Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Mélisse : semis, plantation, culture

La Mélisse officinale en quelques mots

  • La Mélisse officinale est une plante vivace aromatique dont les feuilles exhalent un délicieux parfum citronné lorsqu’elles sont froissées
  • Elle possède des bienfaits et des propriétés officinales reconnues depuis l’Antiquité pour soulager le stress ou encore l’hypertension
  • Son parfum de citron éloigne les moustiques !
  • Facile de culture, rustique, elle s’étend et se ressème à foison dans tous les sols
  • C’est une plante semer ou à planter pour parfumer les salades, le potager ou vos massifs !

Le mot de notre experte

La Mélisse officinale, aussi appelée mélisse citronnelle en référence au parfum citronné de ses feuilles lorsqu’on les froisse entre les doigts, est une plante vivace connue depuis l’Antiquité pour ses propriétés médicinales : en gélules ou en tisane, la mélisse aide à combattre le stress, les coliques, l’herpès, l’hypertension ou encore l’hypothyroïdie. Les Carmes qui la cultivaient dans les jardins de leur monastère, tirèrent de ses feuilles leur célèbre « Eau de Mélisse », un élixir largement consommé à la cour de Louis XIV pour soulager les migraines.

Aujourd’hui, la Mélisse fait le bonheur du jardinier ! Avec son feuillage duveteux très aromatique et comestible et ses petites fleurs blanches ou roses très mellifères, elle apporte la touche de simplicité et de lumière dans les jardins naturels, sauvages, ou romantiques comme au potager.

C’est une plante anti-moustiques : son parfum de citronnelle a en plus le pouvoir d’éloigner ces indésirables en été.

De culture facile, utilisez la mélisse pour ses qualités ornementales et olfactives dans les massifs ou pour ses propriétés condimentaires, au potager : ses feuilles fraîches finement ciselées dans les salades, en tisanes ou infusions libéreront leur saveur citronnée.

Quels sont les bienfaits de la mélisse ? Quand et comment récolter la mélisse ? Découvrez nos mélisses faciles à semer ou planter ainsi que les secrets de leur culture !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Melissa officinalis

Famille : Lamiacées

Noms communs : Mélisse, Mélisse-citronnelle

Floraison : Juin à septembre

Hauteur : 0,30 à 1 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : tous, bien drainés

Rusticité : -15°C

Appelée aussi mélisse-citronnelle, simplement citronnelle, « herbe au citron », en référence au parfum citronné de ses feuilles ou encore « piment des abeilles », la Mélisse est une vivace herbacée aromatique appartenant à la famille des Lamiacées, comme la menthe, le thym et la lavande. Elle ne doit pas être confondue avec la verveine-citronnelle (Lippia citriodora), ni avec la vraie citronnelle (Cymbopogon citratus), une graminée dont les tiges et les feuilles aromatiques citronnées sont très utilisées dans la cuisine asiatique.

Elle est originaire d’Asie et du pourtour méditerranéen et s’est naturalisée un peu partout en France et et en Corse où elle pousse spontanément le long des haies, dans les bois, ou sur les bords des chemins et des fossés, de préférence dans les lieux humides et ombragés. L’espèce type Melissa officinalis répandue dans toute la France a donné naissance à quelques cultivars dont certains panachés comme ‘Aurea’ ou « Mélisse officinale panachée » au feuillage vert et or, ‘All Gold’ ou « Mélisse dorée » ou encore ‘Citro Quick’ au parfum très citronné.

La plante se développe par de longs rhizomes s’ancrant assez rapidement dans le sol. Elle forme une touffe dressée et régulière au port buissonnant et très ramifié dans les parties hautes de 30 à 80 cm de hauteur en tout sens. La mélisse a une tendance naturelle à se propager, c’est une plante envahissante, capable de se ressemer où bon lui semble !

Sur des tiges quadrangulaires et pubescentes se déplient de belles feuilles  simples, opposées, ovales et parfois cordiformes, pétiolées. Légèrement velues, rugueuses au toucher, largement dentées, elles présentent un aspect gaufré caractéristique avec leurs nervures saillantes et mesurent de 5 à 8 cm de long. Les feuilles de la base de la touffe et des rameaux secondaires sont plus petites.

Ces dernières sont vert vif à vert menthe et se colorent d’or chez les mélisses panachées (‘Aurea’).

mélisse officinale ou mélisse citronnelle

Melissa officinalis – illustration botanique

Toute la plante est aromatique.

Ce feuillage caduc à semi-persistant selon le climat, rappelle celui de la menthe et de l’ortie. Fortement aromatique, les feuilles de la mélisse dégagent lorsqu’on les froisse entre les doigts, une odeur de menthe citronnée, de limette et de citronnelle,  idéale pour éloigner les moustiques en été ! Elles sont comestibles et apportent une note d’agrume unique dans vos plats et salades d’été.

Sur cette végétation légèrement pubescente, de petites inflorescences apparaissent. De juin à septembre, de petites fleurs blanches ou rosées, réunies par trois ou six en petits bouquets, s’épanouissent à l’aisselle des feuilles, le long de la tige.

D’abord d’une forme tubulaire, elles s’ouvrent en une corolle bilabiée de 2 à 4 cm de long divisée en 5 pétales échancrés sertis dans un calice denté et poilu. La lèvre supérieure est dressée et délicatement découpée, l’inférieure se divise en 3 lobes inégaux. Chacune abrite un bouquet de 4 étamines courbes.

Cette floraison délicate est particulièrement nectarifère et mellifère; les fleurs de la Mélisse sont très visitées par les insectes butineurs, ce qui a valu à la plante son nom (« melissa » en grec ancien signifiant « feuille d’abeille »).

Les fleurs se muent en petits fruits, des akènes de 1,5 à 2 mm de large renfermant de très nombreuses graines noires et lisses, se ressemant à foison dans les jardins.

Très rustique jusqu’à -15-20°C, la Mélisse s’installe partout en France. Si cette plante de sous-bois frais s’accommode d’un sol ordinaire, sa préférence va vers les terres fertiles et fraîches, argileuses et profondes mais bien drainées. Elle pousse au soleil non-brûlant ou à la mi-ombre.

Elle est capable de s’installer partout ; en couvre-sol en bordure de massif ou d’allée, dans un jardin d’herbes aromatiques comme au potager où ses fleurs riches en nectar attireront irrésistiblement les insectes pollinisateurs.

La Mélisse officinale possède des qualités gustatives et des vertus thérapeutiques reconnues depuis l’Antiquité : ses feuilles fraîches sont riches en huile essentielle. Elles parfument les salades et toutes sortes de préparation sucrées ou salées. Elles se consomment également en tisane. La mélisse-citronnelle est réputée pour ses effets sédatifs et ses propriétés antispasmodiques, utiles pour calmer les troubles digestifs, la nervosité et l’agitation.

mélisse officinale ou mélisse citronnelle

Mélisse officinale : feuillage au parfum citronné et floraison très nectarifère et mellifère

Au Moyen-âge, son délicieux goût citronné inspira les religieux du Carmel à Paris qui fabriquèrent l' »Eau de Mélisse des Carmes », un élixir à la recette tenue secrète, très apprécié pour calmer les migraines et les indigestions. La mélisse entre également dans la préparation de la bénédictine et de la chartreuse, deux liqueurs nées à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance.

Principales espèces et variétés

La Mélisse officinale (Melissa officinalis) offre quelques cultivars intéressants pour leur parfum intensément citronné ou leur feuillage somptueusement panaché d’or.

Nos préférées

Mélisse, Melissa officinalis Aurea

Période de floraison Jan.

Hauteur à maturité 80 cm

Une très jolie variété de mélisse au lumineux feuillage panaché de vert et d'or. Ses feuilles aromatiques fraîches ou sèches ajoutent une note citronnée à vos plats. Elle se cultive très facilement, en pleine terre ou en pot.

Mélisse citronnelle


Hauteur à maturité 80 cm

C'est la mélisse traditionnelle, utile au jardin d'ornement comme au potager, en pleine terre ou en pot ! Plantez-la au printemps ou à l'automne et récoltez-la de mai à octobre. Ses feuilles citronnées agrémenteront vos plats d'été et parfumeront vos tisanes.

Mélisse citronnelle Citro Quick

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 60 cm

Une belle variété au port un brin désordonné et aux feuilles encore plus odorantes, puissamment citronnées ! Plantez-la en pot ou en pleine terre et parfumez vos plats salés, desserts ou tisanes de ses notes d'agrumes !

Mélisse citronnelle Bio

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 80 cm

Une jolie vivace buissonnante aromatique, condimentaire, médicinale ! Ses feuilles au parfum citronné apporteront une note citronnée à vos crudités, plats de poissons desserts ou tisanes. Elle se cultive très facilement, en pleine terre ou en pot.

Plantation

Où planter la Mélisse officinale?

De culture facile, la Mélisse pousse dans toutes nos régions, résistant sans soucis au froid jusqu’à -15°C-20°C.

Cette vivace des sous-bois clairs a besoin d’un bon ensoleillement. Elle aime le soleil non-brûlant et les situations ombragées ; les mélisses au feuillage panaché plus délicat peuvent souffrir du soleil et préféreront une ombre légère dans le sud de la France.

Peu exigeante, la mélisse s’accommode de tout sol, même pauvre ou caillouteux, même si elle préfère les sols frais, riches en humus, légers et argileux, bien drainés, dans lesquels elle se ressèmera facilement. Une bonne terre humifère et toujours fraîche fera son bonheur : elle ne redoute que les sols trop secs et trop humides.

Offrez-lui un emplacement où elle pourra épanouir à son aise ses touffes drageonnantes, car elle a tendance à empiéter sur ses voisines

Avec son port buissonnant, la mélisse est idéale pour les jardins naturels ou sauvages. Elle donne relief et légèreté aux bordures de massifs, se plaît sous les arbres en lisière de sous-bois ou le long d’une allée. Elle est également utile pour couvrir le pied d’une haie.

Dans les petits espaces ou sur un balcon, elle se prête également très bien à la culture en pot. Plantez-la près des fenêtres car son parfum citronné éloignera les moustiques. Elle trouve naturellement sa place au potager bio ou au jardin d’herbes aromatiques, dans le carré des simples où son parfum attire abeilles et papillons tout en repoussant mouches et pucerons!

mélisse officinale ou mélisse citronnelle

Quand planter la mélisse ou mélisse-citronnelle?

Nos mélisses en pot se plantent au printemps de février à avril ou à l’automne de septembre à novembre, en dehors des périodes de gel et de fortes chaleurs.

Comment planter la mélisse officinale ?

1) En pleine terre

Pour une plantation en groupe : plantez nos Mélisses en godet par 5 plants au m2 en les espaçant de 0,40 à 0,60 cm en tous sens.

  • Aérez bien la terre,
  • Creusez un trou 2 à 3 fois le volume du godet,
  • Étalez des graviers au fond du trou de plantation,
  • Placez la motte,
  • Rebouchez en ajoutez une poignée de compost à la terre de jardin,
  • Arrosez copieusement,
  • Paillez

Et suivez nos conseils pour bien planter une vivace !

2) En pot ou en jardinière

La Mélisse est une plante envahissante, capable de se ressemer à foison : une plantation en pot permet de limiter l’envahissement. Elle sera aussi heureuse devant une fenêtre ensoleillée que sur un balcon dans un potager de poche !

Pour la planter en pot ou jardinière :

  • Commencez par étaler une couche de gravillons ou billes d’argile au fond d’un contenant percé, pour assurer le drainage,
  • Plantez la mélisse dans un mélange de terre de jardin et de terreau
  • Arrosez régulièrement pendant les deux mois qui suivent la plantation
mélisse officinale ou mélisse citronnelle

Mélisse en panier en compagnie d’autres plantes aromatiques (sauge, persil, basilic…)

Quand et comment semer la mélisse ?

Semis sous-abri

Le semis des graines de mélisse s’effectue au printemps, de mars à mai en terrine ou dans des godets individuels

  • Placez les graines dans un mélange drainant à base de terreau, de terre de jardin et de sable
  • Recouvrez légèrement les graines avec du terreau
  • Arroser régulièrement en pluie fine jusqu’à la levé
  • Éclaircir le semis en ne conservant qu’un plant tous les 5 cm
  • Repiquez les plants à l’automne, quand ils seront bien forts, en pleine terre en les espaçant de 40 cm environ ou dans des pots plus grands

En pleine terre 

  • Semez directement les graines de Mélisse après les dernières gelées, en général en mai dans une terre enrichie de compost
  • Recouvrez d’une fine couche de terreau
  • Tassez
  • Arrosez avec un arrosoir à pomme fine et maintenez le sol humide jusqu’à la levée
  • Éclaircir tous les 50 cm
  • Penser à arroser régulièrement pour faciliter la reprise

 

Réussissez vos semis de graines condimentaires avec nos conseils en vidéo !

Entretien, taille et récolte de la mélisse

Rustique et solide, la Mélisse ne nécessite quasiment aucun soin une fois bien installée.

Elle aime les sols restant frais: offrez-lui des arrosages réguliers en cas de sécheresse prolongée.

Paillez au printemps avec du compost pour maintenir une fraîcheur suffisante au pied et avec de la paille à l’automne pour protéger la souche des très fortes gelées.

En mars, rabattez le vieux feuillage et supprimez toutes les tiges sèches pour favoriser la pousse de nouvelles feuilles.

La Mélisse se naturalise facilement par ses petites graines: repérez les semis spontanés, arrachez les petites rosettes de feuilles basales au printemps pour éviter qu’elle ne devienne trop envahissante. Au sécateur, rabattez la touffe au ras du sol après floraison en juillet, pour éviter ces semis intempestifs et ragaillardir la touffe. Cette coupe drastique permettra à la plante de repartir bien verte.

Divisez les touffes de mélisse tous les 4 à 5 ans pour leur conserver de la vigueur.

mélisse officinale

Souche de mélisse citronnelle, à diviser tous les 4-5 ans

Profitez-en pour conservez les tiges coupées : sélectionnez les plus belles feuilles, fraîches et ciselées, elles parfumeront les crudités et les salades, séchées, elles feront de délicieuses tisanes. Utilisez les tiges pour parfumer vos armoires ! La récolte de la mélisse se fait au fur et à mesure des besoins, de mai à septembre. Les feuilles de mélisse se congèlent et acceptent très bien le séchage tête en bas dans un local aéré.

C’est une plante résistante qui ne connaît ni maladies ni parasites. Ses jeunes feuilles fraîches sont cependant régulièrement menacées par les limaces et les escargots au démarrage de la végétation. Protégez-les de leur appétit en découvrant nos 7 façons de lutter efficacement et naturellement contre les limaces.

Multiplication

La Mélisse se multiplie spontanément. Elle est très facile à multiplier à partir de ses graines récoltées à l’automne au jardin (trouvez nos conseils pour bien semer les graines de mélisse dans la partie « Comment semer la mélisse »). La division des touffes au printemps ou à l’automne est également aisée et elle permet de pérenniser vos pieds.

Par division des touffes

Pour diviser une touffe de mélisse :

  • Commencez par extraire la touffe à l’aide d’une fourche-bêche,
  • Avec une bêche, prélevez des morceaux de rhizomes avec trois ou quatre bourgeons,
  • Replantez immédiatement au jardin dans un sol bien ameubli.

Associer la mélisse au jardin

Avec son allure buissonnante toute simple, la Mélisse trouve sa place dans tous les jardins naturels et sauvages, dans les massifs champêtres d’un jardin de cottage et dans un jardin blanc.

Elle est indispensable dans un jardin d’herbes aromatiques grâce à son parfum citronné, et dans un potager où elle se marie avec d’autres vivaces aromatiques comme les Monardes à la senteur de bergamote, les menthes, les nepetas, la sauge officinale, les agastaches.

Sa floraison pastel la rend incontournable dans des scènes estivales d’inspiration romantique au pied des rosiers desquels elle éloignera les pucerons, avec des lavatères arbustifs, des Géraniums vivaces, des Astrances, des digitales, et des Hostas.

En bordure, on jouera les associations fraîches vert/blanc en l’associant avec des vivaces des cottages comme les phlox blancs, les véroniques, les verbena hastata et les achillées blanches. Les variétés de Mélisses au feuillage éclaboussé d’or comme ‘Aurea’ formeront de beaux buissons lumineux dans des harmonies vert-blanc-crème, entourées de menthes et de sauges au feuillage également panaché.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire