Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Planter des alliums

Où, quand et comment planter l'ail d'ornement

Les alliums ou ail d’ornement, font partie des plus beaux bulbes d’été très facile à cultiver. Incontournables en jardin contemporain comme en prairie fleurie, on les cultive pour leurs fleurs spectaculaires en boules rondes ou en ombelles lâches bleues, lilas, blanches, roses ou jaunes perchées au sommet de leurs tiges graciles.

On distingue l’ail d’ornement des espèces comestibles et potagères comme l’ail (dont le connu allium urisnum ou ail des ours), la ciboulette ou encore l’oignon (Allium cepa, très utilisé en homéopathie).

Allium giganteum, Allium moly, Allium schubertiiAllium gladiator, Allium christophii, Allium blanc ou Allium jaune, tous fleurissent généralement en fin de printemps et début d’été, prenant le relais des bulbes de printemps comme les tulipes ou les narcisses (au moment où peu de plantes fleurissent au jardin !), sauf exception précoce ou tardive (comme Allium ‘summer Drummer’ en août). En plus, ils sont magnifiques dès la première année de plantation.

Où planter les variétés hautes, les espèces basses ? Quand et comment bien planter ces bulbes à fleurs en fonction de leur calibre, quels sont les trucs pour bien les réussir au jardin ? Avec quelles plantes les associer ? Nos experts vous livrent tous leurs secrets de plantation de ces superbes bulbes d’Allium si simples de culture.

Où planter les bulbes d’Allium

Mis à part, certaines espèces comestibles comme l’A. ursinum ou ail des ours qui tolèrent  la mi-ombre et les terrains frais des sous-bois, ces bulbes méditerranéens se cultivent en plein soleil. Installez de préférence vos alliums à l’abri des grands vents pour préserver leurs tiges, surtout pour les variétés les plus hautes.

Ils apprécient tout type de sol léger, même  pauvre, sec ou caillouteux, mais surtout parfaitement drainé; ils craignent les terres lourdes et trop humides en hiver, responsables du pourrissement des bulbes. Ils vivront et refleuriront longtemps en sol drainé, mais risquent de ne durer que quelques années dans un sol compact, lourd et argileux.

Parfaitement rustiques, ils peuvent passer l’hiver sous terre  même en région froide. Bien installés, ils refleuriront durant de nombreuses années.

Ils se plantent en masse ou isolés au milieu ou en arrière-plan de massif de vivaces ou d’arbustes, en bordure, en rocaille ou plantés en pot. Les espèces potagères (Allium sativum (ail), Allium ursinum ou ail des ours), l’oignon (Allium cepa), l’échalote,  ou la ciboulette (Allium schoenoprasum) sont à réserver…au potager !

Les alliums poussent au soleil dans un sol bien drainé

Soleil et drainage parfait, voilà les secrets pour réussir les Alliums au jardin !

Quand planter l’allium

Les bulbes d’Allium se plantent en automne, le plus tôt possible à partir de septembre et de préférence avant fin novembre. Si vous avez « raté le coche », rien n’est perdu : vous pourrez encore planter vos alliums jusqu’à fin janvier pour une floraison un peu plus tardive.

Quel allium pour quel endroit ?

Il existe plus de 700 espèces d’alliums répartis entre espèces hautes (de 80 cm à 1,50 m de hauteur), moyennes (de 45 cm à 75 cm) et basses (20 à 40 cm) et leurs fleurs ont un diamètre compris entre 5 et 40 cm. Les espèces hautes fleurissent en grosses ombelles sphériques, les moyennes et les espèces basses en boules plus modestes ou en ombelles lâches. Il existe donc des bulbes de différents calibres allant du 4 au calibre 20.

  • Structurer les massifs avec les grands alliums

Les espèces à grandes fleurs et les variétés hautes de A. christophii ou A. Globemaster feront merveille groupées en arrière-plan de massif de vivaces.

  • Fleurir bordures et pots avec les petits alliums d’ornement

Les espèces basses comme A. moly,  A. karataviense  ou encore A. sikkimense sont très utilisées en bordure, en rocaille , le long d’un mur ou plantées en pot. L’Allium moly se naturalise très facilement.

Les espèces basses d'alliums font merveille en bordure

L’Allium sikkimense, vigoureux et pérenne, s’utilise en rocaille ou bordure

Quelle densité ?

Tout dépend de la taille du bulbe et de l’effet recherché. Les alliums peuvent se planter par petits groupes pour une plantation naturelle ou en nombre, pour un effet spectaculaire !

Plantez au moins 5 bulbes de la même variété. En général, le meilleur effet est obtenu avec une plantation dense : 15 à 150 bulbes au m2 suivant les variétés d’allium et le calibre du bulbe. Plus les bulbes sont petits, plus vous planterez en quantité.  Les bulbes d’allium de grandes tailles seront plutôt à planter en groupe de 4, 8 ou 10, voire davantage pour un joli rendu décoratif, à 10 cm les uns des autres.

Comment planter les alliums

  • Choisissez des bulbes sains et intacts. Quelques traces de moisissures sont sans gravité en revanche, si les racines vous semblent en mauvais état, mieux vaut jeter le bulbe.
  • Les bulbes d’Alliums comme la plupart des bulbes à fleurs requièrent un sol léger et bien drainé. Si votre terre est lourde faites un lit de sable ou de gravier directement au fond du trou de plantation pour favoriser le drainage. C’est la garantie d’une belle longévité !
  • L’allium se plante, pointe du bulbe vers le haut, à environ 10/12 cm de profondeur. Le bon repère ? Pour connaître la profondeur idéale du trou de plantation, multipliez par 3 la taille du bulbe : un bulbe de 5 cm de haut sera planté à 15 cm de profondeur.
  • Respectez l’espacement et évitez que ceux-ci ne se touchent ! Les bulbes seront espacés entre eux d’au moins la moitié de leur largeur.  Les petits calibres de bulbes se plantent très dense, espacés de 5 cm les uns des autres, les moyens de 15-20 cm et les très gros de 30 cm environ.
  • Pensez à l’après floraison. En massif, plantez les alliums avec des vivaces diverses Delphiniums, Eryngium, ou tapissantes (Géranium vivace) qui prendront le relais de la floraison et qui masqueront leur feuillage jauni. Ils s’associent très bien aussi à des graminées et avec des pivoines et des rosiers.
  • N’Arrosez pendant la période de végétation que si la terre est très sèche. Maintenir au sec en été.
  • Après floraison, vous pouvez couper les tiges défleuries ou non. Découvrez les avantages et inconvénients sur notre blog . Les inflorescences défleuries sont très attrayantes, cependant, si vous souhaitez préserver les réserves du bulbe ou éviter les semis spontanés, coupez-les. Apportez éventuellement un engrais pour bulbes à fleurs.
  • Ne tondez ou ne coupez le feuillage que lorsque celui-ci est fané, pour laisser au bulbe le temps de reconstituer ses réserves nécessaires à la floraison suivante. Le bulbe entre en période de repos végétatif en été.
    Associez les Alliums à des vivaces

    Les Alliums s’associent à toutes sortes de vivaces. Ici, les teintes grises d’un Eryngium Giganteum font ressortir les inflorescences violette d’un A.Schubertii.

Plantation en masse

Décaissez une partie de la zone de massif choisie sur 10 cm de profondeur, puis placez les bulbes en les espaçant selon la taille du bulbe de 5 cm à 30 cm environ. Remblayez en masse. Pour une plantation dense en pelouse, procédez de la même façon en découpant des plaques de gazon que vous repositionnerez en fin de plantation.

Les alliums ont besoin d'un sol bien drainé

En pleine terre comme en pot, les Alliums réclament un drainage parfait

En pleine terre avec un plantoir à bulbes

  • Débarrasser la terre des mauvaises herbes et cailloux
  • Ameublir la terre en profondeur avec un apport de matière organique (fumier, sang séché ou corne broyée)
  • Améliorer le drainage si nécessaire avec du gravier mélangé à la terre ou disposé en lit sous les bulbes
  • Planter à 8-10 cm de profondeur pointe du bulbe vers le haut
  • Espacer les bulbes de 5 à 10 cm ou planter en groupes de 10 ou 15 en évitant que ceux-ci ne se touchent
  • Recouvrir les bulbes de deux fois la hauteur de terre
  • Arroser deux fois par semaine pendant la période de végétation si besoin
  • Maintenir au sec en été
  • Tuteurez les espèces hautes si nécessaire

Bon à savoir: Plus la terre est riche, plus l’Allium sera grand et reviendra bien florifère les années suivantes. Vous pouvez fertiliser le sol au printemps, au moment où les hampes florales commencent à émerger.

En pot

Les bulbes d’Alliums se cultivent facilement en pot pour profiter de leur floraison sur la terrasse ou au balcon. Comme en pleine terre, le drainage doit être irréprochable.

  • Étalez une couche de billes d’argile au fond du pot
  • Remplissez d’un mélange composé pour moitié de terre de jardin, d’un quart de terreau et d’un quart de gravillons ou de pouzzolane
  • Plantez le ou les bulbes pointe vers le haut et recouvrez de deux fois la hauteur de terre
  • Arrosez régulièrement pendant la période de végétation, puis stoppez les arrosages en été pendant la période de repos quand le feuillage commence à faner et jaunir

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 5 sur 5)