Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment faire sécher et utiliser l'origan ?

L’origan, aussi appelé marjolaine sauvage, est une plante vivace aromatique au parfum très puissant, bien connue pour son utilisation comme condiment dans la cuisine italienne, en particulier sur les pizzas. Il entre aussi dans la composition des fameuses herbes de Provence. Bien qu’il ne faille pas confondre l’origan et la marjolaine des jardins qui sont deux espèces distinctes, ces deux plantes possèdent des vertus médicinales intéressantes très proches.

Très rustique, l’origan est facile à cultiver en terrain drainé grâce à sa grande tolérance tant à la chaleur estivale qu’au froid jusqu’à -15°C. On le retrouve d’ailleurs souvent sur les talus. Si la plante en soi est d’apparence relativement commune, sa belle floraison dans les tons roses et violets est très mellifère et attire de nombreux insectes en été.

Quand récolter l’origan ?

En cuisine, ce sont plutôt les feuilles d’origan qui sont utilisées tandis qu’en phytothérapie, ce sont davantage les sommités fleuries. La récolte se fait, par conséquent, dès le printemps pour les feuilles et pendant la période de floraison, de l’été à l’automne, pour les fleurs.

Récoltez par temps sec, de préférence le matin une fois que la rosée s’est évaporée. Ainsi, l’origan conservera toute sa saveur et le risque de développement de moisissures lors du séchage sera réduit.

Munissez-vous d’un sécateur et coupez les 2/3 supérieurs de tiges dont les fleurs ne sont pas tout à fait épanouies. Cela permettra, en plus de donner forme à votre plant, de stimuler les pousses latérales et d’effectuer une deuxième récolte plus tard dans la saison.

récolter origan origanum vulgare
Fleurs et feuilles d'origan

Comment faire sécher l’origan ?

Si les feuilles d’origan peuvent être utilisées fraîches, la récolte en vue du séchage permet de profiter pendant tout l’hiver des bienfaits de la tisane d’origan. Voici les différentes méthodes possibles.

A l’air libre

Comme les récoltes se font essentiellement en été, l’air est généralement suffisamment sec pour effectuer le séchage à l’air libre. La récolte doit être placée dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Pour cela, deux méthodes s’offrent à vous.

  • Disposez les tiges coupées à plat sur un plateau ou une feuille de papier. Ne les superposez pas au risque de voir des moisissures se développer. Le séchage peut prendre plusieurs jours, en fonction des conditions météorologiques. On considère que la plante est sèche quand les feuilles sont friables entre les doigts. Petite astuce : en posant une feuille de papier sur la récolte, vous la protégez de la lumière et pouvez ainsi la faire sécher au soleil.
  • Autre option : réalisez un ou plusieurs bouquets d’une dizaine de tiges, pas plus. Il faut que ce soit suffisamment aéré pour que toutes les feuilles sèchent dans de bonnes conditions. Pendez-les ensuite la tête en bas, dans un endroit sec et à l’abri de la lumière, jusqu’au séchage complet.
comment sécher l'origan
Séchage de l'origan à plat ou en petits bouquets

Au four

Si les conditions météorologiques ne se prêtent pas à un séchage à l’air libre (avec un taux d'humidité est très élevé), vous pouvez alors disposer les tiges sur la plaque du four et enfourner le tout pendant plusieurs heures, à 45°C maximum pour ne pas cuire la plante. Pensez à maintenir la porte du four entrouverte afin de laisser l’humidité s’échapper et d’accélérer le séchage.

Au déshydrateur

Il est également possible de faire sécher les feuilles et sommités fleuries de l’origan au déshydrateur. Référez-vous à la notice de votre appareil pour déterminer le temps de séchage.

Comment conserver l’origan ?

Une fois que les feuilles et sommités fleuries sont bien sèches, il faut les détacher des tiges. Cela s’effectue assez facilement en faisant glisser les doigts le long de ces dernières.

Si vous comptez utiliser l’origan pour la cuisine et pour soulager vos maux, il peut être judicieux de stocker les feuilles et les fleurs dans 2 sachets différents, correctement étiquetés afin de vous faciliter la tâche par la suite. Des bocaux en verre font aussi l’affaire, à condition qu’ils soient rangés à l’abri de la lumière afin de préserver les principes actifs de la plante.

conserver l'origan séché
Prenez soin de détacher les fleurs des tiges séchées et de conserver séparément les fleurs et feuilles pour différentes utilisations en cuisine ou phytothérapie.

Stocker de l’origan frais

On parle ici essentiellement du séchage comme méthode de stockage, mais sachez que la plante sèche développe une saveur amère. Si vous comptez l’utiliser en cuisine, vous préfèrerez peut-être une version plus fraîche.

Au frigo, les tiges d’origan peuvent se conserver une semaine à condition de maintenir au frais la base des tiges en les emballant, par exemple, dans un papier absorbant humide.

Pour les plats d’hiver, vous pouvez congeler à plat les feuilles d’origan lavées, séchées et détachées des tiges. Elles pourront ensuite être mises dans un sac de congélation et ressorties en fonction des besoins.

Comment utiliser l’origan ?

En cuisine

Les feuilles d’origan peuvent être utilisées fraîches ou sèches. Mais l’origan frais –et cru- étant plus parfumé, utilisez-le en fin de cuisson pour profiter de tout son arôme.

C’est un ingrédient incontournable de la cuisine italienne, et méditerranéenne en général. Il peut aromatiser les sauces tomates, les fromages frais et, bien entendu, être saupoudré sur les pizzas. Il est parfait également pour les grillades. Vous pouvez aussi parfumer votre huile d’olive avec en y plongeant une branche.

utiliser l'origan en cuisine
L'origan séché est idéal pour parfumer une pizza.

Pour se soigner

Les sommités fleuries sont généralement utilisées en infusion. Comptez une cuillerée à café de plante sèche pour une tasse. Versez l’eau bouillante sur la plante sèche et laissez infuser une dizaine de minutes avant de déguster.

Bienfaits de l’origan

Utilisé en infusion, l’origan serait réputé avoir des propriétés :

  • digestives. Il permettrait de réduire les ballonnements et flatulences tout en stimulant la digestion
  • expectorantes. Il aiderait à lutter contre l’inflammation des bronches et à soulager la toux
  • antispasmodiques, d’où son utilisation pour les coliques, les quintes de toux et les règles douloureuses

Pour calmer la toux et favoriser l’expectoration, l’origan peut être utilisé en inhalation. Dans un bol, versez de l’eau très chaude sur la plante sèche et respirez au-dessus du bol pendant quelques minutes. Si vous vous couvrez la tête d’une serviette, protégez vos yeux et prenez garde de ne pas vous brûler avec les vapeurs.

L’infusion versée dans le bain, grâce à ses vertus fortifiantes, aiderait à la récupération des personnes convalescentes.

Pour savoir comment implanter l'origan au jardin, consultez notre fiche conseil Origan : semis, culture, récolte.

Articles connexes


Fiche Famille

L’origan : semis, culture, récolte

Lire la suite +

plantation

L’origan en pot : faites pousser vos aromatiques au balcon

Lire la suite +

Blog

Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin

Exhalant mille saveurs et autant de parfums, du plus subtil au plus puissant, les plantes...
Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment faire sécher et utiliser l'hysope ?

L’hysope, Hyssopus officinalis, est une plante vivace aromatique à la saveur mentholée et un peu...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire