser la marjolaine sauvage ?

Outre le semis, il est également possible de multiplier les pieds d’origan par division. Il s’agit d’ailleurs de la méthode de multiplication la plus rapide et la plus fiable ici.

  • Choisissez un plant d’origan vieux d’au moins un an.
  • Sectionnez la motte en deux à l’aide d’une bêche.
  • Repiquez les éclats d’origan dans un trou de volume 3 fois supérieur à celui de la motte.
  • Recouvrez de terre fine.
  • Tassez et arrosez sans détremper.

Comment bouturer l’origan ?

L’origan est également facile à multiplier par bouturage.

  • Prélevez une tige d’environ 10 cm de long.
  • Placez-la dans un verre rempli d’eau.
  • Attendez que les nouvelles racines apparaissent avant de la repiquer en pot.
  • Utilisez alors un pot rempli de terre reposant sur un lit de billes d’argile.

Associer la marjolaine sauvage

L’origan se plaît aux côtés d’autres plantes aromatiques comme le persil, les sauges, le thym, et le romarin.

Associer l'origan

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire